VIDEO. Top 14. Pourrir le maul adverse, tout un art que maîtrise Mayanavanua (LOU)
Top 14. Mayanavanua (LOU) a très bien joué le coup face au Racing 92.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le LOU a échoué à seulement quatre longueurs du Racing 92 le week-end. Après une entame ratée, les Lyonnais ont serré les rangs en défense comme sur cette action.

VIDEO. TOP 14. En mode dragster, voici les deux essais de classe du Racing 92 face à LyonVIDEO. TOP 14. En mode dragster, voici les deux essais de classe du Racing 92 face à LyonLa réception du LOU par le Racing 92 a accouché d'un match plutôt étrange. Les locaux ont outrageusement dominé lors de la première période avant de voir les visiteurs revenir dans la partie. Menés 21 à 0 après 13 minutes de jeu, ils ont finalement échoué à quatre points des Franciliens. Sans cette mauvaise entame, ils auraient pu espérer mieux que le bonus défensif. Mais il y a tout de même des motifs de satisfaction dans cette rencontre pour les hommes de Mignoni. Là où certaines équipes auraient pu s'effondrer, les Lyonnais ont fait front en défense avant de trouver la faille par deux fois dans le second acte. L'une des actions défensives qui les a remis dans la partie a eu lieu à la 39e sur une pénaltouche du Racing 92.

Un essai à ce moment-là du match aurait sans doute était le coup de massue qui aurait enfoncé la tête des Lyonnais dans le pré synthétique de la Paris La Défense Arena. Regroupés autour de Boris Palu, les Franciliens ont enclenché un ballon porté pour aller derrière la ligne de craie. Mais les visiteurs, qui ont préféré ne pas aller au contre, ont très bien défendu. En particulier Mayanavanua qui a tout de suite ceinturé Palu avant de perturber la bonne circulation du ballon vers l'arrière du maul. Bien aidé par ses coéquipiers, il a ainsi permis au LOU de récupérer la possession sans faire de faute. Ce qui n'est pas chose aisée dans ce genre de situation.

Lien Vidéo

Pour bien défendre comme Mayanavanua, voici quelques précieuses indications sur les observables des arbitres :

Point Arbitrage :

Les arbitres vérifient le point d'entrée (ici il est bon - pas de côté). Et ensuite que le joueur ne change pas sa liaison pour nager sur le côté du maul. Ici, il reste dans l'axe.
Les arbitres font la chasse aux nageurs, mais doivent faire la différence avec les joueurs qui sont bien rentrés et progressent dans l'axe. Ils ne sont pas responsables du changement d'axe du maul.

 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Depuis quelques temps, il devient difficile de marquer sur maul porté...ça défend très bien sur ces actions et heureusement.
A une époque, c'était touche à 5m de la ligne adverse, prise de balle , maul porté et essai dans 80% à 90% des cas
Aujourd'hui, à part en Pro D2 peut-être, en top 14 j'en vois moins
A l'international, les Boks qui sont les "spécialistes" des mauls portés , ont réussi a gagner les argentins et à marquer leurs essais face aux australiens, mais ces derniers ont rectifié le tir lors du second test et n'ont pas pris l'eau bien au contraire

  • RNP
    5686 points
  • il y a 2 semaines
@pascalbulroland

Depuis que les arbitres sont très vigilants sur l'attitude des "attaquants" dans le protection du sauteur, le rendement des mauls donne effectivement l'impression d'avoir grandement baisser (il doit bien y avoir des stats sur le sujet). Sur les touches près des lignes d'en but, quasiment systématiquement, les défenseurs ne sautent pas et quasiment systématiquement tu as un défenseur (avec des "tentacules" genre Mayanavanua, Arnold (l'un ou l'autre), Skelton ou Tekori) qui vient se lier au sauteur et qui se retrouve au milieu du maul. Du coup, tu as un ou deux joueurs du camp attaquant qui sont mobilisés pour empécher l'intrus d'avancer et qui de fait ne participe pas à l'avancer du maul.

Pour le coup, le succès du maul vient plus de la vitesse d'organisation des attaquants pour sortir le ballon de la "zone de front" et mettre rapidement en mouvement le maul. Les Blacks l'ont fait à merveille contre les fidjiens en dépit de la présence des "pieuvres" Nakarawa et Mayanavanua.

@pascalbulroland

Seul le résultat compte mais c'est vrai qu'ayant bcp vu les match du Lou en pro D2, c'était classique et trop stéréotypé

Derniers articles

News
Transferts
News
Transferts
News
Réseaux Sociaux
News
News
Vidéos
Vidéos
News