Top 14 - Un salary cap aménagé pour certains clubs ?
Top 14 - Une initiative qui pourrait plaire au Stade Toulousain.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Alors que le staff du XV de France doit dévoiler une liste de 30 joueurs, la Ligue nationale de rugby prévoit d'aider les clubs pourvoyeurs d'internationaux.
Alors que l'encadrement du XV de France doit dévoiler une liste de 30 joueurs amenés à bénéficier d'un calendrier adapté avant chaque tournée estivale, comme le stipule la convention entre la FFR et la LNR signée en décembre dernier, la Ligue nationale de rugby prévoit en quelque sorte d'aider les clubs pourvoyeurs d'internationaux. La LNR devrait en effet voter prochainement un aménagement du plafond de la masse salariale, le fameux « salary cap ». « On va étudier un aménagement pour les clubs qui auront des joueurs retenus dans le groupe des 30 au début de saison », a précisé Paul Goze, président de Ligue, à l'issue d'une réunion des présidents de clubs à l'aéroport d'Orly.

Cette limite, fixée à l'heure actuelle à 10 millions, ne va pas être modifiée « pour deux raisons : qu'il n'y ait pas d'inflation de salaires et pour préserver une certaine équité entre les clubs » indique Goze. Mais elle pourrait se voir contournée pour des clubs comme le Stade Toulousain ou Clermont et Toulon, dans l'incapacité de recruter pour pallier les absences de leurs joueurs retenus avec leur sélection nationale respective. « Si un club a, par exemple, trois internationaux dans ce groupe des 30, il aura le droit d'utiliser trois fois une somme supplémentaire. » Ladite somme n'a pas été indiquée. Le président de LNR d'ajouter que « tous les contrats Espoirs ne seraient pas compris dans le salary cap ». Cette mesure sera soumise à l'approbation du prochain comité directeur de la LNR, les 28 et 29 avril à Paris.

Dans le même temps, Paul Goze a indiqué qu'un « appel d'offres partira entre le 15 et le 20 mai » en ce qui concerne les nouvelles Coupes d'Europe. Jusqu'à présent, c'est l'ERC qui s'occupait de la gestion des droits télé, France Télévisions et Canal+ ayant la primeur des diffusions pour un montant global d'une quinzaine de millions d'euros par saison. La nouvelle organisation, sous l'égide de l'EPCR, prévoit que chacun des pays impliqués dans les compétitions lance son propre appel d'offres sur son territoire. Les droits seront ensuite mutualisés. La LNR attend une réponse « pour la première semaine de juin ». Il se pourrait d'ailleurs que la chaîne qatarie beIN Sports s'invite à la mêlée comme elle a pu le faire sur le Top 14 et ce malgré les nombreux retournements de situation qui ont émaillé l'appel d'offres concernant le championnat de France. « BeIn n'a aucune raison véritablement d'être échaudée, il n'y a aucune raison qu'ils ne viennent pas ».
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Grisou
    17632 points
  • il y a 6 ans

Pourquoi pas carrément faire un prorata du salaire des joueurs sélectionnés ?! Ca me paraitrait plus judicieux plutot que de laisser les clubs payer des joueurs sans pouvoir les faire jouer !!!!

  • MILIOUZ
    10950 points
  • il y a 6 ans

Comment ils vont calculer le montant?Et ne vont t'il pas precarisé les joueurs choisis pour etre "Joker international"?
Parce que remplacer un international ca coute d'une des sous, de deux faut qu'il ai le niveau. Ca veut dire quoi? On va allr taper chez les sudistes comme d'hab'.


Contenter vous de payer aux clubs le prorata du salaire des joueurs que vous selectionnez. Vous etes la fede la plus riche de France non?

Allez on en remet une petite couche, au lieu de tout mettre à plat et apporter une solution viable et intéressante pour tous.

Perso je pense qu'un championnat réduit avec 10/12 clubs avec des demis (quel intérêt de connaitre le champion de France au mois de janvier?)et une finale.
Le rugby est aussi, avant d'être un simple sport d'équipe, un sport de combat, ce qui le différencie du foot par exemple entre autres raisons. Donc on joue jusqu'au bout pour devenir champion, sinon quel est la motivation si l'on est pas champion au mois de janvier? Eviter la descente ? Justement dans mon petit esprit un seul club descend.
Ensuite je suis assez d'accord avec @Paupiettes bistufly : si t'as les moyens de Toulon (par ex.), l'emprunt par l'EDF d'un joueur n'est pas vraiment un souci.
Et puis un joueur par rapport à un autre ça vaut combien ? Et à partir de quel moment ? Et le club de Pro D2 ou Fed.1 ou... qui a formé ce joueur parti pour rien dans son club de Top14 puis en EDF, combien touchera-t-il ? ...
Bon ok, on peut chercher la bébête partout, toujours est-il que pour moi aujourd'hui le salary cap n'a plus vraiment lieu d'être

  • jumisao
    20986 points
  • il y a 6 ans

Et encore et toujours une rustine, histoire de. Il est peut-être temps de passer à autre chose, à savoir tout reprendre à 0, plutôt que passer son temps à colmater à coup de rustines à droit ou à gauche. C''est tout le système qu'il faut repenser.

  • indy
    23083 points
  • il y a 6 ans

On en revient toujours au même problème qui génère le tout et n'importe quoi actuel : il y a trop de matchs à disputer pour l'élite du rugby nordiste.
Le Sud n'a pas (ou plutôt beaucoup moins) ce problème car il n'a pas de coupe d’Europe, le Super 15 tenant lieu de Championnat et de Coupe continentale.
A mon avis il faudra un jour ou l'autre (on en est pas très loin) y passer sous peine de voir un système colmaté a coup de rustines et de bouts de ficelles exploser avec d'un coté quelques clubs survitaminés financièrement et sportivement et de l'autre.... le ventre mou.

cette indemnité sera basée sur des critères quantitatifs...1 appelé, une indemnité. Des critères qualitatifs devraient être pris en compte car quand seul Bastareaud est appelé et qu'il y a 2 autres stars internationales pour le remplacer, je doute que le club est besoin d'un indemnité...mais bon cela s'appelle l'équité.

Le truc c'est que le XV de France est en crise et il y a des risques pour que cela ne fasse qu'empirer au fil du temps.
Il faut impérativement corriger ce qui ne va pas, comme le calendrier surchargé et la difficulté pour les jeunes de se faire une place au soleil.
Il faut le reconnaitre, les championnats étrangers sont en avance sur bien des points.
A mon avis, il faut une réforme globale de notre championnat, quitte à ne pas faire que des heureux. Récompenser la formation, les clubs fournissant des bleus, diminuer le nombre de matchs, essayer de laisser une place plus importante au XV de France...
Plus on tardera à faire les réformes, plus elles seront nécessaires et difficiles à mettre en place. Il faut agir maintenant.
"Agir dès aujourd'hui pour mieux vivre demain" comme disent les sacs carrefours 🙂

et l'équité dans tout ça?

jako je mets un bemol là dessus
"La reduction des equipes, et le maintient de la poule unique (top 12 voir 10), avec la suppression des matchs de barrage, ca me semble la meilleure idee, la principale opposition c'est que ca fait moins de matchs, donc moins de revenus de billetteries et de droits TV pour la federation".

pour moi la priorité de canal c'est d'avoir des abonnés, 2 clubs de moins peut en effet enlever des abonnés, mais c'est aussi un coup moins importants d'organisation avec par contre de grosses affiches tous les week end, tu gardes les phases finales à partir des demis
une seule descente, pas de doublons donc pas d'affiches tronquées

au delà des phases finales je n'ai aucune envie de connaitre le champion au mois de janvier, poule à 12 sans phases finales c'est ce qui va se passer
toulon sera champion tous les ans au train où ça va

il y au moins un point sur lequel les clubs ne peuvent pas renier l'EDF, c'est la première vitrine du rugby et c'est grace à l'EDF que des types et des gosses se bousculent pour aller dans les stades
les présidents en sont parfaitement conscients même si ça reste de la ressource indirecte la ressource est là
c'est pas pour rien que les clubs du top 14 qui habitent dans des zones touristiques demandent à recevoir pendant les vacances pour profiter du public plus nombreux

réduire le nombre de clubs ça consisterait à hausser le niveau, à garder des phases finales, à jouer plus sérieusement sur les 2 tableaux que sont le championnat domestique et européen, à rapprocher les intérets de l'edf et des clubs

je suis contre le principe des quotas simplement parce que ce qui est rare est cher et on le voit aujourdh'ui le jiff fait tout l'inverse de ce que qu'il doit faire
les clubs vont mettre tout le pognon dans un 10 ou un pilier droit meme étranger et prendre des jiffs où il y a énorme concurrence genre en 3e ligne et arrieres, bref ça ne solutionne rien car le moindre pilier droit français médiocre devient hors de prix et surcoté

enfin rétribuer les clubs, il le faut c'est une évidence, mais ça n'incite pas forcément les clubs à fournir des internationaux si tes meilleurs joueurs absents tu es obligé de les remplacer par des espoirs qui ne sont pas au niveau
ok tu vas voir des jeunes mais pour le club ça ne change rien, il est toujours dans la merde parce que ce qui compte à la fin c'est le classement

  • Jako33
    16861 points
  • il y a 6 ans

@Lou

Les 3 solutions ont été pas mal évoquées deja, et on été rejetées pour des raisons économiques en general.

- Par exemple les deux poules de 8, c'était le Top 16 qui existait avant la nouvelle formule du TOP 14. Ca a ete supprimé au profit de la poule unique qui permettait de voir les grosses affiches tout au long de la saison. A priori c'est un format qui a plus de succes que l'ancien en tout cas économiquement.

- La suppression des phases finales, c'est un peu tabou, on ne veut pas y toucher, et pourtant on souligne que ca dilue un peu l'intérêt du championnat, car être premier ne sert a rien, quand on voit que le 6eme du top 14 peut devenir champion s'il assure ses 3 matches de phase finale.

- La reduction des equipes, et le maintient de la poule unique (top 12 voir 10), avec la suppression des matchs de barrage, ca me semble la meilleure idee, la principale opposition c'est que ca fait moins de matchs, donc moins de revenus de billetteries et de droits TV pour la federation.

  • timtim
    1892 points
  • il y a 6 ans

@Lou :
Je serai plus favorable à un top 12, voir 10 qu'un 2x8, on a vu ce que ça donnait l'époque des poules en rugby, bon il y avait du genre 50 clubs, c'est sûr que c'est pas la même non plus...
@ Paris : non, j'ai bien choisi mes mots, combien de club sont au top tout au long de la saison ? Que sont Biarritz et Bayonne devenus ? Trop de matchs de raccro cette saison, on a l'impression que les mecs ne jouent pas à l'extérieur, ne cherche pas à gagner à l'extérieur.
Je finirai mon argumentaire plus tard, faut que j'aille entraîner mes U13

  • Zazou
    865 points
  • il y a 6 ans

L'essort de ce nouveau club qu'est l'équipe de France.

Je vois le tableau :
"Fofana, quel joueur !
-Ah ouai il joue à Clermont !
-Ben non, il joue en équipe de France.
-Ouai mais il est affilié à Clermont non ?
-Je crois que c'est un prêt. Ou alors faudrait être stupide pour ne le faire jouer qu'une fois par mois !"

Le problème dans tout ça c'est que la fédé veut tous les droits sur des joueurs quelle n'entretient pas et que les clubs se tamponnent le coquillard de l'équipe de France par ce que ça fait pas d'oseille.

Et l'un comme l'autre estime qu'il est dans son bon droit, sans jamais vouloir reculer.
Il faut pas essayer de me faire croire que cette histoire de compensation supplémentaire n'avait pas été évoquée au moment de l'accord du prêt des 30 joueurs. Quand on voit l'énergie que la LNR déploie à faire de l'argent, ça n'aurait vraiment aucun sens d'avoir reculé pour un service gratuit à la fédé.

J'ai fait pas mal de recherches sur le net et auprès d'amis connaisseurs, et nous avons rassemblés toutes les idées (bonnes et mauvaises) trouvés un peu de partout pour améliorer les problèmes du rugby français:

1) Réduction du nombre de matchs:

- Baisse du nombre de clubs.
- Divisions du championnat en deux > ex: 2 sphères de 8 clubs puis phases finales ensuite.
- Suppression des phases finales.

Personnellement, je pense qu'il est obligatoire de réduire le nombre de matchs. Supprimer les phases finales seraient dommage car cela nous priverait des meilleurs matchs de la saison. Par contre, réduire le nombre de clubs est intéressant, je pense qu'un top 12 serait une bonne idée. Cela enlèverait 4 matchs, soit un mois de compétitions. Ce mois pourrait être utilisé pour reposer les joueurs, enlever les doublons ou faire des stages (sans forcément de matchs) en équipe de France.

2) Les étrangers :

- Une idée à moi serait de supprimer le JIFF pour le remplacer un JSF (joueur sélectionnable en équipe de France). Ainsi, les Claassen ou peut être Kockott seraient considérés comme des JSF et non pas des Gorgodze ou Mikaukatze, qui sont des JIFF tout en étant internationaux Géorgiens. Cela favoriserait mieux l'équipe de France.

- Instaurer des quotas de JIFF/JSF, pas seulement dans l'effectif mais aussi sur les feuilles de matchs > ex : Au moins 6 JSF titulaires et 3 sur le banc.

- Récompenser les équipes fournissant des internationaux tricolores, en leur donnant des points supplémentaires, de plus grosses parts de revenus annexes... Ce système permettrait de compenser la fatigue supplémentaire engendré par les matchs des bleus et encouragerait les équipes à former et engager des JSF.

Voila à peu près, qu'en pensez vous ?
Pour ma part, j'aime bien le système des JSF, de récompenser les équipes fournissant des tricolores et de réduire le nombre de matchs.

SVP des avis plutôt que des pouces multicolores !

Biff,

Quand on voit le bordel que c'est le 7 et le niveau de l'équipe, je ne suis pas sûr que ce soit la solution.

Et qui voudra former des joueurs de très haut niveau pour se les voir définitivement piquer par l'équipe nationale ? Soyons sérieux ...

Par contre l'idée d'être donnant donnant en remplaçant des internationaux par des français, jeunes, jiff, etc...) et une solution que l'on pourrait qualifier d'avenir car si on remplace nos internationaux par des stars du Sud
il va y avoir un problème, autant pour les mecs qui seront en équipe de France que pour les jeunes qui ne pourront pas en profiter pour se faufiler sur la feuille de match.

On assistera à la recherche des perles non sélectionnées/ables avec leur pays comme cela tend déjà dans notre championnat (Mc Alister, Giteau, Flood, etc...) et qui finirons par bouter nos joueurs des XV de départ en championnat.

Biff,

Quand on voit le bordel que c'est le 7 et le niveau de l'équipe, je ne suis pas sûr que ce soit la solution.

Et qui voudra former des joueurs de très haut niveau pour se les voir définitivement piquer par l'équipe nationale ? Soyons sérieux ...

Par contre l'idée dêtre donant donnant en remplacant des internationaux par des francais, jeunes, jiff, etc...) et une solution que l'on pourrait qualifier d'avenir car si on remplace nos internationaux par des stars du Sud il va y avoir un probleme, autant pour les mecs qui seront en equipe de france que pour les jeunes qui ne pourrront pas en profiter pour se retrouver sur la feuille de match.
On assister

je me faisais la meme réflexion Bifff
à l'extreme c'est comme si les joueurs de l'EDF deviendraient des jokers pour les clubs...

pfffff ca va etre un beau bordel ce credit de joueur a garder de cote si ca fait comme d hab toulouse va devoir se passer d'une 10 aine de joueur sur certains et pendant les tournées et tournois faut arrete les conneries dans ce cas ils ont cas faire comme a 7 creer une equipe de france type mais qui ne participe pas au championnat et c tout

Je sais pas pourquoi mais mon petit doigt me dit que Perpignan va avoir beaucoup plus de joueurs sélectionnés dans la liste de 30...

Et peut être même des Biarrots!

Paris...on est compétitif vers le bas pas vers le haut, c'est dramatique! non le niveau n'est pas extrêmement élevé, loin de là
ça fait 2 semaines qu'on commence à voir des matches corrects parce que les équipes sont obligées de se découvrir, mais depuis le début de saison on assiste à une purge

si tu prends toulouse au complet toute la saison il seront dans les 4 premiers sans probleme
le fait que le championnat est indécis prouve la médiocrité du niveau général par rapport aux autres dans ce contexte

Qu'il y ait une compensation pour les clubs pourvoyeur de joueurs me semble logique puisqu'ils les payent. Cependant il faudrait une certaine logique dans cela pour permettre au joueur français d'en profiter. Je m'explique.
Comment se fait-il que quand un joueur JIFF se blesse celui puisse être remplacé par un joueur non JIFF ? Cela doit être donnant donnant, je te rétribue car tu fournis des joueurs a l'équipe de France mais en contrepartie tu fais aussi un effort pour amener les joueurs français jusqu'au niveau supérieur. Sachant que c'est la FFR qui participe a la formation des jeunes et non les structures professionnelles.

S'il n'y a pas d'obligations on va voir encore des joueurs étrangers venir remplacer nos internationaux, alors oui ça fait de beaux noms sur les feuilles de match mais coté équipe nationale c'est une catastrophe.

@TimTim je pense que plus compétitif que le top 14 c'est pas possible. Tu t'est mal exprimé, regarde le niveau extrêmement élevé à chaque match, à chaque étage du championnat, tout est indécis, on ne sait pas comment cela se terminera.

  • timtim
    1892 points
  • il y a 6 ans

Plus qu'un salary cap et une liste de 30, on a besoin de créer un championnat compétitif. Il faut former une élite en réduisant le nombre d'équipes pour réduire la durée du championnat. Comment les joueurs peuvent ils enchainer une saison complète qui va durer pendant 10 mois avec les matchs de saison régulière, les matchs de phase finale, ceux de h cup en qualification, de phase finale, les matchs de VI nations, les tournées d'automne... avec presque 50 matchs dans une saison, ce n'est pas possible. Ce ne sont pas des machines. Il ne faut pas s'étonner que certains joueurs passent par la case dopage.
Dans le Sud, ils jouent sur 6 mois, les mecs sont forcément plus frais, donc plus performants.

  • paulux
    11377 points
  • il y a 6 ans

Aprés tout, les nations de l'hémisphère sud, ainsi que l'Angleterre fonctionne déjà ainsi, avec pas mal de succés.
Pas de raisons que cela ne marche pas chez nous, à condition bien sûr que les querelles enfantines Fédé-Ligue cessent de pourrir le quotidien des joueurs...

Personnellement, je ne comprends pas l'intérêt du salary cap. D'accord, cela permet peut-être de garder une certaine équité entre les clubs.

Mais, pour moi, l'enjeu principal est l'économie d'argent. Et où va t'il ? Toujours dans les mêmes poches... Encore une fois, l'idée de départ est intéressante mais est détournée à des fins personnelles. Je suis sûr que Mourad, qui joue avec son argent à lui, ne va pas se laisser faire comme ça.

Le salary cap et cette fameuse liste de trente joueurs bleus, être pour ou contre, chacun a ses raisons mais cette mesure me semble intelligente si ces deux aspects sont mis en place et conservés.

Derniers articles

Sponsorisé News
News
News
Transferts
News
News
News
Vidéos
Arbitrage
Transferts
News