Nagusa et Montpellier sur le fil

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Julien Tomas et Timoci Nagusa jouent le dernier coup à la perfection pour venir à bout des Anglais de Bath lors de la cinquième journée de H-Cup
Le spectre du zéro pointé planait sur les Montpelliérains pour la première Heineken Cup de l’histoire du club. Pourtant franchement méritants face au Leinster (16-16) ou face à Glasgow (13-13), les Héraultais n’avaient toujours pas engrangé la moindre victoire… jusqu’à cet éclair de génie de Julien Tomas, bien aidé par les cannes – et le départ quelque peu anticipé – de Timoci Nagusa, pour offrir à Eric Béchu, Fabien Galthié et Didier Bès leur premier succès en campagne européenne avec le club à la fleur de ciste.

Sans Fulgence Ouedraogo ni François Trinh-Duc, mais avec Rémy Martin au capitanat, les Méditerranéens avaient pourtant entamé cette rencontre tambour battant avec un essai de Pierre Bérard dès la première minute du match. Cependant, les Anglais d’Olly Barkley ne venaient pas en visite touristique du côté de Montepllier, et Caldwell franchissait par deux fois la ligne d’en-but française (39e, 52e) pour virer avec sept points d’avance à l’heure de jeu.

Le chassé-croisé se poursuivait donc jusqu’à la fin épique de cette rencontre, Alex Tulou et Benoît Paillaugue (66e) permettaient aux leurs de revenir à hauteur. Un effort que l’on pensait vain quand Matt Banahan venait une nouvelle fois violer la terre promise languedocienne à dix minutes du terme. Seule la transformation ratée des Anglais donnaient l’espoir à Mickaël De Marco et à ses coéquipiers. Un espoir qui se transformait alors en véritable résurrection lorsque Julien Tomas adressait ce subtil et non moins bien senti coup de pied par-dessus le ruck, à destination des bras de son ailier qui, une accélération et deux crochets plus tard aplatissait sous les pagelles pour faciliter le travail de Bustos Moyano. Un excellent éclair de lucidité de la part du Fidjien qui avait, à la fin de la première période, écopé d’un carton jaune.

Titularisé à l’arrière pour l’occasion, Jean-Baptiste Peyras, l’ancien bayonnais, confiait être « fier de rentrer dans l’histoire du club en Coupe d’Europe. » Il admettait également avoir « quelques regrets sur les nuls face à Glasgow et le Leinster. » A noter tout de même que pour une première campagne, le MHR a toujours récupéré un point de bonus minimum lors des cinq rencontres avant d’aller au Leinster.Pas si mal pour un bizut !


Jap
Jap
Cet article est rédigé par Jap, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • pepou
    230 points
  • il y a 8 ans

ouais et superbe volonté d'aller marquer entre les poteaux, Nagusa n'avait pas envie de faire ENCORE un match nul

  • Wanasport
  • il y a 8 ans

Superbe entente !

On voit bien la feinte de Nagusa qui regarde à droite pour ne pas alerter mais est dans les starting-block !

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News