SONDAGE. Top 14. Qui sera champion de France 2014-2015 ?
Top 14. Qui sera champion de France 2014-2015 ?

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
A l’heure où le Top 14 va reprendre ses droits, les spéculations concernant le futur champion vont bon train. Découvrez le point sur les forces en présence.
A l’heure où le Top 14 va reprendre ses droits, les spéculations concernant le futur successeur du RCT vont bon train. L’occasion pour nous de faire le point sur les forces en présence.

Les Favoris

Le RCT

Le premier favori pour succéder aux Toulonnais n’est autre que le RCT lui-même. En effet, les joueurs de Bernard Laporte qui ont réalisé le doublé championnat-coupe d’Europe la saison passée sont encore armés pour prétendre à la victoire dans les deux compétitions. En plus d’avoir conservé la plupart de ses joueurs majeurs, le staff varois à rajouté des recrues de haut niveau comme Leigh Halfpenny, James O’Connor ou encore Gerhard Vosloo. Remis de blessure, Chris Masoe sera de retour dans l’effectif. Néanmoins, le fait de jouer sur deux tableaux, le départ à la retraite de Jonny Wilkinson, et une éventuelle lassitude des cadres sont les éléments qui pourraient dérégler la machine toulonnaise.

Le CO

Le Castres Olympique, qui reste sur deux finales de Top 14 consécutives, devrait encore faire mal la saison prochaine. Les départs notamment d’Antonie Claassen et Brice Dulin devraient être comblés par les arrivées de Sitiveni Sivivatu, James Beattie ou encore Thomas Combezou. Avec un effectif à maturité, le CO aura encore un coup à jouer la saison prochaine.

Le MHR

Le Montpellier Herault Rugby a lui aussi conservé ses joueurs majeurs auxquels il a ajouté quelques joueurs très intéressants, comme Tom Donnelly, Ben Mowen ou Antoine Battut. Défaits de justesse par Castres en demi-finale la saison passée, les joueurs de Fabien Galthié devraient être encore au rendez-vous cette année.

Le Racing-Métro

Le Racing-Métro a encore sorti le portefeuille pour recruter du beau monde à l’intersaison. Les arrivées de Luke Charteris, Antonie Claassen, Brice Dulin et Johan Goosen en sont la preuve. Après une saison à s’acclimater à l’air de la capitale, le duo d’entraîneurs Laurent Labit-Laurent Travers pourrait donner la pleine mesure de son talent cette année. Battus en demi-finale par le RCT, les Franciliens joueront encore le titre cette année.

L'ASM Clermont-AUvergne

L’ASM fait partie des interrogations pour la saison prochaine. Après avoir dominé toute la phase allée du Top 14, l’ASM s’est littéralement effondré en fin de saison dernière. L’invincibilité à Marcel-Michelin terminée, les Clermontois qui semblaient être arrivés à la fin d’une ère pourraient repartir de plus belle dès cette saison. Vern Cotter remplacé par Jono Gibbes, des recrues de standing comme Jonathan Davies et Zach Guildford devraient apporter un nouveau souffle en Auvergne. Clermont devrait encore être dans le coup la saison prochaine.

Le Stade Toulousain

Le Stade Toulousain est apparu en retrait par rapport aux autres cadors la saison passée, mais on ne sait jamais : un retour en forme de Thierry Dusautoir et Luke McAllister et le visage de l’équipe de Guy Novès change totalement. Les arrivées de joueurs chevronnés comme Toby Flood ou Imanol Harinordoquy apporteront encore plus d’expérience à ce groupe qui devrait être à fond à l’approche des phases finales. Attention donc.

Le Stade Français

Le Stade Français a manqué de peu les barrages la saison passée, après avoir été en tête du Top 14 à plusieurs reprises. Certainement en forme trop tôt, les joueurs de Gonzalo Quesada auront à coup sûr à cœur de se racheter. Mais l’équipe dirigeante croit en ses joueurs puisque l’on a misé sur la stabilité, conservant l’ensemble des cadres. Hugh Pyle et Raphaël Lakafia pourraient apporter beaucoup à cette équipe notamment en période de tournoi des six nations où Sergio Parisse, Alexandre Flanquart, et Pascal Papé devraient être en sélection.

Les Outsiders

Pas passées loin de jouer les troubles fête la saison dernière, Bordeaux-Bègles et dans une moindre mesure Brive pourraient chambouler la hiérarchie cette saison. Bayonne qui mise sur la stabilité devrait encore être trop juste. Oyonnax et Grenoble ont beaucoup chamboulé leur effectif et il devrait falloir un peu de temps pour que la mayonnaise prenne, tout comme les deux promus, La Rochelle et à plus fortement parler le LOU, qui enregistre 17 arrivées !

Jean Tafernaberry (Le Rugbynistère)
Jean Tafernaberry (Le Rugbynistère)
Cet article est rédigé par Jean Tafernaberry (Le Rugbynistère), un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

on a vu le résultat

  • Ahma
    94024 points
  • il y a 1 an
@Yonolan

Tu es tombé dans une faille rugbynistéro-spatiotemporelle ?

Bouge pas, on envoie les secours.

@Ahma

merci de ton intérêt ...
Non pas du tout ; je fais quelques recherches pendant ces vacances et franchement quand on relis certaines choses bien après , c'est savoureux

  • Ahma
    94024 points
  • il y a 1 an
@Yonolan

C'est vrai, il faudrait faire ça plus souvent.
Personnellement j'espère que l'équipe d'Argentine va bien se vautrer au Japon, comme ça je pourrai longuement jubiler en relisant tous les commentaires qui depuis des mois en font une équipe terrifiante.

J'allais dire pareil😊, il y a quand même plus de monde qui voit La Rochelle champion plutôt que le Stade Français

Je pense que les 6 premiers seront les mêmes qu'en 2013 et 2014, car je ne vois pas les autres clubs capables de les concurrencer, même le Stade Français.
Pour moi, le titre va se jouer entre Toulon, Toulouse et Montpellier.

Brive au moins ne joue pas la relégation, après les miracles peuvent arriver.

C'est sur le Stade Français est loin d’être un favori, une demi pour cette saison serai déjà pas mal.

MAIS FRANCHEMENT, bravo le chauvinisme il y a quand même plus de monde qui pense que le titre reviendra à Grenoble, Bayonne ou La Rochelle plutôt qu'au Stade Français alors que ces trois sont des candidats directs à la relégation.

Pour Toulouse, il y a de forte chance, le Stade Toulousain va repartir de plus belle.

Quelle plaie ce chauvinisme toulousain !

Au vu des matchs actuels, difficile de se décider.
Après c'est très surement subjectif, mais je pense que Clermont peut repartir de plus belles cette année, avec une équipe un peu rebrassée mais toujours avec de bonnes bases. Les recrues sont au rendez-vous, principalement la ligne de 3/4, qui m'a déçu la saison passée par son manque d'innovation et d'explosivité comme elle nous a habitué (et oui, plus ils placent la barre haut plus on est critiques).
Cela dit, Toulon reste une équipe solide et devrait faire une belle saison, le MHR qui était pourtant dans une année de transition se trouve être plutôt en forme, le Racing a fini sa saison en force après une année de transition comme le MHR et je pense que les outsiders seront présents cette saison. Brive a montré de très belles choses l'an passé, l'UBB sera d'après moi l'équipe à suivre cette année.
Cependant j'ai l'impression que Grenoble a été assez limité cette année malgré quelques exploits (notamment à Mayol), cette année nous montrera s'ils en ont sous le capot, s'ils stagnent ou s'ils s'écrouleront. Un peu d’appréhension pour Lyon aussi, j'ai l'impression qu'ils ont énormément recruté lors de leur montée et je crains que leur équipe en soit dénaturée. La Rochelle à contrario ne m'a pas semblé recruter beaucoup, ce qui pourrait aussi leur porter préjudice avec l'élévation du niveau de jeu.
Concernant le SF et l'AB je n'ai pas trop d'avis, je leur souhaite de réussir même si j'ai l'impression qu'il s'agit de (très) bons joueurs avec un problèmes autres qui les limites.
Le CO m'a toujours semblé assez limités, mais malgré tout ils sont arrivés en finale 2 ans de suite, ils devraient s'en sortir s'en problèmes. Il y a surtout une vraie différence entre l'impression et l'efficacité de leur jeu je pense.

Merci à ce qui ont lu ce pavé et que le meilleur gagne (mais allez l'ASM quand même!)

  • Loyam
    37059 points
  • il y a 5 ans

Naturellement, le RCT. Mais là encore, je pense que le championnat sera très serré, et bien malin, qui peut donner les six qualifiés pour les phases finales, tant tout est possible.

j ai voté pour brive, on ne sait jamais, sur un malentendu B-)

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News