Hoani MacDonald victime d'un arrêt cardiaque en plein match
Hoani McDonald victime d'un arrêt cardiaque

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le seconde ligne néo-zélandais Hoani MacDonald s'effondre sur le terrain après un arrêt cardiaque... transporté à l'hôpital, il a été plongé dans le coma.
Voici des images spectaculaires qui risquent de relancer le débat sur les dégâts des commotions cérébrales dans le rugby...

Lors du match de la demi-finale d'ITM Cup entre Southland et Counties Manukau, le seconde ligne Hoani MacDonald s'est effondré en plein match après une collision avec un adversaire. Le joueur de 34 ans, bien connu pour avoir bourlingué à travers la planète ovale (Highlanders, Newport Dragons, Melbourne Rebels...) a été victime d'un arrêt cardiaque. Après 15 minutes de massage cardiaque (hors caméra), il a été emmené à l'hôpital et a été plongé dans un coma artificiel...



Heureusement, les dernières nouvelles sont rassurantes pour MacDonald. Le manager général de la NZRU, Neil Sorensen, a affirmé qu'il avait « commencé à sortir du coma, et montre des signes encourageants. Il comprend les questions et reconnait des gens autour de lui ». Nous lui souhaitons évidemment un bon rétablissement !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

On pourrait penser que le suivi longitudinal des sportifs de très haut niveau (et je dis bien de très haut niveau) permette de détecter et d'anticiper ce genre de problème, seulement, la réalité est tout autre.

Il est très difficile de prévenir un arrêt cardiaque, car il n'y a généralement pas de signe annonciateur à long terme.

Souvent, il y a des terrains favorables à. Mais les sportifs de très haut niveau ne sont pas souvent dans cette catégorie.
Ponctuellement, il y a des autres facteurs favorable (dopage notamment, mais pas seulement, un traitement médicamenteux peut ajouter des risques).


Et effectivement, il est urgent que toutes les enceintes sportives quelque soit leur niveau soient équipé de kit de réanimation.

  • ced
    100447 points
  • il y a 8 ans

aussi jeunes ? 35 ans quand même, un ami est mort à 23 ans, arrêt cardiaque, même si je pense qu'il y a ou qu'il peut y avoir des consommations de certains produits là-dessous , il peut y avoir un simple accident.
chez les sportifs de haut niveau ce qui m'étonne c'est qu'ils sont suivis par des médecins.
car tous les staffs médicaux (à haut niveau) sont gérés par des médecins diplômés.
bon rétablissement.
quand aux défibrilateurs, je crois que c'est en cours, les espaces sportifs doivent ou seront équipés d'ici peu (en France).

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 8 ans

Je voudrais bien comprendre pourquoi on a des arrets cardiaque/arythmies chez des sportif aussi jeunes. Et ca arrive dans d'autres sports, pas que dans le rugby...
Ici, ils parlent d'installer des debrifillateurs dans les stades.

  • simon
  • il y a 8 ans

"Les médecins ne sont pas préparés pour ce genre de chose ..."

Ce ne sont donc pas des médecins alors, et il serait urgent d'en implanter dans les matchs je pense (de vrais médecins)

  • Jacoufri
  • il y a 8 ans

Les images d'Hoani MacDonald sont impressionnantes ! Il est maintenant prioritaire que le staff médical présent sur le stade puisse intervenir EFFICACEMENT lors des chocs, pas seulement suite à un arrêt cardiaque, mais chaque fois qu'il y a un doute (perte de connaissanse ou joueur groggy).

  • benasm
  • il y a 8 ans

Les medecins ne sont pas préparés pour ce genre de chose ...

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
Sponsorisé Blog
News
News