XV de France - Est-ce la fin des Bleus au Stade de France ?
La FFR et le Stade de France, c'est peut être fini !
Le Stade de France n'attire plus les foules. Les fédérations auraient-elles perdu leur attrait ? Se dirige-t-on vers la fin du Stade de France ?

L'image d'un Stade de France quasiment vide lors du test match du XV de France face à l'Italie a marqué les esprits. Mais ce n'est pas une nouveauté pour le plus grand stade de l'Hexagone puisque depuis quelques années, les affluences sont au plus bas. Mais pour quelles raisons ? Va-t-on vers la fin du Stade de France ? 

France/Italie détient désormais le record de la pire affluence du Stade de FranceFrance/Italie détient désormais le record de la pire affluence du Stade de France

Un démarrage poussif

Comme le rappelle RMC Sport,  on a vu apparaître le Stade de France lors de la Coupe du monde de football en 98. Année de la première étoile pour nos Bleus. La construction était le souhait de Jacques Chirac en vue de la Coupe du monde de football, mais les coûts sont estimés à plus d'un milliard d'euros pour l'État jusqu'en 2025. Mais faute de club résident, seul les sélections ont le privilège d'y jouer et la location est à un prix exorbitant. En effet, près de 207 millions d'euros sont versés par l'État, propriétaire jusqu'en 2025, au titre d'absence de club résident. À la fin du bail, l'État devra prendre une décision : vendre ou mettre en place un nouveau modèle. 

Les fédérations s'éloignent

Mais les deux seules fédérations qui utilisent ce stade sont celles du football et du rugby. Malheureusement, les contrats signés en 1995 étaient peu avantageux puisque la FFR ne touchait que 47% des résultats des matchs. C'est notamment pour cette raison que dernièrement la FFR souhaitait construire son "grand stade". Traîné devant la justice en 2013, l'État n'avait plus que 2 solutions : rompre le contrat qui engrendrerait 50 à 200 millions d'indemnités à verser ou le renégocier. La FFR et la FFF se retrouvaient enfin dans le contrat, mais le chemin était encore long.

J'ai testé pour vous... le SDF avec seulement 30 000 personnes présentes pour France - ItalieJ'ai testé pour vous... le SDF avec seulement 30 000 personnes présentes pour France - Italie

Et pour la Coupe du monde 2023 ?

La France va accueilir 2 grands événements : les JO en 2024 et la Coupe du monde de rugby en 2023. Cependant, les stades n'ont pas encore signé de contrat et les négociations entre fédérations et État s'annoncent tendues. En cause, les pertes possibles liées à l'exploitation du Stade de France. Si un match n'est pas rentable, c'est à l'État de couvrir ces pertes selon la FFR, et inversement pour l'État.

"Le fait que les fédérations françaises de foot et de rugby ne soient pas dans cette situation-là est une anomalie. Il faut les impliquer car la programmation sportive est une condition essentielle de l’existence d’une infrastructure de cette taille. Sans les fédérations, rien ne se fait. Avec elles, on ouvre un chemin pour que quelque chose se fasse", a déclaré Alexandra Boutelier, DG du consortium Stade de France à RMC Sport.

Mais les deux patrons du foot et du rugby ne sont pas d'accord. D'un côté, Bernard Laporte pense que s'engager dans le Stade de France soit par la gestion soit par la propriété est une solution. Côté foot, Noël Le Graët n'est pas tout à fait prêt à suivre cette idée.

"Il y a des pays où on ne se pose même pas la question. Demandez à la fédération anglaise la question de savoir si elle s’interroge sur où elle va faire jouer les matches de son équipe nationale...", a déclaré Alexandra Boutelier à RMC Sport. 

Quelles solutions ?

L'une des solutions en étude est de rajeunir ce stade en le couvrant et en supprimant la piste d'athlétisme. Si vous n'êtes jamais allés au Stade de France, ce n'est pas le lieu le plus chaleureux et si par chance votre place se trouve au plus haut, l'écran géant sera votre meilleur ami. L'autre solution serait d'associer les deux fédérations de football et de rugby avec un "exploitant spécialiste de l'industrie et du spectacle" afin de faire converger les intérêts de chacun dans ce stade. La dernière solution de la vente à un groupe est beaucoup plus compliquée... Le stade est estimé à 600 millions d'euros et trouver un acheteur qui a un modèle économique permettant de faire tourner un stade de 80 000 places n'est pas aisé. Il faudra attendre pour avoir une réponse, mais si aucun accord n'est trouvé, le XV de France au Stade de France, c'est peut-être fini...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Supprimer la piste d'athlétisme alors que d'un point de vue historique l'athlé est la raison d'être des stades. Il serait bien qu'on valorise un peu l'athlé dans ce pays où l'on exploite très mal notre potentiel et la complémentarité entre l'athlé et les autres sports.

@Un riz savant scie

C'est vrai qu'on aurait pu créer une institution du sport de façon à rassembler tous les sports et de jouer de leur complémentarité. On aurait pu appeler ça Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance par exemple.

@coupdecasque

Toujours sympa ce genre de message.

Qu'on ait une structure de ce type ne signifie pas qu'on adopte cette philosophie systématiquement. Par ailleurs, tous les sportifs de France ne sont pas prêts à s'exporter à Vincennes. En général ce sont les sportifs qui ont leurs attaches en IdF qui sont installés à l'Insep qui a de toute façon une capacité d'accueil limitée.

Ensuite sur la question de fond, supprimer la piste d'athlétisme du plus grand stade de France, détenu par l'Etat, n'est pas renvoyer un très bon signal sur la prise en compte de cette discipline.

@Un riz savant scie

Désolé si tu l'as pris comme un sarcasme mais c'était juste un peu d'ironie !

Je t'invite à aller lire les centaines de rapports fait par l'INSEP sur son fonctionnement. https://www.insep.fr/fr/actualites/bilan-et-r%C3%A9alisations-insep-sous-la-direction-de-jean-pierre-de-vincenzi

Et concernant le fait que l'INSEP n'est qu'à Paris c'est peu être que tu ne connais pas le Grand INSEP.
http://www.grand-insep.fr/

Pour les chiffres j'ai fais le travail à ta place : https://www.insep.fr/fr/actualites/chiffres-cl%C3%A9s-2017

  • Revahn
    10764 points
  • il y a 2 mois

Rajeunir le stade me semble être la seule idée à long terme qui tienne la route, si les fédés veulent continuer à s'en servir...

@Revahn

Qu'est-ce que tu veux dire par rajeunir ? Rénover ?

@Fufu Brindacier

Supprimer les tribunes qui ne nous servent pas. En gros en faire un stade comme Amédée-Domenech.

  • Revahn
    10764 points
  • il y a 2 mois
@Fufu Brindacier

Oh ben comme ils disent dans l'article, "rajeunir en le couvrant et en supprimant la piste d'athlétisme".

@Revahn

Haha désolé j'avais zappé ce passage en arrivant aux commentaires

  • Revahn
    10764 points
  • il y a 2 mois
@Fufu Brindacier

Pas de souci 🙂
Pour moi ça résoudrait en partie le problème du stade, même si je préférerais qu'ils en fassent beaucoup plus hors de Paris...

Je crois qu'on avait proposé au Red Star d'être résident même au PSG ils ont tous refusés. Etait ce une bêtise que la FFR veuille avoir son propre un stade d'une taille raisonnable parce que au train ou ça va Charlety va devenir trop grand.

Rassurez moi , quand ce Mr Boutelier parle de la fédération anglaise ,il parle de la fédération de football anglaise ,non ?
Il ne peut ignorer que la fédération anglaise de rugby a son propre stade...

  • gjc
    4248 points
  • il y a 2 mois
@pascalbulroland

Wembley et Twickenham appartiennent tous les deux à leurs fédérations respectives.

Je pense que Mme Boutelier le sait et souhaite que la FFF et la FFR soient copropriétaires avec Vinci. Son job est de garantir la rentabilité de ce mastodonte, et c'est sans doute le seul moyen, car comme le suggère l'article si la FFR reste locataire elle aura plutôt intérêt à déplacer les matches ailleurs.

@gjc

Je ne savais pas pour Wembley , merci pour l'info !

  • breiz93
    45266 points
  • il y a 2 mois

Et dire que le SF (ère Guazzini ) arrivait à le remplir 2 ou 3 fois dans l'année ...

@breiz93

Beaucoup de place gratuite ou brader. Le remplissage de Stade de France par le Stade Français était avant tout un coup marketing et le Stade Français à l'époque dominait le rugby français je ne suis pas sur qu'aujourd'hui le résultat serait le même surtout avec la concurrence du Racing

  • breiz93
    45266 points
  • il y a 2 mois
@Latruffeduperigord

Tu achetais un pack pour 3 ou 4 matchs de grosses équipes. Ce n'était pas gratuit mais plutôt raisonnable comme prix.
Par contre, tous les spectateurs n'étaient pas amateurs de rugby...
C'est certain qu'aujourd'hui vu comment Jean Bouin est rempli...

@breiz93

J'ai eu des places gratuites et oui c'était un peu spécial comme ambiance, show à l'américaine pas vraiment ma tasse de thé.

  • breiz93
    45266 points
  • il y a 2 mois
@Latruffeduperigord

Je regroupais l'achat des places dans ma boîte, mon record doit être de 35 ou 40 packs de 3 matchs, soit une bonne centaine de billets...
Ça a permis à certains de découvrir le rugby et qui continuent de venir régulièrement.

@breiz93

Y a n'a qui ne viennent plus aussi mais c'est le problème de Paris trop de choix et souvent ils choisissent les sports qui marchent, depuis un certain temps le rugby n'est plus porteur. Ce n'est pas un cadre comme le Stade de France qui va aider à y remédier.
Par contre l'enceinte de Jean Bouin qui pour moi est une réussite mais trop souvent vide ou presque.

  • AKA
    45781 points
  • il y a 2 mois

Sinon j' en ai parlé au président du club où j' ai fini ma carrière (Honneur), il peut mettre à disposition son stade pour un prix modique et peut même faire monter des tribunes démontables! Sinon il y a les arènes... 😃 😉 😄

  • gregi
    3574 points
  • il y a 2 mois

"Le Stade de France n'attire plus les foules."
Ah bon c'est la faute du stade du coup si il y a personne...

@gregi

Le rugby n'attire plus les foules

@gregi

Oui, il joue tellement mal.

  • gregi
    3574 points
  • il y a 2 mois
@Julienbibou69

😆
😆
😆

@gregi

C'est sur que ce n'est pas que la faute du stade : si le jeu et les résultats de l'EDF étaient meilleurs, ce serait sûrement moins difficile.
Mais le stade en lui-même n'aide pas.
Sur de nombreux posts, tous ceux qui y sont allés ont pointé tous les défauts (stade froid, loin des joueurs, mal situé, etc.). Moi qui ai eu la chance de voir l'EDF au Parc des Princes, je te garantis que ça n'avait rien à voir.

@Flanquart St Lazare

tu oublies le prix et le goût de la bière ...A vous faire passer l'envie de pisser !

@Flanquart St Lazare

J'ai vu le dernier match de Rives au Parc des Princes , et l'ambiance y était fantastique...plus tard ,j'ai vu la finale Toulouse-Clermont qui a vu le 1er titre de Michalak et effectivement , on est loin du terrain , le stade est "froid" ,pour y mettre le feu ,il fallait s'appeler "johnny"...il est mieux en configuration athlétisme pour moi

@pascalbulroland

C'est plutôt une salle de spectacle

  • WebDiv
    16378 points
  • il y a 2 mois
@pascalbulroland

Et avec tout ce béton c'est pas facile d'y foutre le feu....

@gregi

J'ai aimer

  • Jak3192
    50947 points
  • il y a 2 mois

J'ai méga du mal avec les chiffres dès qu'on parle pognon.
J'ai rien compris aux explications concernant ce que doit l'état à qui.

Ce que je retiens, c'est que la babiole coute 1 000 000 000 (ça en fait des zéros !!!)
J'ai bon ?
C'est quoi cette histoire de 207M ?
c'est par an ?
un forfait jusqu'en 2025 ?
Si qq'un peut expliquer...
merci.
Je suis vraiment une buse question pognon 🤣

  • Yonolan
    54581 points
  • il y a 2 mois
@Jak3192

Je peux répondre pour les 207 ME
Il y a un organisme qui gère le stade de France appartenant à l’état
Dans la mesure ou il n'y a pas de clubs de foot ou de rugby résidents , il y a un manque de recette à ce niveau qui est compensé par l'Etat qui versera au total 207 ME jusqu'en 2025 ( depuis 1995) au consortium qui gère (formé par Vinci (67 %) et Bouygues (33 %)
Vinci et Bouygues ont présenté un projet de rénovation au ministère des sports en vue des Jeux olympiques à Paris, estimé à 450 millions d’euros, en échange d’une prolongation. Mais, peu enclin à alourdir encore la facture des contribuables, l’Etat se contenterait de rénover l’enceinte et les abords pour 50 millions d’euros, somme inscrite dans le dossier de Paris 2024.
Source Le Parisien

@Yonolan

207 millions depuis 1995 ça fait une belle somme c’est sûr que de négocier une prolongation est alléchante
Les grands gagnants dans cette histoire c’est le consortium Vinci / Bouygues quoiqu’il arrive ils encaissent
Super les investissements Public / Privé sont une véritable arnaque en fin de compte ça coûte plus cher aux contribuables

  • Jak3192
    50947 points
  • il y a 2 mois
@Yonolan

Clair net précis
Tu devrais être journaleux.
👍😉

  • Yonolan
    54581 points
  • il y a 2 mois
@Jak3192

content si cela t' aidé

  • Yonolan
    54581 points
  • il y a 2 mois

La réalité c'est que l'EdF de Rugby ne peut pas remplir un stade de 80 000 personnes et ce quelque soit le modèle économique au passage...sauf à brader le prix des places...et encore
La faute à quoi ?
D'abord au contexte économique ; le coût des billets +déplacements est un sacrifice financier que de moins en moins de gens peuvent se permettent de faire , d'autant plus si ils ont un budget rugby dans leur club...Et si on parle de déplacement familial..n'y pensons même pas
Ensuite on est d'autant moins enclin à faire ce genre de sacrifice quand on voit le style de jeu de l'EdF depuis quelques années
On en est tous à faire des économies
..enfin tous sauf la FFR dont la masse salariale a augmenté de 65 % en trois ans, soit 12 millions d'euros...
On n'est pas à l'époque ou l'on peut subir une inflation des coûts avec un vague espoir de recettes supplémentaires... sauf à puiser dans l'héritage
Pour revenir sur le stade de France, il ne viendrait à l'idée de personnes de louer un minibus pour 4 personnes ; ayons ce même bon sens pour notre équipe nationale...

@Yonolan

La différence avec le minibus est je crois que le contrat de location court toujours. Et qu'il a été signé à une époque pas si lointaine où on remplissait le stade. Ensuite du point de vue financier, puisque le trou est comblé par l'état dans les deux cas on paye, soit par la fédé soit par les impôts. Alors autant éviter de payer deux fois en louant en plus un autre stade non ?

  • Yonolan
    54581 points
  • il y a 2 mois
@Fufu Brindacier

j'entend bien ; cette remarque ne concernait pas le contrat qui court mais comme l’évoquait cet article les futures solutions ; effectivement peut-être que je n'ai pas été assez clair

Une fois de plus un beau travail de techno loin de la réalité avec à l'arrivée un beau plantage industriel : miam !
Et encore, l'article ne parle pas de la dépollution du site qui s'est faite beaucoup trop vite. Et mal par conséquent.

Quant à la solution couvrir le toit et supprimer la piste d'athlétisme, je serai curieux de savoir si elle ne coûterait pas plus cher que la construction d'un stade ex nihilo.

@Flanquart St Lazare

Mais oui, reconstruisons un nouveau stade tout neuf, si ça coûte moins cher... à quand la nouvelle planète terre ? Elle coûtera combien d’ailleurs ? Court comme raisonnement. Comme de dire que ce stade est un échec industriel et de le condamner sans prendre en compte ses impacts collatéraux comme les effets de sa construction en termes d’urbanisme sur le quartier, où sa participation à la mémoire collective. Ça s’appelle un héritage. Mais peut être qu’on s’en rendra compte quand il sera en péril... ou trop tard, comme souvent.

  • Yonolan
    54581 points
  • il y a 2 mois
@Flanquart St Lazare

voir ma réponse à jack : elle coûterait 450 ME selon Bouygues et Vinci ..... mais a été refusée par le Premier Ministre

  • mche
    134404 points
  • il y a 2 mois

Le titre prête à confusion!
Les bleus sont loin d'être finis et, s'ils l'étaient, j'ose espérer que cela se passerait ailleurs qu'au stade de France.

  • FRLab
    42157 points
  • il y a 2 mois

"les affluences sont au plus basses"

Elles sont basses, ou au plus bas, mais pas les deux, fais ton choix camarade 😉

"Si un match n'est pas rentable, c'est à l'État de couvrir ces pertes selon la FFR, et inversement pour l'État.". Bien sûr, c'est évident. D'ailleurs, à l'inverse, la réciproque est vraie.

@Grand Sachem aux sages commentaires

Tu as raison : tout est dans tout. Et réciproquement

Derniers articles

News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
News
Vidéos
News
News