STADE ROCHELAIS. Levani Botia suspendu 4 semaines pour son plaquage sur Médard
STADE ROCHELAIS. Levani Botia suspendu 4 semaines pour son plaquage sur Médard.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le 3/4 centre fidjien connaît sa sanction, suite à son expulsion en finale de la Champions Cup contre le Stade Toulousain.

Sans ce carton rouge, le Stade Toulousain serait-il allé chercher le 5e titre européen de son histoire ? Impossible de refaire cette dernière. Mais l'action - un plaquage haut et dangereux de Levani Botia sur Maxime Médard - doit tourner dans la tête de nombreux supporters du Stade Rochelais, défait en finale de la Champions Cup du côté de Twickenham.

Le débat a été animé, au moment d'analyser l'action.

VIDEO. Champions Cup. Botia exclu de la finale après un plaquage ultra dangereux sur MédardVIDEO. Champions Cup. Botia exclu de la finale après un plaquage ultra dangereux sur MédardLa finale passée, on connaît désormais la sanction administrative à l'encontre du 3/4 centre fidjien. Ce dernier est suspendu pour 4 semaines, rapporte RMC Sports. Il risquait de 10 à 52 semaines, si le degré supérieur de la faute avait été reconnu.

Mais alors, quand sera-t-il à nouveau qualifié ? RMC rappelle que les "joueurs sont suspendus en partant du principe qu'une période d'une semaine va en général faire rater un match à un joueur." Indisponible le week-end dernier puis lors de la dernière journée de TOP 14 à venir, Levani Botia devra ensuite purger deux nouveaux matchs de suspension. Un éventuel barrage, puis la demi-finale, donc. Mais si La Rochelle se qualifie directement pour les 1/2, Botia devrait donc manquer l'éventuelle finale du championnat.

Se qualifier directement en demi-finale pourrait donc être un cadeau empoisonné, dans la dernière ligne droite de la saison, alors que Pierre Aguillon est blessé jusqu'à la fin de saison.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Franchement quand on compare les fautes de Marchand et de Botia, (4 Matchs chacun) Botia ne prend pas cher. Dans son placage il y a tout ce qu'il ne faut pas faire...

comprends rien, pourquoi ne pas dire qu'il est suspendu 4 matchs plutot que 4 semaines

  • AKA
    59557 points
  • il y a 1 an

On vient juste de savoir la durée de mise au frigo de Botia que d aucuns embrayent tout de suite sur la faute supposée de P Acki où d autres Toulousains... On parle de la sanction de Marchand qui l a privé directement de finale???🤨

  • jojo7
    7129 points
  • il y a 1 an

Je pense que la question qui doit se poser est plutôt de savoir s'il est intéressant pour le club de conserver ce joueur ! Ce joueur est pus un démolisseur qu'un créateur comme tout centre qui joue dans l'esprit . Débit / crédit .......?

et jurisprudence Toulouzzzaine concernant Ahki,Elstad derniérement et Tékori .
Au dessus des lois et des sanctions ,mafia !

  • Manu
    17029 points
  • il y a 1 an
@jaimepaslesendives

Le plaquage d'Ahki n'est pas à la gorge, à moins de regarder la séquence avec des œillères. Ahki plaque sur les pectoraux Aldritt. Si ce plaquage était sanctionnable, ne t'en fais pas, la commission de discipline anglophone se serait chargée de sanctionner Akhi avec grand plaisir, comme elle a su le faire pour Marchand contre Bordeaux.

Botia -qui plaque au niveau de la gorge- s'en sort très bien surtout que la sanction minimale est de 10 semaines.

L'analyse de ce plaquage n'a pas été longue et a quasiment faire l'unanimité il me semble !!??
C'est l'action de Akhi qui fait débat quand à la sanction qu'elle est censé mériter ou non !!!
Pour moi ce sont deux plaquages bien trop haut et qui mérite la même sanction terrain. À la commission de discipline de faire une différence si elle le juge nécessaire sur la durée de la suspension !!!

@math1907

trouver identiques les deux plaquages, faut oser quand même !

@Cochondanslemais65

Non!
Son plaquage est beaucoup trop haut et fini sans surprise au cou de l'adversaire.
Pour moi sur le terrain l'arbitre aurait due le sanctionner de la même couleur que Bothia.
La commission de discipline devant elle faire la différence, en jugeant la violence et les risques plus ou moins élevé de blesser l'adversaire.
Il n'est pas question de comparer les deux gestes, mais des juger si ces deux plaquages sont légaux.
Pour moi Les deux sont trop haut, et Celui de Akhi même si il est beaucoup moins virulent se termine dans le cou de son adversaire.
Si l'on veut progresser en réduisant les blessures, et éradiquer les gestes tels que les plaquages hauts, je crois qu'il ne faut pas hésiter.
Généralement les joueurs s'adaptent très vite.
Typiquement on ne voit plus de tentatives d'interceptions à tout va, généralement lorsqu'elles sont tentées maintenant, il y a une vraie opportunité de Les réussir, il me semble.
Je suis persuadé que les joueurs modifieraient très vite leur attitude pour plaquer à nouveau exclusivement à la taille.
Pour ce qui est des 4 semaines de suspension, je suis de ceux qui trouvent que ça décrédibilise la sanction infligée à Marchand.
Mais ils ne s'agit plus d'un problème de terrain, mais de commission de discipline.

@math1907

Concept étrange que de réclamer une sanction unitaire pour toutes les fautes de la même "famille" sans tenir compte des circonstances et différences pour graduer la sanction.

Du coup un joueur qui tente une interception risquée et la rate juste devant l'en-but adverse c'est carton jaune plus essai de pénalité puisque c'est de la même famille que l'en-avant volontaire devant son en-but, et un joueur dont la main touche le visage adverse sur un plaquage c'est rouge comme un coup de poing puisque c'est de la famille des mains dans le visage?

@Team Viscères

Plaquage haut qui fini sur le coup de l'adversaire il me semble que le rouge n'est pas une surprise.
À la commission de discipline de niveler par la sanction de suspension, l'intention, la virulence, l'éventuelle blessure de l'adversaire...

Un joueur qui tente une interception et la rate en étant le dernier défenseur prend le risque effectivement que son geste soit interprété comme un en avant volontaire.
Maïs comme je le signale dans mon message, la plus part des tentatives d'interceptions sont maintenant des gestes réalisés presque essentiellement quand c'est possible et les quelques gestes d'ultimes tentative pour faire échouer une action d'essai, sont plus facilement repérables par les arbitres maintenant !!! Mais au début, les arbitres sanctionnaient tous les en avant sur interception pour finalement atteindre ce résultat.
La différence d'une main ouverte sur le visage et d'un coup de poing est quelques chose d'aisement differenciable pour un arbitre. Cependant il est conseillé de faire attention avec les arbitres britanniques qui peuvent très facilement voir une fourchette !!!!!!

@math1907

Quand tu dis "il me semble", tu parles de ce que tu aimerais voir dans le règlement ou de ce qui est actuellement dans le règlement? Parce que si c'est le second, il te semble mal. L'impact indirect au cou/visage (impact initial en dessous mais qui finit au cou/visage) est justement un des critères que l'arbitre peut prendre en compte pour descendre la sanction voir ne pas sanctionner suivant les autres circonstances de l'action.

Je suis franchement surpris de voir quelqu'un trouver normal qu'on tienne compte des circonstances pour toutes les actions sauf un type d'action... pourquoi réclamer un arbitrage à contresens du reste de l'arbitrage pour ce type d'action ?
Et les arbitres arrivent aussi bien à distinguer un impact indirect qu'une main ouverte, pas de problèmes pour eux.
Sinon, je dois être trop jeune parce que je n'ai pas connu le temps où les arbitres sanctionnaient tous les en-avants sur interception de la même façon. Le dernier changement (plus vraiment récent) à juste uniformisé les décisions arbitrales sur ces actions, en sacrifiant en échange l'interprétation (on sanctionne le résultat plus que l'intention). Il y a 20 ans la décision mêlée ou pénalité était plus aléatoire suivant l'interprétation de l'arbitre, mais il n'y avait rien de systématique dans un sens ou l'autre.

  • Oymar
    14724 points
  • il y a 1 an
@math1907

Faut arrêter la mauvaise fois en disant que le placage d'Akhi vaut un rouge ... Jaune oui (j'ai même été étonné qu'il sorte pas) rouge jamais!
Même si l'explication du corps arbitral sur leur décision est totalement valable

Pourquoi parle-t-on de 4 semaines de suspension, alors qu'il s'agit de 4 matchs de suspension ?
Du coup, en admettant que La Rochelle perde en demi finale, Botia sera suspendu pour le 1er match de la saison prochaine ?!?

Comparé aux 4 semaines prises par J. Marchand pour un geste beaucoup moins violent c'est plutôt une sanction clémente.

Après ça fait chier pour la Rochelle qu'ils soient privé de lui pour la fin de saison.

La conclusion : Une qualification directe en demi tiendrait du cadeau empoisonné me semble un tantinet exagérée non ? Botia est un excellent joueur certes mais y'a quand-même qqs autres mecs un peu débrouillés dans l'effectif Rochelais non ? Qui ose croire que les Maritimes préfèreraient passer par un tour supplémentaire ? NZ a su aller chercher une CDM en 2011 sans Carter, j'imagine que Stade Rochelais a qqs atouts pour aller chercher un bouclier sans Botia ?

@MARCFANXV

Surtout qu'on a vu qu'un joueur peu importe son talent n'est pas une garantie pour autant : les Rochelais étaient inquiets de ne pas avoir Botia pour la finale (assez logique) mais c'est lui au bout du compte qui saborde la finale pour les Maritimes.
Il vaut mieux avoir la demie directe qui t'assure de bonnes conditions pour l'ensemble du groupe qu'un tour de plus qui ne te donne aucune garantie d'y gagner quelque chose au final.

Suspension identique à celle de Marchand mais aucune commune mesure entre les 2 gestes sur l'intensité !
Je pense que Julien Marchand doit être un peu plus dépité par sa sanction, pas sûr que s'il croise O'Driscol il ne lui serre la main...

Si on prend en référence que Mike Brown des Harlequins ne prend que 6 semaines au motif qu’il ne s’était pas délibérément essuyé les crampons sur le visage du talonneur des Wasps, alors 4 semaines semble une sanction juste…

  • epa
    38928 points
  • il y a 1 an

Il s'en sort plutôt bien...

Comme Marchand, il prend 4 semaines...

  • frakc
    12358 points
  • il y a 1 an
@pascalbulroland

Il fallait s'y attendre: Ça à l'air d'être le tarif minimum européen pour un contact épaule-tête lorsque le joueur a un casier vierge et qu'on considère qu'il n'y avait pas "d'intention de faire mal" (ce qui me semble être le cas pour les deux). Après à mon avis l'action de marchand est beaucoup plus chaotique et confuse avec un triple placage bizarre, un joueur qui redescend très vite vers le bas, plus le bras de marchand qui est bloqué par Elstadt mais bon... Si ils partent du principe que c'est 4 semaines minimum, ça se conçoit.
Ce qui est plus dérangeant c'est la différence entre les organismes, 6 semaines pour s'essuyer les crampons sur la tronche de son adversaires côté anglais ou 3 semaines pour Nonu pour sa manchette dans la tête de Doussain, il y a un manque de cohésion. Prendre plus pour un placage haut dans l'action que l'on juge non intentionnel que pour un coup de poing pour se faire justice n'est pas normal.
Tiens donc, pas de citation ni de jugement pour ahki,.. Pourtant l'EPCR a bien sanctionné Marchand après coup sur une action non sifflée et on ne peut pas dire que le placage de Ahki n'a pas été pointé du doigt dans les médias... Moi qui croyait que seul l'arbitre et le TMO étaient corrompus, il n'y a malheureusement plus de doutes: La mafia du cassoulet a depuis étendu son empire malfaisant jusqu'aux hautes sphères du rugby mondial... 😄

@pascalbulroland

Marchand n’a pas pris de carton rouge pendant le match face à l’ubb.

  • frakc
    12358 points
  • il y a 1 an
@Atlantique SR

Je ne vois pas trop où tu veux en venir. Permettre à Botia de rentrer en cours de match la 4ème semaine à la 30ème minute? Les deux choses (arbitrage - commissions) sont forcément (et logiquement) indépendantes. Tu ne peux pas refaire le match et revenir en arrière. Un carton rouge mit à la 30ème minute n'a pas le même impact que si il est mis à la 70ème. Il n'a pas non plus le même impact si l'équipe en face ou la tienne prend un ou plusieurs cartons jaunes. Il n'a pas le même impact si ça concerne un ailier dans un match où tout se joue devant par rapport à un deuxième ligne et qu'en plus tu n'en a plus sur le banc. C'est moins impactant si ton équipe gagne que si ton équipe perd... Mais tu aurais peut être pu choper un bonus offensif que tu n'as pas eu. Bref, ça fait une infinité de paramètres impossibles à gérer. Il n'y a pas d'autres choix pour la commission que d'évaluer l’action et de mettre la sanction en faisant abstraction de l'arbitrage et des conséquences sur le match joué.

@frakc

le carton rouge (mérité) est déjà une sanction lourde et je pense qu’il est pris en compte par la commission.

  • frakc
    12358 points
  • il y a 1 an
@Atlantique SR

Je ne crois vraiment pas. Dans le règlement de l'EPCR "l'impact sur le match" est pris en compte pour déterminer la classification de la faute (légère, moyenne ou lourde) parmi d'autres facteurs. Et l'impact sur le match a plutôt l'air de se considérer par rapport à l'équipe qui a subit la faute et non pas celle qui a commis la faute.

d) The Disciplinary Committee or Judicial Officer will determine the appropriate entry point based on an assessment of a number of particular characteristics of the player’s actions, including whether or not they were intentional, whether or not they caused any injuries and whether or not they had any effect on the relevant match.

Dans les deux cas les deux joueurs ont étaient jugé sur une faute "niveau 2" avec une sanction base de 6 semaine.
Ensuite la peine se réduit (ou s'augmente) sur des critères parmi lesquels n'est pas mentionnée la décision arbitrale pendant le match

e) After deciding the entry point, the Disciplinary Committee or Judicial Officer will then consider whether the suspension should be increased from the entry point to take account of certain specified aggravating factors, such as a poor disciplinary record or the need for deterrence, and/or decreased from the entry point to take account of certain specified mitigating actions, such as a guilty plea, a good disciplinary record, the player’s conduct at the hearing and expressions of remorse.
C'est seulement par rapport au déroulement de l'audience que les atténuations sont accordées.
Quant au carton rouge il est mentionné en début de règlement (suspension et citation devant la commission automatique). Il est ensuite expliqué qu'un joueur peut être cités pour un carton jaune ou en absence de carton par l'expert, sans qu'il soit indiqué que l'absence de carton rouge sera pris en compte.
Dans les décision l'EPCR confirme que le carton rouge était mérité et en absence de carton rouge elle dit que l'action est passible de carton rouge. Ex Marchand:
The committee upheld the citing complaint, finding that Marchand had made contact with Buros’s head in a dangerous manner that warranted a red card. It then determined that the offence was at the mid-range of World Rugby’s sanctions and six weeks was selected as the appropriate entry point.
There were no aggravating factors and taking into account the player’s clear disciplinary record and good conduct at the hearing, the committee reduced the sanction by two weeks before imposing a four-week suspension.


L'absence de carton rouge pendant le match n'est pas cité pour alourdir la peine, il n'y a que des circonstances atténuantes.
Inversement dans le cas de Botia, son carton rouge n'est pas cité pour mitiger la peine, on retient comme pour marchand son attitude "positive" et son "casier" pendant l'audience;

The Committee upheld the red card decision, finding that Botia had made contact with Médard’s head in a dangerous manner. It then determined that the offence was at the mid-range of World Rugby’s sanctions and selected six weeks as the appropriate entry point.
Taking into account the player’s guilty plea and timely expression of remorse, as well as his prior disciplinary record, the Committee reduced the sanction by two weeks before imposing a four-week suspension which will conclude once La Rochelle’s TOP 14 fixture schedule is decided.

@Atlantique SR

Oui, il y avait 3 arbitres qui considéraient que ça ne valait pas un carton rouge sur le moment...
Mais au final, la sanction est la même pour une faute identique, donc logique

Derniers articles

Vidéos
News
News
Transferts
News
News
News
News
Vidéos
News
News