Ecrit par vous !
Top 14 - Présentation des clubs pour la saison 2017-2018 : Brive
Les Brivistes ont travaillé dur cet été. Crédit photo : Facebook CA Brive Rugby - Officiel

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Brive ne cesse de se hisser dans la hiérarchie du Top 14. En progression constante, le CAB voudra faire au moins aussi bien que l'an passé.

Présentation :

Avec beaucoup d'humilité, Brive continue de surprendre et d'être une équipe montante. Si le maintien est officiellement l'objectif comme chaque saison, le club cher au président Simon Gillham se surpasse à chaque fois. Un exemple pour les clubs au profil de "villes moyennes" qui doit donner des idées à d'autres. La reprise a débuté le 26 juin, et deux stages ont été programmés : un premier à Bugeat (Haute Corrèze) où l'ensemble de l'effectif ne sera pas présent (période de repos pour les internationaux), au contraire du second stage qui aura lieu sur l'île de Ré du 24 au 28 juillet.

L'an passé :

En finissant à une honorable huitième place, le CAB s'est offert le droit de jouer les troubles fêtes jusqu'au bout du championnat en tentant de s'inviter dans le Top 6. Il faut dire qu'avec 58 pts, le coup n'est pas passé loin puisque le Racing ne pointait qu'à 4 longueurs. Les avants brivistes tiennent tête aux meilleurs packs du Top 14, et Gaëtan Germain a encore une fois été redoutable au pied. La ligne de 3/4 n'a certes pas été la plus dangereuse, mais elle a le mérite de faire le boulot. Si Brive s'est comme à son habitude révélé redoutable dans son antre d'Amédée-Domenech, les Corréziens ont néanmoins franchi un cap en accrochant à leur tableau deux victoires à Toulon et Clermont. Ces progrès réalisés à l'extérieur prouvent que cette équipe est capable dorénavant de s'exporter, ce qui est devenu indispensable pour jouer le haut de tableau. Pour autant, il faudra que ces progrès se confirment, tout en gommant l'un de leur plus gros défaut : la discipline (club le plus indiscipliné du championnat).

Les matchs amicaux :

MATCHS AMICAUX. Brive domine La Rochelle, les promus font une belle impressionTrois matchs sont prévus pour que les Brivistes se rôdent et mettent la machine en route. Au programme tout d'abord une rencontre face à La Rochelle à Marcel Deflandre, puis à domicile contre Aurillac (à l'issue de laquelle l'effectif sera présenté) et enfin ils défieront les  Lyonnais à Biars-Sur-Cère qui se situe un peu plus au sud de Brive.

Les maillots :

Le CAB a surpris tout le monde avec une tunique rose.PHOTOS. Les nouveaux maillots de Brive pour la saison 2017-2018

Les transferts au 4 août 2017 :

Arrivées Départs
James JOHNSTON (Sam), pilier, 31 ans -> Worcester Kevin BUYS (Afs), Pilier, 31 ans -> Oyonnax
Na'ama LELEIMALEFAGA (Sam), pilier, 29 ans -> Worcester Patrick TOETU (Nzl), Pilier, 33 ans -> Albi
Julien BRUGNAUT (Fra), pilier, 35 ans -> Racing 92 Lucas POINTUD (Fra), Pilier, 29 ans -> Toulouse
Sila PUAFISI (Ton), pilier, 29 ans -> Glasgow Damien LAVERGNE (Fra), Pilier, 25 ans -> Angoulême (prêt)
Sébastien LAFRANCESCA (Fra), pilier, 19 ans -> Aix Lomualito TAFILI (Fra), Pilier, 21 ans -> Albi
Mike TADJER (Por), talonneur, 28 ans -> Agen Swan CORMENIER (Fra), Pilier, 21 ans -> Albi
Axel BENJAMIN (Fra), talonneur, 19 ans - > La Rochelle Guillaume RIBES (Fra), Talonneur, 32 ans -> Retraite
Damien LAGRANGE (Fra), 2e ligne, 30 ans -> La Rochelle Rémi ESCORNE (Fra), Talonneur, 22 ans -> Pas conservé
Pierre DOMEC (Fra), 2e ligne, 18 ans -> Tarbes Gymael JEAN-JACQUES (Fra), Talonneur, 18 ans -> Albi
Etienne HERJEAN (Fra), 3e ligne, 26 ans -> Narbonne Arnaud MELA (Fra), 2ème ligne, 37 ans -> Retraite
Tom BROWN (Ang), 3e ligne, 18 ans -> Northampton Wilhelm STEEENKAMP (Afs), 2ème ligne, 32 ans -> Pas conservé
Samuel MARQUES (Fra), demi de mêlée, 28 ans -> Toulouse William WHETTON (Nzl), 3ème ligne, 28 ans -> Albi
Florian CAZENAVE (Fra), demi de mêlée, 27 ans -> Reggio Emilia Madioké KONATE (Fra), 3ème ligne, 21 ans -> Trélissac
Félix LE BOUHRIS (Fra), centre, 29 ans -> Bayonne Charles BRAYER (Fra), 3ème ligne, 20 ans -> Mont-de-Marsan
Franck ROMANET (Fra), ailier, 31 ans -> Lyon  Jean-Baptiste PEJOINE (Fra), Mêlée, 36 ans -> retraite
Teddy IRIBAREN (Fra), Mêlée, 26 ans -> Racing 92
Chris TUATARA-MORRISON (Aus), Centre, 30 ans -> Colomiers
Quentin DELORD (Fra), Mêlée, 18 ans -> Lyon
Romain CABANNES (Fra), Centre, 32 ans -> Mont-de-Marsan
Tani VILI (Fra), Centre, 16 ans -> Clermont
Malakai RADIKEDIKE (Fid), Ailier, 32 ans -> Pas conservé
Théo VELTEN (Fra), Ailier, 18 ans -> Angoulême
Thomas QUEYREL (Fra), Ailier, 21 ans -> Castanet
Tiann Stander (Afs), Ouverture, 21 ans -> Domont

Source : All Rugby

La première ligne a connu beaucoup de changements avec en particulier le départ de Lucas Pointud en direction du Stade Toulousain. Au final, 6 piliers sont partis, pour 5 arrivées, notamment le frère de Census Johnston, James Johnston qui nous vient tout droit de Worcester comme son coéquipier Na'ama Leleimalefaga, et le solide Sila Puafisi, qui sort d'une saison plus qu'aboutie puisqu'il a été aligné sur 5 feuilles de match en Champions Cup, sans compter 19 matchs disputés en Pro 12. Julien Brugnaut lui, va relever un dernier challenge et sera précieux par son expérience. Au talon, Mike Tadjer qui durant deux saisons a été le fer de lance du SUA veut franchir un palier en arrivant à Brive. Il remplace numériquement Guillaume Ribes. 

Autre poste ayant subi beaucoup de turn-over, celui de la mêlée.
 Le club perd des valeurs sûres, à savoir Teddy Iribaren qui s'envole pour le Racing, et JB-Péjoine qui prend une retraite plus que méritée. Pour les remplacer, le staff corrézien s'est montré audacieux ! À signaler au poste de troisième ligne centre la venue d'Etienne Herjean, qui n'est pas un inconnu pour ceux qui suivent un peu la Pro D2. En effet ses prestations remarquées avec Narbonne lui ont grand ouvert les portes du club briviste.

Le(s) joueur(s) à suivre :

On le sait, Brive n'a pas le budget des cadors, c'est pourquoi relancer des joueurs est devenu une spécialité. À cet égard on retrouve Florian Cazenave, qui retrouve le plus haut niveau professionnel français après des années passées en Italie pendant lesquelles il a tenté de s'habituer à son handicap, à savoir qu'il ne joue qu'avec un œil valide. Son adaptation sera forcément scrutée en particulier du côté de la fédération, étant donné qu'elle a offert la possibilité pour les joueurs étant dans ce même cas de rejouer. 

Toujours à la charnière, la venue de Samuel Marques attire forcément l'attention et beaucoup d'espoirs sont placés en lui. Premièrement car avec la retraite de Péjoine et le départ d'Iribaren, le poste de demi de mêlée est orphelin de ses leaders naturels. Deuxièmement car l'ancien Palois sort d'une saison quelque peu compliquée avec le Stade Toulousain, pas vraiment aidé il est vrai par le naufrage collectif qui a eu lieu. A lui de se relancer sous la houlette de Godignon et de donner tort à ses détracteurs.

On retrouve aussi Félix Le Bourhis, le centre international (1 sélection), qui sort d'une saison ratée. Mais hormis les recrues, d'autres joueurs déjà présents dans l'effectif seront à surveiller. En premier lieu Benjamin Petre qui sort d'une saison quasi-blanche puisque très rapidement blessé pour le reste de la saison. Celle qui arrive doit lui permettre de retrouver peu à peu le terrain pour s'imposer. Nul doute que beaucoup attendent de Said Hirèche, qui a réussi une de ses meilleures saisons avec le club briviste (22 feuilles de match en Top14), qui incarne l'âme du vestiaire briviste et est en charge de prendre le relais des "historiques" qui ont pris leur retraite.

Le XV probable avec les remplaçants :

  1. Asieshvili (Devisme)
  2. Da Ros (Tadjer)
  3. Puafisi (Jourdain)
  4. Ledevedec (Uys)
  5. Snyman (Lagrange)
  6. Hirèche (Luafutu)
  7. Sanconnie (Waqaniburotu)
  8. Hauman (Koyamaibole ou Herjean)
  9. Marques (Lobzhanidze)
  10. Ugalde (Laranjeira)
  11. Masilevu (Namy)
  12. Burotu (Le Bourhis)
  13. Mignardi (Petre)
  14. Lapeyre (Ngwenya)
  15. Germain (Lapeyre qui cèdera sa place à l'aile)

Le pronostic du rédacteur :

S'il ne sera pas une formalité, le maintien parait être plus qu'accessible pour Brive. Pas d'inquiétude pour eux à priori. Ceci dit, le Top 6 parait tout de même difficile à aller chercher car le club d'autant plus qu'il a perdu des éléments majeurs tels Lucas Pointud ou Teddy Iribaren, c'est pourquoi je vois le CAB finir entre la 8e et la 11e place.

Sacha Harleux
Sacha Harleux
Cet article est rédigé par Sacha Harleux, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Waouuu Albi a aimé le club de Brive et a tout raflé ! Que de départs pour Brive, le déménagement a dû être facilité !

Et une première : un transfert pour un jeune de 16 ans qui part à Clermont !
Décidément, que de changements !

Derniers articles

News
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
Transferts
News
News
Transferts