C'est quoi le french flair ?
Découvrez les plus beaux essais du rugby français depuis 1970 en vidéo !
Alors que les Bleus viennent à peine de délaisser le VTT, le rafting, la tyrolienne et les activités fermières pour enfin retoucher un ballon de rugby, il est temps pour nous de se poser cette question fondamentale : c'est quoi, le french flair ?

Chacun sa vision de la chose. Pour Philippe Sella, c'est le french flair c'est « : « à la fois de l'inspiration et un état d'esprit ». Pour Benard Laporte, ça n'existe pas. Pour notre chroniqueur Ovale Masqué, cela consiste à « faire n'importe quoi pendant 80 minutes mais à avoir un éclair de génie de temps en temps ». Enfin pour Marc Lièvremont c'est « souvent une bonne performance et derrière de très mauvais matchs ». Et il s'y connait.

Pour vous faire votre propre idée du mythe, voici une jolie vidéo des plus beaux moments de bravoure du rugby français, de 1970 à 1999. Espérons qu'on pourra encore en voir quelques morceaux dans quelques semaines en Nouvelle-Zélande...


Crédits : Guetteba, voir son blog.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Guillaume
  • il y a 7 ans

Le French flair, c'est tout jouer pour le panache. Ca demande quelques conditions. La première : que l'honneur soit en jeu. Les autres : une équipe parfaitement complice ; de l'audace et de l'invention ; des passes ; du cœur ; que chacun croit que tout est possible à chaque action et se remette continuellement dans le jeu avec cette optique, même -et surtout- quand il n'en sortira vraisemblablement rien ; oublier pour un moment les schémas tactiques imposés et les consignes raisonnables ; du souffle et des cannes... Alors, le jeu devient folie, s'emballe, les ballons les moins exploitables sont sauvés une, fois, deux, fois, trois fois, le copain à peine plaqué à droite du terrain est déjà disponible à gauche... Et de l'apparent bordel sort le trait de génie. C'est beau, c'est rare. Et plus toujours français (on a vu ces dernières années quelques coups d'éclats gallois, voire italiens, qui auraient pu en être inspirés).
Un moyen d'en voir plus souvent ? Peut-être lâcher la bride aux joueurs dans les fins de matchs aux scores sans risques (déjà cataclysmiques ou a contrario à l'avance confortable). Et remettre un peu d'irrationnel et de jeu dans un rugby professionnel dominé par la technique, l'analyse et la phobie de perdre.

Putain, ca me rappelle aussi un paquet de souvenirs…

Quel regret quand même de ne pluss avoir Couderc et Albaladejo aux commentaires. C'était des après midi de soleil dans la télé à les écouter.

  • Mr Moule
  • il y a 7 ans

Je comprends pas certains commentaires. Nioco à bien résumé :

1 -Personne n'a dit que "french flair" = "France archidomine son adversaire tout le match"

2 - C'est beau, et quoiqu'on en dise le french flair a existé, comme certains l'ont peut être remarqué c'est un anglicisme. Celui-ci a été donné par des journalistes anglo-saxons pour nommer cette réputation de jeu de mains très offensif (mais connotant également un foutage de gueule sous-entendu signifiant que la France fait n'importe quoi et sur une action magnifique qu'elle produit, elle gagne). Ce n'est donc pas une masturbation intellectuelle gorgée de chauvinisme français, mais "quelque chose" que d'autres pays ont souhaité désigner.


3 - Le rugby à changer : avec la professionnalisation qu'il y eu à la fin des années 90 et l'introduction d'enjeux financiers, cela à forcer les coachs à jouer au "tout pour gagner". Par exemple, aujourd'hui on voit moins de passes après contact tout simplement parce que le rugby pro à développer les techniques de neutralisation du porteur du ballon (ceinturage, placage à deux...), les joueurs se découvrent moins, prennent moins de risques, le résultat est qu'il y a moins d'actions mais également moins de fautes pour "s'autopénaliser". Les risques de jouer l'essai et perdre le ballon ont pris le pas sur celui de tenter 3 points et au pire donner un renvois aux 22 à l'équipe adverse, c'est mathématique, les équipes préfèrent tenter 3 points à 50% de chance que 7 à 10%.

Par conséquent un débat "rugby ancien vs rugby d'aujourd'hui" est stérile. Allez demander à des anciens ayant pratiqué si le rugby à son niveau le plus haut comme fédéral était beau, non, le ballon stagnait dans les rucks, les mauls étaient incontrôlés, plus proche du match de boxe que de rugby... Alors qu'est-ce qui a réellement changé? Les règles messieurs, et ensuite les équipes et joueurs modifient leurs façons de jouer pour tirer profit des règles au maximum. C'est pourquoi on a des matchs de top 14 hyper serrés ou les essais sont miracles et une équipe de France au jeu moins alléchant.

Mettez les drops et pénalités à 1 points et vous verrez, il (le french flair) reviendra avec le beau jeu de mains du rugby comme on l'aimait!


  • Aerkells
  • il y a 7 ans

Ah merde, j'ai les larmes aux yeux quand je vois ça. Je ne soutiens ni le rugby d'antan, ni celui de maintenant. Mais c'est juste beau, de voir ça. Après je suis peut-être un vieux con (à 19 ans) élevé dans les exploits de Sella, Blanco et Canbé, mais merde, ça fait du bien.

Quand à mr titou8440, moi je joue en Honneur avec mon club (Sco RC Angers) et je peux vous garantir qu'aucun de nous n'est payé pour jouer, que l'on joue uniquement pour le plaisir et que on ne se prends pas la tête avec ça. Soit vous n'êtes pas ce que vous prétendez être, soit votre poule était détestable. Mais je vous assure que pour connaître tous les joueurs avec lesquels je joue et ceux de d'autres équipe que j'ai côtoyés par le passé, aucun ne joue pour le « chèque en fin de match », bien au contraire.

Sans animosité et avec mon respect sincère pour ce que vous nous permettez de faire chaque week-end,
Aerkells.

  • Nikocoko
  • il y a 8 ans

Le French Flair n'est pas un match parfait, c'est juste une étincelle commune qui fait regarder les joueurs du même coté, que chacun oublie son asphyxie, comme si le chemin était tracé pour aller dans l'embut.

  • nioco
  • il y a 8 ans

C'est très beau en effet, voir magique, mais je pense que si on regarde les 80mn de match, c'est possible qu'il y ait également beaucoup de déchets dans le jeu.
On peut refaire un concentré de belles actions "made in france" autour des années 2000 je pense.
Mais il faut surtout voir que l'organisation défensive n'était pas du tout la même (bien regarder les actions de la vidéo), les erreurs individuelles beaucoup plus nombreuses qu'aujourd'hui et la condition physique sûrement moins travaillée ce qui laisse à partir de plusieurs temps de jeu pas mal d'espace.
Le rugby a changé et changera encore...

  • jacko
  • il y a 8 ans

Lorieux n'est hors jeu que de 4 mètres à 3min, contre l'Australie.
"La belle époque" je la respecte grandement, au moins au niveau des valeurs... mais dire qu'il se passait tjrs quelques chose dans un match, à chaques actions... mmmh du pied, des touches, des en avants, des 11 à 6, il y en avait pas mal aussi...plus que maintenant.

  • Bob60
  • il y a 8 ans

Il est vrai que maintenant le rugby est devenu plus "tactique", il y a moins de spectacle, mais ça fait du bien de revoir ces images, il y avait quand même des "génies"!!!!!

Le French flair n'est pas mort, mais c'est pas un style de jeu que tu sors sur demande à chaque match, faire des passes et courir dans tous les sens, n'importe qu'elle équipe sait le faire. Le french flair c'est plus que ça, c'est des attitudes et surtout ça vient quand personne ne l'attend, et que la France est tout sauf favorite. En 1999 c'est ce même french flair qui nous a permis de mettre 35 points en une seule mi-temps au All Blacks... Certaines nations mettent des années pour arriver a mettre ce score et en plusieurs matchs.

Le French Flair n'est pas mort, la passe entre les jambes de Trindhuc pour Harinordoqui au dernier tournoi était un petit rappel de ce que savent faire les joueurs Français, le French Flair ne peut pas mourir car c'est inné.

  • krdc
    45 points
  • il y a 8 ans

[Commentaire modéré]

  • Titou8440
  • il y a 8 ans

Les joueurs sans génie avec juste du muscle a la place du cerveau vous diront qu\'il faut vivre avec son temps et que c\'est du passé..... Tout le monde n\'est pas un genie c\'est vrai ....et malheureusement c\'est surtout ça aujourd\'hui..... Continuez a jouer a un pseudo foot americain voir foot gaelique ..... ce genre d\'actions on en voit mais en serie..... et etant arbitre je vous jure que c\'est pour moi une plaie d\'aller siffler en Honneur et un plaisir de le faire en 3°/4° serie... les mecs jouent pour jouer et non pour le cheque de fin de match, la diference est là... du moins dans mon comité

Ce que je pense c'est que le french flair est bien sur en train de se perdre et selon moi pour 2 raisons.
La première est l'évolution du rugby avec un jeu qui est de plus en plus stéréotypé et des joueurs qui sont bcp plus monstrueux physiquement. Qd on regarde les grandes envolées d'autrefois les mecs n'ont pas les mêmes gabarits qu'aujourd'hui.
Je pense aussi que le french flair venait aussi en grande partie de l'intelligence de jeu, à l'époque les joueurs de rugby étaient quand même plus intelligent qu'aujourd'hui (dans la généralité on est bien d'accord). Avec la professionnalisation on retrouve toute une génération de joueurs qui ont été formés pour devenir des rugbymen pro et c'est tout...

  • ced
    99094 points
  • il y a 8 ans

il y a des en-avants (aujourd'hui aussi), on ferait appel à la vidéo sur beaucoup d'essais, le ballon était plus gros, sans auto-agripant (comme le maillot), etc ... c'était différent, malgré tout je crois que ce qui habite les joueurs c'est l'abnégation.
que de grands joueurs nous avons eu ...

  • Axl
  • il y a 8 ans

faut arreter de vivre dans le passé, ça n'existe PLUS

@Marc V : effectivement les défenses étaient nettement plus passive. ça ne montait pas comme aujourd'hui comme des furies. Alors est-ce que pour le coup ça permettait ce genre de grandes actions... je ne sais pas...
Pour les en-avants, on va dire que c'est la caméra qui n'était pas bien placée

  • bétéBorné
  • il y a 8 ans

A cette époque quand le ballon sortait, il se passait TOUJOURS quelquechose de vivant ... aujourd'hui c'est tampons, coups d'épaules, cravattes ou passages en force, mais plus de vivacité...
On retrouve avec plaisir la voix de Pierre Albaladejo, avec beaucoup moins celle de Salvias, et encore beaucoup moins celle de petits brailleurs sans génie ...

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 8 ans

@tib tib: y'avait pas d'en avant a l'epoque.

ps: les videos de Guetteba sont sublimes. Je suis abonnee a tous ses pseudo sur youtube (GuettebaXV, GuettebaVid,...)

  • tib tib
  • il y a 8 ans

il y avait qd meme pas mal d'en avant non sifflés à l'epoque...

Pour moi le french flair c\\\'est des mouvements collectif et des passes après contacts et de superbe crochet venant de nul part

  • Marc V
  • il y a 8 ans

Bien d'accord ac tomdiabolus! Meme si je pense que médard est un dinamiteur de défense! je rajouterai juste que les défenses étaient vraiment peu travaillées à l'époque et ca se voit! Et que sur ttes ces vidéos, il y a tjrs qqn à hauteur lors d'une passe après contact...

  • benj51
  • il y a 8 ans

merci pour cette vidéo que je n\'arrivais plus à trouver sur internet! je vais pouvoir la reregarder des heures et des heures! merci

  • jayguevara
  • il y a 8 ans

Toujours aussi magique Guetteba, merci!!!

ça m'inspire plusieurs réflexion :
- Durant ces années là, les joueurs savaient faire des passes après contact.
- Les ailiers avaient des appuis et savaient mettre des crochets
- L'irlande a été un souffre douleur d'essai French Flair lol

Un seul mot: Magique

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News