6 nations 2018 – Les 5 joueurs à découvrir dans le tournoi
Zach Mercer, grand espoir du XV de la Rose, sous le maillot de Bath

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le tournoi des six nations va débuter ce samedi. Focus sur cinq joueurs qui pourraient briller chez les adversaires des Bleus.

À chaque tournoi, son lot de révélations. La cuvée 2018 pourrait être un grand cru. Focus sur Zach Mercer, Bundee Aki, Chris Harris, Renato Giammarioli et Josh Adams.

Angleterre - Zach Mercer, Bath (Premiership) – 1, 90 mètres – 105 kilos – 20 ans

L'espoir Zach Mercer, devenu coqueluche des supporters de Bath et phénomène du rugby de Sa Majesté. En une vingtaine de matchs de première division anglaise, le troisième-ligne a conquis tout son monde. Très mobile et rapide, le ''casque bleu'' a une formidable faculté à jouer après contact. International écossais en U16, Mercer a ensuite choisi l'Angleterre. Capitaine des U20 lors du dernier six nations, il va faire le grand saut.  S'il faudra patienter pour le voir à l'oeuvre (malade et donc absent contre l'Italie), il pourrait rapidement s'imposer dans le pack d'Eddie Jones.

Écosse - Chris Harris, Newcastle Falcons (Premiership) – 1, 88 mètres , 104 kilos – 27 ans

Depuis plusieurs saisons, Chris Harris s'est imposé comme une valeur sûre à Newcastle, briguant fréquemment une place de titulaire. Né en Angleterre, il a même été convoqué avec la sélection d'Angleterre ''Counties XV'' pour laquelle il a marqué un essai. Harris a finalement choisi le XV du Chardon (Écossais par sa grand-mère) et a connu sa première sélection lors de la tournée d'automne. Dans une équipe dotée de vitesse et composée de relanceurs de qualité, ce joueur arrivé il y a seulement quatre ans dans le circuit professionnel va tenter de se démarquer... tout en finesse.

Irlande - Bundee Aki, Connacht (Pro 14) – 1, 82 mètres – 100 kilos – 27 ans

Le véloce centre du Connacht va être l'attraction du tournoi côté XV du Trèfle. À 27 ans, le Néo-Zélandais de naissance va découvrir le tournoi des six nations. Après ses deux premières convocations abouties lors de la tournée d'automne, il est venu bousculer la hiérarchie de la sélection nationale. Reconnu dans son pays natal après un passage convaincant chez les Chiefs (victoire du Super Rugby 2013), il s'est ensuite parfaitement imposé au Connacht en étant élu meilleur joueur du championnat en 2016, l'année du titre des Verts et Noirs. Bundee Aki sera, sans nul doute,une des principales armes de l'Irlande dans la quête du titre ; son association avec Henshaw pourrait faire des ravages.

Crédit vidéo : BsporTV Rugby

Italie - Renato Giammarioli, Zebre (Pro 14) – 1, 83 mètres, 102 kilos – 22 ans

Il s'est retrouvé sous le feu des projecteurs après une interception conclue sur un essai de 80 mètres contre l'Ulster, offrant la victoire à son équipe, mi-octobre. Joueur moteur de la franchise des Zebre à seulement 22 ans, le troisième-ligne représente le renouveau de la Squadra Azzura. Très solide sur les appuis, il sera associé à Sebastien Negri pour le premier match du tournoi, un autre espoir italien. Avec Sergio Parisse, cela va offrir une troisième-ligne très costaud à la formation de Conor O'Shea.

Pays de Galles - Josh Adams, Worcester (Premiership) - 1, 86 mètres, 93 kilos – 22 ans

Alors que son équipe de Worcester est en difficulté en championnat (onzième sur douze), Josh Adams casse la barraque depuis le début de la saison. Meilleur marqueur de Premiership après treize journées, avec neuf essais inscrits, il talonne même le botteur de sa formation au classement des points. Son superbe essai face aux Tigers (jonglage, cadrage-débordement, raffût) et ses nombreuses réalisations en bout de ligne ont mis en avant ses qualités de finisseur. Dans un style à l'opposé de George North, il va tenter d'imposer sa patte dans le XV du Chardon alors que Gatland devrait lui offrir sa première cartouche, dès la première journée, face à l'Écosse.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • spir
    17561 points
  • il y a 3 ans

Chris Harris, l'anglo-écossais, joue au centre (c pas dans l'article).

Bon en tout cas on ne peut pas dire que Chris Harris se soit illustré lors du premier match face au Pays de Galles...

Je suis super enthousiaste au moins en ce qui concerne Josh Adams, qui avec son homologue Steffan Evans signe un retour du Pays de Galles à des ailiers moins stéréotypés que les golgoths North/Cuthbert.

Beaucoup moins spectaculaire sur le papier, mais potentiellement beaucoup plus sur le terrains, Adams et Evans sont 2 super joueurs, avec des cannes, de l'intelligence et qui ne sont pas dans le défi physique permanent: face à l'Ecosse c'est parfait j'ai hâte de voir ça!

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
Ecrit par vous !
Transferts
News
News
News
Vidéos
News