Raphael Poulain : « Quand j'étais superman »

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Ce joueur faisait des ravages dans les défenses adverses pendant qu'il mettait son corps au supplice.
Difficile de présenter Raphaël Poulain. On s'en souvient comme d'un Mammouth qui allait très vite à l'aile du Stade Français des années 2000. Ce joueur faisait des ravages dans les défenses adverses pendant qu'il mettait son corps au supplice. Il faisait partie de ces personnalités qui ne collaient pas vraiment à un monde professionnel impitoyable. Difficile de se tenir lors des 3ème mi-temps qu'il affectionnait tout particulièrement. Le corps dit souvent stop dans ces cas-là... puis c'est le coach... et ensuite le président... et c'est le chômage qui vous accueille.

Rapahaël Poulain n'a pas connu un destin ordinaire. Entre les blessures et les grosses soirées dans lesquelles il dépensait ses 9000 euros mensuels, il se prenait pour un "Superman". Il avait tout ce qu'il voulait, puis il s'est retrouvé nu comme un vers. Raphaël Poulain explique sa descente aux enfers dans son nouveau livre, mais aussi ses nouveaux défis. Son amour pour le théâtre et la comédie sautent aux yeux dans ce teaser particulièrement réussi.

Le « Lomu Blanc » serait-il le symbole d'un rugby professionnel qui va trop vite et laisse quelques joueurs sur les bas côtés ?


Laurent Chabada
Laurent Chabada
Cet article est rédigé par Laurent Chabada, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • papa75
  • il y a 9 ans

A lin's :
Nous ne savons pas qui tu es ... Tu te donnes le genre de vivre dans cette bulle là :\"...a ces gens et à vous jeune homme, jeune femme je veux dire une seule chose : venez à nos places ! échangeons les costumes seulement une fois et vous comprendrez combien c\'est un métier rude !\" MAIS TU CROIS QUOI !!!
Vous etes une minorité à vivre du rugby, vous etes épaulés par les structures sportives, nationales, syndicales, les agents etc....
Regarde autour de toi et regarde combien de gens se lèvent pour un travail rude au smic !!
Les gars comme toi sont des tocards qui laissaient pensés aux gens que le rugby est audessus de tout et de tout soupcons...je ne vais pas plaindre un gars qui joue au rugby pour 9000 euros par mois et qui ne s\'est pas se gérér mais ca... un gars qui touche le smic pourrait t\'expliquer comment gérer un budget !!

  • Rafistole
  • il y a 9 ans

Salut, j'ai acheté ce bouquin et je dois dire que Raphaël m' a beaucoup ému , son parcourt, ses emmerdes pro et humaines.
Un peu moins quand il tente de faire de la littérature et là c'est carrément du sous Bret Easton Ellis.
Mais ça vaut vraiment le coup, ça se lit très vite et ça permet de se faire une idée sur l'univers du sport pro.
PS: j'ai adore la repartie sur Galthier !!!

  • ced
    100447 points
  • il y a 9 ans

Le lin's je vais encore te decevoir mais je n'ai pas retourné ma veste pour l'EDF, à part le choix de Parra après le reste m'a paru cohérent et j'ai toujours dis que si on tenait les blacks au score ils allaient douter. je ne retourne donc pas non plus ma veste mais ce n'est pas le joueur qui m'a le plus marqué "rugbystiquement" parlant. la "mais bon" peut aussi signifier que si le joueur a réussi après c'est tant mieux, on sait que "l'après" est toujours difficile mentalement, d'ailleurs les joueurs sont plus suivis qu'avant. ce petit extrait est sympa (le joueur à l'air aussi) mais je n'ai pas versé de larmes non plus car la vie quelque soit votre salaire n'est pas toujours rose et pas seulement que pour les joueurs de rugby pros.

bravo mr poulain

  • onisos
  • il y a 9 ans

C\'est un mec qui ai passé je pense par bcp de phase dure dans sa vie, de blessures qui l\'ont souvent éloigner des terrains. Je me rappel lorsque max et fabien ne l\'ont pas repris dans l\'effectif, j\'étais gamin, et picard de plus, ca m\'avait beaucoup touché. Soutenant le stade depuis tt jeune (et tjs supporteur malgré les mmt difficiles) je pense qu\'il était un grand joueur et qu\'il mérite notre respect. Dc Mr poulain, bonne chance pour votre nouvelle carrière et merci.
Un rugbyman picard de 22 ans.

  • le lin's
  • il y a 9 ans

deja merci au rugbynistère pour leur lien ca me touche beaucoup ! Concernant ce petit commentaire j'aimerai dire qu'on en a entendu pas mal de langues de p... et de bouches de vieilles insulter l'équipe de france pendant la coupe du monde. Ceux la meme qui ont retourné leur vestes après la finale ! a ces gens et à vous jeune homme, jeune femme je veux dire une seule chose : venez à nos places ! échangeons les costumes seulement une fois et vous comprendrez combien c'est un métier rude ! quand aux bringues vous comprendrez en découvrant le bouquin. Reparlons à votre retour de ce petit voyage avec petit poulain. Je ne vous en veux pas de vous permettre d'avoir un avis si bas sur quelqu'un que vous connaissez si peu... A croire que cette attitude est devenue à la mode ! A bon entendeur je vous la souhaite bien bonne et longue. aussi longue que ce que la bétise et le jugement que sous entend votre "mais bon" ... Encore Merci Rugbynistère et vive le sport et le respect !!!

  • ced
    100447 points
  • il y a 9 ans

il n'a jamais collé au professionalisme, un bringueur, pas si doué que ça avec un ballon, un gabarit exceptionnel ... mais bon ...

mon petit laurent chabada, tu verses dans le romantisme la!!! s'il était trop bête pour pas mettre un sous de coté, il est assez intelligent pour écrire un bouquin, qui devrait lui rapporter pas mal.. espérons que cette fois ci, il pense à économiser 😉

Derniers articles

Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Transferts
Vidéos
News
News
News