Stade Aurillacois : le parquet conclut à une mort accidentelle pour Louis Fajfrowski
Stade Aurillacois : le parquet conclut à une mort accidentelle pour Louis Fajfrowski.
Le 3/4 centre du Stade Aurillacois a perdu la vie au mois d'août dernier, lors d'un match amical face à Rodez.

Une mort accidentelle. C'est ce qu'a conclu le parquet d'Aurillac après l'autopsie réalisée sur Louis Fajfrowski, décédé à l'age de 21 ans. Victime d'un traumatisme thoracique, celui-ci a été "responsable d'une commotion cardiaque avec accélération du rythme qui a entraîné son décès."

La Montagne de préciser que le parquet "n'a pas pu démontrer qu'il y avait une quelconque faute imputable à qui que ce soit. C'est un accident malheureux."


PHOTO. Pro D2- Stade Aurillacois. Un nouveau maillot en hommage à Louis Fajfrowski

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Le commentaire est que le décès à eu lieu à la suite du plaquage et pas à cause du plaquage.
J'ai un peu de mal à saisir la nuance mais quoiqu'il en soit le résultat ne changera pas et la violence des chocs ne diminuera pas.
On pourrait quand même essayer de prendre des mesures sur la hauteurs des plaquage mais je pense qu'il ny a aucune volonté de le faire. Quand on voit le plaquage de Farell on peut se dire que les instances le vivent bien.

@Droitdevant

La différence, c'est que le plaqueur ne pourra pas être jugé pour homicide involontaire, c'est uniquement du droit en fait.
Dans la réalité des choses, ça veut bien dire que le jeune Louis ne serait pas mort s'il n'avait pas été plaqué au thorax.

au de la de la tristesse et du drame, c'est juste ingerable....faire quoi? il n'y a pas de bonne reponse a ca.

Ok, ce qui était redouté est arrivé, le décès d'un joueur de rugby sur le pré, suite à un choc "légal".

Maintenant, on fait quoi ?????

  • Pianto
    28055 points
  • il y a 6 mois

une conclusion qui confirme que le rugby dans ses règles actuelles est une pratique qui met en danger de mort les joueurs (professionnels à minima).

@Pianto

Comme le ski alpin ou le parapente.

C'est doublement dramatique ,en plus du décès du joueur d'Aurillac ,cette conclusion judiciaire va être extrêmement dur à vivre pour le joueur qui a pratiqué le plaquage...même si c'est un accident,il doit être effondré depuis le décès et là,ça ne va rien arranger pour lui...Terrible...

Quel drame.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
Transferts