Champions Cup - Stockdale sauve l'Ulster avec un retour incroyable à la dernière seconde [VIDEO]
Champions Cup - L'Ulster peut remercier Jacob Stockdale.
Samedi, l'Ulster s'est imposé sur la pelouse de Bath lors de la première journée de la Champions Cup. Stockdale a été décisif en fin de partie.

On joue la 83e et Bath pense tenir l'essai de la victoire face à l'Ulster alors que le score est de 16 à 17 en leur défaveur. Zach Mercer a été mis dans l'intervalle par une passe volleyée de Cook face à montée défensive de Stockdale. L'ailier international irlandais a été battu sur l'action mais il refuse d'abdiquer alors que le troisième ligne anglais n'a plus qu'à fixer Cooney et donner à Rokoduguni pour la victoire. Mais c'était sans compter sur le retour de Stockdale. Il a très bien senti le coup en poursuivant Mercer tout en indiquant à son demi de mêlée de ne pas glisser. Il s'est ensuite jeté entre les deux attaquants pour voler le ballon tout en sortant en touche. Poussant l'arbitre a siffler la fin du match. 

Le match a longtemps été serré (6-7) entre les deux formations malgré un essai de Cooney sur interception avant le quart d'heure. Lyttle a doublé la mise juste avant l'heure de jeu pour l'Ulster mais Bath s'est battu pour revenir à une longueur. Un retour désespéré à l'image du sauvetage de Stockdale mais loin d'être aussi efficace.

Lien Vidéo



Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je vais en rajouter une couche sur la polémique, mais n'y aurait-il pas un plaquage à l'épaule du n° 9 de l'Ulster contre le n°8 de bath lors de l'ultime passe ?

En tout cas, bien joué de la part de Stockdale !

  • Ahma
    84656 points
  • il y a 3 semaines
@DuStadoLou

Le plan est un peu large et l'angle pas idéal, mais en effet ça ressemble assez à une percussion de l'épaule. J'ai bien peur, hélas, que les arbitres aient totalement renoncé à sanctionner ces gestes, on en voit de bien pires lors de chaque rencontre, qui restent impunis ou insuffisamment.
Exemple récent : Lopez prend une grosse percussion dans le dos, alors qu'il n'a plus le ballon, par un joueur qui ne fait pas même mine de mettre les bras. Vidéo, verdict : simple pénalité.

@DuStadoLou

C'est une couche bien épaisse ! Pourrais-tu supprimer l'excédent ?

@lelinzhou

Voilà !!!
Mon PC a un peu merdé

  • Piekx
    6476 points
  • il y a 3 semaines

Mais comment le deuxième essai de l'ULSTER peut-il être validé?
Regardez la dernière passe (à 50 s de la vidéo).

@Piekx

Il y'a deux choses :
La première est la passe est peut-être en avant, mais c'est très léger.
Mais il y'a les commentateurs qui trouvent ça flagrant donc parce qu'ils ont étaient trompé par le rebond.

L'en-avant n'est pas impossible, mais rien de flagrant en tout cas.

  • Ahma
    84656 points
  • il y a 3 semaines
@Vae Victis Brennos

Ne seraient-ils pas plutôt trompés par leur ignorance totale du règlement ?

@Ahma

J'en ai bien peur... Mais comme j'espère que non, on va leur laisser la présomption d'innocence (même si, je suis d'accord, c'est l'hypothèse la moins probable).

  • Ahma
    84656 points
  • il y a 3 semaines
@Piekx

Je l'ai vue au ralenti à plusieurs reprises, la passe ne me paraît pas en avant.

  • Piekx
    6476 points
  • il y a 3 semaines
@Ahma

Elle part en arrière, puis rebondit en avant de 2m au moins, avant d'être ramassée par son coéquipier.
Je pose sincèrement la question, car pour moi, c'est en avant sans aucun doute possible.
Quelqu'un connait il la règle?

@Piekx

Que ce soit la passe en-avant ou l'en-avant, ce qui est observé est ce qui se passe avant de toucher le sol / un joueur / un élément du terrain.

  • Ahma
    84656 points
  • il y a 3 semaines
@Piekx

Un rebond en avant n'est pas un en-avant.
Dans le cas d'une passe, elle est en avant si le mouvement des bras se fait vers l'avant.
Dans le cas d'un en-avant, c'est la trajectoire du ballon entre le joueur et le sol (ou un autre joueur) qui doit être prise en compte. Ce qui se passe après le rebond n'a pas d'importance.
En l'occurrence la première de ces deux règles s'applique puisqu'il s'agit d'une passe.

@Ahma

Rectification : la passe est en-avant si le joueur a envoyé le ballon vers l'avant (par rapport à lui-même), le mouvement des bras est une observable rajoutée par WR dans une tentative de clarifier les choses (tentative totalement foirée puisqu'elle n'a fait qu'apporter de la confusion, comme la plupart des "clarifications"). D'ailleurs tu ne retrouves pas cette précision sur les bras dans la règle, c'est dans une directive ou dans les définitions il me semble.

  • Ahma
    84656 points
  • il y a 3 semaines
@Team Viscères

C'est dans les définitions, qui depuis la refonte font nécessairement partie intégrante du règlement, puisque la définition de la passe en avant ne figure plus nulle part dans la partie "règles du jeu par numéro". Le critère "mouvement des bras" est donc bien intégré explicitement au règlement, au même endroit et sur le même plan que "il est interdit de passer le ballon vers l'avant".
J'ajoute qu'en ce qui me concerne, cette précision a bien constitué pour moi une clarification (pas sur le moment, car je n'en avais pas connaissance, mais quand vous m'en avez informé ici-même).

@Ahma

J'insiste (lourdement certes, mais c'est ma marque de fabrique) sur le fait que l'histoire des mains et des bras est une observable et non pas l'essence de la passe en-avant. La passe en-avant n'a jamais été changée, elle correspond à une passe effectuée vers l'avant (ce qui est aujourd'hui la première partie de la définition, et qui avant était l'intégralité de la définition). Il y avait deux écoles d'interprétation du "Quand un joueur lance ou passe le ballon en avant" : ceux qui considéraient que ce "en avant" signifie par rapport au terrain et ceux qui considéraient que c'était par rapport au joueur.

World Rugby a voulu clarifier les choses en indiquant que c'était bien la deuxième notion qui était juste, et a donc rajouté ce fameux "c.-à-d. si le mouvement des bras du joueur qui passe le ballon se fait vers l’avant". Sauf que ce n'est pas vraiment la même chose parce qu'il n'y a toujours pas d'expression explicite du concept du joueur qui effectue une passe en avant par rapport à lui-même, et on introduit un concept nouveau et comportant des failles : même si c'est peu probable de le voir en match parce que ne présentant aucun intérêt, on peut totalement faire un geste des bras vers l'arrière et projeter le ballon vers l'avant d'un mouvement de main/poignet.
C'est ce qui a crispé lors de l'ajout réglementaire, le camp des "référentiel terrain" expliquant que rien n'indiquait que ce n'était pas le terrain qui comptait et qu'on avait "assassiné" une des plus vieilles règles du rugby. Sur les premières journées, on a vu des passes assez clairement en avant examinées à la loupe parce que "peut-être que le mouvement des bras". Ce qui parait totalement débile par rapport au jeu, mais logique par rapport au règlement : on inscrit noir sur blanc que ce qui définit la passe en avant c'est le mouvement des bras, bah tout le monde ne regarde plus que le mouvement des bras.
Donc WR a dû venir clarifier son intervention dans le règlement : la règle n'a jamais été modifiée et la précision des bras est un facteur permettant d'observer le caractère en-avant. Mais comme c'est WR, ils se sont bien gardés de reformuler cette clarification ou d'ajouter une précision à la règle à ce sujet. Du coup on a aujourd'hui encore un truc formulé dans le règlement qui ne correspond pas à l'essence de la règle ou ce qui est demandé aux arbitres.

D'où ma remarque sur la qualité de la clarification : elle n'est pas assez claire pour convaincre ceux qui étaient visés à la base, elle ne correspond pas à l'idée visée à la base, elle a nécessité une intervention pour clarifier la clarification, et si tu n'étais pas présent le jour de la clarification de la clarification tu n'as aucun moyen de la connaître. On est sur des bases très élevées, même pour du rugby et pour WR.

Si j'arrive à trouver où j'avais suivi tout ça à l'époque je rajouterai un lien (j'ai tenté Esprit de la Règle qui est ma source numéro 1 mais ce n'est pas là, donc ça doit être sur un site anglais/irlandais ou sur un compte twitter, autant dire que c'est pas gagné).

  • Ahma
    84656 points
  • il y a 3 semaines
@Team Viscères

Je ne vois pas bien en quoi on peut considérer la première partie d'une phrase comme l'essence de la règle, et la deuxième comme un observable. Si ça se trouve au même endroit, pour moi, ça a exactement le même statut.

@Ahma

Bah juste parce que WR l'a précisé par la suite. Ce qui montre à quel point cette modification était foireuse puisque l'auteur est obligé de préciser que ce qu'il a dit n'est pas exactement ce qu'il voulait dire (mais n'essaie surtout pas de reformuler).

  • Ahma
    84656 points
  • il y a 3 semaines
@Team Viscères

Après, si on pense à l'immensité de l'Univers, ça aide aussi vachement à relativiser.

  • Piekx
    6476 points
  • il y a 3 semaines
@Ahma

OK merci pour tes réponses.
L'avantage des règles du rugby, c'est qu'on en apprend tous les jours et pendant des années!
Y a plus qu'à s'entrainer à faire des passes vrillées à rebond et dont la rotation irait vers le camp adverse 😉

  • Ahma
    84656 points
  • il y a 3 semaines
@Piekx

À quand un ancien handballeur spécialiste de la roucoulette dans chaque encadrement de club pro ?

@Ahma

Elle est quand même bien suspecte, par contre, sur la dernière action, le 8 n'a aucun regret à avoir, la passe qu'il a reçu est très clairement en avant...

  • Ahma
    84656 points
  • il y a 3 semaines
@Jonathan Sextoy

Je ne trouve pas qu'elle le soit très clairement, il me semble que c'est pratiquement impossible à juger sous cet angle.
En tout cas cela constitue un cas d'école intéressant : est-ce qu'un ballon volleyé doit être considéré comme une passe ? Si oui c'est le critère de la passe en avant qui s'applique (le mouvement des bras étant alors particulièrement difficile à apprécier), sinon c'est celui de l'en-avant.

@Ahma

Techniquement le ballon volleyé se rapproche plutôt de la passe puisqu'il y a l'intention de transmettre le ballon à son coéquipier.

L'histoire des mouvements de bras ou de positions des mains n'est pas un critère mais juste une observable pour aider à trancher dans les cas compliqués, ces observables ne sont pas évidentes sur un ballon volleyé mais comme Sextoy le fait remarquer il n'y a plus d'inertie impliquée donc l'arbitre peut utiliser le terrain comme observable.

@Ahma

Si on regarde l'endroit où le 8 prends le ballon, le ballon semble bien devant l'endroit à partir duquel il est volleyé (avant la ligne de tonte), comme le ballon est volleyé et non porté, l'inertie est uniquement celle due à la passe, pas la course du joueur, donc, à mon avis, la passe est en-avant.

  • Ahma
    84656 points
  • il y a 3 semaines
@Jonathan Sextoy

Ton raisonnement se défend. Même si théoriquement c'est uniquement la question de la direction du mouvement des bras qui est censé se poser, ici c'est quasiment impossible à juger à l'œil nu, donc il n'est pas bête de supposer que si un ballon volleyé part vers l'avant c'est probablement dû au geste du volleyeur.

Derniers articles

Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News