6 nations B. Russie - Portugal. Le petit bijou d'essai du demi de mêlée russe Alexey Shcherban
6 nations B. Russie – Portugal. Le petit bijou d'essai du demi de mêlée.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Peu en réussite à l'extérieur dans ce 6 nations B, la Russie s'est imposée à domicile face au Portugal. Le demi de mêlée russe Alexey Shcherban a brillé.
Peu en réussite à l'extérieur avec un seul succès en terres allemandes contre deux sérieux revers en Espagne puis en Géorgie, la Russie ne peut donc s'appuyer que sur les matchs à domicile pour engranger des points. Lesquels sont d'autant plus précieux cette année alors les Espagnols et les Roumains présentent le même bilan comptable derrière des Géorgiens tout-puissants. Après avoir tenu la dragée haute à la Roumanie fin février dans une rencontre ultra disputée (16-13), les Russes se devaient donc de poursuivre sur leur lancée à la maison en disposant, si possible avec la manière, des Portugais. En difficulté depuis le début de la compétition, en dépit d'une prestation probante contre la Géorgie (20-15), les Lusitaniens se battent pour leur survie avec une seule victoire au compteur. Il n'y a que l'Allemagne pour faire pire lors de cette phase aller.

C'est du côté de Sochi, où ont eu lieu les derniers JO d'hiver, que la Russie a donné rendez-vous au Portugal avec la ferme intention d'enchaîner sur un deuxième succès à la maison. Tout s'est d'ailleurs rapidement goupillé en sa faveur avec un essai dès la 7e minute après un bon travail des avants relayé par le deuxième ligne Panasenko. C'est ensuite au pied grâce à Kushnarev, bien plus performant que son compatriote la semaine passée en Géorgie (33-0), que les locaux ont pris le large (13-3), le Portugal ayant réduit la marque sur un drop de Costa à la 25e.

Après plusieurs occasions ratées de part et d'autre dans le second acte, c'est le demi de mêlée Alexey Shcherban qui a permis aux siens de faire définitivement le break à l'heure de jeu. En faisant preuve d'opportunisme avec une contre-attaque en bord de touche marquée par un petit par-dessus millimétré, il a inscrit un très bel essai de plus de 50 mètres (18-3). La réaction des Portugais est arrivée bien trop tardivement pour faire douter les Slaves qui se sont adjugé un succès précieux pour la suite de la compétition.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
Page facebook
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
News
News
News