[DESINTOX] L'essai de Romain Ntamack était-il valable ?
Que dit la règle sur cette situation ?

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Notre arbitre s'est penché sur la situation pas si facile lors du match entre Clermont et Toulouse : l'essai de Romain Ntamack était-il valable ?

Lors du choc entre Clermont et le Stade Toulousain, plusieurs questions se sont posés du côté des supporters. Outre les cartons rouges, c'est la situation d'essai de Romain Ntamack qui pose "problème". Essai ? Pénalité à 5 mètres pour Toulouse ? Notre arbitre Dédé Puildébut revient sur les règles du rugby, et il les applique. 

Principe du plaquage (Règle 14)

Un plaquage peut avoir lieu partout dans le champ de jeu. Les actions des joueurs impliqués dans le plaquage doivent assurer une lutte équitable et permettre au ballon d’être immédiatement disponible pour être joué.

Qu’est-ce que le champ de jeu ?

L’aire comprise entre les lignes de but et les lignes de touche. Ces lignes ne font pas partie du champ de jeu.
Le “plaquage” a eu lieu dans le champ de jeu, donc le principe du plaquage s’applique.

Mais est-ce un plaquage ?

Définition du plaquage : la méthode pour tenir un porteur du ballon et mettre ce joueur au sol.

Mais Romain Ntamack est-il au sol ?

Définition de “Un joueur n’est pas sur ses pieds quand une autre partie de son corps s’appuie sur le sol ou des joueurs au sol : joueur pas sur ses pieds”.

Point Arbitrage :

Les images semblent montrer que Romain Ntamack s’appuie sur des joueurs au sol dans le champs de jeu. Il est donc considéré comme joueur au sol et doit libérer son ballon.

Quel est le rôle d'Alexandre Fisher (n°19 de Clermont) ?

Assistant plaqueur ou gratteur ?

Point Arbitrage :

Si Fisher contribue à mettre Romain Ntamack au sol il est considéré comme assistant plaqueur et doit lâcher le joueur plaqué pour contester le ballon. S’il n’intervient pas sur le plaquage, il est simplement gratteur et doit venir dans l’axe. D’après les images, j’opte pour mettre l’étiquette de gratteur à Fisher.

Mais Romain Ntamack peut-il libérer son ballon ?

Si Alexandre Fisher est considéré comme assistant plaqueur il n’a pas libéré le ballon, le jeu doit reprendre par une pénalité à 5m pour Toulouse car on ne peut pas dire que cette faute a empêché un essai d’être probablement marqué.

Mais comme expliqué dans le paragraphe précédent, je pense que Fisher est gratteur donc pénalité contre Toulouse.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Erèbe
    588 points
  • il y a 1 semaine

https://www.youtube.com/watch?v=cW6NGEF3_ps&feature=share&fbclid=IwAR3FSRnysS5iknqqLKoKQ3Kzt8RVMc7pRiFzwMshOd-c7S9nMGzEP0_wbGY

Fuck, j'ai plus de Doliprane !

  • sha1966
    55131 points
  • il y a 1 semaine

a vérifier mais il me semble que durant le match sud contre nord en NZ un essai quasi identique a été accorde

  • Bojo_38
    8 points
  • il y a 1 semaine

Je n'avais pas vu ça à vitesse réelle, mais est-ce que Parra n'y va pas de sa percussion à l'épaule au passage d'ailleurs ?

  • Bojo_38
    8 points
  • il y a 1 semaine

Vu le débat, et au vu des images, rien n'est clair.

La consigne, c'est dans le doute, priorité à la décision terrain et à l'attaque.

De toute façon, les soucis d’arbitrage de ce match ne se situent pas là mais sur la différence de traitement sur des actions similaires.

Je suis d'accord avec tout sauf que pour moi ntamack ne peut pas libérer le ballon a cause de Fischer certes mais surtout a cause de jedrasiak qui ne se sort pas de derrière lui donc pour moi la faute vient surtout de lui qui malgré fischer empêche Ntamack de libérer.
Donc pour moi il y avait soit essai de pénalité soit pénalité pour Toulouse mais certainement pas pour Clermont.

  • Bojo_38
    8 points
  • il y a 1 semaine
@MattSalv

Si Jedrasiak relâche il y a essai, si il ne relâche pas, il y a faute. Donc oui, pénalité (ou pire) pour le stade toulousain.

Surtout, cela va très très vite sur l'action, du coup, tout se joue au dixième de seconde. Dans ces conditions savoir qui doit lâcher en premier est très compliqué. Parce que c'est la décision terrain et que la consigne c'est priorité à l'attaque, il doit accorder l'essai. mais on peut concéder que la décision est compliquée à prendre.

Par contre les touches pas droites, et les décisions différentes d'un côté ou de l'autre, c'est assez nul. Un arbitre peu se tromper ou ne pas voir, mais pas être partial.

  • Manu
    8741 points
  • il y a 1 semaine

Extrait d'un article de La Dépêche .fr de ce matin qui résume ce qui a été évoqué ici par le rugbynistere et nos commentaires, tout en allant plus loin puisque ladepeche.fr recommande à Raynal de ne pas se désavouer par appel à la vidéo, comme Poite qui a validé un essai de la Rochelle samedi mais en refusant d'y faire appel:
"Stade Toulousain, Essai ou pas essai ?
(...) En fait, tout semble être une question d’interprétation. Nous avons revu les images et il est difficile de se faire une idée définitive.
A vitesse réelle, il semble que Romain Ntamack soit resté debout tout le temps. Mais au ralenti, on le voit un court instant couché sur un adversaire au sol.
Il rentre alors dans le cas d’un joueur pas sur ses pieds puisqu’une partie de son corps s’appuie sur des joueurs au sol. Dès lors, il est considéré comme plaqué et doit libérer son ballon. Admettons. Mais le plaqueur clermontois (en l’occurrence Fischer) ne relâche pas le joueur, l’empêchant de libérer le ballon. Dans ce cas, il y aurait au moins pénalité pour Toulouse. À moins que le Clermontois soit considéré comme gratteur, auquel cas Ntamack ne lâche pas le ballon et est pénalisable.
En fait, tout est sujet d’interprétation et, dimanche soir à Clermont, les interprétations n’étaient vraiment pas favorables au Stade Toulousain (on pourrait également parler du deuxième carton rouge).
Il aurait mieux valu que Mathieu Raynal fasse comme Romain Poite lors de La Rochelle – Toulon et prenne une décision sans assistance vidéo."

  • math1907
    13280 points
  • il y a 1 semaine

Merci Pour ces indications très claires.

Ntamak à toutes les latitudes pour libérer son ballon, il n'avait qu'à le faire !!! au vu de l'image 1 l'essai parait juste imparable !

@MARCFANXV

oui mais c'est pas la question

(parce qu'en fait il avait qu'a passé les penalités manquees en debut de match)

@LaGuiguille

C'est vrai. C'est aussi ce qui fait la question...Très franchement ce type de débat un peu récurrent n'a que très rarement raison d’être ! L'immense majorité des décisions arbitrales qui plus est en zone de marque (où ce sont 10 paires d'yeux qui scrutent, ceux du central, des juges de touche, du juge d'embut + l’œil que d'aucuns imaginent inquisiteur = arbitre vidéo) une fois que la pression est retombée et que l'analyse est un temps soit peu pointue, ébé on se rend compte que c'était la bonne....Je te rejoins, Toulouse perd ce match non-pas sur cette action il est vrai litigieuse mais sur une mauvaise entame, 8 points laissés au pieds, le geste de Tekori, une défense de ligne et premiers plaquages approximatifs...

Je trouve l'article très clair, mais j'ai quand même un doute :

Imaginons un joueur qui se fait plaquer à 1m de la ligne d'en but adverse. Il tombe de tout son long et peut donc aplatir derrière la ligne. L'essai ne serait donc pas valable car il n'était pas sur ses pieds et tenu au moment d'aplatir?

Pour illustrer mon propos il suffit de regarder l'essai de Dupont qui est plaqué et tenu par le 14 clermontois au moment d'aplatir. L'essai de Dupont ne serait donc pas valable?

L'essai de N'Tamak aurait été refusé car il n'était pas dans la continuité du mouvement (et encore rien n'est moins sûr), j'aurais pu le comprendre.

Ceci étant dit, bravo aux deux équipes qui nous ont fait vibrer.

  • Bojo_38
    8 points
  • il y a 1 semaine
@Stug31400

Sur cette action, si Fischer ne vient pas, il y a essai car Ntamak déplie le bras et marque. Mais dans le même temps, Jedrasiak ne relâche pas le plaqué. Si on considère le plaquage comme effectif par Jedrasiak (Ntamack considéré au sol) alors la première faute à considérer c'est celle du plaqueur car les règles précisent bien priorité à l'attaque, donc d'abord le plaqueur fautif, et après le plaqué.

  • Ahma
    94617 points
  • il y a 1 semaine
@Stug31400

En fait c'est bien ça : l'essai est valable si le joueur plaqué allonge le bras immédiatement ou aplatit dans le mouvement, dans le cas de Ntamack l'essai est refusé car après être plaqué il refait un effort supplémentaire pour aller aplatir dans un deuxième temps.

  • FRLab
    46069 points
  • il y a 1 semaine

Bon, tout le monde semble d'accord, même Dédé, la décision revient à interpréter les images. Certains sont beaucoup plus forts que les autres, pétris de certitudes et nous assènent doctement un jugement tranché. Je préfère finalement la façon de voir du gamin qui a calmé tout le monde: Si l'arbitre a refusé l'essai c'est qu'il devait être refusé.

@FRLab

D'autres sont beaucoup plus forts et arrivent à faire dire à un article ce qu'il ne dit pas. Il n'y a aucune doute évoqué sur l'essai, uniquement sur le sens de la pénalité suivant l'interprétation du rôle de Fischer.

En tout cas je note la méthode pour imposer son avis, il suffit de dire "bon en fait tout le monde est d'accord avec moi".

  • FRLab
    46069 points
  • il y a 1 semaine
@Team Viscères

Erreur d'interprétation, je ne dis pas tout le monde est d'accord avec moi, mais tout le monde est d'accord sur le fait que si la règle est claire l'interprétation sur ce fait de jeu est difficile. Il me semble que Dédé prend la précaution de préciser que, selon lui, Fischer est gratteur. D'autres le voient en assistant plaqueur. La décision terrain de l'arbitre est "essai". La vidéo n'apporte pas une précision aussi claire qu'un bout de chaussure sur la ligne. Il faut arrêter de donner des leçons à tout le monde sur le respect de l'arbitre. J'ai toujours considéré qu'une décision arbitrale, tout en respectant l'homme et son rôle essentiel sans lequel il n'y aurait pas de match, est un fait de jeu comme un mauvais rebond. On peut pester contre un mauvais rebond tout en continuant à vouloir jouer avec un ballon ovale. L'arbitre n'est pour rien dans les points laisser au pied et l'indiscipline de Toulouse en première mi-temps. Mais dire que la décision sur cette action est sujette à interprétation n'est pas remettre en cause l'arbitrage. Donc merci à toi et à Ahma pour vos grandes leçons de fair-play arbitral, mais permettez-moi de vous dire que vous ne détenez pas la vérité absolue, en particulier sur ce type d'action très difficile à interpréter. Vous voyez certaines choses, d'autres les voient autrement et ça n'en fait pas des conspirateurs ou des supporteurs de base qui voient en l'arbitre la cause d'une défaite.

  • reivax
    2746 points
  • il y a 1 semaine

Pour moi, la décision finale est la bonne. N'Tamack est plaqué, les soutiens clermontois sont les premiers...
Autre raison d'accorder une pénalité à l'ASM : les arrêts sur image montrent Guitoune rentrer sur le côté du ruck. Et pourtant, j'aurais aimé que l'essai soit valable...

  • Bojo_38
    8 points
  • il y a 1 semaine
@reivax

Si l'arbitre considère qu'il y a placage, alors le plaqueur doit relâcher ce qu'il ne fait pas. Les autres fautes, arrivées sur le côté, garder la balle au sol etc ... arrivent dans un second temps. Si il considère qu'il n'y a pas placage, donc c'est un maul, donc l'essai est valable.

  • diplo
    16918 points
  • il y a 1 semaine

@Pianto

Sur la toute première image, NTK a encore au moins un pied au sol et Fischer n'est pas encore intervenu. Donc NTK n'est pas encore complètement plaqué. Il peut encore jouer, essayer de reprendre un appui, ou faire une passe (Guitoune et 4 autre toulousains n'attendent que ça).

Sur la deuxième image NTK n'a plus de pied au sol et Fischer est déjà intervenue.

Tout se passe entre ces deux images, Fischer intervient avant que NTK perde ses appuis il est assistant plaqueur, Fischer intervient après il est gratteur !

Pour moi c'est impossible à déterminer mais l'avantage à l'attaque doit favoriser NTK et sanctionner Fischer.

@diplo

Pourquoi intervenir sur un article citant la règle pour dire le contraire de la règle, c'est si dur que ça de lire l'article avant?
J'ai rêvé ou l'article dit bien "Un joueur n’est pas sur ses pieds quand une autre partie de son corps s’appuie sur le sol ou des joueurs au sol : joueur pas sur ses pieds” et non pas "un joueur n'est pas sur ses pieds seulement quand il n'a plus de pied au sol"?

  • Pianto
    36155 points
  • il y a 1 semaine
@diplo

avoir un pied au sol n'est pas un critère.
Si tu as un genou au sol ou que tu t'appuies sur un joueur au sol, même avec les deux pieds au sol, tu es considéré au sol.

  • Pianto
    36155 points
  • il y a 1 semaine

à vitesse réelle, j'ai rien compris.

avec les premiers ralentis, j'ai cru qu'il était resté debout tout le temps.

ensuite j'ai compris pourquoi l'arbitre refusait sans être convaincu qu'il avait raison.

puis j'ai vu une image montrant qu'effectivement il avait à un moment était couché sur un adversaire au sol.

Et maintenant je vois que tout le sel de l'action consiste à savoir si Fischer est assistant plaqueur ou gratteur.

Parce que si la plaqueur tient l'attaquant au ballon au sol, l'attaquant ne peut pas libérer le ballon donc faute du défenseur et si l'attaquant ne libère pas le ballon quand le gratteur le prend au ballon, c'est faute de l'attaquant.

Donc tout tient dans cette phrase de Dédé : "D’après les images, j’opte pour mettre l’étiquette de gratteur à Fisher."

Et je suis d'accord. Sur la première image, on voit que NTamack est couché sur des clermontois qui le tiennent, il n'est pas pris au ballon, il peut théoriquement le libérer et Fischer n'est pas encore au contact, NT est donc déjà plaqué quand Fischer arrive, Fischer est gratteur, Ntamack n'a pas libéré son ballon.
En plus, il a eu facile 2 à 3 dixièmes de seconde pour faire ce choix donc euh... bref.

y'a pas à dire, l'arbitrage au rugby, c'est la NASA.

@Pianto

in fine, la question est de savoir quel est le temps imparti au joueur pour -une fois consideré plaqué- soit:
1. libérer le ballon
soit
2. aplatir dans l'en-but (temps que l'on appelle souvent "dans le mouvement" dans ce cas la)

Je suis d'accord avec les derniers commentaires; Romain N'Tamack se fait coffrer "en l'air" et les arbitres auraient du accorder une dernière pénalité au ST. Bref...

Pour ma part, j'ai trouvé que la prestation du corps arbitrale, incarnée par M.Raynal, a été catastrophique. Quelques arguments :
- M.Raynal ne voit rien et/ou n'a pas les Corones de trancher ! CR de Tekori signalé par la vidéo. Bon Ok il y est...
Avant le CR de Arnold il dit "pour moi il n'y a rien" et sur le dernier essai il dit "pour moi il y a essai". Il ne voit pas également un en-avant énorme des jaunards à 25m de leur ligne. 👓
- A un m'ment donné, va falloir que les arbitres assument leur rôle. Pour cela, je préfère largement M Poite qui dit très régulièrement "non il n'y a pas besoin de vidéo, j'étais juste devant". Et comme CANAL ne remontre pas les images "limites" par déontologie vis à vis du corps arbitral (comme sur l'en avant ci dessus), il n'y a pas de polémiques.
- après le 2eme CR pour Arnold (ne me demandez pas le prénom, hein), j'ai dit à ma femme "ouh là, il n'est pas convaincu de sa décision; il va compenser jusqu'à la fin du match"
Pas raté ! L'ASM l'a bien aidé, mais il a tout fait pour que le ST revienne dans le match.

Au final, sur les dernières actions, on dirait presqu'il offre le match nul au ST, qui le refuse en tapant en touche.

Bref, un arbitrage très mou et sans conviction, pas du tout dans l'état d'esprit du "Directeur de jeu" que notre beau sport nécessite d'avoir et pas du tout à la hauteur du match. Il faut bien le dire.

@RUGBYWAN KENOBI

Très bonne analyse. Je partage votre opinion.

L'arbitrage c'est pas facile, l'erreur est humaine, le doute aussi, mais là on était plus sur un manque conviction dans les décisions. Sentir le besoin de compenser ne devrait même pas rentrer en ligne de compte.

Cette victoire avait un goût amer, heureusement que c'était "que" la première journée.

Chapeau à Toulouse néanmoins pour sa 2eme mi temps, qui pour le coup avait de la conviction, beau à voir.

Au plaisir de vous retrouver sur une phase finale.

  • barnabo
    40 points
  • il y a 1 semaine

Donc selon la regle y a pas essais, ok, mais, je trouve que l arbitre video a ete particulièrement penible, parce que a balle reelle, Raynal accorde l essais, sur le deroulement de l action s est pas choquant, mais l autre plaie l appele et la sa pinaille... Je suis meme sur que clermont ne l aurait pas conteste celui la...

  • diplo
    16918 points
  • il y a 1 semaine

Les images arrêtées ne rendent pas la dynamique de l'action.

Ok à un moment NTK perd ses appuis et est en appui sur un joueur au sol, donc à ce moment-là il est plaqué et doit lâcher le ballon.

Par contre a-t-il perdu ses appuis propres et passé en appui sur un joueur au sol avant ou après que Fischer ne le ceinture au niveau du ballon, c'est très discutable. Il faudrait un ralenti monstrueux pour le déterminer. Donc, comme j'aime l'attaque (et Toulouse, pléonasme excusez-moi), pour moi c'est Fischer qui fait faute.

Comme j'aime le jeu de passe (et Toulouse, lapalissade excusez-moi), on le voit très bien sur la première photo, si NTK passe le ballon à Guitoune en tombant et avant que Fischer ne le coffre, ben il y a plus de débat et superbe essai ! Même si il foire sa passe, il y a 4 autre toulousains en soutien (c'est beau ça) et qui peuvent tous terminer l'action.

  • breiz93
    57109 points
  • il y a 1 semaine

Le discours de Romain est d'une grande maturité et d'un grand respect. La marque des grands.

  • Erèbe
    588 points
  • il y a 1 semaine

Mais est-ce un plaquage ?
Définition du plaquage : la méthode pour tenir un porteur du ballon et mettre ce joueur au sol.

"Mais Romain N’tamack est-il au sol ?

Définition de “Un joueur n’est pas sur ses pieds quand une autre partie de son corps s’appuie sur le sol ou des joueurs au sol : joueur pas sur ses pieds”.

==> "Les images semblent montrer que Romain N’Tamack s’appuie sur des joueurs au sol dans le champs de jeu"

DONC il n'est pas au sol. DONC il n'est pas plaqué DONC il n'est pas tenu de lacher le ballon.

belle contradiction, merci au revoir.
l'essaie était valable.

fin du débat, on s'est fait enfler.

  • Ba Fien
    315 points
  • il y a 1 semaine
@Erèbe

J'ai pas compris ta contradiction ?

Romain étant sur un joueur au sol est considéré au sol doit donc libéré.
Fischer vient gratter le ballon.
Romain n'a pas pu le libérer pénalité pour Clermont me semble logique.

Certes j'aime pas cette règles et Toulouse aurait dû gagner. Cette essai est très beau.
Pilou.

  • Ahma
    94617 points
  • il y a 1 semaine
@Erèbe

La règle complète : "Pour qu’il y ait plaquage, le porteur du ballon doit être tenu et mis au sol par un adversaire ou plus.
Être mis au sol signifie que le porteur du ballon est allongé, assis ou a au moins un genou au sol ou sur un autre joueur qui est au sol."

Sur un autre joueur au sol = plaqué = obligation de lâcher le ballon.

  • Erèbe
    588 points
  • il y a 1 semaine
@Ahma

haaa, ta formulation est plus claire.
la syntaxe de l'article tend a l'inverse.

  • Ahma
    94617 points
  • il y a 1 semaine
@Erèbe

Toujours remonter à la source. Les règles sont facilement consultables sur le site de World Rugby, on s'épargne beaucoup d'incompréhensions en allant y jeter un œil.

@Ahma

Là je crains qu'on soit plus sur un problème de compréhension de la langue française que de connaissance de la règle.

  • Numero6
    4 points
  • il y a 1 semaine
@Erèbe

C'est un troll?
"Un joueur n’est pas sur ses pieds quand une autre partie de son corps s’appuie sur le sol ou des joueurs au sol : joueur pas sur ses pieds"
"Les images semblent montrer que Romain N’Tamack s’appuie sur des joueurs au sol dans le champs de jeu"
N'Tamack s'appuie sur des joueurs au sol, dont il n'est pas sur ses pieds.
CQFD.

L’essai n’est pas valable, par contre c’est une aberration de siffler en faveur de la défense

Ntamack est tenu, c’est de l’anti jeu à 5 mètres de la ligne, c’est pénalité + carton jaune pour Clermont normalement

Le mach était top et de bonne augure pour la suite.
Ce n'est pas choquant de refuser cet essai je trouve.

Personnellement cette explication me semble assez limitée. Globalement les arbitres s'accordent sur le fait que l'essai n'est pas accordé dans l'esprit de la nouvelle règle. Ntamack doit libérer le ballon car il est plaqué (il n'est plus sur ses appuis et sur un joueur au sol). Là ok.
Néanmoins, (je cite @lespritdelarègle sur twitter) le plaqueur ne relache pas le joueur, l'empêchant de libérer le ballon. Il n'y a donc pas essai mais pénalité pour Toulouse, pas l'inverse. Et globalement Mr Raynal a été plus que partial selon moi dans ses décisions. J'avoue l'avoir assez mauvaise, mais impressionné par la mentalité des joueurs qui n'ont passé que 20min à 15. Je pense qu'ils sont revanchards et j'ai hate de voir le match contre la Rochelle

  • Bojo_38
    8 points
  • il y a 1 semaine
@roro31400

Je suis d'accord, le plaqueur qui est au sol ne lâche le plaqué à aucun moment.

  • Ahma
    94617 points
  • il y a 1 semaine
@roro31400

Il n'y a pas de nouvelle règle.

@Ahma

En effet, il n'y a pas de nouvelle règle mais un éclaircissement de la règle par World rugby. Cela concerne les actions :
- Du plaqueur : doit immédiatement se dégager en direction des lignes de touches
- Du plaqué : Doit libérer le ballon
- Du gratteur : Doit être récompenser en cas d'action d'arracher le ballon en toute légalité

Le match SF-UBB n'a pas eu lieu mais on en a parlé pendant des heures, le match d'hier était spectaculaire mais on va juste polémiquer pendant des heures sur trois coups de sifflets... quel bonheur de retrouver le Top 14!

  • Oymar
    2411 points
  • il y a 1 semaine
@Team Viscères

Toujours a se plaindre plutôt qu'a profiter des bonnes choses, c'est la base non ? 😛
Mais hors la polémique je retiens que :
- Tauzin est dans la choux sur ce match (espérons qu'il se reprenne),
- Lebel progresse petit a petit, ca fait plaisir,
- L'essai conclu par Dupont était très jolis. Je comprend toujours pas comment Ramos a osé cette passe à l'aveugle (témérité ou génie ?)
- On a vu de l'envie au retour des vestiaires chez les Stadistes et c'est de bon augure (contrairement a la fébrilité de la 1ere MT)
- Bézy a l'air de bien s'adapter a sa nouvelle équipe, une fois rodé ca va faire très mal
- Para était dans les choux
- Va falloir bosser la discipline et pe faire en sorte qu'il faille pas prendre 2 rouges pour se mettre a jouer 😀

@Oymar

Tauzin peinait déjà l'année dernière je trouve, comme s'il avait du mal à digérer son explosion sur la fin de saison lors du titre. Lebel au contraire continue son éclosion toute en douceur.
Sur l'essai de Dupont, on retrouve la folie de la fin de saison du titre : les mecs se sentent pousser des ailes et tentent tout et n'importe quoi, avec une réussite insolente (comme on dit, la chance sourit aux audacieux). La même passe de Ramos en début de match débouche sur un essai jaune ou un joueur sous pression qui concède une pénalité, alors qu'après le deuxième carton tu as l'impression qu'il pourrait la tenter 10 fois que ça passerait quand même à chaque fois.
Pour Bézy ça fait plaisir, pour moi c'était notre numéro 1 malgré le phénomène Dupont (dont la concurrence a permis de remettre Seb en selle après l'échec Bleu sous Novès).
Et la discipline fait chier, surtout avec un quart européen qui se profile et un virus qui peut enlever n'importe quel joueur de la feuille de match au dernier moment.

  • Oymar
    2411 points
  • il y a 1 semaine
@Team Viscères

Je te rejoins totalement sur ton analyse de Tauzin. Si tous se passe bien dans un ou deux saisons Lebel fera un sacré ailier (et il est bien encadré le bougre)!
Ça joue a l'instinct.
C'est vrais que son précédent passe a l'EDF l'avait totalement détruit (je me souviens encore d'un contre sur une pénalité a 10m) et qu'il est revenu plus fort.
Il était bien complémentaire avec Dupont, un gestionnaire (mais pas manchot non plus hein) et un impact player/facteur X. Après Dupont s'est fortement amélioré en gestion de jeu comparé a son arrivé au Stade.
Je suis content s'il peut s'épanouir à Clermont et accéder à l'EDF qu'il le mérite! (même si j'aurais préféré qu'il reste :3)
On verra déjà le match contre le SR le we prochain, le staff aura peu-être réussi à cadrer tous le monde. Mais si le problème n'est pas réglé y a des gros soucis à se faire! Le retour de Kaino aidera peut-être a mieux gérer ca ?

  • Manu
    8741 points
  • il y a 1 semaine
@Oymar

C'est juste que Ramos se mute en artiste au contact de Clermont, dans les moments très chauds.
Après la claquette osée à 5 mètres de la ligne adverse qui emmènera l'essai décisif en finale de 2019, voici qu'il offre un essai mais cette fois entre les jambes à 5 mètres de son propre en-but.

Mouais... pas vraiment convaincu par ces "explications".
Et de manière plus générale, j'aimerais qu'on applique plus l'esprit que la règle stricto sensu.
Pour moi, l'essai est valable. Romain bascule dans l'en-but dans le même mouvement que le placage avant qu'un regroupement soit vraiment formé et figé. Je comprends sa colère et sa déception.
Ps: je précise que sur ce match, j'étais un poil + supporteur de l'ASM que du ST.

@lebonbernieCGunther

Le problème c'est qu'une fois que tu as appelé la vidéo, tu ne peux plus jouer avec l'esprit de la règle et tu appliques le règlement. Si Raynal avait accordé à vitesse réelle cela ne m'aurait pas dérangé, s'il accorde avec la vidéo cela me choque.
C'est le défaut de la vidéo : tu perds l'échelle macro et tu passes sur l'échelle micro, tu ne juges plus une situation globale (est-il dans le mouvement?) mais les détails (plaquage complété, ballon libéré, etc.).

On peut faire la comparaison avec un excès de vitesse.
Imaginons que tu roules à 112 km/h sur une nationale limitée à 110, si tu as 2 flics dans leur voiture sur le bord de la route qui te voient passer ils ne vont pas t'arrêter parce que globalement tu roules à la bonne vitesse. Ils ne te font pas un cadeau, c'est juste ils ne savent pas avec certitude que tu es en infraction et donc peuvent accorder un peu de mou en fonction de leur ressenti ("il roule à la bonne vitesse, ou au pire il dépasse à peine").
Mais si tu es pris à 112 par un radar tu vas bouffer ton amende et tes points, parce que cette fois on sait avec certitude que tu es en infraction. Et une fois que l'on sait, ne pas te coller la sanction c'est choisir délibérément de ne pas appliquer la loi et c'est impossible parce que cela met en péril tout l'édifice : si on te fait une fleur pour 2km/h, alors pourquoi pas pour 3... pour 4... pour 5... pour 10... qui définit la limite? (réponse : la loi, et elle l'a déjà fixée avec la limitation initiale)

  • BoboXV
    12601 points
  • il y a 1 semaine
@Team Viscères

Sauf qu'à 112 tu es dans la zone d'incertitude des 5% au delà de 100km/h et ça te sauve. Là, la zone d'incertitude a toujours profité aux mêmes.

@BoboXV

Ta zone d'incertitude est appliquée avant la retenue. Quand tu es retenu à 112 ou même 111, tu es sauvé de rien du tout.
C'est dommage de s'arrêter pour pinailler sur un détail (promis prochaine fois j'écrirais "quand après retrait de la zone d'incertitude tu es retenu à 112 par un radar") et mais de rater l'image d'ensemble.

  • Ahma
    94617 points
  • il y a 1 semaine
@lebonbernieCGunther

Étant moi-même un tas de poils plus supporter de Toulouse que de Clermont, je n'en suis pas moins convaincu que l'explication est valable, et correspond d'ailleurs précisément à mon impression du moment. Même en étirant le concept du "dans le mouvement" à l'extrême limite de sa résistance, je n'arrive pas à y faire tenir ce que j'ai vu hier. L'esprit c'est bien, mais pas au point de justifier le mépris de la règle.

@Ahma

Entre les deux, mon coeur balance. Donc, je soutiens celui qui reçoit en espérant que chacun tienne son tableau de marche.
Go le ST pour le match retour! 4-1 points terrain aussi!

  • Ahma
    94617 points
  • il y a 1 semaine
@lebonbernieCGunther

Si tu soutiens les deux équipes (c'est aussi mon cas, en fait), on peut même espérer un 4-2 en points terrain. Je ne sais pas si ça s'est déjà produit.

@Ahma

Je me demande si l'UBB ne l'a pas déjà fait au Michelin justement, il y a 3 ou 4 saisons...

  • Ahma
    94617 points
  • il y a 1 semaine
@lebonbernieCGunther

Alors apparemment ce n'est arrivé qu'une fois en Top 14 (dans d'autres compétitions c'est évidemment plus courant), Castres - Toulouse en avril 2019.

  • Dice249
    2085 points
  • il y a 1 semaine

dans tout les cas la réaction de Ntamack en fin de match était de très haute volé. Il est resté respectueux de l'arbitrage malgré sa colère, la grande classe ...

  • artillon
    114203 points
  • il y a 1 semaine
@Dice249

Exactement, j'ai été frappé moi aussi par la classe de Ntamack. On l'a vu bouillir sur le pré (à raison, c'est un compétiteur et on lui retire son essai et la victoire) mais au micro son discours est très modéré et même pas ironique/sarcastique envers le corps arbitral.

  • Manu
    8741 points
  • il y a 1 semaine
@artillon

Il pestait peut être contre lui même d'avoir loupé 5 points dans ses cordes (1 pénalité et 1 transformation)

  • Pianto
    36155 points
  • il y a 1 semaine
@Manu

Je ne pense pas qu'il pestait contre lui-même mais tu fais bien de le faire remarquer.

En général, lorsqu'on focalise sur une situation frustrante de fin de match, il y en a souvent au moins une petite poignée d'autres où on aurait pu mieux faire mais qu'on oublie pour se concentrer sur l'action des dernières minutes.

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
Transferts
News
News
News
News
News