TOP 14 / PREMIERSHIP : quel championnat utilise le plus de joueurs sélectionnables en équipe nationale ?
Owen Farrell contre Mathieu Bastareaud, la Premiership contre le Top 14.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Découvrez une comparaison des clubs français et anglais, chiffres à l'appui, pour découvrir qui utilise le plus de joueurs sélectionnables.

Opposer le modèle du rugby français et celui du rugby anglais, une habitude. A moins de vivre sur la planète Tatooine, sans doute aurez-vous remarqué que nos amis Rosbifs sont en avance sur de nombreux points... Parmi eux, le nombre de joueurs locaux présents dans les premières divisions des deux pays respectifs : le Top 14 pour la France, et la Premiership pour l'Angleterre. Ce n'est un secret pour personne : malgré l'instauration des JIFF, les étrangers sont (très) nombreux dans notre championnat, et les jeunes espoirs ont toutes les peines du monde à pointer le bout de leur nez en équipe première.

En Angleterre, ce serait tout le contraire. Mais est-ce bien vrai ? Les cas des Ford, Nowell, Itoje ou Watson, lancés très tôt en club et en sélection, ne sont-ils pas isolés ? Sur un plan plus large, Eddie Jones bénéficie-t-il réellement d'un vivier plus important que celui de Guy Novès ?

Il est temps de répondre à la question, chiffres à l'appui. Les moyennes des clubs français représentent les joueurs JIFF présents sur les feuilles de matchs, quand les moyennes des clubs anglais représentent les joueurs sélectionnables avec le XV de la Rose.

Clubs Top 14
Moyenne/ 23 (8j)
Pourcentage
Clubs Premiership
Moyenne/ 23 (6j)
Pourcentage
Clermont
16,4
71,3%
Bath
18,75
75,3%
RCT
14,9
64,8
Wasps
17,92
77,9%
Toulouse
14,8
64,3%
Leicester
17,28
75,1%
Grenoble
14,6
63,5%
Exeter
17,15
74,6%
Brive
14,4
62,6%
Harlequins
16,9
73,5%
Stade Français
14,3
62,2%
Northampton
16,03
69,7%
Pau
13,9
60,4%
Gloucester
15,7
68,2%
UBB
13,6
59,1%
Saracens
15,04
65,4%
Bayonne
13,3
57,8 Bristol
14,69
63,9%
Montpellier
13,1
56,9%
Sale
14,46
62,9%
Racing 92
13,1
56,9%
Newcastle
12,88
56%
La Rochelle
13
56,5%
Worcester
11,89
51,7%
Castres
12,8
55,6%



LOU
10,1
43,9%



Moyenne
13,7
59,6%
Moyenne
15,78
68,6%

Sources : Rugby Paper & Midi Olympique

L'Angleterre en avance

Les données ne mentent pas. En moyenne, 68,6% des joueurs présents sur une feuille de match en Premiership sont sélectionnables avec le XV de la Rose. En Top 14, seuls 59,6% des joueurs le sont avec le XV de France. Soit deux joueurs de moins par feuille de match : on comprend tout de suite le casse-tête de Guy Novès pour composer une équipe. Pire : si Clermont fait figure de meilleur élève tricolore (moyenne de 16,4 joueurs JIFF sur 23), le club auvergnat n'arrive qu'en... 6ème position du classement général, derrière Bath, les Wasps, Leicester, Exeter et les Harlequins.

La compétitivité des clubs anglais n'est pas à remettre en cause pour autant : dans les duels franco-anglais du week-end, seul Exeter a perdu face à l'ASM. Dans l'autre sens, Bath, les Harlequins, Northampton, Gloucester et les Saracens l'ont emporté...

Castres et Lyon, les mauvais élèves

Si on s'intéresse d'un peu plus près aux statistiques des clubs français, on se rend compte que certaines idées reçues sont tordues. Ainsi, Toulon est le 2ème club français à utiliser le plus de JIFF, derrière Clermont mais devant le Stade Toulousain. Quid du MHR et de sa bande de Sud-Africains ? Avec une moyenne de 13,1 JIFF par feuille de match, le club montpelliérain est à égalité avec... le Racing 92, champion de France en titre.

Le Stade Rochelais, sensation de ce début de saison, fait pire avec une moyenne de 13. Ne parlons pas de Castres et du LOU, qui pourraient bien rencontrer des problèmes si la situation persiste.

La Ligue Nationale de Rugby dévoile la nouvelle réglementation des JIFF pour la saison 2017/2018

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

voir le nombre de joueurs sélectionnables par équipe et par match c'est un bien, mais il manque un petit quelque chose pour être complet.
Je pense qu'il faudrait à chaque journée voir le nombre d'internationaux à chaque poste. Car quand on regarde les compos on voit souvent les étrangers aux mêmes postes ce qui amène à manquer de potentiel pour l'équipe nationale, pour moi c'est plus problématique que de se dire qu'on a que 15 ou 17 sélectionnables par feuille de match

Comment comprendre cette situation ??
Si on prend le recul necessaire, la logique voudrait compte tenu de Règle Jiff, Nombre de Clubs que l'accès vers le haut niveau du Jeune Hexagonal soit limite plus facile que pour le Jeune Anglais non ? ( Joker lié au statut et plus de places disponibles)...
Et pourtant on arrive au constat inverse !!!
Et si on prenait depuis trop longtemps le pblm par le mauvais bout ???
Les décideurs et candidats aux Postes n'ont de cesse de se creuser les méninges pour trouver des mesures (souvent d'ailleurs des 1/2 mesures !) pour faciliter l'accès au haut niveau du jeune Jiff...La seule mesure, la + simple, la + rapide à mettre en place et qui ne se heurte à aucun écueil juridique curieusement, elle ne se prend pas !!! Qu'est ce qui s'oppose à appliquer le système Jiff à la Feuille de Match et non-plus à la moyenne Annuelle ???
Mais bon, travailler sur tout ce qui tend à faciliter l'accès, c'est bien cependant ceci veut dire = Travailler sur les Conséquences pas sur les Causes !!!!!
Je sais que c'est un Sport national que de vouloir légiférer (généralement de façon parcellaire, conservatisme ou plutôt habitudes Oblige !) à chaque fois qu'1 problème se pose. Ha, nous autres sommes prompts à pondre du règlement alambiqué à souhait "de crise" quand la dite "crise" nous pète au museau ! Et puis, on discutaille un peu (des fois beaucoup) sur les cause mais on ne fait pas grand chose au final...Le Rugby Français fonctionne à l'identique !
Alors, je le dits tout net...
La raison Majeure pourquoi il y a + d'Anglais en 1StShip que de Français en Top 14, c'est que leur Formation est très largement meilleure que la notre !!!!!
On peut bavasser à l'infini sur les Conséquences, trouver des solutions ponctuelles mais l'essentiel tient ailleurs....
Il faut mettre ses billes sur les Causes, c'est à dire la Formation du Joueur....
J'ai contacté tous les candidats à FFR sur qu'est ce qu'ils envisageaient, sur quels chemins allait s'engager la Formation ?
A part deux ou trois formules laconiques, une litanie de vœux pieux, je n'ai rien entendu de concret, neuf, différent les uns des autres....

@MARCFANXV

Qu'est ce qui s'oppose à appliquer les jiff a la feuille de match et pas a la moyenne sur la saison?
- les présidents de clubs
- La ffr
- La lnr
- Canal +

Pourquoi? Parce que c'est pas bankable. Ou en tout cas le fait d'avoir fait venir 2-3 stars au tout début a entraîné l'effet "toujours plus" propre à notre société d'aujourd'hui. Ça à attiré la curiosité, un nouvel engouement. Et ça a rendu le rugbyman Français obsolète. Et rare. Et ce qui est rare est cher. Et on nous dit du coup maintenant qu'un rugbyman confirmé Français c'est moins intéressant économiquement qu'un étranger. Pourquoi? parce que Comme dit plus haut ce qui est rare est chère et le rugbyman français confirmé est devenu rare à cause de cet effet "toujours plus" de joueurs exotiques. Et pendant tout se temps on s'est pas posé la question de faire en sorte de rendre la formation intéressante économiquement pour les clubs. Donc voila ou on en est: ils ne veulent pas de quotas jiff (Jiff qui est une belle arnaque pour continuer à faire venir des jeunes joueurs exotiques malgré tout parce que c'est plus intéressant économiquement) par feuille des match mais une moyenne sur la saison

Et encore, comme dit précédemment, beaucoup de JIFF sont remplaçants et non pas titulaires... ou pire, internationaux étrangers (Chilachava, Mikautazde, Gorgodze, Nariashvili, Kakovin, les frères Armitage...). Il est vrai que certains internationaux sont non JIFF comme Kockott ou Atonio mais c'est nettement moins fréquent.

D'ailleurs, le simple intitulé de l'analyse témoigne de notre retard : JIFF contre sélectionnable. Le statut de JIFF ne sert à rien comme vu précédemment alors que l'autre fait la richesse d'une nation internationale. Et si on rajoute le fait que le championnat anglais accorde davantage de temps de repos, de temps en sélection, de place aux jeunes, de temps pour la progression individuelle, il n'y a pas photo. Le seul avantage de notre système était que nos clubs étaient les meilleurs d'Europe et même ça, c'est en train de changer... Et pour éviter l'humiliation, on ne va pas comparer le spectacle de nos deux championnats... mais Goze est réélu, avec 97 % des voix s'il vous plait, alors tout va bien... en attendant Camou...

Pour être encore plus révélateur, il faudrait compléter la donnée sur le nombre d'apparitions sur une feuille de match par celle sur le nombre de minutes disputées. Parce que faire le bouche-trou en entrant à la 70ème minute et être titulaire cela compte comme une apparition sur une feuille de match, mais ce n'est pas vraiment la même chose.

c'est quoi la conclusion pour vous?

pour moi ca veut dire que -en gros- les anglais sont meilleurs que les francais
non pas que ca soit une donnée immuable mais c'est le cas a l'heure actuelle. Il s'agirait donc de trouver les causes et travailler dessus : formation, utilisation de jeunes joueurs, etc... je sais pas mais doit y avoir des gens qui s'interessent a ca non? Pourquoi ne pas faire evoluer un systeme qui montre ses limites ces dernieres annees ?

si l'on rajoute que l'emprunt lancé par la RFU pour devenir propriétaire du Temple, génère aujourd'hui suffisamment de cash pour imposer aux clubs le fait d'aligner de très jeunes joueurs sélectionnables, moyennant finances reversées ; on comprendra mieux que les 3 derniers championnats du monde des - 20 ans aient vu l'équipe anglaise très solide avec 2 titres. Ils ont compris que fédération et ligue devaient cohabiter intelligemment pour leur bien. Et la France, dans tout çà ? Pourquoi croyez vous qu'elle veut son grand stade la FFR ? hein ? Camou voit des liasses entières de billets lui filer sous le nez à chaque location du stade de france et à coté, Goze se fait des tartines de caviar. La vitrine ce sont nos coqs, mais le frigo c'est popol qui le gère !!!! Touchez pas au grisbi !!!!! ......... Quel est le point commun entre toutes les fédérations championnes du monde ???? Toutes , sans exception, ont le dessus sur leurs clubs ou franchises, et pourquoi ? Parce qu'elles ont la planche à billets et qu'elles n'hésitent pas à rétribuer grassement les clubs ou franchises qui alignent des jeunes locaux sélectionnables . La jalousie est un vilain défaut.... très francais. Goze se fout de Camou et ce dernier souhaiterait avoir le compte en banque du premier..... Pendant ce temps, les autres nations jouent avec leurs jeunes et toi, tu commences à voir les limbes du classement IRB...... Heureusement qu'il y a l'Italie. Pauvres de nous !

J'ajouterai à cela que la majorité de nos "59%" sur nos feuilles de matchs sont remplaçants plus souvenirs qu'ils ne sont titulaires pendant que leur majorité de leurs 68% sont titulaires dans leurs clubs et ce à chaque journées car ils font rarement tourner les effectifs.

Il serait intéressant d'avoir le même genre de statistique sur les données des XV titulaires choques week end, pour vérifier ça.
De plus on sait très bien que les clubs français on tendence à faire de grosses impasses pour mettre un maximum de jiff pour arrondir la (stupide règle) "moyenne de jiff par feuille de match sur la saison"..

Merci pour votre analyse. Ce qui fait particulièrement peur, c'est que les jeunes joueurs anglais promis au très haut niveau en équipe d'Angleterre peuvent développer leurs automatismes en étant souvent associés en club.
Exemple : les avants des Saracens (Itoje, Kruis, les deux Vunipola) les arrières de Bath (Ford, Joseph, Watson voire Eastmond pourraient être associés).

Chez nous, c'est plus dispatché. Il fut un temps, Toulouse était le principal pourvoyeur, notamment derrière. Aujourd'hui, impossible d'associer 2 joueurs proches sur le terrain qui partageraient du temps de jeu en club et à la fois en sélection (9-10/ les centres, le triangle derrière).
La seule association que j'envisage sérieusement c'est Lamerat/Fofana, mais Fickou semble promis au rôle de 13, et Fofana de 14 pour le staff. Une 2ème ligne remplaçante Jedrasiak/Vahaa pourrait également être intéressante derrière Maestri voire Ledevedec qui débuteront certainement la tournée de novembre.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News