Jean-Baptiste Gobelet revient sur la finale perdue contre la Nouvelle-Zélande à Port Elizabeth
La finale entre le France et la Nouvelle-Zélande s'est finie par un haka

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Les Français ont fait un parcours exceptionnel ce week-end à Port Elizabeth mais ils ont échoué tout près du but. L'obstacle était trop grand et bien connu de tous... les Néo-Zélandais
Les Français ont fait un parcours exceptionnel ce week-end à Port Elizabeth, mais ils ont échoué tout près du but. L'obstacle était trop grand et bien connu de tous... les Néo-Zélandais. Une défaite en finale qui fait mal à la tête, sur le score de 47-12, mais qui ne doit pas faire oublier l'excellent parcours des Bleus en Afrique du Sud. De retour sur le continent européen, Jean-Baptiste Gobelet a accepté de revenir sur cette finale perdue.

« Après un bon parcours et une demi-finale gagnée au bout des prolongations, nous avons manqué de jus pour la finale. Nous avons bénéficié d'une petite heure de récupération, ce qui est très peu dans le Money time. Le jeune Ben Lam (n°12, 21 ans) en a profité pour nous faire très très mal grâce à ses capacités physiques. Le joueur des Blues avait eu du mal à Dubaï, mais il s'est bien rattrapé sur ce tournoi.

Vincent Deniau nous a remis dans le match grâce à une excellente vision du jeu. Remarquant qu'il n'y avait pas de libéro, il a planté un essai important. Le tournant du match est l'essai inscrit avant la mi-temps qui nous marque moralement comme physiquement. Nous avons enchaîné les erreurs individuelles avec beaucoup de plaquages manqués sur cette finale. Le score large (47 – 12) ne reflète cependant pas la différence entre les deux équipes.
 »



Les All blacks ne se sont pas privés de fêter cette victoire qui leur échappait depuis le début de la saison. Un petit haka pour la route donc...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C'est clair que les français auraient marqués sur cette dernière possession en fin de première mi-temps, la deuxième aurait sans doutes été différente, même si on voyait bien que les bleus étaient cuit par leur demie finale interminable.

  • CedricH
    15270 points
  • il y a 7 ans

Une analyse très lucide.
En effet, dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, la France était à deux doigts de marquer un essai après avoir imposée une très longue action à plusieurs temps de jeu (8 minutes dans la prolongation!), mais lors de la dernière passe et alors que la différence avait enfin été faite, bim, erreur de main et essai de "100 mètres"...
Au lieu de 14-14, il y avati 21-7 et on a bien vu qu'en deuxième mi-temps, la France n'y était plus... Dommage. Les All Blacks étaient meilleurs - notamment ce 12, très bon - mais peut-être que le match aurait été tout autre...

Derniers articles

News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News