Se dirige-t-on vers la création de la Pro D3, passerelle entre le monde professionnel et le rugby amateur ?
Le projet d'une Pro D3 actuellement en discussion.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le projet de la création d'une division - dite Pro D3 - entre les mondes professionnels et amateurs avance, selon le Midi Olympique. Qu'en pensez-vous ?
C'est l'un des serpents de mer du rugby français. À quand la création d'une division dite de "transition" entre le monde professionnel et le rugby amateur ? Pour ceux qui s'en souviennent, la saison 1999-2000 avait vu naître la Promotion nationale, qui n'avait pas été reconduite. Quid de cette 2016-2017 ? Dans son édition du lundi, le Midi Olympique relance le débat avec une information : le projet d'une Pro D3 aurait atterri au bureau fédéral.

A l'initiative de cette division faisant le lien entre la Pro D2 et la Fédérale 1, Alain Gaillard, devenu président de Tech XV. Faisable ? Dans son esprit, et toujours selon le Midol, la Pro D3 regrouperait une dizaine d'équipes gérées et financées de moitié par la LNR et de l'autre par la FFR. Une Fédé qui serait plutôt favorable à la création d'une poule "élite" de Fédérale, qui compterait en son sein les clubs capables d'assumer la montée chez les pros. Un projet plus ou moins identique, mené lui par l'Union des clubs de rugby amateur français. Mais avant de faire le ménage, peut-être devrait-on déjà régler les problèmes financiers touchant de nombreux clubs professionnels ou aspirant à le devenir...Se dirige-t-on vers la création de la Pro D3, passerelle entre le monde professionnel et le rugby amateur ?Fédérale 1 : Chalon-sur-Saône forfait général pour la fin de saisonSe dirige-t-on vers la création de la Pro D3, passerelle entre le monde professionnel et le rugby amateur ?Fédérale 1 - La DNACG autorise le LMR à poursuivre sa saison
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • darki
    11277 points
  • il y a 4 ans

Pour ceux qui parlent d'un modèle de province à l'anglo saxonne, nous pourrions prendre l'exemple de l'Australie:
Des province qui jouent le super XV.
pendant que les différentes équipes dépendante d'une province joue le championnat de province les unes contre les autres(et donc si pas sur la feuille de match de la province, ils peuvent retourner jouer 1/2 match avec leur équipe.) et à la fin de la saison chaque province aligne 2/3 équipe de sélections pour le championnat d'Australie. Je sais pas si c'était très clair donc par exemple en France:
La province Midi-Pyrénées joue la coupe d'europe.
Pendant ce temps là, il y aurait le championnat de midi-pyrénées avec par exemple: stade toulousain vs castres vs Albi vs Montauban vs ..(vous avez compris le principe. 😉. Elles pourraient utiliser les joueurs de la province qui sont draftés et dispersés dans les différentes équipes de la province.
A la fin de la saison, un coach ou 2 est nommé à la manière du All Star Game en NBA et selectionne chacun 1 équipe pour jouer contre les selections du languedoc, d'ile de france, du Pays Basque...

Avec cette méthode, nous aurions l'avantage de garder les saines rivalités locales qui font l'amour de ce sport, mais aussi une méthode économique plus sur car la province est l'entité principale et à une grande visibilité ce qui lui permet d'épauler les équipes financièrement. Cela permet aussi à des régions qui n'ont pas de grande équipe pro dans la région (ex bretagne/nord pdc) de trouver plus facilement des financements et de la visibilité.

Mais bon, je suis pas sur que certains clubs soient d'accord avec cette idée...

@darki

Ce n'est surtout applicable que dans le Sud-Ouest et la région parisienne.

Et de fait, tuerait le rugby dans les autres provinces. Parce que même s'il n'y a pas de clubs en Pro D2 ou Top 14, la Bourgogne par exemple compte un sacré paquet de F1, peut être même plus que dans les comités du sud ouest. Et ne serait pas compétitive au plus haut niveau.

Il y a beaucoup de tres bons commentaires a cet article, bravo les gars!
Il y a les idees de creer des provinces comme dans l'hemisphere sud ou en Irlande.
On peut aussi aller plus vers le modele anglais.
Dans tous les cas, il faudrait diminuer le nombre de participants aux niveau 1, 2 et potentiellement 3 pros, des regles financieres claires, simples a appliquer et controler et strictes.
En pro, un nombre d'etrangers decroissants, 8 sur la feuille de match au plus au niveau, 6 en D2 et 4 en D3, ou quelquechose comme ca, ca permettrait de donner du temps de jeu au jeunes et ne serait pas trop difficile a accepter pour les clubs pros et leur modele actuel.
Interdire totalement la venue/presence d'etrangers dans l'effectif serait sans doute impossible vu les lois europeennes.
Je suppose qu'au niveau amateur, on ne peut pas permettre d'avoir d'etrangers qui ne vivaient pas en France les annees precedentes, peut-etre mettre un max au nombre d'etrangers dans les clubs amateurs, mais combien? 2? 3? le nombre de fois ou j'ai joue contre des equipes ou il y avait des gamins dont les parents avaient immigres en France mais qui se consideraient comme francais d'origine espagnole, portugaise, algerienne, viet...
Ce n'est vraiment pas une question si facile que ca a regler au niveau amateur, surtout dans les grandes zones urbaines ou il y a une immigration beaucoup plus importante que dans les campagne francaises

@Le Haut Landais

En ce qui concerne l'interdiction des étrangers au niveau amateur, ça serait dommageable pour ceux qui viendraient en France pour d'autres raisons que le rugby (études, boulot, mariage, ...) et qui voudraient pratiquer.

Il reste le Lundi a-midi et le Mardi matin pour les créneaux Télévisuels libres....

  • Loyam
    37059 points
  • il y a 4 ans

Depuis le temps que je l'espère cette D3, avec une assise autant sportive que financière, concernant 14 clubs et la possibilité de suivre les rencontres sur F3 région.
Ainsi, l'écart entre la Pro D2 et la F1 serait moins énorme.
Sorte d'apprentissage en quelque sorte, avant de faire le grand saut vers le monde professionnel.

@Loyam

L'écart se reporterait entre Prod3 et fédérale 1 et ce serait toujours le même problème.

  • markko
    242 points
  • il y a 4 ans

ça serait certainement une meilleure solution que ce qui existe actuellement.
Au 3 ème niveau national, on a 18 clubs au football, 18 clubs au basket et ...40 clubs au rugby. 40 clubs pour , comble de l'ironie, jouer 18 matches par saison et par club ! cherchez l'erreur !
il y a déjà une bonne dizaines de clubs pro et semi pro en féd 1 et de quoi créer cette pro D3.
ça serait,en quelque sorte, se mettre au diapason du rugby anglais qui compte 12 clubs pro au 1er niveau , 12 clubs pro au second niveau,16 clubs pro et semi-pro au 3 ème niveau et 4 x14 clubs en poules géographique au plus haut niveau amateur.
Pour harmoniser tout ça, on pourrait faire une structure 14 clubs en top14; 14 en pro D2, 14 en pro D3 et 4 x 14 en poules géographiques en élite amateur.

@markko

indépendamment

@markko

Marc
indépendemment du système que tu préconises dont on peut discuter, tu règles le pb de la D3 mais pas celui de la F1 où tu auras toujours des clubs désireux de monter et qui feront n'importe quoi.

@markko

Markko & Sapiac et si la "bonne direction" se situait à mi-chemin de vos 2 visions ??
J'imagine1 Niveau 3 Mixant 6 (Maxi 8) Clubs Pros (seuls concernés par montée -1 Seule, le Champion après 1/2 puis Finale !- avec les mms droits et obligations qu'à l'étage au-dessus = Passage + faciles d'1 niveau à l'autre, dans les 2 sens ! Et 1 seule descente..) et 6 Provinces Fédérales (redessinables à souhait pour équilibrer les niveaux, le paysage Rugbystique....) alimentées exclusivement par des -23 ans (Espoirs ou Pros) Sélectionnables émanant des Clubs du Bassin....Ainsi tu aurais 6 (ou 8) Clubs Pros Forts et Armés pour le niveau au-dessus qui rencontreraient des Provinces "Laboratoire" EDF qui joueraient sans "Pression du Résultat" et qui agglomèreraient le "Gratin" du Jeune Joueur....Les Jeunes pourraient ainsi rencontrer du niveau élevé, cela leur donnerait visibilité, cela leur permettrait d'aborder l'univers Pro avec qqs Billes...Alors que le Championnat Espoir ne prépare que trop peu....Je suis sur par exemple, qu'un Bourg renforcé (parce que + de moyens) opposé à la Province Est (Alimentée par Espoirs/Jeunes Pro de Lou, Oyo, Grenoble, Bourgoin) donnerait un Sacré niveau de Jeu, permettrait à Bourg d'envisager + sereinement le Passage au ProD2,faciliterait le passage des Province vers le Professionnalisme.....Bref, c'est Gagnant/Gagnant....

@markko

si je peux te suivre sur le nombre de clubs peut-etre trop important de clubs en F1, pour le reste cela ne solutionne rien et ne fais que déplacer le problème
on crée une division supplémentaire en occultant le fait qu'il y a du pognon dans toutes les divisions fédérales
alors top14-proD2-proD3-F1, les clubs de F1 qui voudront monter en D3 feront aussi une course à l'armement, tout le monde est capable de comprendre qu'il est impossible de se structurer en une intersaison donc commenceront à se structurer minimum 2 saisons avant d'envisager de vraiment monter et on retombera sur des différences énormes entre un promu et un club qui a l'ambition de monter en D3

ensuite a t'on réellement le potentiel humain et financier pour gérer cette D3
pour rappel la moitié des joueurs de Pro D2 gagnent moins de 3000 euros par mois...
est il réellement possible d'envisager une carrière sportive en gagnant 1500 euros par mois?

qu'en est il aussi de la visibilité de ce championnat censé attirer des sponsors pour financer tout ça?

moi ce qui me gène plus c'est l'inconséquence des dirigeants qui ne sont pas capables à défaut d'avoir une ambition mesurée au moins une ambition réaliste

c'est certain que la F1 telle quel nécessite des ajustements ... mais je ne suis vraiment pas convaincu par une D3

la seule chose que je verrais bénéfique pour tout le monde serait d'inclure les équipes espoirs au championnat de F1, ça relèverait le niveau espoir
un match Lille -espoir du stade français aurait de la gueule, tout comme un Vannes contre espoirs UBB etc etc

L'idée n'est pas mauvaise a condition de mettre les vraies barrières financières, des barrières en matière de recrutement, limiter l'age des joueurs pour créer de vrais viviers pour la PRO D2 et le Top 14 avec des joueurs sélectionnables uniquement . Il y a une piste a creuser.....

  • AKA
    48984 points
  • il y a 4 ans

Une division financée par la LNR et la FFR j' en tombe de ma chaise!!! J ' appelle vite mes potes éducateurs de jeunes au niveau amateur: eux ils ils ont dû tomber raides par terre!

  • Cedirak
    20477 points
  • il y a 4 ans

Encore une proposition qui ne peut être que temporaire.

Si on voulait se poser les vraies questions sur le rugby pro on accélèrerait la mise en place de provinces, qui est la seule alternative viable pour dégonfler la bulle financière dans laquelle le rugby est en train de se jeter; tout en favorisant à la fois ceux qui veulent faire du fric et l'équipe de France (à condition de s'assurer d'un minimum de joueurs sélectionnables à chaque poste).

@Cedirak

Si on crée des provinces comme au Pays de Galles par exemple, le rugby tel qu'on le connait est mort. Au PdG, les stades se vident et ce serait pareil en France.

  • AKA
    48984 points
  • il y a 4 ans
@Cedirak

Et quand les gars ne jouent plus en CE que font ils?

@Cedirak

Ce que tu proposes ressemble étrangement à ce que proposait Jacques Fouroux il y a plus de 20 ans ! Et c'est un modèle pour lequel je milite parce que c'est le seul moyen de s'en sortir surtout l'EDF.

Ces provinces ne devraient faire que la coupe d'Europe, ne regrouper que des joueurs français (ou limité à 1 ou 2 étrangers) et dans lequel l'EDF viendrait piocher les internationaux pour le Tournoi, les tournées et la CDM et ainsi réduire le nombre de match et au contraire augmenter la récupération et la préparation.

  • vevere
    50918 points
  • il y a 4 ans

Créer une PRO D3, c'est la fuite en avant assurée, la course à l'armement, les problèmes financiers...et toujours les mêmes problèmes à la "frontière" avec le rugby amateur.

On s'arrêtera ensuite à combien de niveaux pro?

  • vevere
    50918 points
  • il y a 4 ans
@vevere

J'ai compris la même chose que toi 😉

Et donc la F1,F2 et F3 deviendront de fait vertueuses et exclusivement "amateur"? Vaste fumisterie 😉

@vevere

Ce que je comprends, c'est que l'accession à la ProD3 ne se ferait pas en fonction d'un classement sportif mais d'une assise financière. Les clubs avec du fric seraient entre eux en ProD3 et ne viendrait pas "😜olluer" les divisions fédérales.

Pourquoi ne pas créer des provinces en parallèle: le nombre de licencié français est énorme. Il y a, je pense, assez de place pour créer des provinces(4 ou 5) et 2 ligues pro. Pour les qualifications à la coupe d'Europe et la challenge Cup on ferait quelque chose comme: le premier 1/4 de ces provinces en barrage face au moins bonne écurie du top 14, le 2/4 qualifié directe en challenge, le 3/4 face au moins bonne écurie du top 14, le reste, en barrage pour la challenge cup avec les autres "😜etites nations".

  • ladesh
    22945 points
  • il y a 4 ans

PRO TOTYPE serait le nom qui me semble le mieux adapté pour cette nouvelle idée (peut être éphémère) des têtes pensantes du rugby Français

@ladesh

Les têtes quoi ? du rugby français.

La seule chose qui panse, c'est leur ventre...

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
Transferts
News
News
News
News
Transferts
Transferts