VIDEO. FLASHBACK 2014. Les Saracens donnent une leçon de rugby à Clermont
Champions Cup. Nalaga dépité après la défaite contre les Saracens.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Retour en vidéo sur la cuisante défaite de Clermont face aux Saracens en 2014 en Coupe d'Europe avec les six essais encaissés par les Clermontois.
La finale de H Cup perdue contre le RCT en 2013 est sans doute encore dans un petit coin de la tête des Clermontois à l'orée d'une possible qualification pour un éventuel remake. Quant à la demie totalement ratée contre les Saracens en 2014, il y a fort à parier que son souvenir n'a toujours pas quitté les Clermontois. Il faut dire que ce 26 avril 2014, les Jaunards avaient reçu une véritable leçon de rugby, encaissant au passage la plus lourde défaite de leur histoire européenne (46-6). S'ils s'attendaient à vivre une après-midi difficile sur la pelouse de Twickenham, ils ne pensaient pas passer à côté de cette manière. Le cauchemar a rapidement pris forme lorsque Chris Ashton a terminé dans l'en-but après seulement sept minutes de suite à un très beau mouvement en bord de touche côté gauche. Puis il s'est poursuivi avec une double sanction, à savoir le carton jaune de Brock James et l'essai de pénalité qui a découlé de sa faute dans l'en-but. Au tableau d'affichage, les visiteurs étaient toujours dans la partie (14-6) à ce moment-là du match, mais ils n'y étaient clairement plus dans leur tête.

À la demi-heure de jeu, et après un nouvel essai gag des Anglais avec Farrell à la conclusion, la rencontre était pliée. Les Clermontois n'arrivaient à rien. Bousculés devant, avec un Jacques Burger en mode sécateur chez le Saracens, incapables d'aligner trois passes et de se sortir de leur 22m, les Jaunards ne marqueront finalement que six petits points par le pied de Parra. À portée d'un retour des Auvergnants après deux pénalités de Goode puis Bosch (27-6), les Sarries n'avaient pas boudé leur plaisir en collant trois nouveaux essais à leurs adversaires par l'intermédiaire d'Ashton (64e), Wyles (72e) et Streather (78e). Une défaite aux allures de démonstration qui avait ensuite vu l'ASM s'écrouler à domicile une semaine plus tard lors du barrage du Top 14 face à Castres (16-22).

Crédit vidéo : SmBeyOnNet

En comparant les compositions des équipes entre 2014 et 2015, on remarque que du côté clermontois, plusieurs joueurs ont pris du gallon comme Debaty ou encore Nakaitaci, remplaçants l'an passé et titulaires ce samedi. L'ASM n'a également pas perdu au change avec les départ de Byrne et Hines, puisqu'Abendanon est en feu et Vahaamahina en pleine progression.

Chez les Sarries, c'est une toute nouvelle charnière qui va affronter Clermont puisque Wigglesworth est lui aussi dans la forme de sa vie, contrairement à Farrell qui peine à se retrouver sa place en club comme en équipe nationale. La deuxième ligne a totalement changé puisque c'est Kruis et Hamilton qui débuteront. Burger et Vuniopola sont encore là pour faire des misères aux Clermontois.

Clermont

1
Domingo
2
Kayser
3
Zirakashvili

4
Cudmore
5
Hines

6
Bonnaire
8
Lee
7
Chouly

9
Parra
10
James

11
Nalaga
12
Fofana
13
Stanley
14
Sivivatu

15
Byrne

16
Paulo
17
Debaty
18
Ric
19
Pierre

20
Vosloo
21
Lacrampe
22
Delany
23
Nakaitaci

Saracens

1
M.Vunipola
2
Brits
3
Johnston

4
Borthwick
5
Botha

6
Brown
8
B.Vunipola
7
Burger

9
de Kock
10
Farrell

11
Strettle
12
Baritt
13
Bosh
14
Ashton

15
Goode

16
George
17
Barrington
18
Stevens
19
Hargreaves

20
Wray
21
Wigglesworth
22
Streather
23
Wyles

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ca arrive aux plus grads

@Arbitre31: Des matchs que j'ai vu, Clancy ne m'a pas paru malhonnête, je dirais presque que c'est un des arbitres anglo-saxons les plus impartiaux lorsqu'il s'agit d'un match entre des équipes française et anglaise. Après, l'an dernier je disais bien qu'Owens était très bon, mais ça ne l'a pas empêché d'être plutôt partial sur pas mal de matchs...

@NoComment: C'est quand même un gag cette semaine de suspension, déjà ils lui mettent la plus petite peine possible, ce qui est logique s'il a exprimé des remords, qu'il ait plaidé coupable etc., mais en plus à cause de ces mêmes excuses il réduisent encore la peine... On connait tous l'histoire, mais quand même, ça me troue vraiment le cul d'y repenser, surtout que je suis sur qu'un français du RCT ou de l'ASM prenait 4 semaines!

Burger bénéficie toujours d'une stupéfiante bienveillance des arbitres lors des matchs
Et a eu un régime de faveur en commission

Sûrement la plus petite sanction qui existe au monde !

Méfiant amis clermontois, c'est clancy au sifflet

Clermont a franchit un cap depuis l'an dernier, les joueurs ont changés, le staff a changé, l'équipe a pris une autre dimension en défense et en terme de pragmatisme ce n'est même plus comparable. De leur côté les Saracens restent sur 2 finales perdues l'an dernier (bordel pour une fois que c'est pas nous! (bon ok, nous on n'y a pas été en finales...)), et peuvent nous faire une clermontoise et craquer sous la pression, sans compter que cette fois on joue en France, juste à côté de Clermont et que pas moins de 41000 supporters auvergnats sont attendus contre... 800 supporters des sarries. De plus leur dernier match contre le racing était loin d'être convainquant, alors que Clermont reste sur une démonstration face à Northampton (l'an passé les Sarries avaient dominé leur homologue il me semble, alors que l'ASM était poussive contre Leicester), puisque très peu de joueurs du quart ont joué contre Oyonnax et tous étaient remplaçants.

Je pourrais continuer longtemps, mais ce match est très différent de celui de l'an passé, où des erreurs dès le début de la partie, un arbitrage très discutable, et une chance incroyable des rosbeefs (l'essai d'Ashton où il reprend la balle du genou et elle part juste devant lui où il faut, j'ai cru que j'allais bouffer mes espadrilles) nous avaient mis la tête sous l'eau, et eux s'étaient monté sur leur nuage. En gros, cette fois je pense que l'on a de bien meilleures chances de gagner! Je rejoins aussi bien évidemment Russia Forever, qui a eut une analyse très juste 🙂


Seul bémol, l'absence de Fritz Lee, qui apporte énormément à l'équipe, et est à mon avis le meilleur 8 à jouer en Europe... Et la présence de Burger (l'arrangement entre anglais était vraiment trop gros...), surtout que l'an passé il nous avait fait une bonne demi-douzaine de plaquages au cou et donc dangereux, sans jamais prendre une pénalité.... Bref, allez Clermont!

Moi je pense que c'est une technique de Thibault Perrin pour faire encore plus battre mon petit coeur de cantalou touché à vif l'an passé.
J'étais déja excité de faire le voyage au chaudron, là je suis galvanisé!
On va leur en faire voir du jaune et bleu demain au Sarries!!!!!

Un match ne fait pas l'autre...

Est-ce vraiment utile de parler de ce match à chaque fois (ou presque) qu'on parle des Saracens en général ? Personnellement j'en doute, déjà parce qu'on en a parlé deux fois cette année (en phase de poule) et que tous les médias ont (re)fait le rapprochement, une fois de plus...

Ensuite, je crois bon de rappeler que ce match était un peu, comment dire... "😜articulier". Entre la défense des Saracens qui était constamment hors jeu, les essais en-avant, la cravate d'Ashton non sanctionné sur Debaty (on a préféré mettre plutôt un carton à James pour avoir essayer de capter un ballon...) etc etc etc

Même le Monsieur De Cromières, qui ne se plaint jamais a critiqué Owens, et il n'est pas le seul...

Mais les habituels pro-Owens vont vite réagir 'non mais les essais en avant sont valables, et puis mettre une cravate c'est nettement moins grave que d'essayer de capter un ballon au rugby, Boudjellal, De cromières, Labit, les membres de l'ERC qui ont conseillé Boudjella, Labit et compagnie n'y connaissent rien au rugby..."

Oui, on a suffisamment parler de l'arbitrage de ce match, je suis d'accord à 200%, mais je le rappelle juste pour illustrer mes propos sur l'inutilité (selon moi) de parler de ce match à chaque rencontre européenne...

Qu'est-ce qu'il m'avait fait mal ce match !!!
Pénible de voir Ashton jubiler, Clermont souffrir, les points s'engranger côté anglais...
J'espère vraiment que les Sarries repartiront la valise pleine de Saint-Etienne, comme Clermont l'an dernier !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News