Coupe du monde U20 - Comment les Bleuets avaient-ils conquis le titre 2018 ? [VIDÉO]
En 2018, la France a remporté le premier titre mondial de son histoire.
Une Coupe du monde chez les moins de 20 ans, c'est avant tout une montée en puissance et une très bonne gestion du groupe de la part du staff.

VIDEO. COUPE DU MONDE U20 : plongez au cœur de la finale des Bleuets en revivant leur sacre historiqueVIDEO. COUPE DU MONDE U20 : plongez au cœur de la finale des Bleuets en revivant leur sacre historiqueIl y a presque un an, l'équipe de France remportait la Coupe du monde des moins de 20 ans. En finale, les Bleuets avaient dominé l'Angleterre, 33 à 25, à Béziers. Carbonel avait ouvert la marque sur pénalité. Le premier essai avait été l'œuvre du troisième ligne Woki (3-11). À la pause, rien n'était fait après la réduction du score anglaise (8-14). Néanmoins, la France avait réussi à faire un break en capitalisant sur l'indiscipline de l'Angleterre. Une aubaine pour Carbonel en forme face aux perches (6/7 à la 53e ; 23-8). Les soldats de Sa Majesté n'ont pas abdiqué pour autant avec un essai à la 72e pour une fin de match à suspense (26-18). Finalement, c'est le centre Seguret qui a scellé le sort du match synonyme de titre pour la France.

COUPE DU MONDE U20 : LES 5 POINTS À RETENIR DE LA VICTOIRE DES BLEUETS FACE À L'ANGLETERRE (33-25)COUPE DU MONDE U20 : LES 5 POINTS À RETENIR DE LA VICTOIRE DES BLEUETS FACE À L'ANGLETERRE (33-25)Pourtant, la France a bien failli passer à côté de Sa Coupe du monde. Rappelez-vous, lors du premier match de la compétition, les Français avaient été malmenés par les Irlandais. À la pause, ils accusaient douze longueurs de retard, n'ayant marqué qu'en essai dès l'entame (5-17). Un scénario qu'ils avaient déjà connu face à ce même adversaire quelques mois plus tôt dans le Tournoi. Au retour des vestiaires, où ils avaient été secoués par le staff, les Bleuets avaient remis les choses dans l'ordre. Coville (43e), Ntamack (45e) puis Marty (51e) avaient récompensé les efforts tricolores. La fin de match avait cependant été tendue avec une troisième réalisation adverse à la 72e. Mais les Bleuets avaient tenu bon pour s'offrir un succès bonifié.Crédit vidéo : World Rugby

Par la suite, le XV de France était monté en puissance. Le troisième match contre l'Afrique du Sud avait été une formalité (29-46). A la pause, ils menaient 36 à 7 après une première période de haute facture. Sans doute avaient-ils été échaudés par le deuxième match de poules contre la Géorgie. Sur le papier, c'était peut-être la rencontre la plus facile, mais le format de la compétition oblige le staff à faire tourner pour garder de la fraîcheur. Si la France était dans le contrôle et la progression, pour les Géorgiens, c'était tout ou rien. Avec seulement dix points d'avance à la pause, les Bleuets n'étaient pas rassurés. Ils ont fait la différence à la 55e par Etcheverry mais n'ont pu décrocher le bonus offensif (24-12).Crédit vidéo : World Rugby

Chez les U20, pas de quart de finale puisqu'il n'y a que trois poules de quatre. On passe directement aux demies. À ce stade, plus de petites équipes. La France avait eu droit à une finale avant l'heure contre la Nouvelle-Zélande. Devant 14 000 supporters à Aimé Giral, la rencontre avait été disputée avec des Bleuets entreprenants qui étaient tombés sur une féroce défense kiwi. Dans l'autre sens, les Français n'avaient également rien lâché. La mêlée tricolore avait fait particulièrement mal à son homologue. Cependant à la pause, rien n'était fait (3-0). C'est après 16 phases de jeu que Ntamack avait délivré les siens. La réponse néo-zélandaise avait tardé à venir (68e), d'autant qu'entre temps, Carbonel avait ajouté deux pénalités. Suffisant pour l'emporter, non sans avoir résisté durant de longues minutes aux assauts des Baby Blacks. Crédit vidéo : FFR

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • to7
    11192 points
  • il y a 2 semaines

donc l'an dernier aussi le match d'ouverture, bien que soldé par un bonus offensif avait été moyen moyen dans le contenu, il ne reste qu'à espérer que l'histoire continue de se répéter alors

  • breiz93
    34735 points
  • il y a 2 semaines

Un article sur la victoire en coupe du Monde de la génération 98, sans un mot sur Abdul qui a été décisif, c'est affligeant.
Rugbynitere, tes valeurs foutent le camp!

En se qualifiant dans leur poule puis en remportant tous ses matchs de phases finales.

Derniers articles

News
Réseaux Sociaux
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
News
Vidéos