RUGBY.  TRANSFERT. TOP 14. Un titulaire indiscutable quitte le CO avec l'espoir de jouer la Coupe du monde
Nick Champion De Crespigny, troisième ligne du Castres Olympique, annonce son départ à la fin de la saison 2023/2024. Crédit image : Screenshot Youtube
Castres se prépare à dire au revoir à Nick Champion De Crespigny. Le 3e ligne australien quitte le club à la fin de la saison 2023/2024 pour tenter sa chance avec les Wallabies en Australie.

C'est officiel : après trois saisons sous les couleurs du Castres Olympique, Nick Champion De Crespigny fera ses adieux au club tarnais à la fin de cette saison 2023/2024. Soit à l'issue de la finale entre Toulouse et Bordeaux ce vendredi soir à Marseille.

Le troisième ligne australien, apprécié tant pour ses performances sur le terrain que pour son esprit d'équipe, a décidé de rentrer en Australie pour poursuivre sa carrière.

Depuis son arrivée en 2021, De Crespigny s'est rapidement imposé comme un joueur clé pour le Castres Olympique avec 43 titularisations en 48 matchs. Avec sa robustesse et sa détermination, il a contribué à de nombreuses victoires du club et a su gagner le cœur des supporters castrais. 

Malgré une offre de prolongation de la part du CO, Nick a choisi de répondre à l'appel du pays. Une décision qui n'a sans doute pas été facile à prendre. Cependant, l'objectif de porter un jour le maillot des Wallabies semble être le moteur principal de son retour.

Pour rappel, la prochaine édition de la Coupe du monde aura lieu en Australie en 2027. Avant de pouvoir espérer jouer au niveau international, le troisième ligne va d'abord devoir faire sa place au sein de l'une des franchises australiennes de Super Rugby.

Les supporters du CO garderont sans aucun doute un excellent souvenir de Nick. Ses plaquages, sa présence physique et son dévouement infaillible resteront gravés dans les mémoires. 

Pour l'heure, la formation tarnaise n'a annoncé aucun 3e ligne dans son recrutement. Les deuxièmes lignes Jedrasiak et Ducat ont de leur côté signé en provenance de Clermont et Pau tout comme Baget de Bayonne. Nakosi n'a pas été conservé tout comme Hounkpatin, parti à Montpellier.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • franck81
    32809 points
  • il y a 3 semaines

Indiscutable ....mouais !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos