Fumiaki Tanaka pousse le All Black Aaron Smith sur le banc
Le Japonais s'échappe du ruck sous les yeux de ses adversaires.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le demi-de-mêlée de poche s'est illustré contre les Blues d'Auckland, après une très belle percée, en offrant un ballon d'essai à un coéquipier. Le Japonais progresse de jour en jour.
Ancien joueur de la franchise japonaise des Panasconic Wild Knights, le demi-de-mêlée Fumiaki Tanaka (28 ans, 33 sélections) avait écrit une page de l’histoire du rugby nippon en devenant à l’automne 2012, le premier joueur de l’archipel à intégrer une équipe de Super Rugby, en l’occurrence les Highlanders. Lui qui espérait « progresser et jouer le plus de matchs possible pour prouver au monde de quoi les japonais sont capables », a franchi un nouveau palier la semaine passée face aux Blues (défaite 29-18). Une performance qui lui a permis de débuter la rencontre face aux Brumbies, ce vendredi (défaite 30-19). Non content d’affronter l’une des meilleures formations à l’heure actuelle, Tanaka a de fait poussé l’habituel demi-de-mêlée sur le banc de touche, le All Black Aaron Smith (13 sélections).

Extrêmement dynamique, celui fut le plus petit joueur de la Coupe du monde 2011 (1m66) s’était en effet illustré face à la franchise d’Auckland avec une percée décisive peu après l’heure de jeu, suivie d'une passe après contact du plus bel effet pour l’essai du centre polyvalent Phil Burleigh. Ce dernier, comme ses coéquipiers, n’a pas manqué de remercier « Jack » pour son excellente inspiration.



S’il désire retourner aux Panasconic Wild Knights pour mettre à contribution ce qu’il aura appris en Super 15, le demi-de-mêlée de poche semble pour le moment s'être parfaitement intégré dans l’effectif néo-zélandais des Highlanders. On en veut pour preuve cette vidéo mettant en scène Tanaka, Aaron Smith et une tondeuse. Le Japonais a en effet demandé à son coéquipier, qui en passant possède une formation de coiffeur, de lui raser la tête. Une tradition avant le premier match de la saison. A un certain moment, il a presque des airs de Ronaldo. On vous laisse deviner lequel.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News
Sponsorisé News
News