Les Sarries perdent pour la première fois à domicile... En demi-finale
L'ailier des Saints sera sanctionné pour ce plaquage sur Farrell.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Invaincus à domicile cette saison, les Saracens ont failli en demi-finale face à Northampton à la faveur d'une très mauvaise première mi-temps. Un échec cuisant.
Comment appelle-t-on une défaite en demi-finale à domicile alors que l’on a dominé le championnat avec 17 victoires sur 22 matchs joués et que l’on est invaincu sur sa pelouse ? Les Anglais parleront d'« epic fail », nous d’échec cuisant. Car les Saracens avaient tout pour battre Northampton comme ils l’avaient fait deux fois auparavant lors de la phase régulière. Sauf que « le favori ne gagne pas toujours » comme s’est amusé à le dire via ESPNScrum Jim Mallinder, entraîneur de Saints ravis d’avoir déjoué les pronostics avec cette victoire 27 – 13 qui les propulse enfin en finale de la Premiership après cinq échecs consécutifs. Un succès amplement mérité qui a mis du temps à se dessiner malgré tout.

Il a en effet fallu attendre la 20ème minute pour voir une équipe ouvrir le score, en l’occurrence les Saints par l’intermédiaire du pilier Mujati après un bel effort collectif. Le match était définitivement lancé pour les visiteurs, qui en moins de dix minutes passaient 17 points aux locaux. Incapables de réagir, les Sarries rejoignaient alors les vestiaires avec une belle bulle en haut de leur copie. Heureux du travail accompli Northampton s’attendait bien évidement à une réaction de la part du leader de la Premiership après sa très mauvaise première mi-temps. Celle-ci se concrétisait par la botte de Farrell (6-17) et laissait espérer une fin de match assez serrée.

Un temps sous pression, les Saints tenaient bon, à l’image d’un Samu Manoa, intraitable en défense et élu homme du match, et de ce sauvetage de James Wilson et Ben Foden sur l’incursion de Strettle. Un essai qui aurait sans doute pu changer la donne. Surtout que les visiteurs se payaient ensuite le luxe de passer un troisième essai via van Velze juste avant l’heure de jeu. Dominés physiquement, les Saracens accusaient alors un déficit de 18 points que les Saints étaient bien décidés à maintenir pour ne pas revivre le scénario d’il y a deux ans face au Leinster en finale de la H-Cup. Réduit à 14, Northampton voyait alors son adversaire inscrire son premier essai de la partie par Taylor mais scellait finalement son succès à moins de dix minutes de la sirène grâce au pied de Myler.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je pensais que ses parents avaient voulu lui faire une mauvaise blague, mais visiblement pas du tout, (d'après wikipedia) il est d'origine tong(u)ienne!

  • TPhib
    51060 points
  • il y a 7 ans

Oui tout à fait 😊 Quelle idée d'avoir des noms si proches. Merci Pierre-Jean Christian.

"l’image d’un Manu Samoa, intraitable en défense"
Samu Manoa plutot non 😉

Derniers articles

News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News