Les réactions unanimes de l'équipe de France

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Les joueurs de l'équipe de France ainsi que le sélectionneur, reviennent sur le match face à l'Ecosse et retiennent la solidarité affichée. Marqués, harassés, mais heureux !
Français et Ecossais n’ont fait mentir personne lors de leur affrontement. On attendait une grosse production écossaise, elle a eu lieu. On attendait une grosse défense des Bleus, elle a eu lieu. Sauf qu’à cette défense bien en place, malgré les deux essais, les Tricolores ont ajouté des vraies valeurs de cohésion, louées par le sélectionneur lui-même : « J’ai vu un vrai groupe, mené 10-0 […] et revenir, gagner, ne pas paniquer, ça veut vraiment dire qu’il y a de la moelle dans ce groupe et qu’il est solidaire. » Voilà pour les louanges de PSA qui a également apprécié la discipline de ses troupes, pénalisées à cinq reprises seulement, en 54 minutes de temps de jeu !

Les joueurs étaient d’ailleurs unanimes sur la performance des Ecossais, qui ont privé les Français du ballon « pendant 8 ou 9 minutes » selon Julien Malzieu, alors que Morgan Parra retient les « 15-20 premières minutes difficiles ». L’entame aurait pu faire vaciller les Coqs, mais c’était bien mal connaître les vice-champions du monde ! Au cœur du combat, Yoann Maestri, Pascal Papé et Imanol Harinordoquy sont ressortis « mâchés, mais heureux et satisfaits du résultat » selon le Biarrot.

Dans l’ensemble, la prestation offerte face à ces Ecossais devrait faire énormément au groupe France, notamment dans les têtes. Philippe Saint-André, tout sauf dupe, s’octroie enfin la phrase de ces neuf minutes de réactions : « S’ils (les Ecossais) arrivaient à tenir 80 minutes comme les 20 premières, ils seraient champions du monde ! » Une remarque dont Andy Robinson va pouvoir se servir, et le sélectionneur peut ainsi mesurer ce qu’il manque à son Ecosse pour faire basculer les rencontres en sa faveur. Mais les Bleus visent toujours le Grand Chelem, et c’est le plus important. Un Grand Chelem qui passe par « trois cols hors catégorie ». Les amateurs de cyclisme apprécieront la métaphore !


Jap
Jap
Cet article est rédigé par Jap, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ferugineuse
  • il y a 8 ans

moi j'suis un peu de l'avis de tout le monde

  • soizicx
  • il y a 8 ans

euh, j'ai oublié les smileys dans mon intervention précédente.. 😮)
donc ;o) (aucune agressivité dans mon message, c'est juste que j'oublie les smileys qd je ne comprends pas...
mais j'attends avec impatience les explications de rugbynistère)

  • soizicx
  • il y a 8 ans

Bonjour,
euh, christian-jean-pierre-salviac, je ne comprends pas ton explication (et j'aimerais bien comprendre): j'ai revisionné le match sur pluzz et j'ai fait arrêt sur image à 1:30:34: picamoles et je-ne-sais-pas-qui sont debout sur le ballon & Clerc... l'écossais étant accroupi sous picamoles.. et je précise, le ballon n'est pas sorti.. donc d'après toi il n'y a pas ruck parce qu'il n'y a pas 1 écossais & 1 français qui contestent le ballon? Est-ce le fait qu'il n'y ait pas d'écossais 'dans son camp' qui conteste le ballon? Par ce que dans ce cas, je ne vois pas pourquoi on s'embête à contester par l'avant, il suffit de passer par derrière.. non? Que l'on soit bien clair: à vitesse réelle, je comprends que l'arbitre ait laissé jouer.. mais ce que je ne comprends pas c'est ton explication (à moins qu'elle soit aussi 'à vitesse' réelle)..

@Tomdiabolus : Nous allons faire un article pour expliquer cette action !

j'ai quand même du mal à comprendre ce 2eme essai, malgré ton explication. il plaque, les français sont au soutien et à la lutte avec les écossais. je comprends pas que le plaqueur puisse jouer la balle. L'arbitre peut estimer que le plaqueur n'a pas lâcher assez vite le joueur plaqué.
Cela dit Mr Barnes il est souvent gentil avec les français. Avant c'était Mr Rolland. C'est vrai que plusieurs fois sur les rucks, les français étaient plus que limite. Un bon entrainement en vue de l'irlande.

Bonjour, il y aucun problème sur le second essai des écossais, en effet étant arbitre j'en ai discuté avec mon "maître d'école".
Il y a ruck quand 01 français et un écossais, sur leurs appuis luttent pour le gain du ballon, sur cette action, l'écossais plaqueur, se relève, il est seul, les 02 soutient français ne luttent pas avec lui, il peut prendre le ballon sans problème. Bien arbitré..

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 8 ans

Pour le 2e essai ecossais, ce n'est pas un ruck apparemment, donc le joueur ecossais avait le droit de chiper le ballon.
Waynes Barnes suit la regle du laissez joueur le plus possible; pour plus de jeu, ce qui est requis par Paddy o'Brien, le patron des arbitres.

  • catalan971
  • il y a 8 ans

C'est clair que l'arbitrage était laxiste!!! ça fait bizarre de nos jours mais au moins ça joue.
Pour le deuxième essaie, j'aimerais bien revoir la video car il me semble qu'il y a ruck et le plaqueur qui se lève pour prendre le ballon sans repasser chez lui, c'est moyen... Enfin y avait peut-être pas ruck.
En tout cas du jeu et deux belles équipes... ça fait plaisir.

Encore un débat sur l'arbitrage;on pourrait dire que Mr Barnes s'est mis au service du jeu...il faut choisir:soit un censeur ,soit un referee capable de donner un peu de dimension à la rencontre(là c'était possible);ses deux assesseurs aussi étaient dans l'esprit,BRAVO à eux!!!

  • AdRiCT
  • il y a 8 ans

C'est clair que pour une fois j'avais l'impression de supporter l'Irlande, on était jamais sifflé dans les rucks ! Mais bon l'arbitre n'a pas vu non plus 10 en-avant écossais, ni la faute sur leur deuxième essai ...

Désolé les gars, mais sérieusement, je dois le dire en tant qu'extérieur (ni fan de la France, ni de l'Écosse, donc relativement objectif), Wayne Barnes avait visiblement mit ses lunettes qui ne voient que les fautes blanches... Parce que sur l'énorme majorité des regroupements les Blues rentraient sur le côté, et ça n'a jamais été sifflé. Ce n'est qu'une faute parmi d'autres, sans compter l'avantage soudainement disparu sans aucune raison. Donc Voilà, si vous voulez vous pouvez dire que ce n'est que justice par rapport à la finale de CDM, mais pour moi, c'est du scandale exposant 10. Je m'attends déjà à la censure et la lapidation, lachez-vous... 🙂

Je comprends pas qu'on dise qu'il y ai une grosse défense, on ce faisait percé comme du beurre merde, alors peut-être qu'un ou deux joueurs ont étaient très efficace dans leurs défenses (Mr le Capitaine entre autre), mais ça c'est pas mal troué quand même ...

A noter l'énorme performance de Th.Dusautoir (hormis sur le premier essai);quoiqu'en dise P.Salviac,PSA et son staff font du bon boulot;vivement les 3 prochains matches!!!

le jour ou les ecossais auront une vraie 1ere ligne...
En 2eme période se faire enfoncer 2 ou 3 fois sur 10 mètres, ça fait mal.

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News