Top 14 - William Servat confiant sur son avenir et celui du Stade Toulousain
Top 14 - Stade Toulousain. William Servat confiant sur son avenir. / Crédit Photo : Compte Twitter : Stade Toulousain

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
William Servat évoque son avenir et celui du Stade Toulousain en cette fin de saison de Top 14 alors qu'il ne reste plus que trois journées à jouer.
À la faveur d'une quatrième victoire de rang en Top 14 aux dépens de Paris (12-21), le Stade Toulousain a en quelque sorte remis les compteurs à zéro. Plus qu'un succès, et les Toulousains auront fait oublier les cinq revers consécutifs concédés en tout début d'exercice. Avec deux réceptions en trois matchs, ils en sont largement capables. Une série qui leur permet aujourd'hui de pointer au troisième rang du championnat. Qui l'eut cru ? Une fin de saison en trombe et une perspective de phases finales voire même de qualification directe pour les demies (Toulouse ne compte qu'un point de retard sur Clermont, deuxième), qui vont avoir des conséquences sur les joueurs et le staff. À l'heure actuelle, chacun a une actualité. Les internationaux attendent l'appel du sélectionneur pour la Coupe du monde, quand du côté des entraîneurs, on s'interroge sur l'avenir. Le manager historique du club Guy Novès fait en effet partie des favoris de la FFR pour prendre la succession de PSA, alors que dans le même temps, le coach des avants William Servat patiente en attendant une éventuelle prolongation. Le destin des deux hommes pourrait être lié.Top 14 - William Servat confiant sur son avenir et celui du Stade ToulousainXV de France. Fabien Pelous : « Je n'ai pas le caractère et le profil pour assumer ce poste-là »Au micro de Sud Radio ce lundi, l'ancien talonneur du XV de France a indiqué qu'il avait la volonté de rester : « J'attends simplement des nouvelles du club,» lesquelles ne devraient pas tarder compte tenu de cette très bonne fin de saison. Une situation qui l'a tout de même un peu agacée dans un premier temps même s'il reconnaît que les résultats en début d'exercice ne plaidaient pas en sa faveur. Reconnaissant envers le club, il rappelle qu'il a aussi refusé de nombreuses offres extérieures alors même qu'elles étaient parfois très « alléchantes ». Et notamment une très belle du RCT : « J'ai eu plusieurs fois des opportunités de partir. C'étaient des choix de vie. L'offre de Toulon était magnifique. Le club était en devenir et il a montré jusqu’à aujourd’hui l’étendue de ses capacités. À l'époque, Guy m'avait proposé d'être entraîneur, même si je savais que j'allais aussi jouer. Ce qui était important pour moi, c'était de rester et de rendre service. C'est mon club de cœur. »

Après avoir joué les intérimaires et tâtonné dans un premier temps, Williams Servat est aujourd'hui pleinement épanoui à la tête des gros. En rugby, il est coutume de dire que le groupe vit bien. Une phrase qui sonne parfois creux mais pas dans le cas du Stade. Contrairement à ce qui se raconte, il a précisé qu'il n'y a aucune tension entre lui et Jean-Baptiste Élissalde. De son côté Louis Picamoles, également invité de Sud Radio, a rappelé face aux rumeurs qui évoquent des contacts avec Montpellier, qu'il était sous contrat jusqu'en 2016 et qu'il n'y avait eu aucune rencontre. Depuis la 7e journée, les Toulousains ont grappillé 10 places, passant du statut de relégable à celui de qualifié potentiel, avec sept victoires en neuf matchs en 2015. Le récent stage à Canet-en-Roussillon a semble-t-il été bénéfique sans parler du fait que Toulouse a pu se concentrer sur le Top 14 après son élimination en Coupe d'Europe. « Un gros échec » qu'ils ont su laisser derrière eux pour avancer. Avec le retour de joueurs blessés à des postes clés comme celui de pilier, « l'équipe est plus homogène. On peut aussi tourner et il y a une bonne émulation au sein du groupe qui permet à tout le monde d'être compétitif. L'élimination fait aussi qu'on a plus de temps pour préparer les rencontres un peu comme en Super 15. » A trois journées de la fin de la saison régulière, Toulouse semble dans les meilleures dispositions pour retrouver de sa superbe sur le plan national.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Garba
    206 points
  • il y a 5 ans

En effet, si certains membres des années précédentes sont restés en place, le travail effectué au niveau de la préparation physique et surtout des soins a évolué l'été dernier. Il y a notamment eu l'introduction de deux nouveaux membres pour un suivi plus personnalisé.

Je m'interroge depuis qq saisons sur la preparation physique des premières lignes à Toulouse, tant les blessures sont fréquentes. Un fan du ST sait il si le préparateur physique est le même ou si les méthodes ont changé?

  • Garba
    206 points
  • il y a 5 ans

Alors, il semble qu'il est utile de préciser certains points.

Tout d'abord, je suis le premier heureux de la rédemption du stade. Malgré tout, si tout n'était pas noir lorsque les résultats n'étaient pas là, tout n'est pas blanc aujourd'hui. Le Stade Toulousain, depuis l'arrivée de Servat sur le banc a une mêlée indigne des joueurs qui la compose. C'est une critique objective, les chiffres parlent ! Je ne demande pas à ce que Toulouse gagne toutes ses mêlées mais au moins qu'il y ait un certain équilibre. Encore une fois, Toulouse a la mêlée la plus sanctionnée du TOP14 ! Avec les joueurs et les moyens dont disposent le Stade Toulousain, je trouve cela inadmissible !

Alors, certes, Servat n'a pas été aidé par le recrutement et les blessures mais je pense que la cause est plus profonde (et là ce n'est que mon avis personnel).

Bien sûr, le travail de Servat ne se résume pas à ce point et il est vrai que le secteur de la touche et des mauls est constante progression. Je souhaitais simplement mettre l'accent sur la mêlée car, c'est selon moi, le grain de sable dans la formidable rédemption Stadiste!

  • thiboo
  • il y a 5 ans

Très bonne émission "Rugby et compagnie"; ca change de Moscato et ses saucisses qui ne cherche plus que l'audimat...

@nocomment
Ouais pour Guillamon, je suis au courant.
Mais s'il avait été au nivreau, il ne se serait pas fait "😜rêter" et Sushi ne se serait pas autant cramé.
De même que Tolofua qui s'est fait blesser à Bayonne, une fois revenu de blessure, ce n'est pas Marchand qu'on aurait dû voir sur les terrains.
Et Baille et Aldegherri remplaçants c'est parce que l'écart entre titulaires et remplaçants prévu est trop gros et qu'on puise chez les jeunes (ce qui est à moitié bien pour les jeunes).

les règles ont aussi changé et cela ne favorise pas les piliers à l'ancienne que sont Sushi et Steenkamp
sans oublier les trop nombreux problèmes au poste de talonneur Ralepele suspendu et Tolo blessé à Bayonne ...
l'obligation de faire jouer Marchand à peine 18 ans n'a pas aidé à assurer la première ligne
Sans parler de l'obligation des fois d'avoir Baille Aldegheri en remplaçants ... très jeunes ...

@ pizzaP
guillamon n'est pas joueur au St cette saison il était dans l'est de la france montagneuse !
Du coup il ne risquait pas de pousser en première ligne à Toulouse !

  • mqx
    6859 points
  • il y a 5 ans

Il ne faut pas oublier aussi que, en début de saison, Guy Noves avait un peu laissez les rênes à JB Elissalde et W.Servat, et quand ça n'allait pas du tout, il a tout repris en main. Son départ pour l'EDF, si avéré, pourrait nous couter cher même si je ne l'espère pas.

je trouve l attitude du stade un peu cavaliere avec servat...ils le gardent ou ils le jettent, mais ils lui en parlent...ce mec a quand meme rendu de grands services au stade , et il merite autre chose

Je suis quand même plus indulgent avec Servat qu'avec JBE, les 2 n'ont pas été mis dans les mêmes conditions de travail, et pourtant on peut voir que les avants montent en puissance alors que les
3/4 stagnent...

Plutôt d'accord avec @Guiôm, c'est sûr que les faiblesses en mêlée sont flagrantes mais sur les derniers matchs on est obligé de remarquer que les avants ont été bons, voire très bons à l'image de Flynn et Picamoles. Même Tialata, qui tient pas une mêlée, apporte sa puissance dans le jeu.

Après l'arbitrage du Top 14 est tel que c'est rare qu'une équipe soit pénalisée pendant tout un match appart quand c'est flagrant. On l'a vu pour Stade Français/Toulouse où c'était Tialata en première mi-temps puis Slimani en deuxième mi-temps.

Pour moi, si Toulouse était à la rue en début de saison c'est surtout à cause d'un manque de technique individuel flagrant pour mettre en place leur jeu. Je pense qu'ils ont dû beaucoup travailler là-dessus parce que dans ce domaine l'équipe est métamorphosée.

  • Guiôm
    3582 points
  • il y a 5 ans

@StadeToulousain

La mêlée n'est plus aussi impressionnante qu'il y a quelques années mais il ne faut pas oublier que Toulouse a joué pendant quelques mois avec un seul pilier droit ce qu'il leurs a couté plusieurs pénalités (voire matchs ...) en début de saison.

Le travail de Servat ne se résume pas simplement à la mêlée, c'est un peu réducteur. La touche n'a rien à voir avec la saison dernière et la défense est aujourd'hui le point fort du stade.

Aujourd'hui le stade est sûr de jouer les phases finales et peut même espérer grappiller la deuxième place à Clermont, c'est facile de critiquer mais c'est bien aussi de reconnaitre les améliorations 🙂.

Faut voir les joueurs du 8 de devant. Ce sont plus tous ceux qu'avait Bru quand il y avait Servat.

Humaan, Poux, Montes; Sowerby, Lacombe, Bouilhou...
On a eu qui à la place ? Schalk blessé cette année, Guillamon qui a déçu, Tolofua qui a deçu (et pourtant il a un énorme potentiel), Ralepelle, Gary Botha...
Il n'a que eu Sowerby et Bouilhou qui ont eu des doublures équivalentes, même si Bouilhou manque encore. Même Montès est meilleur que Tialata ou Pulu...

  • Garba
    206 points
  • il y a 5 ans

Aussi sympa et reconnaissant envers le club soit il, les résultats de son domaine (avants) ne payent toujours pas ! Le Stade Toulousain a la mêlée la plus sanctionnée du Top 14. C'est juste hallucinant quand on voit la qualité des joueurs qui composent le pack.

Je suis heureux de voir la rédemption du Stade mais la mêlée reste le point noir malgré les bonnes performances actuelles. Il ne faut pas se faire d'illusions, avec la mêlée actuelle, on ne passera pas les barrages !!

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News