RUGBY. Pourquoi le nombre de licenciés a-t-il fortement baissé en France ?
Le nombre de rugbymen est en baisse en France.
En 2016/2017, le rugby français a perdu 16 550 joueurs. Pourquoi une telle baisse ? Tentative d'explications.

RUGBY : le nombre de licenciés en France est en chute libreLe rugby ne s'implante pas dans les écoles

C'est l'une des grosses différences avec le rugby anglo-saxon, souvent cité comme exemple. Le rugby "scolaire" n'existe pas en France, ou très peu. Combien d'écoles sont réellement concernées par le championnat UNSS ? Bernard Laporte l'a dit : il souhaite que le ballon ovale soit implanté dans les programmes. Au-delà de cet enseignement, le rugby peut également jouer un aspect social et donner envie à des jeunes - repérés par leurs professeurs - de se mettre au sport... et au ballon ovale. Comme c'est le cas à Bobigny, par exemple.

Le Top 14 (à nouveau) pointé du doigt, un rugby trop violent ?

Si le championnat de France de 1ère division est considéré comme l'une des causes du déclin du rugby tricolore, nul doute qu'il a aussi son rôle dans la baisse du nombre de licenciés en France. Comment ne pas voir un lien entre les violences des impacts vus cette saison - notamment lors des phases finales - et le fait que les enfants désertent les écoles de rugby ? Si on se met à la place des enfants : faire du chamboule-tout a peut-être moins d'attrait que de pratiquer un jeu fait de vitesse et d'évitements. Si on se met à la place des parents : peut-être n'ont-ils pas envie de voir leurs minots chausser les crampons et s'exposer à ce genre de chocs ?

Le XV de France ne fait plus rêver

On ne va pas se mentir : la vitrine du rugby tricolore, c'est l'équipe nationale. Or, depuis quand les Bleus ne nous font-ils plus rêver ? L'émotion ressentie lors du dernier France - Pays de Galles et ses vingt minutes d'arrêt de jeu sont déjà loin, très loin. Les Tricolores n'ont plus gagner face aux Blacks et aux Springboks depuis 2009 - soit près de dix ans ! - et le jeune public est à la recherche d'un match référence, qui lui donne envie de débuter ou de continuer le rugby. Imaginez un peu : un enfant âgé de dix ans n'a connu que l'ère Saint-André et les débuts compliqués de l'ère Novès... Inutile d'en rajouter sur le style de jeu du XV de France.

Le handball, véritable concurrent

En parlant d'équipe nationale qui réussit bien... La sélection de handball ferait rougir n'importe qui ! Le rugby a longtemps surfé sur l'effet "Coupe du monde 2007" mais aussi sur l'aventure de 2011 et le déclin du football suite à l'affaire Knysna. Or, le ballon rond va mieux, bien mieux. Et soyons honnête : quelles que soient les affaires auxquelles il est mêlé, il n'a pas d'équivalent en France, et le rugby ne pourra jamais le concurrencer. Le handball - un sport de contact comme le rugby - a lui le vent en poupe. Y a-t-il un lien ? Selon Sud Ouest, "le handball se classe à la 3ème place des sports collectifs en termes de licenciés, derrière le roi football et le basket." Le journal rajoute que le nombre de licenciés a... doublé depuis 2001, la Fédération enregistrant même "une augmentation de 7% du nombre de pratiquants" depuis les JO de Rio. Il y a en tout 518 000 handballeurs en France.

Les valeurs, quelles valeurs ?

Allons plus loin. Si vous êtes passés par une école de rugby, on vous a souvent répété qu'il s'agissait de "l'école de la vie". Les valeurs, tout ça, tout ça ! Seulement, et c'est naturel, les enfants vont s'identifier à leurs joueurs préférés, situés bien loin de la sphère de l'école de rugby. On a rêvé de devenir le nouveau Blanco, le nouveau Ntamack, le nouveau Michalak ou le nouveau Dusautoir, comme on rêve aujourd'hui de devenir le nouveau Fofana. Or, si les joueurs cités ont toujours fait preuve d'exemplarités, le monde professionnel a été touché par de nombreuses affaires : soupçons de dopage, cocaïne, mises en examen pour viol... De quoi rebuter les enfants ?

Pas de joueurs vedettes en tête d'affiche

Le foot a le duo Paul Pogba - Antoine Griezmann - et bientôt Kylian Mbappé - le handball a Nikola Karabatic, le basket Tony Parker ou Nicolas Batum... Et le rugby ? Si on devait citer LE joueur vedette du XV de France, de qui s'agirait-il ? Si avoir une tête d'affiche va à l'encontre du sacro-saint "esprit collectif", force est de constater qu'une vedette permet de mettre la discipline en-avant. Médiatiquement et sportivement parlant, de façon à inspirer la jeunesse. Un Guilhem Guirado ou un Louis Picamoles ne semblent pas avoir le profil de "star". Alors, Wesley Fofana ou Baptiste Serin peuvent-ils devenir les Sébastien Chabal de demain ?

La formation pointée du doigt

Dans l'article où nous rapportions la chute du nombre de licenciés, vous avez été (très) nombreux à réagir. En pointant du doigt l'explosion du prix des licences, d'abord. Puis en témoignant sur une formation peu amène à épanouir la nouvelle génération. @Teddy Tomba explique : "en moins de 8, cette année, j'ai vu l'un de mes fils apprendre le groupé pénétrant." Avant que @Martix n'enchaîne : "on a des discours d'éducateurs basés sur la compétition et le combat, même sur des M8, plutot que le plaisir."

@Dusqual cite de son côté l'exemple d'un jeune joueur qui "met bien 15 kilos à tout le monde et court au moins aussi vite... Alors, c'est pas compliqué, en match, les autres lui filent le ballon et il va à l'essai. Comme ça, lui n'apprend rien parce que c'est le plus fort, et les autres ont la vista de le trouver sur le terrain, mais comme c'est le plus grand, c'est pas très compliqué. Et quand les parents voient comment il marche sur tout le monde à 8 ans, l'année d'après, leurs mômes ne sont plus sur le pré parce que ça va être de pire en pire." D'où l'idée d'une catégorie de poids ? Où d'une aide pour former les bénévoles et les éducateurs...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    44316 points
  • il y a 11 mois

Ce n' est pas le problème si l' article est du réchauffé, le problème ,par contre, c' est que c' est toujours (hélas) d' actualité!!! Ce qui est sûr c' est que le chantier est immense. Il semble qu' il y ai aussi un (très) gros problème au niveau de l' exécutif, voilà: il y a peut j' avais constaté (à la suite de l' article de l' absence de Bernie d' une réunion importante sur les blessures dans ce sport) un fort consensus contre l'(es) action(s) de BL et sa quadrilla; passant la journée de hier avec d' anciens coéquipiers dirigeants où éducateurs dans différents clubs j' ai pu constater la même chose ,même de collègues favorables à BL lors de sa prise de pouvoir!!! Si certains pouvaient me dire ici s' ils ont la même perception j' en serai curieux 😉

  • ced
    96456 points
  • il y a 2 ans

"Les valeurs, quelles valeurs ?"
pour moi c'est LE problème, vous êtes allez sur le bord des terrains le WE ? moi j'ai été content que mes gamins arrêtent le rugby, nom d'oiseaux, bagarre, non respect de l'adversaire, arbitrage pitoyable etc ...
et effectivement tu passes au Hand et là tu parles de valeurs (malgré les paris)
ensuite tu regardes les pros : dopage drogues etc ... et surtout "chhhuuuutt" pas un mot
"mais non le gars qui fait 110 kgs et qui court le 100m en 10s à la 78e min c'est parce que c'est un AllBlacks" et la marmotte elle met le chocolat dans le papier alu

@ced

Le ministère recycle ?
http://www.lerugbynistere.fr/news/rugby-pourquoi-le-nombre-de-licencies-a-t-il-fortement-baisse-en-france-2806171235.php
La question est un peu différente mais l'analyse reste la même. Pour que le nombre de licences recommence à augmenter, il faudrait à minima (c'est loin d'être exhaustif) :
- Que l'EdF recommence à gagner.
- Que l'exposition médiatique du rugby pro ne fasse plus peur aux parents.
- Que le rugby amateur, essentiellement rural soit un peu mieux traité, avec davantage de moyens (sachant que c'est lma première victime des deux premiers points).
Vous y croyez ?

@lelinzhou

T'es vache de déterrer des articles aussi vieux, j'ai commencé à répondre à des messages...

@Team Viscères

Le dimanche on boit souvent un p'tit coup de trop au déjeuner (ou dîner à Toulouse).

  • magaxe
    85648 points
  • il y a 2 ans

En voila un gros débat!!!
a qui la faute???
je ne m’étendrais pas sur toutes les causes, l’équipe nationale, la qualité des écoles de rugby, des éducateurs ou de l'arbitrage....
Mais il y a un point essentiel à prendre en compte, la diversité des sports proposés aujourd'hui aux enfants...
dans ma campagne profonde, une commune sur 2 ou 3 , a construit un gymnase, avec basket ou hand ou badminton, ou judo, ou tennis couvert ou futsal....etc
alors qu'il y a 30 ans, j'avais juste le choix entre foot ou rugby...
je vous laisse deviner lequel j'ai choisi!!

Voilà, le nouveau discours la mode !
L'EDF prend une branlée, c'est la faute à l'edr !
Les licenciés désertent, c'est la faute à l'edr !
Les Commotions ? C'est la faute à l'edr !
Et puis quoi encore ? L'arbitrage ? Le prix de l'abonnement C+ ? La LNR ?
Alors, oui, l'offre en edr peut laisser parfois à désirer, mais pas partout, pas toujours !
Je dirais-mm que les choses tendent a être plutôt mieux qu'il y a 10 ans en arrière mm si biensur on peut encore améliorer (+ d'edr labellisées, + d'éducs formés qu'il y a 10 ans)...
La baisse de licenciés ne concerne pas exclusivement les EDR. On trouve à peu prèt le mm % de démissionnant dans toutes les catégories !
On peut invoquer les éléments extérieurs comme intérieurs, c'est sur cela influe...
Plus généralement, je pense surtout qu'il s'agit du dégonflement d'une Bulle de circonstance (effet mode post cdm 2007, ça faisait "in" de faire Rugby ! Peut-être un peu moins aujourd'hui)...Et puis dans un monde de plus en plus individualiste, les contraintes inhérentes à la pratique de ce Sport (la boue, la pluie, le froid, les bobos) tendent à faire fuir ce qu'on imaginait ètre un nouveau public acquis...
Les instances fédérales ne sont pas exemptes...
S'il s'agit de faire du nombre, miser sur les nouvelles pratiques c'est opportun...Mais aussi protéger, faciliter la pratique de ceux qui sont déjà dans la maison !
Et là, ça laisse qq peu à désirer...
Pour exemple, la toute nouvelle réglementation visant à limiter les effectifs en Balandrade (35+5 tutos) va mettre beaucoup de Juniors à la porte !!!!!

@MARCFANXV

[Le commentaire a été supprimé par son auteur]

rugby dans les écoles: le rugby n'a jamais été implanté dans les écoles, c'est pas compatible avec le milieu scolaire car les règles sont trop compliqués et il faut être trop nombreux pour faire une équipe.
Handball, basket, volley, on peut jouer à 10, foot en salle aussi et même sans connaitre les règle tout le monde peut participer et apprendre les bases rapidement.
Au rugby il faut compter au moins 20 joueurs dont la moitié qui connaissent un minimum les règles sinon c'est injouable.
Je pense pas que ça soit une raison de la baisse des licenciés.

Top14: de plus en plus de gens qui aiment le rugby critiquent le top14, un jeune qui entend ça n'a pas très envie de faire du rugby. On peut aussi voir que le nombre de spectateurs diminue un peu partout à part chez 2 ou 3 clubs.
Je pense que le top14 est une des raisons de la baisse des licenciés car c'est loin d'être la meilleure des vitrines.

XV de France: a titre personnel et à de rares exceptions prêt cette équipe ne m'a plus fait rêver depuis 2011. Avec Lièvremont j'avais peur contre des bras cassés mais contre une grosse équipe je croyais réellement à l'exploit, qui peut dire aujourd'hui qu'il croyait que cette équipe gagnerait un match en Af Sud?
Aujourd'hui le Pays de Galles ou l'Ecosse me font plus rêver que la France, le meilleur match de l'ère St André que j'ai vu c'est Angleterre-Pays de Galles lors de la WC15.
"Imaginez un peu : un enfant âgé de dix ans n'a connu que l'ère Saint-André et les débuts compliqués de l'ère Novès" 10 ans vous êtes gentils, si on considère qu'on commence à regarder les matchs vers 7 ou 8 ans, sa nous amène vers la génération 2003, donc ceux qui ont 14 ans n'ont connu que St André et Noves.

Handball concurrent: j'ai jamais considéré le handball comme un concurrent du rugby, pour moi ce sont 2 sports complètement différents.
Si le handball est un sport de contact alors le basket et le foot le sont aussi, pour moi ça reste encore un sport d'évitement, sinon on sifflerait pas de passage en force.

Valeurs du rugby: quelles valeurs? ça fait longtemps que les valeurs du rugby elles existent que dans les médias.
Quand en quittant le stade je me dis qu'on a gagné car l'arbitre l'a voulu j'ai honte. J'ai autre chose à faire dans ma vie que aller voir un match dont le résultat a été décidé par quelqu'un de haut placé.
Il parait que ça fait partie des valeurs du rugby d'accepter les décision arbitrale même quand on est plus proche du viol qu'autre chose. On se fait sodomiser 1 fois, puis une 2eme fois, la 3eme fois c'est pour nous, on est contents mais au fond de nous on a honte, mais il arrive un moment où on a autre chose à faire, participer à un spectacle truqué n'intéresse pas grand monde.
On parle de camaraderie, mais ça existe dans tous les sports, il n'y a pas que dans le rugby qu'on se retrouve pour faire la fête, ne croyez pas que les handballeurs français qui gagnent tout ont une vie de moine.
Je parle pas de dopage c'est pas la peine, mais selon l'AFLD le rugby n'est premier en contrôles positifs, c'est pas très médiatisé mais suffisamment pour calmer certaines personnes

Pas de tête d'affiche: y en a-t-il vraiment besoin? les résultats ne sont-ils pas plus importants. Karabatic, Parker ou Griezmann ont gagné avant d'être connu. Si le XV de France gagne le grand chelem en 2018 une tête d'affiche apparaitra forcément,mais dans un sport qui gagne rien c'est difficile d'en trouver. Chabal a été créé de toute pièce par TF1 qui en avait besoin pour la coupe du monde, sinon il restait inconnu.
On peut aussi voir les Blacks qui sont une marque à eux tous seuls. Tout le monde les connait mais presque personne ne pourra citer 8 noms actuels

La Formation: vaste débat; il y a tellement de choses à revoir que la liste est longue.
La première chose serait de mettre le plaisir avant le résultat, c'est génant d'entendre parler de combat et non de jeu en regardant un match de benjamins voir poussins.
Certains parlent de catégorie de poids à la place de l'âge, attention de ne pas aller trop loin, un gosse de 8 ans de 50kg ne pourra jamais rivaliser avec un gosse de 14 ans de 45 kg. Par contre on pourrait limiter le poids à chaque catégorie et monter au dessus ceux qui dépassent une limite choisie par des gens qui s'y connaissent beaucoup mieux que moi

  • Kad Deb
    24561 points
  • il y a 2 ans
@fabien81

C'est vrai que le rugby à 15 est difficile à mettre en place en milieu scolaire. Mais le rugby à 7, le jeu à toucher sont des alternatives intéressantes.

@Kad Deb

[Le commentaire a été supprimé par son auteur]

  • PEPOYE
    3942 points
  • il y a 2 ans

et du coup les parents ont affaires à des gens formés et compétents (donc ça rassure ...

  • PEPOYE
    3942 points
  • il y a 2 ans

pour parler d'un point que je connais bien puisque ça fait 17 ans que je joue au handball. Au Handball si tu veux être éducateur tu as la possibilité de passer des diplômes pour ça tout est prévu et même si ce n'est pas obligatoire c'est fortement conseillé (avec des directives communes) donc une formation des plus jeunes qui est bien maîtrisé et les filières de détection tournent bien du coup les bons jeunes jouent et ça se voit dans les résultats car toute les équipes jeunes ou presque sont championne d'Europe ou du monde

  • Essai
    2729 points
  • il y a 2 ans

Tout à fait d'accord sur le point de la violence. Mon cousin joue en U14 à l'ASM, et lors d'un déplacement à Grenoble, leurs coachs et formateurs leurs ont dit que si ils se prenait une catolle, il devait déclencher une bagarre générale. C'est du grand n'importe quoi !!! Si on commence à faire ça les valeurs de l'ovalie ellles sont bafoués !!!

  • dusqual
    27106 points
  • il y a 2 ans

j ai peut etre un début d explication:

"Karim Ben Ismaïl a suivi Thierry Dusautoir avec les Barbarians pour Le Magazine L’Équipe. Où il est confirmé qu’à la veille d’affronter l’Écosse en match de préparation à la Coupe du monde 2015, quelques joueurs, dont les Toulousains Maestri et Huget, se sont plaints auprès de Saint-André de l’exigence de leur capitaine. Les mots de Dusautoir : « La manière a été blessante et lâche […] J’ai eu beaucoup de mal à m’en relever. Puis j’ai décidé de laisser ce sac de plomb derrière moi, pour ne pas me noyer. » "

@dusqual

Intéressant ! Mais c'est quoi le rapport avec la baisse de licencié ?

  • dusqual
    27106 points
  • il y a 2 ans
@CantaLove

le délitement de la vitrine?

@dusqual

C'est plutôt derrière le rideau ça justement, mais effectivement ça contribue. Çà me fait penser à Papé qui va se plaindre de Fabrice "j'aime pas balancer mais Estebanez c'est une belle petite salope"

  • dusqual
    27106 points
  • il y a 2 ans
@CantaLove

ce que je voulais dire c est que c est une des raisons de la perte de vitesse de l edf.

  • bernie
    8481 points
  • il y a 2 ans
@dusqual

C'est moi ou le comportement de Maestri et Huget ressemble à un caprice d'enfant gâté (dans le cas où l'info est vraie) ?

  • dusqual
    27106 points
  • il y a 2 ans
@bernie

c est une confirmation, donc a priori, y a pas de raison... les autres noms n ont pas filtré mais c est des joueurs "dont" huget et maestri, donc y a pas qu eux...
et oui ca ressemble au ptit qui va se plaindre a la maitresse (philippe, si tu me lis...)

Il y a vraiment des gens qui veulent devenir le nouveau Blanco? Perso c'est plus l'ancien Blanco qui me faisait rêver...

  • Chams
    7093 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

Jvois pas la différence, 11 secondes au 100 mètres c'est pas plus impressionnant que 11 côtelettes à l'apéro
Un compétiteur, ça compétite

  • Vinz
    2441 points
  • il y a 2 ans

Entièrement d'accord sur le dernier point : la formation des petits n'est pas adaptée. Mon garçon a intégré l'équipe des moins de 11 alors qu'il n'avait pas encore 9 ans (il est né le 31 décembre), et comme il est taillé comme une ablette, il se prenait à chaque match des autobus de 30 cm et 15 kgs de plus que lui. Ce n'est pas moi que ça a effrayé, c'est lui qui n'y a plus pris de plaisir. D'autant que c'était toujours le même gamin, celui qui avait naturellement "du ballon", qui était placé en demi de mêlée, et touchait 95% des ballons... Ca a été un crève-coeur de le voir partir vers le foot !

  • Vinz
    2441 points
  • il y a 2 ans
@Vinz

J'ajoute qu'à aucun moment mon fils n'avait le droit de s'amuser à taper au pied dans le ballon : pour trouver une touche, faire une chandelle, marquer trois points. Ca faisait pourtant partie des choses qui le motivaient pour ce sport ! Et quand je vois le niveau comparé des internationaux français et all blacks dans ce secteur du jeu, je me dis que ça serait pas inutile de permettre à tous les joueurs, avants comme arrière de travailler ce secteur de jeu dès le plus jeune âge !

  • dusqual
    27106 points
  • il y a 2 ans
@Vinz

oui quand j etais gamin, un tiers des cours de rugby c etait des jeux avec le pied, ca a complet disparu aujourdhui.
ca me fait mal de dire ca mais dans un sens c est pas plus mal qu il fasse du foot.
ca l empechera pas d y revenir dans quelques années s il se lasse du foot ou si les choses changent d ici la.

Sujet tabou mais l'arbitrage dégoûte aussi pas mal de jeunes, mais c'est vrai que lorsque l'on est en sélection régional l'ambiance est plus à la fils de puterie qu'a la camaraderie

@LeptitBergeracois

La faute à l'arbitre....looool

@LeptitBergeracois

Pas sujet tabou, mais sujet nul et sans fondement.
Parce-que demande à des potes footeux ou basketteux ou handballeux si l'arbitre fait toujours l'unanimité.
Non, car ceux qui le jugent sont supporteurs d'un des deux camps.

Mon frère a quitté le rugby pour le basket il est -de15, ça a déjà été mentionné mais c'est l'état d'esprit général qui lui a vraiment déplu, jeu de bœuf ou on fait péter les plus balèzes, petit tas sur petits tas sans aucun jeux de passe, mentalité naze avec volonté de faire mal à l'adversaire. Aucun côté fun la dedans. J'ai pratiqué les deux sports et j'ai l'impression que même le basket qui est un sport collectif fortement individualisé reste plus collectif que le rugby dans les catégories de jeune. Je dis pas que c'est comme ça dans tous les clubs mais le constat est là et il est aussi fait par d'autres.
Je suis vraiment partisan pour que la formation se fasse à 7 et avec des catégories de poids jusqu'à 14-15 ans. Dans l'état actuel des choses ils n’apprennent absolument rien

  • mth
    327 points
  • il y a 2 ans

Bien évidemment les catégories de poids sont nécessaires pour apprendre à faire vivre le ballon ou prendre du plaisir. Quand j'étais gamin, le rugby c'était avant tout le partage (du cuir comme tout dans notre vie extra-sportive). Le professionnalisme n'a pas amené que du bon. Et nos dirigeants ont trop souvent été dans la "lignée A.Ferrasse" sans se rendre compte que les temps avait changé.

il y a aussi le fait que les contacts sont de plus en plus violents non pas qu'en top 14 mais dans toutes les catégories, jusqu'aux clubs de séries.

Des équipes de jeunes qui deviennent des "sélections" régionales où l'esprit de camaraderie n'existe presque plus et des équipes de jeunes qu'on essaie de formater pour écraser plus ou moins violemment les autres.

J'ai vu des éducateurs d'un grand club bordelais qui demandaient à leurs joueurs (M8) de marcher sur leurs adversaires pour gagner un match de poule d'un petit tournoi régional.

On essaie de former des pros, plus des joueurs...

Très très bon article et commentaires . Je ne suis pas partisan des catégories en fonction du poids.

  • bernie
    8481 points
  • il y a 2 ans

Dans le registre financier, il y a aussi un autre point à prendre en compte : le prix des places (notamment au Stade de France car je connais bien). ça devient compliqué financièrement pour certains pour voir leur équipe nationale (qui en plus ne fait pas rêver) car il faut payer le transport, l'hôtel et la place et dans le contexte économique actuel, c'est un luxe que beaucoup ne peuvent plus se payer. Du coup, le Stade de France draine des gens qui ne sont pas forcément des passionnés de rugby mais qui ont du pognon. De même, le sport gratuit à la télé est de plus en plus en plus rare (cf CE, tournoi des 6 nations, coupe du monde). Là aussi, tu es obligé de débourser pour voir les matchs...
Le rugby est devenu un sport de riche et non plus forcément un sport de passionnés.

Le rugby était fait pour les amateurs. Les joueurs étaient les vrais propriétaires du jeu, et la règle dictée par le board ne variait qu'en fonction des demandes des joueurs.
Notre jeu est devenu professionnel. Les "acteurs économiques" ont mis la main dessus, et les règles ont varié pour des impératifs de rendement. Nécessité de le rendre vendable à la télé, il est devenu violent quand il était auparavant viril, il est devenu dangereux.
J'ai joué trente ans sans blessures grave. Je suis sort à 42 ans du terrrain d'entraînement avec un traumatisme cervical qui aurait dû en toute logique me laisser tétraplégique.

Mon fils aîné a été un joueur fanatique de 6 à 16 ans. Il a fait une pause cette année pour se consacrer à ses études. S'il devait avoir six ans de nouveau, comme parent, JAMAIS je nenl'enverrais à l'école de rugby (sauf à retourner en Irlande ou en Nouvelle Zélande).
Pour qu'il enchaîne les commotions? Pour qu'il soit à la merci d'une générale "à l'ancienne" comme on en voit ici complaisamment relayée et défendues par des crétins qui Nous disent que "c'est ca le rugby"?
Pour lui donner l'exemple de presid'ents de clubs avides qui "gèrent" la ressource humaine comme de la viande, parce qu'ils "payent"! ? Qui crachent sur le maillot de leur équipe nationale quand elle les prive de "leur investissement".

Ce sport n'est plus mon sport. Il existe aujourd'hui un truc qui porte le nom du jeu auquel j'ai joué autrefois, mais qui n'a plus rien à voir.

J'ai beaucoup milité pour que mes amis envoient leurs enfants jouer. Je ne le ferai plus jamais.

  • dusqual
    27106 points
  • il y a 2 ans
@Wolfhound

j ai arrêté également le rugby a cause de la violence que mettaient les mecs sur le terrain.
je l expliquait y a pas longtemps ici, les mecs me visaient a cause de mon "petit" physique. la ou ma technique faisait, la différence, j'avais plus 20 ans nom plus et la fatigue venait plus vite, donc avant l accident, j ai coupé court. mais comme toi certainement, j ai commencé très tot et j ai passé de super moments, mais pas dernièrement.

@dusqual

Tu n'as pas dit petit physique, tu as dit nain. Je me souviens très bien.

  • dusqual
    27106 points
  • il y a 2 ans
@Marc Lièvre Entremont

héhéhé
c est pour ca que j ai mis petit entre guillemets. en plus j ai pas dit nain, j ai dit plus petit que dulin, si je me souviens bien, meme si ca veut un peu dire la meme chose...

L'idée des catégories de poids, j'ai du mal à la cerner.

D'un côté, je comprends facilement les bénéfices qu'on peut en tirer: les plus costauds apprennent à jouer autrement qu'avec leur gabarit et mettent de côté le rentre-dedans, les plus petits ne se font pas écraser et ne se voient pas mis sur la touche pour leurs carences physiques alors qu'ils ont des qualités techniques.

En revanche, jusqu'à quel âge faire durer ces catégories ? Si un type d'1m90 et 100kg a des qualités techniques développées, pourquoi est-ce que je prendrais en compte le joueur d'1m80 et 80kg qui a la même technique mais n'a jamais fait face à des joueurs plus physiques ?

Cette option pour moi, c'est la mort du "rugby pour tous" dans le sens où, même si la qualité du jeu augmente, seuls les joueurs les plus athlétiques, à quelques exceptions près, pourront atteindre le haut niveau.

Moi qui joue 9 avec mon 1m80 et 81kg, j'ai toute ma vie plaqué des types deux fois comme moi et je suis toujours là pour en témoigner. Si je n'avais joué que contre des types de ma taille étant adolescent, je n'aurais pas tenu longtemps en Séniors où je suis le plus léger.
Si on leur apprend à tous, petits comme grands, à privilégier les espaces et à plaquer aux jambes, il n'y aura pas plus de blessures que dans d'autres sports.

Avant tout ce sont aux éducateurs à apprendre aux enfants à jouer un beau rugby et non pas faire du coaching pour remporter le tournoi local. J'ai aussi le souvenirs d'équipes en u13, la mienne comprise, qui se contentaient de passer la gonfle à leur meilleur joueur. J'ai vu certains d'entre eux devenir professionnels avec un succès mitigé car habitués à faire le coffre à ballon depuis toujours.

  • dusqual
    27106 points
  • il y a 2 ans
@Imanol votre idole

c est au niveau des écoles qu il faut faire ca. au dela de 14 ans, les physiques commencent a s affirmer et c est a ce moment la que tu peux rassembler tout le monde. mais si t a commencé a 10 ans par exemple, t as eu 4 ans pour chercher l intervalle.

@Imanol votre idole

Il me semble que l'idée d'appliquer des catégories d'âge serait plutôt destinée à l'EDR voire jusqu'aux U14... Bien sur qu'après il faut que chaque joueur puisse plaquer les plus costauds, après je pense que le système actuel ne permets pas à un talonneur ou 2e ligne même international de savoir faire une passe de 20m sans soucis (contrairement à ce que nous montre régulièrement les talons All-blacks)...

Pour avoir longtemps pratiquer le hand, je confirme que c'est un sport qui a beaucoup de points communs avec le rugby (contrairement aux idées reçues), ce qui en fait un concurrent direct. En effet, il y'a le même genre d'esprit : contact, course dans les espaces, cadrage-décalage, un contre un, franchissement...

De même, le manque d'attractivité du rugby est général : les gens sont moins motivés, les structures de moins bonnes qualités etc. Par ailleurs, cela se ressent fortement dans les affluences en Top 14 (l'EDF est pour l'instant épargné, mais pour encore combien de temps ?) à l'exception de La Rochelle ou de Clermont, le ST à du mal à faire de plein, le champion 2016 idem, le SF c'est le même combat.
Le rugby français est dans une crise qui s'approfondis de plus en plus.

@Vae Victis Brennos

Pour avoir connu le hand via des amis, j'ai préféré 100 fois mettre mes enfants au hand qu'au rugby. L'esprit du jeu y est encore présent ainsi que l'esprit d'équipe...

  • Chams
    7093 points
  • il y a 2 ans
@Puchpuch

Ca reste la foire aux béquilles et gestes de pute, le hand. Dans la catégorie sport de débiles, il est exactement au même niveau que le rugby. Du coup, c'est un sport génial 🙂
Il est probablement moins pollué pour le moment, car moins médiatique.

@Chams

"La foire aux béquilles et au gestes de putes" ? LOL
Je peux te dire que ça n'a STRICTEMENT rien à voir avec les "coups de putes" que l'on fait ou que l'on subi dans un ruck.
Par ailleurs, comment ce sont les joueurs les plus puissants (donc théoriquement les plus débiles dans le sens je fonce tête baissée) qui organisent et qui gèrent le jeu, le hand est nécessairement moins débile que le rugby.
(Je défend ici le hand car je trouve que tu lui fais un faux procès. Je préfère cependant le rugby au hand et c'est pour cela que je suis ici)

@Chams

Il y a quand même beaucoup moins de bagarres générales, de parents qui poussent à mort les enfants ou d'éducateurs qui poussent les enfants à faire n'importe quoi.

Après tu as raison, il est moins pollué car moins médiatique et que surtout il y a moins d'argent en jeu...

Très bonne analyse. Je rajouterai le soucis avec la ligue et Goze qui ne pensent pas aux amateurs

  • CEVEN
    156468 points
  • il y a 2 ans
@charly le vrai

Vous manquiez Charly, vous & vos analyses.
LNR == Rugby Pro
FFr == monde amateur+EDFs
Autre chose ?

On aime bien dire en France qu'on est tout le temps en crise ou dans une période difficile quelque soit le domaine...
Dire que les conditions sont pas réunies pour que l'équipe nat soit au top oui
Mais faut il réformer sans cesse ? quand la prochaine réforme portera ses fruits le rugby aura évolué...
Alors nous courrons après un rugby qui plait, qui gagne, mais a nous de créer un style de rugby qui sera adopté par les autres équipes ou qui leur tiendra tête, à recopier ce qui se fait ailleurs on sera toujours en retard...

Notre heure de gloire reste le french flair, et on l'a pas copié ca !

@Pierroburro

comme l'a dit Ellissalde recemment, une crise c'est ponctuel, la ca fait 15ans que ca dure.

Tu parles de reformer sans cesse alors qu'il n'y a zero reforme ni evolution dans l'organisation du rugby francais depuis des lustres

le french flair, super mais si on arrive a le faire 1 fosi tout les 20ans, ca veux dire que c'est pas ce que l'ont fait la plupart du temps, donc pourquoi s'identifier a un truc que l'on ne fait pas ?

en attendant, on fait rien (et ca se voit dans les resultats)

@LaGuiguille

Je dis qu'on aime bien se mettre dans la merde peut être plus qu'on ne l'est, le rugby évolue et on a pas pris le tournant c'est comme ca et c'est dommage, maintenant on va courir après une manière de faire qui n'est pas la notre au lieu de se créer une identité et un style de jeu !

ah oui je suis d'accord avec toi pour le french flair, mais demande à des étrangers ce qui nous caractérise comme style de jeu et j'ai bien peur qu'ils n'aient que ca à dire ! On a pas de style de jeu qui nous correspond et qui nous définit comme on a plus de joueurs qui définissent l'équipe de France non plus (comme dit dans l'article)

Derniers articles

Transferts
News
News
Sponsorisé Guides
News
Vidéos
News
News
News
News
News