Les -20 sombrent face à l'Irlande
Thibaut Regard s'échappe dans la défense irlandaise.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Troisième défaite dans le Tournoi des 6 nations pour les Bleuets. Sanctionnés de trois cartons jaunes et de plusieurs pénalités, les Français n'ont jamais été en mesure de prendre à défaut leur adversaire.
A l’instar du XV de France et des Féminines, les Bleuets ont échoué en Irlande (22-5) lors de la quatrième journée du Tournoi. Ce sont pourtant eux qui avaient inscrit à la 12ème minute de jeu, le premier essai de la rencontre par le talonneur du BO Romain Ruffenach, après un contre sur un dégagement de l’ouvreur irlandais aux abords des 22 mètres. Ce seront malheureusement les seuls points marqués par les Tricolores dans cette rencontre. Décidés à faire de ce Tournoi une rampe de lancement pour le prochain mondial français, les Bleuets, à la traîne physiquement contre l’Angleterre, se sont cette fois-ci montrés trop indisciplinés. Une aubaine pour le centre du trèfle, Daly, auteur de 17 des 22 points de son équipe avec notamment cinq pénalités (15-5).

Réduits à 14 après la sortie pour 10 minutes de l’ailier du CO, Florian Vialelle, les Bleuets n’ont pu convertir au tableau d’affichage leurs belles intentions. Si la défense bleue a parfaitement contenu les assauts des locaux jusqu’à l’heure de jeu, les exclusions successives du demi-de-mêlée Serin (62ème) puis du centre Gaël Fickou (64ème), ont offert aux Irlandais l’opportunité de tuer le match. Chance qu’ils se sont empressés de prendre à un quart d’heure du coup de sifflet final après une touche à cinq mètres de l’en-but français exploitée petit côté pour l’essai en force du troisième ligne Joyce.

Multipliant les temps de jeu dans les dix dernières minutes, avec notamment une très belle percée de Thibaut Regard, les Bleuets se sont vus systématiquement mis sur le reculoir par la défense verte pour une troisième défaite dans ce Tournoi 2013. Un peu à l’image de leurs aînés, les jeunes français tenteront de sauver l’honneur face à l’Ecosse lors de la dernière journée de compétition.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • flozad
  • il y a 7 ans

Le premier problème s'appele Pelous. Quand un sélectionneur ne part pas avec ses joueurs en tournée (en Novembre en Argentine) pour rester commenter un match pour un autre employeur, ça en dit long sur le degré d'implication.

Plusieurs choses : Comment, en tant qu'éducateur, debriefer un match a posteriori alors qu'on y a pas même assisté? La crédibilité en prend un coup.

Comment un sélectionneur de la Fédé peut-il porter plusieurs casquettes et honorer plusieurs contrats? M. Pelous a-t-il tellement besoin d'aller palper à droite, à gauche, que la rémunération du poste de sélectionneur ne lui suffit pas?

Quel exemple!

  • D0m3
  • il y a 7 ans

Pour avoir vaguement suivi le match, il me semble que Fickou n'a pas été à la hauteur (passes dans les chaussettes, plaquages manqués, carton jaune, ...).

  • Kaolin
  • il y a 7 ans

Il touche combien Pelous pour être le « manager » de cette équipe ? Moi, pour la moitié, je fais aussi bien.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
Vidéos