Top 14 - Entraînement plus léger, jeu moins structuré, Census Johnston n'épargne pas le Stade Toulousain
Census Johnston a donné son point de vue avec honnêteté.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
L'ancien pilier du Stade Toulousain, Census Johnston, désormais au Racing 92, a évoqué les différences entre les deux clubs.

D'aucuns pourront penser qu'il y avait un peu d'amertume dans les propos du Samoan en conférence de presse ce jeudi avant le match face à Oyonnax. Lui qui a passé huit saisons au Stade Toulousain n'a pas été prolongé à l'issue de l'exercice 2016/2017. Mais la formation haut-garonnaise souhaitait rajeunir son effectif et à 36 ans, Johnston ne faisait plus partie du nouveau projet. À l'instar de l'équipe, il était peut-être tombé dans une certaine routine. Et c'est sans doute ce qu'il a voulu exprimer par ses mots rapportés par L'Équipe :

J'ai eu des petites blessures au début. Ici, on s'entraîne plus. Je n'étais pas habitué (sourire). A Toulouse, on pouvait faire du vélo sur le côté du terrain mais au Racing, t'es obligé de participer à toutes les séances.

Pas question de passer l'entraînement sur un vélo comme cela pouvait être le cas à Toulouse. Signer ailleurs, c'était sans doute ce qui pouvait arriver de mieux au Samoan. Il a reconnu que les débuts avaient été difficiles. Mais c'est également un nouveau défi pour lui. Certes, il avait quelque peu perdu son statut de cadre à Toulouse (9 titularisations l'an passé contre 19 en 2015/2016) au profit de la jeunesse, mais il restait une des pierres angulaires de la mêlée. De la concurrence, il y en aura aussi du côté de Colombes où les jeunes comme Georges-Henri Colombe poussent déjà très fort.

Il va donc devoir se (re)mettre au travail. Et pas seulement en mêlée comme à Toulouse. "Le jeu au Racing est plus structuré. Tout le monde connaît le plan de jeu. Mais à Toulouse, on travaillait plus la mêlée. On mettait la pression tout le temps sur ce secteur." Selon lui, comme le rapporte Rugbyrama, la part de liberté dans le jeu était plus importante au Stade Toulousain. "On nous donnait quelques consignes au début mais au final on jouait comme on le sentait." Nul doute que ces déclarations ne sont pas tombées dans l'oreille d'un sourd. Rendez-vous le 23 décembre pour Racing 92 vs Stade Toulousain et le 14 avril pour le match retour.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Jak3192
    58221 points
  • il y a 3 ans

Au dire de Census,
à part la mélée, peu d'activité...
Je crois comprendre que le jeu des arrières était quelque peu laissé à une autonomie qui s'est avérée regretable.
Si tel est le cas,
je suis 1. déçu par JBE qui 2. confirme l'idée que j'avais pendant plusieurs mois sur sa qualité de coach des arrières.
Je suis d'autant plus déçu, que quand je pense au joueur qu'il fut (j'en ai des frissons quand j'y pense...), je me demande comment ce gars là à pu gérer aussi... légèrement une tel groupe de 3/4. Je reprécise, si tel est le cas...
Je serai curieux de savoir ce qui a démotivé ce gars là.

  • FRLab
    46777 points
  • il y a 3 ans

L'équipe c'est un peu le "20 minutes" du sport; à te sortir des scoops qui n'en sont pas et à toujours faire ressortir le moindre point négatif. Si le papier était plus doux, je le lirais volontiers d'un derrière distrait. Certes, en version électronique c'est plus compliqué 😉

Pas un mot sur la cantine ? C'est qu'elle devait être bien meilleure 😊

plus de liberté de jeu......encore heureux au Stade Toulousain ! cela a toujours été la référence à l'époque sur un mouvement perpétuel du jeu, où normalement pour les "inventeurs du jeu à la Toulousaine" (Robert Bru, Villepreux) le maul ou la mêlée spontanée devait être un accident de jeu, le plus court possible. Par contre, il y avait un apprentissage à savoir jouer debout, avec du soutien permanent, du bon soutien au porteur de balle, de lâcher les ballons quand cela était possible, de passer derrière la défense, de passer les bras, etc, etc. J'ai l'impression que certains ont oublié çà ou alors ils n'en sont pas capables.

@passelamain

L'intelligence situationnelle chère à Villepreux nécessite quand même d'avoir un cadre. C'est juste un cadre moins restrictif et dont les joueurs peuvent s'affranchir quand ils sentent que c'est nécessaire, mais ce cadre permet aussi de se retrouver après des phases libres. Les Blacks pratiquent ce jeu à la perfection, et s'ils sont aussi efficaces dans le jeu "désordonné" c'est parce qu'ils maîtrisent la trame de fond les yeux fermés.
L'année dernière au Stade on a souvent vu les joueurs complètement perdus sur le terrain et faisant des passes juste pour faire des passes, sans créer de déséquilibre, sans que les blocs de soutien suivent, avec chaque joueur qui tente de faire la différence seul. C'est signe qu'il n'y a pas de trame ou qu'elle n'est pas maîtrisée par les joueurs et qu'il faut réduire cette liberté de jeu le temps d'inculquer cette trame (sans avoir besoin de tomber dans l'extrême inverse où tu prévois le mouvement de tes blocs sur 15 phases de jeu).

On peut regretter le manque de classe de la sortie (c'est intéressant les périodes difficiles dans un club, les gens montrent leurs vrais visages), maintenant, du coté du ST, plutot que de se dire dans son coin "c'est un con" (il y'a pas de fumé sans feux, un joueur soit disant d'expérience mais qui est en fait incapable de se gérer lui-même), il faut se remettre en cause et analyser ce qu'il pense et, éventuellement, changer des choses.

@Vae Victis Brennos

Des interviews de Mola et de JBE sorties cet été soulignaient les mêmes points, c'est donc qu'il y a une part de vrai dans cette sortie et que le club (ou du moins Mola) a fait cette analyse. Maintenant la question c'est en effet de savoir si le staff peut corriger le tir, en sachant qu'en cas d'échec Mola ne sauvera pas sa tête une deuxième fois.

@Team Viscères

Ah cette info m'avait échappé ! Merci 😉
Tant mieux pour le club et pour l'équipe !

  • AKA
    49965 points
  • il y a 3 ans

Si c' est l' article de 6 lignes, paru sur lequipefr, auquel on se réfère il n' y pas de quoi grimper aux rideaux! Maintenant je n' avais pas besoin de Sushi pour savoir que le jeu monolithique du Racing ne laissait pas de place à l' improvisation, et quand je vois le tour de ventre de la majorité de ses compagnons de 1ere ligne, avec Tameifuna en tête de gondole, ce n' est pas de l' entraînement foncier qu' il parle...

@AKA

Attention à ne pas être trop condescendant. Sur lequipe.fr 6 lignes c'est un article de fond.

  • AKA
    49965 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

LOL! 😉

  • Aouan
    23541 points
  • il y a 3 ans

Plus de liberté dans le jeu c'est donc la critique ultime... sniff

  • Jak3192
    58221 points
  • il y a 3 ans
@Aouan

Liberté dans le jeu c'est pas n'importe quoi dans le jeu.
Et au Stade depuis 3, 4 ans c'était n'importe quoi.
Sans forcement avoir un plan de jeu rigide avec 50 combinaisons dans lesquelles tu dois t'intégrer, il y a des bases à connaitre.
et au Stade c'était plus le cas depuis longtemps

@Aouan

Perso je n'y lis pas une critique mais un constat : au Stade on n'avait aucune structure de jeu prédéfinie et au Racing on est dans un carcan. Étrangement cela correspond exactement à ce qu'on a vu sur les terrains la saison passée. Laisser la liberté totale à tes joueurs alors qu'ils sont sans idées sur le terrain toute la saison (ce qui nous est arrivé l'année dernière), c'est aussi nocif et improductif que de scripter 40 phases de jeu à l'avance.

En fait il fait le même constat que d'autres joueurs (dont Picamoles comme le rappelle Grand Sachem) et qu'une grande partie des supporters (équipe qui ne se fait pas mal, plan de jeu absent, passe-droits accordés aux "sénateurs"). Mais attention, nous on a le droit de le dire mais lui c'est bouh parce qu'il est parti (enfin on lui a demandé de se casser). Le timing est mauvais? S'il ne l'a pas dit avant, c'est peut-être aussi parce qu'aucun journaliste ne lui a tendu un micro en lui donnant l'occasion de le dire. Et combien d'entre-nous balanceraient publiquement sur leur employeur en étant en fin de CDD et caressant l'espoir d'en décrocher un nouveau?

@Team Viscères

Perso je pense que ces déclarations seront forcément nocives pour lui :
Soit il sort des grosses perfs, on se régalera de tomber sur Mola, mais on oubliera pas qu'il pouvait faire mieux et se l'ai coulé douce.
Soit il est quelconque, on se foutrera bien de sa gueule.
De ce point de vue, ce constat ressemble fortement un tacle spécial pour Mola, venu d'un futur où Sushi a intérêt à être bien bon.

@SportMineur

Bof. Si Sushi sort une saison moyenne, cela confirmera juste son déclin entrevu la saison dernière. S'il sort une grosse saison, cela peut juste provenir du fait de changer d'environnement et de trouver un nouveau défi.
Perso je ne base pas mon avis sur Mola ou la gestion interne du Stade en fonction des déclarations d'un seul joueur ni des performances de ce joueur.

C'est pas le seul à critiquer le stade.
Oui il aurait été plus judicieux de le faire avant de partir, ou pas du tout, mais y'a quand même quelque chose qui clochait ces dernières années.
Les résultats en attestent, 12ieme l'année dernière, c'est très loin du niveau réel du stade.

@Marc Lièvre Entremont

12e en rugby; mais s'ils avaient fait des compètitions de cyclisme, apparemment, ils auraient cartonné.

@Grand Sachem aux sages commentaires

On n'aurait pas pu battre le CO qui dispose d'un redoutable grimpeur avec Kockott.

h, Sushi, c'est l'année dernière qu'il fallait cracher dans le potage ! Maintenant c'est un peu tard et pas très classieux, même si ce n'est pas exactement ce que tu voulais dire.. tu connais les journalistes, non ?

@Bachibouzouk

Je ne vois aucune critique, juste un constat.

  • marc34
    949 points
  • il y a 3 ans

c'est vraiment nul de sa part il a été bien content pendant tout ce temps à Toulouse de ce faire paye grassement a ne rien faire

  • Jak3192
    58221 points
  • il y a 3 ans
@marc34

Si on lui en demandait pas plus... pourquoi se casser le bol ?
Si tu vois "les autres" se la couler douce, pourquoi se sortir les doigts en permanence ?
Meme avec la meilleure volonté, au bout d'un moment tu laches.
Le coup de trompette doit venir du patron.
En l'occurence le coach.
Ca se passe comment dans ton boulot ?

et quand Picamoles disait que l'entrainement en Angleterre était différent de ce qu'il avait connu en France, il crachait aussi dans la soupe ?

  • Iyhel
    23006 points
  • il y a 3 ans

Hé bé, pas très reconnaissants tous ces Toulousains qui flinguent le gars qui a tenu la boutique en première ligne toutes ces années... 2-3 mots hors contexte et, hop, c'est parti !

@Iyhel

Surtout que ce constat, la plupart des supporters l'ont fait eux aussi.

@Iyhel

Je plussoie.

  • epa
    36864 points
  • il y a 3 ans
@Iyhel

Tout à fait d'accord. Ce seront les premiers à dire que le discours des sportifs est de plus en plus contrôlé mais si il y en un qui dépasse alors on le flingue. Et même pire si il faut il dit juste ce qu'il pense... Un truc de DINGUE!!!

"Le jeu au Racing est plus structuré. Tout le monde connaît le plan de jeu."
Peut être parce qu'il est monomaniaque ? 😀
"Mais à Toulouse, on travaillait plus la mêlée. On mettait la pression tout le temps sur ce secteur."
Étonnant de travailler un secteur clé qui nous a tant fait défauts ces dernières années non ?
Quel fin analyste ce Sushi !

  • sorgina
    50004 points
  • il y a 3 ans

Encore un qui crache dans la soupe. Il a connu de beaux jours au stade et c'est bien dommage qu'il ait la mémoire si courte. Ce que je vais dire n'est pas très gentil pour lui mais je ne l'ai pas toujours trouvé très bon, j'ai en mémoire un bon lot de bourdes. Il est à présent au Racing, qu'il y reste.

  • Heooo
    3840 points
  • il y a 3 ans

En même temps si à 35 ans il avait besoin qu'on lui mette des coups de pieds au cul pour qu'il bosse un peu le problème ne vient pas que de l'encadrement du Stade. Faut que les joueurs arrêtent de se décharger de toutes leurs responsabilités, personne ne les empêche de bosser plus, de faire attention à leur alimentation et leur hygiène de vie...

@Heooo

35 ans champion d'europe, international, un des plus gros salaires et le mec rechignait à s'entrainer et crache dans la soupe maintenant .... lamentable, pourtant je l'adorais

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News