6 Nations - Le jour où Gavin Henson, plein de confiance, a crucifié l'Angleterre [VIDÉO]
En 2005, Gavin Henson avait été le héros du Pays de Galles.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Retour en vidéo sur le coup de pied victorieux du centre du Pays de Galles Gavin Henson contre l'Angleterre dans le 6 Nations 2005.

En battant l'Irlande dès l'entame du Tournoi des 6 Nations, l'Angleterre a totalement rebattu les cartes dans cette édition 2019. Nombreux étaient ceux qui voyaient les Irlandais jouer la victoire finale sur la pelouse du Principality Stadium le 16 mars prochain face au Pays de Galles. Mais l'équation a changé. Ce ne sont pas les Irlandais qui se présentent le couteau entre les dents à Cardiff mais les Anglais et avec trois semaines d'avance. Samedi, les hommes d'Eddie Jones, s'ils battent ceux de Warren Gatland, peuvent faire un grand pas vers un succès dans le Tournoi. Et même entrevoir le Grand Chelem avec confiance avant les réceptions de l'Écosse et de l'Italie à Twickenham. 

Mais avant cela, il va falloir se défaire de Gallois dont la réputation est de ne jamais abandonner un match, quel que soit le score. Et si celui-ci est serré, c'est encore pire. Du mental, les joueurs du Pays de Galles n'en manquent pas contrairement à ce qui est reproché à ceux du XV de France. Ils l'ont prouvé à maintes reprises par le passé, et notamment contre l'Angleterre. 

2005 est une année dont tous les supporters gallois se souviennent. Et pour cause, à la faveur de cinq succès dans le Tournoi, le Pays de Galles avait réalisé le Grand Chelem. Tout était parti à l'époque d'un succès à l'arraché contre le voisin anglais grâce à un coup de pied à la 76e d'un certain Gavin Henson. Le buteur de l'époque, Stephen Jones, avait en effet laissé sa place au jeune centre de 23 ans pour cette pénalité longue distance. La légende veut qu'Henson, déjà très confiant, lui ait dit qu'il pouvait déjà commencer à fêter la victoire. On appréciera le commentaire du journaliste : "S'il réussit ce coup de pied, il peut bien se raser où il veut."Crédit vidéoGuinness Six Nations


Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Henson... une étoile filante du rugby.

A l'époque, il avait tout pour irriter les conservateurs avec son faux bronzage, sa coiffure étudiée et ses diverses épilations (incroyable de se dire qu'il y a seulement 15 ans, le public se moquait de lui pour ça) mais quel talent ! Une muraille en défense, un coup de pied monstrueux, des prises d'intervalles à tout-va... le temps de quelques saisons seulement.

Il ne s'est jamais vraiment remis de sa blessure au tendon d'achille et sa carrière fut un chemin de croix à partir de son imbroglio avec les Ospreys en 2009. Il faut dire que son attitude ne l'a jamais aidé, entre émission type Bachelor ou Danse avec les Stars et bagarres avec ses coéquipiers à Toulon ou Bath.
Il m'avait semblé qu'il avait retrouvé une forme de stabilité en Championship avec Bristol dont il fut un joueur majeur lors de la remontée en Premiership mais le voià reparti au Pays de Galles depuis. A 37 ans il devrait bientôt se retirer. J'espère pour lui qu'il ne s'illustrera pas dans la rubrique faits divers.

Pour une fois le dragon l'avait emporté sur St Georges...

La ligne de 3/4 de cette époque envoyer quand même du jeu avec Jones, Shane Williams, H3nson, Thomas....

Quand on voit ce qu'on les gallois à nous proposer maintenant! Et pas la peine de comparer avec le XV bleu, je vous vois venir 🙂

Derniers articles

Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
Blog
News