Motu Matu'u détruit son adversaire puis lui porte secours

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le talonneur des Hurricanes Motu Matu'u a découpé violemment deux joueurs des Rebels et n'a pas manqué de porter assistance à l'un d'entre eux, sonné par le choc.
Le match entre les Melbourne Rebels et les Hurricanes a été l’occasion pour le talonneur de la province néo-zélandaise Motu Matu’u (25 ans) de prouver ses qualités de destruction, mais toujours avec une certaine classe. Le joueur a littéralement démoli deux de ses adversaires sur des plaquages un peu limites : Mark Gerrard et Lachlann Mitchell ont tous deux été percutés par l’autobus Matu’u. Conscient des dégâts, le joueur est allé porter assistance au second en le plaçant en position latérale de sécurité. Un geste sympathique qui n’a pas empêché le joueur de rejoindre Gerrard à l’hôpital.

Le match en lui-même a également été une véritable boucherie pour les Rebels qui ont pris une fessée 66 à 24. Après l’ouverture du score par l’ailier de la Province australienne, Cooper Vuna, les Hurricanes ont rapidement réagi en inscrivant un magnifique essai par Andre Taylor à la 16ème minute. Avant un festival offensif des Hurricanes : Les coéquipiers de Conrad Smith ont inscrit pas moins de 9 essais transformés ! Les Rebels, en plus de recevoir une correction, ont perdu Kurtley Beale, blessé à l’épaule, qui a dû déclarer forfait pour la tournée estivale.



Le résumé du match



Motu Matu'u n'en est pas à son coup d'essai

Rémi
Rémi
Cet article est rédigé par Rémi, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • CedricH
    15270 points
  • il y a 8 ans

Mais le problème, ce n'est pas que c'est la règle: je crois qu'on est tous d'accord que ce placage est un placage de génie, vis à vis de la règle (et encore, il est juste, juste avant le cou, hein...)
Le problème, c'est que ce placage est plus dangereux qu'une cravate, une manchette ou un placage cathédrale!

  • Gzav
  • il y a 8 ans

Il n'aurait jamais fait ça sur DAVID GÉRARD.

  • Founet34
  • il y a 8 ans

@Flochard et Bonobo :
C'est 2 placages sont tout à fait légaux, il plaque SOUS le niveau des épaules et il ceinture le plaqueur ...
Certe l'épaule et la tête sont vers l'avant, mais essayer de plaquer sans les bras et la tête en arrière, vous verez que c'est plus difficile !

  • zkill
  • il y a 8 ans

Faut arrêter les conneries au bout d'un moment ! il est bas sur ses appuis l'attaquant ce baisse aussi. il n'y a pas de quoi crier au scandale ! si vous voulez faire du rugby un sport a touché jouez sur la plage ou regardez du foot ou du curling ça vous choquera moins !!! une cravate, un plaquage à l'épaule (comme les treizistes) ou une cathédrale ok mais la c'est dans la règle ! faut pas non plus déconner

  • Bonobo
  • il y a 8 ans

j'suis du même avis que filochard, i sur un plaquage tu te prend un ko avec une tête ou une épaule c'est que à un moment c'est trop haut. Après si tout le monde s'en fou y'aura des blessés graves on en reparlera et on fera évoluer la règle et les arbitre recommenceront à siffler les plaquages trop hauts qui sont devenus monnaie courante. Combien de blessés pour une règle simple? on verra

  • Kad Deb
    29797 points
  • il y a 8 ans

Eh bien, justement, au ralenti, ses adversaires sont mis KO car touchés au visage par un coup de tête ou un coup d'épaule. Je maintiens que ce sont des placages hauts donc illicites et très dangereux.
Si vous voulez voir un exemple de placage destructeur mais régulier, revoyez celui de Chabal sur Masoe lors du 1er test NZ-France 2007 : Chabal se baisse bien, prend au niveau de la poitrine et Masoe s'assomme en heurtant le sol et non en prenant un coup de tronche.
Voir aussi les excellents placages tout-à-fait réguliers du 2e ligne américain de Northampton, Samu Manoa.

  • black
  • il y a 8 ans

mais il n y a pas faute si vous mettez au ralentit il plaque en dessous des epaules et il ceinture c est se qui se passe lors d un plaquage en planche sa fais ses degats et c est difficile a executé ce mec la et un genie son plaquage et reglementaire et totalement destructeur

  • Kad Deb
    29797 points
  • il y a 8 ans

Ce type est un assassin !
Typique de nombreux joueurs du Pacifique qui ne se baissent pas et balancent coups de tête ou d'épaule sans vraiment ceinturer l'adversaire. Et c'est lâche parce que le porteur du ballon - à chaque fois un 3/4 et non un avant - peut difficilement se protéger.
Ca mérite rouge à chaque fois : bonjour l'arbitrage laxiste.

Il y a faute sur le deuxième plaquage. Il recupere le ballon du plaqué sans faire action de le relâcher avant.

ouch ça fait mal... Lui arbitré par Pechambert, il prends un jaune sur chacun des plaquages. petite pensée pour tekori...😊

  • lpablo16
  • il y a 8 ans

Il est a quand même une meilleure technique sur ces plaquages que pour la PLS. Enfin ces l' attention qui compte mais c'est pas encore docteur Quinn.

Au rugby, même les assassins ont l'esprit rugby, c'est un peu comme si Emile Louis participait au téléton, ou si Michel Fourniret chantait pour l'Unicef

Derniers articles

Vidéos
News
News
Arbitrage
Vidéos
News
News
Transferts
Vidéos
News
Transferts