Le témoignage bouleversant de Cameron Pierce, retraité forcé après une commotion cérébrale [Vidéo]
Le témoignage bouleversant de Cameron Pierce, retraité forcé après une commotion cérébrale.
Le Canadien, passé par Pau et Clermont, s'est confié devant les caméras de France TV. Poignant.

Le nom de Cameron Pierce n'a pas la même résonance que celui de son compatriote canadien, Jamie Cudmore. Pourtant, comme lui, le Canuck évoluait au poste de 2ème-ligne. Et comme lui, il a porté le maillot de Clermont. Si Pierce ne s'est pas imposé en Auvergne (0 match chez les pros), l'international avait ensuite rejoint la Section Paloise, l'année de la remontée du club béarnais dans l'élite. 

Quinze matchs de Pro D2quatre de Top 14 et trois de Challenge Cup plus tard, Pierce a raccroché les crampons. En cause ? Une commotion cérébrale, subie avec les espoirs palois en octobre 2016. Le Canadien, sonné sur un plaquage, reprend le jeu, avant finalement de sortir. Sauf qu'aujourd'hui, Pierce ressent toujours les effets de cette commotion, qui joue notamment sur sa mémoire.

Si quelqu'un me demande ce que j'ai fait l'autre week-end, soit je dois réfléchir soit je dois regarder une photo pour que ma mémoire revienne. J'espère que ça va s'améliorer avec le temps mais ça fait deux ans et ça ne s'est pas trop amélioré.

Dans un très bon reportage diffusé sur France 2, Pierce se confie sur son histoire, poignante, lui qui est également victime d'insomnies. Il poursuit également un traitement pour des troubles comportementaux.

Sur Twitter, le Canadien reste positif : "J’adore ce sport du rugby, mes deux clubs français m’ont apporté pleins des belle choses et je les remercie."

Pour découvrir le reportage vidéo, c'est par ici : 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bouleversant, oui... L'officiel qui se gargarise avec ses 5% a tout faux : un joueur, même soupçonné de commotion, doit sortir, ne jamais rentrer, surtout, être pris en charge immédiatement et au sein d'un protocole optimal... La France n'est pas exemplaire en matière de politique de réduction des risques : HIV, Hépatites, drogues, préservatifs... C'est la même dans le rugby... Et c'est inadmissible... Répéter à longueur de temps que "le rugby est un sport de combat et de contacts" (ce qui est vrai), est un faux-nez qui alibise les manquements des instances et les blessures des joueurs... Je dirais "raison de plus" : hors le suivi exemplaire en cas de commotion et le repos indispensable, il faut légiférer sur les charges avec l'avant-bras, celles à l'épaule, les façons acceptables de rejoindre un ruck... Et le doute doit toujours pencher en faveur du joueur agressé... Et puis il faut absolument lâcher cette philosophie du jeu pauvre en notes, vieille scie des Bernie & Co, pour qui le "french flair" est une série pour tafioles intellos... Remettre le cerveau au centre : celui des commotions, celui des intervalles, des passes et de la vitesse, celui qui éduque et permet de sauter les murs, de les contourner, de les esquiver, plutôt que de les abattre à la masse ou de se les prendre en pleine tronche...

Il est temps de changer les règles et de limiter le poids par poste.

J'espère qu'une étude médicale sera faite pour qu'on sache comment vont dans 20 ans les joueurs qui jouent actuellement. Une étude qui recense le nombre de commotions subies en carrière et qui détaille l'état de santé du patient.

  • CofCof
    15346 points
  • il y a 7 mois

Les faits divers sur les morts sur un terrain sont trop nombreux. Louis est le dernier en date chez les pros mais chez les amateurs c'est bien trop fréquent.
Récemment ma soeur était à un week end étudiant de sport à Dijon et un rugbyman est mort à la suite d'un match. Je ne connais pas exactement les circonstances mais il se serait prix un mauvais coup dans la tempe.
C'est le risque quand on pratique ce sport mais pour moi il faudrait tout faire pour réduire les risques. Preferer le rugby d'evitement au rugby d'affrontement. Il est urgent d'agir car le rugby court à sa perte en continuant de fabriquer des tanks sans le sens du jeu.

Encore une fois, le témoignage du doc Chazal sur le rugby moderne est clair et sans équivoque. Les jouteurs sont devenus des machines mais le cerveau ne suis plus...

Pour certaines sommités du monde du rugby c'est un baltringue.



Combien de drames dans ce genre allons attendre ? Même lorsqu'un homme meure, il ne se passe rien.



Et ouais Louis, tu es déjà oublié...

@Marc Lièvre Entremont

Tu sais on m'a déjà sorti ici que l'avis des gens comme Chazal ne valait rien parce que leur formation de base ne parlait pas de rugby et qu'ils connaissaient pas vraiment le rugby, alors bon...

@Team Viscères

Oui oui je sais, c'est aussi pour ça que je le rapelle 😉

Tout autre chose, encore que....
Après-demain, le 6 Décembre, certains fêteront les 55 ans de l'appel de Lino Ventura (s'il est une Star du Ciné Français qui pourrait incarner les "valeurs" Rugby c'est bien lui !) au nom de la Fondation Perce-Neige et pour le sort futur des enfants alors appelés "Inadaptés"...
Je me souviens qu'il y a 2 ou 3 ans, Rugbynistère s'était fendu d'un magnifique reportage sur l'initiation au ballon Ovale dans le cadre d'une maison Perce-neige pour ces gamins...
Où en sont-ils, que sont-ils devenus ?
Ce serait sympa d'avoir une suite...
Quelle date plus symbolique que l'appel de Lino.
Ci-après le lien source INA.
https://www.youtube.com/watch?v=gQTUmraGC50&t=30s

Ouais enfin c'est bon les gros tampons ça fait partie du rugby qui est un sport de bonhommes, on ne va quand même pas changer les règles juste pour ça.



Très beau reportage sur ce qui est malheureusement aujourd'hui encore considéré comme un "fait divers" du rugby alors qu'il s'agit de vies flinguées, ce n'est pas juste un mec qui doit arrêter de jouer. On voit les obstacles du quotidien, les effets dévastateurs que cela aurait pu avoir sur sa vie privée et l'indifférence autour de cela.

Cameron et sa femme sont touchants dans leur façon d'exprimer sans tabou ce qu'ils ont vécu et par leur force aussi bien individuelle que de couple. En espérant qu'il retrouve peu à peu ses capacités, et surtout qu'on finisse par vraiment se bouger à ce sujet plutôt que juste dire "ah bah c'est grave mais vous inquiétez pas on va agir (un jour, peut-être)" à chaque fait divers, en se planquant devant des arguments tous plus futiles ou sordides les uns que les autres.

@Team Viscères

Bon, après tout, c'est qu'un Canadien, on va pas dramatiser.

@lelinzhou

Déjà qu’on n’a pas dramatisé pour la mort de Louis, on va pas se faire chier avec les maux de tête d’un Canadien

@Le Haut Landais

C'est qui Louis ?
Et y jouent au Rugby les Canadiens ?

@MARCFANXV

Il devait etre canadien, c'est pour ca qu'on n' en a rien a battre

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News