Stade Toulousain : Antoine Dupont, le dix du bonheur

Stade Toulousain : Antoine Dupont, le dix du bonheur
Antoine Dupont, le dix du bonheur.
Face au Racing 92, Antoine Dupont a brillé... à l'ouverture. Une solution d'avenir, pour un joueur qui n'en finit plus d'étonner.

Sacré Antoine Dupont. Le "petit prodige" sait jouer avec nos sentiments, et nous réconcilierait presque avec l'amour... du rugby. L'Ovalie française va mal ? L'équipe nationale, surtout. Car cette saison, le rugby de club se porte franchement bien. Au-delà des qualifications du Stade Toulousain, de Clermont et La Rochelle pour les demi-finales de leurs coupes d'Europe respectives, il faut y voir une certaine renaissance d'un Top 14 où l'enjeu ne tue plus le jeu. Du suspense, donc, mais aussi des essais, du spectacle... et des joueurs de ballon sous le feu des projecteurs, à l'instar du demi de mêlée toulousain.

Le rugby est un sport collectif. Et sur la scène internationale, le XV de France est à la dérive depuis de longues années. Boudé par Jacques Brunel en début de 6 Nations 2019, Antoine Dupont avait renversé la hiérarchie suite à son entrée fracassante face à l'Angleterre. Mais tout phénomène qu'il est, le n°9 n'a pas vraiment pu confirmer face à l'Ecosse, l'Irlande et l'Italie, dans un contexte difficile où l'ancien Castrais a parfois semblé jouer à contre-courant. De là à voir apparaître les premiers commentaires sur les supposés limites d'un joueur porté aux nues depuis des mois... Bienvenue en France, où le moindre bon match t'élève au rang de pépite, quand un coup de moins bien fait de toi un raté.

En 80 minutes, renforcé par une dynamique toulousaine qui permettrait même au légendaire Bertus Swanepoel de briller, le Pyrénéen d'origine a balayé les critiques, en signant une prestation majuscule... à l'ouverture. Sacré Antoine Dupont

Passage programmé à l'ouverture

Titularisé à la mêlée, Dupont a hérité du n°10 suite à l'expulsion de Zack Holmes, après vingt minutes de jeu. Jouer un 1/4 de finale de Champions Cup à l'extérieur, à 14 contre 15 ? D'autres auraient flanché. Pas Toulouse : pas de panique, tout était prévu ! Parti s'échauffer dès l'arbitrage vidéo de M. Pearce, Sébastien Bézy entre en jeu à la place de François Cros. Un demi de mêlée pour un 3ème-ligne, pour ne pas sacrifier l'animation offensive de l'équipe... Question de philosophie.

Et choix payant : à la Paris La Défense Arena, Bézy a été excellent. Et que dire de Dupont, donc, remplaçant au pied levé de l'Australien ? Sans faire de vague, le Tricolore a inscrit deux essais mais surtout joué juste, animant dans le bon tempo, et distribuant parfaitement pour ses 3/4. A l'image de l'essai de Médard, où il choisit d'aller vite chercher le surnombre sur le large.

Jeu de main, jeu de Toulousain : Ntamack, Tauzin, Guitoune et Médard régalent pour un essai spectaculaire [VIDEO]On pourrait croire que Dupont a fait ça toute sa vie... Mais c'est (presque) le cas : révélé à Castres à la mêlée, il a aussi été formé à l'ouverture. Poste qu'il occupait chez les Crabos d'Auch, vice-champion de France et battus à l'époque par... le Racing de Camille Chat. Face au Stade Français, lors de 11ème journée, Dupont avait également débuté la rencontre avec le maillot floqué du n°10 dans le dos, finissant par-ailleurs d'autres matchs comme chef de la ligne de 3/4.

Solution pour l'avenir ?

Avec Holmes - qui devrait rapidement revenir - et Romain Ntamack, le Stade Toulousain peut voir venir à l'ouverture. Mais la performance de Dupont doit forcément rassurer un staff stadiste qui doit se projeter vers la demi-finale face au Leinster... mais aussi celle du Top 14, qui ne devrait pas échapper aux Rouge et Noir. A la manière d'un Baptiste Serin à Bordeaux, Dupont sera-t-il amené à alterner aux deux postes de la charnière ?

La grosse rentrée de Bézy - pisté par Montpellier mais toujours sous contrat - vient rappeler la richesse de l'effectif toulousain. Les places sont chères, et les perspectives nombreuses. Quid de la place du joueur chez les Bleus ? S'il n'a jamais joué à ce poste avec le XV de France, Dupont pourrait y être contraint, en fonction des scénarios possibles lors de la prochaine Coupe du monde.

On pensait avoir trouvé un grand neuf, voilà qu'il se positionne pour le rôle de grandisse... Sacré Antoine Dupont.

XV de France : poste par poste, qui seront les 3/4 des Bleus pour la Coupe du monde 2019 ?

Derniers articles

News
News
News
Transferts
Transferts
News
Transferts
News
News
News