Le combat vital de Sébastien Boueilh, ancien rugbyman, contre la pédocriminalité [VIDEO]
Sébastien Boueilh mène un combat qui lui tient à coeur.
Victime de viol lorsqu'il était adolescent, Sébastien Boueilh intervient désormais auprès des enfants pour les sensibiliser aux risques de la pédocriminalité.

Parce qu'il a été victime de viol entre 11 et 16 ans, Sébastien Boueilh a décidé de s'engager pour qu'aucun enfant de vive ce qu'il a vécu. Mais avant de créer son association "Colosse aux pieds d'argile" et de pouvoir en parler, il lui a fallu 18 ans. Ce lourd secret, celui d'avoir été violé par le mari de sa cousine après les entraînements de rugby, lui a bousillé la vie. "L'alcool, la violence, les jeux d'argent. Il n'était qu'excès, jusqu'au jour où il s'est rendu compte avec ses copains de beuverie, Mathieu et Frédéric, que tous les trois avaient été abusés par le même homme", raccontait RTL en 2019. Tous les trois ont porté plainte contre cet homme que tout le monde trouvait gentil et drôle. Il sera condamné en 2013 puis libéré quelques années plus tard. 

Il a fallu du temps à Sébastien Boueilh pour surmonter la dépression et devenir l'homme qu'il est aujourd'hui. Un homme capable de parler de son histoire, de conseiller les plus jeunes en leur disant notamment de faire preuve de prudence. "Je sensibilise les enfants par tranche d'âge avec discours adapté. Pour les plus jeunes, jamais ils entendront le mot viol. Parfois, c'est eux qui le sortent, alors je leur explique avec des mots d'enfants ce qui est un viol, ce qui est un pédophile." Il constate avec amertume qu'il a toujours eu une victime en face de lui lors de chacune de ses interventions.

Dès lors, il propose à ceux qui le veulent de parler et transmet alors une fiche aux autorités. "Il faut savoir qu'en France, 165.000 enfants sont victimes de violences sexuelles chaque année", rappelait RTL l'an dernier. Peu à peu, ces victimes sortent du silence et "la honte est en train de changer de camp. L'omerta est en train de voler mais il y a encore des fédérations qui sont réticentes. On va y arriver mais il faut être patient.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Dans le rugby? Naaaan... Tout le monde sait bien que les tordus sont à chercher chez les cathos. D'ailleurs, le catho qui veut jouer au XIII, le Folau là, et bien il va se faire dézinguer. Ce qui prouve bien qu'au ruby, et ben tout le monde a des valeurs.

Bon allez, plus sérieusement, j'exprime tout mon respect à ce monsieur pour cette lutte qui devrait etre soutenue par tous, à commencer par les caciques des organisations encadrant des jeunes. Il n'y a rien de pire que l'agression des enfants, et s'il y a un ménage à faire dans le rugby, alors il faut le faire sans réserves.
Et merci au rugbynistère pour cet article.

pas facile.

Un gros combat, tant pour ses miseres passées que pour constater celles de nouveaux enfants aujourdhui

Bravo Monsieur !

  • Yonolan
    69194 points
  • il y a 1 mois

Respect pour cet homme qui a su surpasser l'immonde pour dénoncer l'omerta et donner aux jeunes des clés pour éviter qu'à leur tour ils ne soient pas des victimes et puissent dénoncer
Il faut aussi s'inspirer de l'exemple du foot et faire que tous les educateurs et personnes en contact avec les jeunes voient leurs casiers judiciaires analysés pour éviter des récidives
Et dire que lorsque on a proposé à la Fédération française des sports de glace des interventions de Sébastien Boueilh, le président de l'époque a refusé , estimant que sa fédération n'était pas concerné par de tels actes ; c'était Didier Gailhaguet...
Alors oui il faudrait plus de Sébastien Boueilh dans le sport

@Yonolan

Il me semble que les premiers contacts de Boueilh avec la FFR avaient été compliqués aussi. Beaucoup de fédérations ont commencé par nier les problèmes en craignant une publicité négative plutôt que de penser au bien-être de ses licenciés.

  • Yonolan
    69194 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

oui c'est vrai ; la première étape est toujours d'ouvrir les yeux et de reconnaître qu'il y a au moins un risque
Et ce n'est jamais simple ; alors bravo à la FFR pour avoir permis ce genre de témoignage et de sensibilisation indispensable

  • Pianto
    35240 points
  • il y a 1 mois

Il est venu dans ma classe l'année dernière.
Excellent discours, des mots très justes, rien de culpabilisant. J'ai trouvé cette intervention de très grande qualité.

@Pianto

Je n'ai pas eu la chance de le rencontrer mais j'avais vu un reportage sur son association dans les premières années (à l'époque il n'intervenait auprès de la FFR et regrettait que celle-ci ne s'engage pas) et j'avais trouvé l'homme touchant et juste dans son approche auprès des gamins.
Espérons que les récents scandales dans le sport ouvrent enfin des brèches pour donne plus de places aux gens comme Boueilh.

  • breiz93
    53774 points
  • il y a 1 mois

Sujet important et douloureux, qui ne prête pas aux calembours.

Les chiffres annoncés sont impressionnants et laissent un goût amer vis à vis de ces criminels qui profitent de leur proximité avec les enfants.

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
News
Transferts
News
News
News
News