Trop forts pour le Pays de Galles, les All Blacks terminent sur le podium de la Coupe du monde !
Les All Blacks de Beauden Barrett terminent sur le podium de cette Coupe du monde 2019.
Retour sur la petite finale de cette Coupe du monde 2019, qui a vu la Nouvelle-Zélande battre le Pays de Galles.

Un début de match de folie

On joue depuis cinq minutes quand les All Blacks passent (déjà) la ligne grâce à Joe Moody. Le pilier vient conclure une superbe action collective dont les Kiwis ont le secret, avec un Brodie Retallick royal, auteur d'une chistéra pour la passe décisive. On croit alors que les Gallois vont se faire rouler dessus. Impression confortée par le second essai de la partie de Beauden Barrett, servi par une superbe croisée d'Aaron Smith (14-0).

Mais les Gallois n'avaient pas l'intention de lâcher...

Des Gallois joueurs

Pour le dernier match de Warren Gatland à la tête de la sélection, les joueurs gallois voulaient absolument s'offrir une victoire de prestige. Jamais les Diables Rouges n'ont battu les Kiwis en match officiel... Leur volonté de prendre les touches plutôt que les pénalités démontre une envie de jouer, et de mettre sous pression un adversaire forcément touché mentalement, après la déroute de la défaite en demi-finale.

Résultat ? Malgré une bonne entame, les Kiwis ont été bousculés et perturbés, encaissant un bel essai par Hallam Amos

Parce que Ben Smith

On attendait Rieko Ioane... On a finalement eu Ben Smith ! Le futur Palois a vécu ce Mondial dans la peau d'un réserviste. Face aux Gallois, Steve Hansen lui a tout de même offert une sortie par la grande porte. Une titularisation, deux essais et des interventions tranchantes : on peut dire que Smith lui a rendu sa confiance ! Sur son premier essai, Smith traverse littéralement la défense adverse. Sa deuxième réalisation ? Démarqué sur son aile, il met les cannes et sort un énorme raffut pour se défaire du dernier défenseur.

Un All Black de légende.

La Nouvelle-Zélande termine le boulot

La seconde période a été moins rythmée, mais on a tout de même vu trois essais. D'abord côté néo-zélandais, avec une réalisation de Ryan Crotty. Le Pays de Galles n'a jamais lâché, et a été récompensé à l'heure de jeu grâce à son ailier Josh Adams qui trouve le chemin de la Terre promise... sur un pick and go. Son septième essai du tournoi, un record pour un Gallois.

En fin de match, Richie Mo'unga a inscrit un dernier essai en coin, permettant aux Blacks d'atteindre la barre des 40 points.

L'évolution du score :

  • Essai All Blacks - Joe Moody (5e)
  • Transformation All Blacks - Richie Mo'unga (6e)
  • Essai All Blacks - Beauden Barrett (12e)
  • Transformation All Blacks - Richie Mo'unga (13e)
  • Essai Galles - Hallam Amos (19e)
  • Transformation Galles - Rhys Patchell (20)
  • Pénalité Galles - Rhys Patchell (25e)
  • Essai All Blacks - Ben Smith (32e)
  • Transformation All Blacks - Richie Mo'unga (33e)
  • Essai All Blacks - Ben Smith (40e)
  • Transformation All Blacks - Richie Mo'unga (40e)
  • Score à la mi-temps : 28-10
  • Essai All Blacks - Ryan Crotty (42e)
  • Transformation All Blacks - Richie Mo'unga (43e)
  • Essai Galles - Josh Adams (59e)
  • Transformation Galles - Dan Biggar (60e)
  • Essai All Blacks - Richie Mo'unga (76e)
  • Score final : 40-17
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Même si la demie finale ne souffre d'aucune contestation , à mon humble avis la meilleure équipe du monde ne sera pas championne du monde cette année ....... et c'est peut être pas plus mal

Victoire incontestable certes, mais ça m'énerve de voir comment les AB sont favorisés dans les arbitrages: en avant non sifflés, touches pas droites, couchés sur les ballons dans les rucks avec perte d'appui, placage hauts et coup de pied dans la tête sans arbitrage vidéo... Ils n'ont pas besoin de ça, c'est dommage.

@potemkine09

Si l'arbitre tolère ces faits de jeu à la limite, les Blacks réussissent tout, sinon ils ne s'en sortent plus.



C'est sain qu'il y ait des visions différentes chez les arbitres. Les matchs se jouent sur des détails (où se situe la limite?) et les arbitres semblent jouer un rôle prédominant.



Aux analystes vidéo de scruter les arbitres en plus des joueurs adverses et aux coachs d'adapter leur plan de jeu à l'arbitre. Jones meilleur qu'Hansen sur ce point.

  • Compte supprimé
  • il y a 4 mois
@potemkine09

"comment les AB sont favorisés dans les arbitrages"... Généralité grotesque qui ne repose sur rien de tangible. Une fois encore, il s'agit de faire gratuitement passer les arbitres au mieux pour des froussards (qui auraient peur de je ne sais trop quoi ou qui, et décideraient de fermer les yeux sur tout un tas de fautes histoire de pas avoir d'ennuis), au pire pour des malhonnêtes (qui, intentionnellement et en espérant on ne sait trop quel retour, décideraient là encore de se montrer partiaux). C'est usant, ces discours à coloration complotiste. Que je sache et de ce que j'ai vu pendant cette coupe du monde, les Blacks n'ont absolument pas été favorisés en demi-finale, ni en matches de poule auparavant. Aujourd'hui, il y a eu quelques plaquages hauts à l'épaule mais sans danger, qui ont tous donné lieu à un bras levé de Barnes. Une simple pénalité suffisait, un appel à la vidéo eût été totalement excessif et l'arbitre a eu bien raison de nous en dispenser. Pour aucun de ces plaquages d'ailleurs il n'y a eu le moindre ralenti démontrant une quelconque dangerosité (Mais ça doit être que les réalisateurs sont partie prenante du complot pro-All blacks). Quant au "coup de pied dans la tête" de Retallick sur Moriarty, il est pour moi, au vu des images, strictement impossible de déterminer avec certitude une quelconque intentionnalité du geste. Je serais d'ailleurs prêt à parier qu'aucune suite ne sera donnée par qui que ce soit à ce fait de jeu. Alors évidemment, ce sera pour certains la confirmation ultime que les arbitres de champ, de touche, vidéo, les superviseurs, les commissions de discipline sont à la solde des Néo-Zélandais... Et face à ça, je suis impuissant...

@Arrière intercalé

entièrement d'accord
c'est très français de trouver une conspiration là où vraiment il n'y a pas de raison d'en chercher
et même si...
ce n'est rien comparé aux "petits" arrangements qui doivent exister au sommet
on peut trouver le même schéma chez nos compatriotes sur bien des aspects de la vie sociale, culturelle et politique pour lesquelles ils se focalisent sur des détails....
et puis c'est tellement mieux de se focaliser sur des détails comme l'arbitre et laisser le président de la FFR couler méthodiquement le rugby français depuis bientôt 20 ans : palmarès ridicule, introduction d'un rugby de bourrins, combines et magouilles....

  • breiz93
    53580 points
  • il y a 4 mois

Imaginer les Blacks perdre, mais ils ne rentraient plus en Nouvelle Zélande et demandaient l'asile rugbystique en France.

C'était leur place sur cette CDM. Bons mais sans ce petit facteur plus qui leur aurait permis de tripler la mise.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News