VIDEO. Guy Novès face à la FFR ce mardi lors d'une audience de conciliation
Guy Novès veut rétablir son honneur.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
L'ancien sélectionneur du XV de France Guy Novès fera face à la la Fédération française de rugby ce mardi pour trouver une issue à leur conflit.

Conflit Guy Novès / FFR : l'ancien sélectionneur saisit les prud'hommesSix mois après son licenciement pour "faute grave", l'ancien sélectionneur du XV de France Guy Novès va faire face à la FFR devant le conseil des Prud'hommes. Le président de la Fédération française de rugby, Bernard Laporte, ainsi que son bras droit Serge Simon seront-ils présents ? Eux qui sont à l'origine de la fin prématurée de son contrat à la tête des Bleus après seulement deux années de service et un des pires bilans de l'histoire du XV de France (13 défaites, 7 victoires, 1 nul). L'ancien boss du Stade Toulousain veut rétablir la vérité et surtout son honneur. Il a d'ailleurs eu beaucoup plus de mal à tourner la page.
Attaqué par le secrétaire général de la FFR, Guy Novès réplique et parle d'un licenciement préméditéSelon son avocat, il estime qu'il ne méritait pas le traitement qui lui a été infligé. Outre le fait qu'il n'ait pas été convoqué à un entretien préalable à son licenciement, on lui reprochait notamment de ne pas avoir assez communiqué avec les clubs de Top 14. Pour rappel, si ses deux anciens adjoints Yannick Bru et Jean-Frédéric Dubois sont parvenus à un accord avec l'instance tricolore, et ont depuis retrouvé un poste à Bayonne pour le premier et à Montauban pour le second, lui n'a pas eu droit au même traitrement de faveur. Cette question sera très certainement à l'ordre du jour. Mais pour son avocat, plus le temps, et mois il y a de chance pour que les deux parties trouvent un terrain d'entente.

Crédit vidéo : La Dépêche du Midi

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Elle va coûter cher l'erreur de casting...

Il veut de la caillasse papy Novès !
La méthode despotienne n'a pas fonctionné, les résultats ont été catastrophiques, les joueurs l'ont lâché, bref, mauvais bonhomme au mauvais endroit, dommage pour tout le monde.
Cela ne remet pas en cause sa gloire stadiste, mais cela prouve qu'il y a une grosse différence entre un rôle de manager de club et de nation.
Le plus drôle dans l'histoire est qu'il aurait pu en faire une histoire d'honneur et il aurait eu des chansons à sa gloire, mais en réclamant 2,5 millions d'€, c'est moins flamboyant...

@Darkmamooth

La méthode "despotienne", les pôvres choux ... C'est sûr que c'était plus reluisant la méthode "colo" avec les flics qui viennent bloquer l'avion sur le tarmac ! En plus, il y a eu de meilleurs résultats sur le terrain ... ou pas.

  • epa
    36776 points
  • il y a 2 ans
@Darkmamooth

"les résultats ont été catastrophiques".... Sur le tournois des 6 nations, il a fait mieux que l'actuel par exemple. Pour les sommes réclamées, pour le moment ce ne sont que des 'on dit"

@Darkmamooth

Ce qui s'appelle Théoriser le principe de Cocu Magnifique....

  • Kad Deb
    29845 points
  • il y a 2 ans

Et tout ça pour finir 4e du Tournoi et prendre 3 branlées en NZ quand même...

Une conciliation implique des concessions de part et d'autres je doute que cela puisse être le cas actuellement surtout du côté de Noves qui n'a pas grand chose à se reprocher dans cette décision sans fondement !!

Et il garde le meilleur pour les prud'homme, l'ingérence des deux zouaves dans la gestion du XV de France pour saper le boulot.

N'importe quoi ! Complètement obsolète, comment l'auteur peut-il ignorer que la FFR n'existe plus, remplacée depuis des mois par la FLR, Fédération Laportaise de Rugby.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News