François Steyn avec un coup de pied de mammouth FACILE de 64 mètres [VIDEO]
L'ancien Racingman a encore fait étalage de son énorme jeu au pied.

Payez 8 mois au lieu de 12 !

Soutenez le Rugbynistère pendant un an avec le code AU_SOUTIEN
François Steyn a encore de beaux restes et l’a prouvé avec son équipe des Cheetahs lors de du match de Currie Cup face aux Lions.

On le sait François Steyn est un sacré canonnier. L’international springbok (33 ans, 67 sélections), double champion du monde en 2007 et 2019 est un coutumier du fait. Passé par la France, il s’était notamment illustré alors qu’il portait les couleurs du Racing 92, lors du match de barrage à Clermont en 2010 avec un drop de 60 mètres. Après un séjour du côté de Montpellier, le sud-africain a regagné cet été son pays natal, où il s’est engagé avec les Cheetahs. Samedi dernier, à l’occasion de la troisième journée de Currie Cup qui opposait les siens aux Lions, il nous a gratifié d’un coup de chausson dont il a le secret. Alors que l'on joue seulement depuis cinq petites minutes, François Steyn titulaire au centre, se porte volontaire pour catapulter l’ovale entre les perches d’un coup de patte de 64 mètres. Insuffisant cependant pour arracher la victoire, les coéquipiers du natif d’Aliwal North s'inclinant sur leur pelouse (23-39).

Avec ce revers, les Cheetahs comptabilisent deux défaites en autant de journée à l'inverse des Lions toujours invaincus, affichant un total de trois victoires en autant de rencontres. 

Crédit Vidéo : F Rugby

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

En même temps faire des fautes aussi prés des poteaux...

honnêtement même si le geste est beau, je trouve que si on peu prendre des points comme ça, ça n incite pas a jouer a la main: on rend le ballon et on attend que l équipe adverse fasse une faute et pouf! 3points, même pas besoin d'être hyper agressif en défense.

On pourrait imaginer que pour une pénalité dans son propre camp on ne peu pas prendre les points, par contre le lancer reste a l'équipe qui bénéficie de la pénalité

Je me souviens d'un livre sur le rugby qu'on m'avait offert dans les années 70 où l'on pouvait lire que le record en matière de pénalité était de 75 mètres et de 90 pour un drop (ou l'inverse, je ne me souviens plus exactement). Et cela avec nos bons vieux zovales en cuir...
Y devait y avoir du vent probablement...

@Roger Coudenlèrc

A l'époque, les stades étaient certainement plus ouverts aux quatre vents qu'aujourd'hui.

@Roger Coudenlèrc

Il devait s'agir de Don Clarke, un arrière All Black de légende des années 50-60. célèbre pour ses coups de pied de mammouth, et surnommé "The Boot"

@lelinzhou

Et tout ça avec des crampons à bouts carrés... Et une gonfle gorgée de flotte qui tenait plus du médecine ball...

@lelinzhou

Villepreux , lors d'une tournée des Bleus en NZ ( 1968 ) , a inscrit une pénalité de 70m je crois...mais il avait un fort vent dans le dos...le test match avait lieu à Wellington ( victoire des Black 9-3 ) , ville connue pour le couloir venteux qui la traverse...

Y a une dizaine d'année que ça quand on a eu de plus en plus de joueurs capables de buter de plus de 50m on pensait que ça allait devenir une généralité, et que chaque équipe aurait son buteur mammouth.
La perf de Steyn est impressionnante, mais quelque part je suis assez content que ça ne ce soit pas généralisé au détriment du jeu.

@Linkounay

heureusement sinon chaque faute en dehors des 22 adverses aurait signifie 3 points

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos