Les 5 meilleurs moments de la carrière de Mathieu Bastareaud avec le XV de France [VIDÉO]
Face à l'Écosse en 2010, Mathieu Bastareaud s'était révélé au grand public.
Mathieu Bastareaud ne portera plus le maillot bleu avec lequel il a fait tant de ravages (54 sélections). Retour sur 5 moments forts de sa carrière.

XV de France : non sélectionné pour le Mondial 2019, Mathieu Bastareaud prend sa retraite internationale !XV de France : non sélectionné pour le Mondial 2019, Mathieu Bastareaud prend sa retraite internationale !Il l'a annoncé ce mercredi, suite à sa non-sélection avec le XV de France pour la Coupe du monde, Mathieu Bastareaud ne portera plus le maillot bleu. Une tunique qu'il a défendue pendant 10 ans (54 sélections) avec passion et sous laquelle il a réalisé plusieurs prouesses. Revenons sur les 5 meilleurs moments de sa carrière internationale.

1. Première sélection contre le Pays de Galles le 27 février 2009

Appelé une première fois par Bernard Laporte en 2007 pour la tournée estivale en Nouvelle-Zélande, alors qu'il n'a pas encore disputé un match en professionnel, Mathieu Bastareaud doit malheureusement déclarer forfait en raison d'une blessure au genou. Il attendra ensuite 2009 pour connaître sa première sélection et sa première titularisation avec les Bleus. Le vendredi 27 février 2009 contre le Pays de Galles lors de la troisième journée du Tournoi des Six Nations. Un moment fort pour lui puisqu'il évolue aux côtés de l'expérimenté Yannick Jauzion. Bastareaud s'illustre déjà par ses charges et sa défense intraitable.

2. Seule victoire face à la Nouvelle-Zélande le 13 juin 2009

Et oui, Mathieu Bastareaud fait aujourd'hui partie du peu d'internationaux Français à avoir battu les Blacks. C'est d'ailleurs la dernière victoire en date du XV de France face à la Nouvelle-Zélande. Titulaire une nouvelle fois en 13 avec Damien Traille en 12, il réalise ce jour-là une prestation de grande qualité et contribue à la victoire des Bleus à Dunedin (27-22). Malheureusement, ce voyage estival sera marqué par plusieurs complications pour lui.

Crédit vidéo : junetours2009.

3. Doublé face à l'Écosse le 7 février 2010

La carrière internationale de Mathieu Bastareaud prend un coup d'arrêt après une histoire de fausse agression en Nouvelle-Zélande pendant la tournée d'été 2009. Ce qui va lui valoir 3 mois de suspension et 18 activités d'intérêt général. Sélectionné de nouveau pour le Tournoi des Six Nations 2010 par Marc Lièvremont, Bastareaud est bien décidé à faire taire les critiques. Titulaire lors du premier match face à l'Écosse à Murrayfield, le centre du Stade Français inscrit un doublé pour une victoire française 18 à 9. Une belle revanche pour lui et sûrement l'un des meilleurs souvenirs de sa carrière.

4. Première Coupe du monde en 2015

Après avoir manqué les éditions 2007 et 2011, Mathieu Bastareaud fait cette fois-ci partie de l'aventure. De nouveau sélectionné depuis 2013 par Philippe Saint-André et aligné régulièrement au centre avec Fofana, il est sélectionné pour la Coupe du monde 2015 en Angleterre. Une compétition qu'il aborde titulaire (3 matchs sur 4 en poules), mais pendant laquelle il se voit ensuite renvoyé sur le banc pour le quart de finale face à la Nouvelle-Zélande. Il rentrera 20 minutes pour subir comme ses coéquipiers, la déculottée infligée par les futurs champions du monde (62-13).

Crédit vidéo : TheRugbyAmy.

5. Capitaine contre le Pays de Galles le 17 mars 2018

Mathieu Bastareaud est connu à Toulon pour ses qualités de leader naturel. Un joueur qui se démène sur le terrain et qui est capable d'amener tout un groupe derrière lui. C'est dans ce cadre-là que Jacques Brunel lui confie le capitanat du XV de France pendant le Tournoi des Six Nations 2018, face au Pays de Galles, suite à la blessure de Guilhem Guirado. Une fonction qu'il honorera avec grand plaisir, également pendant la tournée estivale en Nouvelle-Zélande. Malgré tout, la confiance de Jacques Brunel envers Mathieu Bastareaud semble aujourd'hui avoir disparu puisqu'il a décidé de ne pas l'appeler pour le voyage au Japon en septembre prochain. 

Crédit vidéo : Guinness Six Nations.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

« La chaaaaaarge de Bastareaud ! » On retiendra aussi ce borborygme des commentateurs, suivi d’inévitables passages au sol. Et aussi quelques passes en touche d’anthologie...

  • Mr.Poly
    7633 points
  • il y a 3 semaines
@Bachibouzouk

tu dois confondre avec "La perceeeeeeee de Fofana" c'est celle la qui finit au sol....

Et aussi chaque fois qu'il rencontrait Sexton et qu'il le faisait moucher rouge !

On peut parler style de Rugby avec lui (centre d'hier, 3èL pas arrière 3/4 etc...) mais je soulignerais plus qu'il est un des symboles retentissants d'un Rugby français en échec qui gâche ses grandes ressources.
Tu prends son gabarit totalement unique, sans doute le joueur le plus fort au monde des 7-8 dernières années, le fait qu'il soit naturellement doué techniquement et aussi polyvalent (gratteur, coureur, offloader...), et tu te dis que dans n'importe quelle équipe correcte il aurait été constamment en vue et un des joueurs les plus réputés du circuit mondial. Mais voilà il faisait partie de bons collectifs au départ (xv de France 2009- GC 2010, et en club RCT 2013-15) mais n'a plus remporté de titre ou joué dans une équipe forte depuis de nbreuses années.

  • gjc
    2481 points
  • il y a 4 semaines
@Rémi teLamettra

Pour moi Bastareaud a un gabarit unique comme centre mais ordinaire pour un pilier, comme Jefferson Poirot qui est aussi bon au grattage, bon porteur de ballon, bon défenseur.

Comme centre il manque de vitesse, de qualité de passe et de jeu au pied. S'il avait travaillé un de ces éléments plutôt que le grattage il aurait pu ressembler à Sonny Bill ou Nonu.

  • Pianto
    28975 points
  • il y a 4 semaines
@Rémi teLamettra

"sans doute le joueur le plus fort au monde des 7-8 dernières années"
"naturellement doué techniquement et aussi polyvalent"

Mazette...
il a dû y avoir un bug sur le rugbynistère, le commentaire a certainement été écrit en-dessous d'un autre article.
L'article que tu commentes parle de Mathieu Bastareaud.

  • Kallso
    2107 points
  • il y a 4 semaines
@Pianto

Oué j'étais plutôt choqué par les louanges du Mr a bastagros aussi oué ...

  • Mr.Poly
    7633 points
  • il y a 3 semaines
@Kallso

Naturellement doue techniquement, c'est pas le cas, mais force est d'avouer qu'il a beaucoup progresse dans ce domaine et qu'il n'a rien a envier aux centres selectionne sur ce point.
Fofana fait beaucoup moins de passe dans un match que Bastareaud...
s'il avait su garder son physique de debut de carriere(voir son match contre l'Ecosse pour son double...) la question ne se poserait meme pas. c'est bien son laisse aller sur la bouffe qui lui a ete fatal...

@Mr.Poly

c'est pas un problème de bouffe en fait: il vient d'avoir un bb.... La gestation du bastagros est vachement longue tu savais pas ?

@Kallso

Ah oui c'est choquant de rendre hommage à un joueur qu'on aime... Et trop gros en plus. Il y en a qui exagère vraiment.

Vous n'avez pas la vidéo de son cadrage débordement sur la table de nuit en Nouvelle-Zélande ?

  • Mr.Poly
    7633 points
  • il y a 3 semaines
@Falsounet

trop gros, marchera pas...

Derniers articles

News
Chroniques
News
News
News
News
News
News
Réseaux Sociaux
News