RÉSUMÉ VIDÉO. 6 Nations - L'Angleterre roule sur l'Italie avec un triplé de Jonathan Joseph
Angleterre : le triplé de Jonathan Joseph contre l'Italie.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Tournoi des 6 Nations 2016 : Découvrez le résumé vidéo d'Angleterre - Italie avec le triplé de Jonathan Joseph. Le XV de la Rose est en forme.
En Angleterre plus qu'ailleurs, on aime en faire des caisses sur les absents, à chaque rassemblement de l'équipe nationale. Les débuts d'Eddie Jones à la tête du XV de la Rose n'ont pas échappé à la « tradition ». La concurrence Ford – Farrell, gérée par le repositionnement du dernier en n°12 ? Eclipsé par la non-sélection de Danny Cipriani. Au centre ? Rebelote. C'est que l'un des grands absents du 6 Nations n'est autre que Manu Tuilagi. Longtemps blessé, le Tiger de Leicester avait repris la compétition il y a quelques semaines... avant de rechuter. Et si son talent n'est pas à remettre en cause : posons-nous la question : l'Angleterre a-t-elle vraiment besoin de Tuilagi ?

C'est qu'Owen Farrell réalise un très bon début de Tournoi. Et que son coéquipier au centre, Jonathan Joseph, est de retour au plus haut niveau. Révélation de l'année 2015, le joueur de Bath avait pourtant traversé le Mondial comme un fantôme. Pas à 100% (et pas vraiment aidé par ses coéquipiers...), Joseph avait déçu. Mais quelque chose nous dit que les Italiens se seraient bien passés de son retour en force... En cause ? Un premier essai sur interception à la 52e, quand la Squadra Azzurra n'était encore menée que de deux points. Puis une seconde réalisation, après un sublime service au pied de Danny Care, avant une troisième, en.. force.

Au final, les hommes de Sa Majesté vont littéralement rouler sur les hommes d'Eddie Jones, George Ford et Owen Farrell inscrivant également deux superbes essais, faits de soutiens permanents. L'homme du match ? Jonathan Joseph, bien sûr, même s'il est difficile de ne pas mentionner Billy Vunipola, encore une fois énorme. En attendant, l'Angleterre occupe la tête du classement du 6 Nations. Devant la France. Deux équipes encore en course pour le Grand Chelem, et qui se retrouveront pour la dernière journée de la compétition...

Crédit vidéo : RBS 6 Nations

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mimi12
    77193 points
  • il y a 4 ans

On ne peut pas le naturaliser ?!!!

@mimi12

Peut-être, mon grand-père s'appelait Joseph.

Très déçu pour des italiens méritants et combatifs même si il faut reconnaître que les Anglais sont plus forts physiquement et mentalement.
Déçu également d'un arbitrage que j'ai trouvé clément avec le XV de la rose mais bon je suis français je n'aime donc pas les Anglais (sauf Johnny) et je trouve donc toujours l'arbitre à leur avantage !
Une pénalité ratée qui leur aurait permis de repasser devant au score et l'interception à la noix les a flingué !
Manque de mental et d'expérience mais équipe à suivre 😊

"Au final, les hommes de Sa Majesté vont littéralement rouler sur les hommes d'Eddie Jones"
Y a deux équipes et des guerres d'influence en Angleterre? 😛

  • Aouan
    23541 points
  • il y a 4 ans
@Querrebleu

Sa majesté Sergio Mattarella 😉

  • Aouan
    23541 points
  • il y a 4 ans

Si le titre d'homme du match est conventionnellement attribué à un vainqueur ou un marqueur d'essai, j'ai trouvé le vis à vis de notre cher Joseph supérieur. Campagnaro a vraiment pesé sur le match et a constamment fait avancer son équipe, ce qui n'est pas le cas de Joseph qui a principalement bonifié des situations. L'italien a d'ailleurs mené la vie dur à "l'homme du match".

Il ne faut pas oublier que les italiens ont été dans le coup jusqu'à la 55ieme minute et l'interception de Joseph.

Avec une équipe d'Italie moins en proie à ses problèmes de banc et d'expérience je ne suis pas sûr que le score aurait été aussi flatteur.

L'intersection vient quand-même d'une énorme erreur italienne, un cadeau.

Mais quoi qu en soit, l'Angleterre est bien là grande favorite de ce tournoi et la plus belle équipe du moment en Europe, surtout avec Eddy Jones aux commandes.

Espérons que Noves réussisse son pari, à savoir se calquer sur l'ambitieux jeu argentin.
Ça pourrait faire des crunchs de dingue !

@Marc Lièvre Entremont

Au passage si quelqu'un connaît un clavier Android moins enclin à des traductions exotiques je suis preneur...

Désolé pour les fautes donc.

Le Joseph il a tué le concours des essais en un match.. grâce aux Italiens en passant. C'est dommage je voyais bien Vakatawa mais bon..
Quoiqu'on dise, cette équipe est quand même une machine.
Ils n'ont pas de grands blessés. Cette fois-ci ils ne se feront pas battre au goal average. Tous les voyants sont au vert pour eux. Et justement je crois que c'est l'Irlande qui se présente, considérablement affaiblie.

Bref, du tout cuit ?

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News