Top 14. Le Stade Toulousain en proie à un déficit financier ?
Les prochains semaines seront décisives concernant l'avenir de René Bouscatel et de Toulouse.
Top 14
  • 20 Matchs joués
  • 16 Victoires
  • 1 Classement
  • 569 Points marqués
  • 370 Points encaissés
En ce moment, les finances du Stade Toulousain ne sont pas au mieux, ce qui pourrait conduire à une interdiction de recrutement pour la saison prochaine.

Si l’on en croit l’édition de l’Équipe d’aujourd’hui, Toulouse devrait terminer la saison avec un nouveau déficit et ce pour la troisième année consécutive. Le montant s’élèverait jusqu’à 1,5 M€ et devrait être de nouveau comblé par les fonds propre du club qui avoisinent aujourd’hui les 2,3 M€.

Malheureusement, saison après saison ces fonds diminuent et cette année avec 800 000 euros restant, le club ne peut pour le moment pas présenter les 2M€ (20% de la masse salariale) requis par la DNACG au mois d’avril. Une apostrophe tomberait très mal pour les Toulousains et occasionnerait sans doute une interdiction de recrutement ainsi qu’une remise en cause des contrats de nouveaux arrivants (Charlie Faumuina, Antoine Dupont, Zack Holmes pour ne citer qu’eux).

TRANSFERT - Top 14 - Le Stade toulousain officialise l'arrivée du All Black Charlie Faumuina

Pour renflouer ses caisses, le club a donc ouvert la porte à des investisseurs, mais souhaite garder sa politique de ne pas être dirigé par un actionnaire privé majoritaire. Une situation qui pourrait ne pas plaire à la société Fiducial. La compagnie française, qui détient 10% des parts du club, pourrait être tentée de mettre les voiles. En effet, lors du dernier conseil de surveillance du club, aucun de ses représentants n’a daigné s’y rendre.

L'incertitude règne sur et en-dehors du terrain

Si la situation commence à devenir préoccupante, les potentiels successeurs du président Bouscatel, Hervé Lecomte et Didier Lacroix, sont sur le qui-vive, puisqu’il ont d’ores et déjà sondé le marché. Airbus, qui aurait commandité un audit, ne s’est pour le moment pas positionnée.

Il faut dire que les résultats sportifs du club ne sont pas éblouissants ces dernières années, entachant du même coup la glorieuse image du Stade Toulousain. Face à cette réalité, les investisseurs sont plus méfiants et se font donc plus rares. De plus, certaines interrogations en interne dégagent une certaine instabilité. À l’image du successeur de René Bouscatel à la présidence, ou du bilan contesté du staff en place, le club peine à offrir certaines garanties importantes.

Top 14. Stade Toulousain : René Bouscatel candidat à sa propre succession

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

L'histoire semble être un éternel recommencement.....Après le titre de 89 et la finale de 91, çà avait tangué du coté de Wallon..... Massat en avait essuyé quelques unes de tempetes, avant que Bou bou ne sorte du chapeau ........ avec le succès que l'on a connu par la suite. C'est tout le mal que je souhaite à son successeur.....

Pourquoi pas, ça fera jouer les jeunes ! On ne peut pas appliquer la sanction à tous les club du top14 à durée indéterminée ? En 3/4 ans on se retrouvera avec des équipes 100% françaises.

  • epa
    32186 points
  • il y a 2 ans

Franchement, ceux qui paris pour un ST qui va se casser la gueule, à votre place je ne mettrais pas trop d'argent. Effectivement, le jeu n'est pas au top en ce moment mais franchement, il reste tout à fait correct et sans les périodes de doublons le ST serait très certainement sur le podium. Ensuite il y a une nouvelle politique mis en place depuis l'arrivée Mola qui est basé sur la formation des jeunes et le moyen de les intégrer en équipe une. Il ne faut pas imaginer (même si la formation a déjà des bases solides) que cette politique aura des résultats cette année ou même la suivante. L'équipe d'entraineur a encore ses marques à prendre et tous ceux qui tirent sur Elissalde ont bien tord comme ceux qui tiraient sur Servat l'année dernière et celle d'avant. Pour le financement, je ne suis pas trop inquiet non plus. Toulouse compte beaucoup d'entreprises et le ST reste plus attractif que téfécé pour beaucoup de raisons.

  • sorgina
    49976 points
  • il y a 2 ans
@epa

Je te rejoins presque entièrement, sauf pour l'entraînement des trois quarts. Je trouve qu'il y a vraiment un problème. Après, le recrutement qui avait été effectué a certainement une part de responsabilité. J'attends donc la saison prochaine. Par contre il est vrai que j'emets des doutes sur les compétences d'Elissalde que j'ai pourtant adoré comme tout le monde en tant que joueur. Peut-être que la saison prochaine sera révélatrice, dans le bon sens j'espère. Toutefois à l'ère de Noves il y avait déjà un problème avec des engueulades vécues sur la touche qui ont fait un peu désordre et c'est peut-être la raison pour laquelle J.B.E n'est plus au contact des joueurs durant les matchs. En tout cas c'est mon constat.

@sorgina

le souci des trois quarts au ST, c'est aussi un problème de l'âge ! macAl a des problèmes récurrents de santé, flood vieillit et se montre très irrrégulier, huget a été absent 9 mois, les ailiers palisson perez ne sont pas au niveau, médard a eu des creux ...
cela manque de liant sur certains matchs mais le jeu proposé se doit toujours de s'adapter aux ressources actuelles

  • epa
    32186 points
  • il y a 2 ans
@sorgina

Peut-être mais Mola n'est pas une truffe non plus et si il y a vraiment un problème ça finira par arriver au grand jour. Pour moi le seul truc qui me gène c'est le manque d'interaction avant/ 3/4 dans le jeu d'attaque

Récemment, certains clubs étaient dans une situation bien pire, perdant des millions par an. Mais des milliardaires étaient là pour combler, et au final, ça fait 3 titres pour ces clubs (2 brennus + 1 petite europe).
Ces mêmes milliardaires qui f*utent en l'air le marché, et se vantent carrément de payer les joueurs via leurs sociétés pour respecter le Salary Cap. Ou de payer la fédé pour un maillot.

Donc à quand un fair-play financier, avec des clubs qui dépensent ce qu'ils gagnent (avec éventuellement une petite marge chaque saison, soyons raisonnables)?

@marco_c

L'idée d'un fair play financier et bonne.
Ceci étant, si ça pourrait sans doute limiter les dépenses que les clubs ne sauraient être capable de faire sans mécène, il semblerait que cela ne soit pas plus bénéfique au ST qui apparemment dépense depuis quelques saisons, plus d'argent qu'il n'en génère !
Avait il commencé dans cette dérive pour suivre les nouveaux riches ou est-ce plus simplement due à une mauvaise gestion des dirigeants actuels !?
On se pose encore la question entre l'œuf et la poule.
Plus sérieusement et quel que soit la raison du début de cette mauvaise gestion financière, il me semble que le constat d'une mauvaise gestion financière est flagrant !
Rien ne justifie de dépenser plus d'argent que l'on est capable de dépenser !
Aussi injuste que cela puisse paraître, des Altrad ou Lorenzetti pour ne citer qu'eux, ont au moins le mérite pour l'instant d'être capable de combler les dépassement en fin de saison, et je ne suis pas persuadé qu'un jour on les verra aller au delà de leur moyen !?
L'article mis en ligne par Ketamine est très intéressant et finalement pas aussi démoralisant que ce à quoi je m'attendais.
Je suis persuadé qu'il y aura toujours quelqu'un pour reprendre le ST et je serai même très surpris d'apprendre qu'il n'y a pas encore de repreneur potentiel à l'affût, pour peu que la situation soit aussi critique que certains veulent bien le dire.
Je ne suis pas trop inquiet pour votre club qui est bâti sur un socle (centre de formation, stade, partenariats financiers et sportifs avec les clubs environnants ?) qui me paraît très solide.
Je crois que ça va se tasser, d'autant plus vite que lorsque certains dirigeants annonceront ouvertement leur volonté de passer le flambeau sans conditions (ou du moins pas trop !).
À +.

Tant qu'ils refuseront de céder aux sirènes du business-rugby ça ne devrait pas aller mieux...malheureusement!

@Jean-Georges le français

Je ne crois pas !
C'est un peu comme ce farouche refus de reculer sur certaines mêlées qui poussent les packs à se mettre volontairement à la faute et en espérant au moins une seconde chance voire un coup du sort arbitral favorable !
Faut peut-être juste admettre que malgré la haute qualité du centre de formation du ST, ce dernier faisait souvent jouer beaucoup de très bons joueurs français détectés tôt et recrutés très tôt dans des clubs auparavant moins huppés, ou carrément pour finir leur formation sur 1 ou 2 ans.
Aujourd'hui c'est plus dur car de nombreux clubs et quels que soient leurs situations (top 14, PROD2...,) ne se laissent beaucoup moins convaincre de laisser partir leur joueurs.
Du coup le centre de formation doit être capable de fournir plus de joueurs pour l'équipe pro du ST et plus essentiellement aux clubs moins bien équipés de l'élite.
Et force est de constater que l'on ne sort pas des Michalak tous les ans et encore moins des générations complètes et à tous les postes pour une équipe qui vise le haut du tableau.
Alors faut peut-être juste admettre que pendant 2 ou 3 saisons le ST restera à l'affût de bons coups sportifs mais visera moins ouvertement les titres, le temps de reconstruire une équipe !
Beaucoup ici n'hésitent pas critiquer ouvertement les présidents qui visent soit disant les titres rapidement et à tout prix !
Malheureusement il semblerait que ce soit certains dirigeants du ST qui soient tombés dans ce piège !
Votre club a un savoir-faire fondé en grande partie sur la formation et je crois qu'il faut perdurer dans cette voie en admettant que ça prend du temps !
Et de toute façon quand tu vois les résultats depuis 5 ans, je pense qu'il aur été préférable de dépenser moins pour reconstruire comme en ce moment une belle équipe prometteuse qui serait peut-être déjà prête aujourd'hui !?
À +

  • Kad Deb
    23768 points
  • il y a 2 ans
@Jean-Georges le français

Non, c'est le contraire. C'est le business-rugby et les recrutements bling-bling de joueurs étrangers qui foutent les clubs dans la merde. On flambe quelques saisons (et encore, pas tous), puis après on rentre dans le rang. Regarde quels sont les 2 clubs en tête du Top 14 actuellement : ce ne sont pas les meilleurs adeptes du rugby-business...

  • sorgina
    49976 points
  • il y a 2 ans
@Kad Deb

Je ne sais pas ce que tu appelles le rugby Bling Bling mais dans tous les cas les clubs tels que le ST ( gros formateur ) est bien obligé de recruter étranger pour compenser les risque de se faire piquer les joueurs pour l'EDF et donc gros problème récurrent du ST. Car s'il n'y avait pas ces périodes de doublons les résultats seraient tout autre et les problèmes financiers également.

  • Kad Deb
    23768 points
  • il y a 2 ans
@sorgina

Non, le ST, pas plus que les autres clubs, n'est obligé de recruter des étrangers pour compenser les sélections d'internationaux. Il ne le faisait pas jusqu'à la fin des années 2000. Le ST en profitait pour lancer des jeunes et faire tourner son effectif. C'est comme ça que des Michalak, Poitrenaud, Médard, Servat - et j'en oublie - ont été lancés. Et le ST engrangeait les titres.
Le recrutement massif d'étrangers - loin d'être tous transcendants, d'ailleurs - est une mode et une solution de facilité permise par un règlement stupide et un calendrier surchargé. La crise au ST correspond d'ailleurs à l'alignement sur cette politique sans lendemain. Il semble que la leçon a été comprise mais un peu tard.
Les Anglais ont mieux déjoué le piège et les Saracens ont fait un doublé avec une majorité d'Anglais. Comme quoi...

  • epa
    32186 points
  • il y a 2 ans
@Kad Deb

il n'y a pas les même problèmes de doublons en Angleterre

  • Kad Deb
    23768 points
  • il y a 2 ans

L'article mis en lien par Ketamine est très intéressant car il remet tout en perspective. La situation n'est pas si mauvaise. À la place des partenaires du ST, je réfléchirais à 2 fois avant de me désengager.
Si on ajoute une analyse géographique et économique, Toulouse est une métropole universitaire dynamique et attractive, avec un secteur de haute technologie puissant (aéronautique). Toulouse n'est pas Auch (et je n'ai rien contre les gersois, bien au contraire).
Le club est propriétaire de son stade, ce qui est rare en France et il est adossé à une section sport-étude dont la réputation n'est plus à faire, en plus des nombreux clubs formateurs de l'agglomération (Colomiers, Blagnac, etc.) Les bases sont donc très saines.
Si j'étais sponsor, c'est précisément le moment que je choisirais pour investir, alors que le club n'est pas en position de refuser des offres. En plus, il y aurait possibilité de réclamer des garanties dans la gestion et le choix des dirigeants. Si on attend que les titres arrivent pour s'inviter, c'est l'inverse : les offres de partenariat se bousculent et le club peut faire la fine bouche.

  • Zejack
    16746 points
  • il y a 2 ans
@Kad Deb

"Si j'étais sponsor, c'est précisément le moment que je choisirais pour investir, alors que le club n'est pas en position de refuser des offres"

Je trouve ta remarque très pertinente. A la bourse, on achète à la baisse, pas à la hausse.

Je ne suis malheureusement pas assez fortuné pour être sponsor..

@Zejack

Un sponsor n'est intéressé que pour vendre son image.
Le club n'est qu'un support de pub.
Plus le club est bon mieux c'est pour le sponsor.
La bourse n'est que de la spéculation donc totalement différent et très aléatoire.
Après il y a peut-être moyen d'innover justement.
Il est toujours plus dangereux d'avoir un sponsor à 10000 euros que 10000 sponsors à 1 euros.

  • Zejack
    16746 points
  • il y a 2 ans
@Lalimaille63

Sauf que le sponsor est théoriquement là pour plusieurs exercices.
Et "prendre" une équipe en difficulté et la retrouver au top quelque temps après peut être un excellent vecteur de communication pour pas si cher.

  • Kad Deb
    23768 points
  • il y a 2 ans
@Zejack

Sponsor peut-être pas, mais plutôt sociétaire. La pire décision pour le ST serait de s'en remettre à un mécène actionnaire principal.

@Kad Deb

Comme certains club de foot, il faudrait ouvrir un partenariat aux supporteurs pour devenir comme au Barça des sociétaires !

@ketamine

C'est ce qu'a mis en place Biarritz il y a quelques années pour le succès qu'on connait, même si la situation a l'air de s'améliorer.

Ce n'est pas la 1ère fois que le recrutement du ST est remis en question soit par la non qualification soit maintenant par des difficultés financières, comme si ce recrutement dérangeait...c'est le plus beau depuis au moins une décennie venez pas nous le foutre en l'air 🙂

  • sorgina
    49976 points
  • il y a 2 ans
@ketamine

C'est clair que c'est un beau recrutement mais je ne pense pas qu'il puisse être remis en cause. Le gros problème du stade est une bataille pour la prise de pouvoir qui persiste bien avant le départ de Guy Noves. Il y a eu un gâchis au niveau du recrutement durant la même période. Concernant les finances, que ce soit les sortants comme les prétendants aucun n'a intérêt d'y être indifférent. Les solutions existent, ils le savent. Le danger immédiat vient de la FFR entre LAPORTE et SIMON qui ne peuvent pas blairer le ST et GOZE n'est pas loin derrière.

Alors là, si les Dupont ou Faumuina ne viennent pas, ça pue grave pour le futur à moyen et long terme du Stade, qui peine déjà depuis 5 ou 6 ans.

  • tom4995
    16780 points
  • il y a 2 ans
@Marc Lièvre Entremont

Je sais qu'on donne l'impression d'être mal depuis des lustres, mais il y a 5 ans on soulevait le Brennus 😉 Soyons précis

@tom4995

Je t'invites chaleureusement à lire le papier mis en lien par KETAMINE ci-dessous.

@Marc Lièvre Entremont

Alors là c'est même pas la peine que Ramos revienne au club c'est le club qui viendra à lui 🙁

  • sorgina
    49976 points
  • il y a 2 ans
@ketamine

C'est déjà fait!!

Il faut vraiment changer les dirigeants du clubs. Ils ont fait ce que le club est aujourd’hui c’est sûr mais à un moment il faut savoir lâcher l’affaire. J’ai peur pour le club de plus en plus. Mais bon peut être qu’un séjour en pro D2 remettrait les idées en place je sais pas. En tout cas ça serait fracassant dans le rugby français c’est clair.

  • sorgina
    49976 points
  • il y a 2 ans
@Ocwarrior

Il n'y a certainement pas que les dirigeants en cause mais aussi des gens qui gravitent au tour. Il y avait déjà des soucis avant le départ de G.N avec une guéguerre interne pour une éventuelle prise de pouvoir et là on y est en plein dedans. Pour cette saison il ne faut s'attendre à rien. Concernant le recrutement je ne pense pas qu'il soit en danger. Par contre il ne faudra pas se louper la saison prochaine.

https://www.coq14.com/single-post/2017/03/07/Les-myst%C3%A8res-du-Sud-Ouest---Comment-le-Stade-Toulousain-en-est-arriv%C3%A9-l%C3%A0-

  • Zejack
    16746 points
  • il y a 2 ans
@ketamine

C'est toi qui l'a écrit ? Il est pas mal même si approximatif au niveau orthographe et grammaire.

@Zejack

Non pas du tout, je l'ai trouvé par hasard sur Allrugby et j'ai trouvé qu'il méritait d'être partagé.

  • Zejack
    16746 points
  • il y a 2 ans
@ketamine

Je suis d'accord.

  • Mnry
    12898 points
  • il y a 2 ans
@ketamine

J'ai adoré cet article!!
Bon, vivement que Toulouse retrouve son jeu, son panache pour que je sois saoulé certains soirs de juin d'entendre "jeu de mains, jeu de Toulousains" parce que c'est triste à dire mais ça me manque...

@ketamine

Merci Keta,
J'allais justement rechercher ton premier post avec le raccourci vers ce papier. J'ai adoré.

@Marc Lièvre Entremont

Merci 😉
J'ai trouvé que c'était bien fait et mérité d'être partagé.

Il fallait acheter plus de stars sudistes.

  • Jak3192
    45244 points
  • il y a 2 ans
@artillon

T'es pas drôle

  • oZbeck
    26065 points
  • il y a 2 ans

On est mal, on est mal chef

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
News
Transferts
Sponsorisé News
News
News
News