Rugby. Coupe du monde. Les Tonga avec leurs facteurs X face à l'armada irlandaise, attention au choc !
Les Tongiens devront se battre pour exister dans cette poule B. Crédit image : Screenshot Youtube Rugby World Cup
Les coéquipiers Sonatane Takulua vont tenter de faire bonne impression dans cette poule B. Ils débutent la Coupe du monde samedi face à l'Irlande.

Nouvelle mesure d’éligibilité

Depuis 2022, le sélectionneur Toutai Kefu bénéficie d’une nouvelle règle concernant la sélection de ses joueurs.

Désormais, les joueurs internationaux peuvent changer de sélections selon deux conditions. Ils ne doivent pas avoir disputé de matchs officiels avec cette sélection depuis au moins 3 ans, tout en étant nés dans le pays qu’ils veulent représenter ou avoir un parent (voir grand-parent) né dans ce même pays.

Une mesure très bénéfique pour les nations du Pacifique (Fidji, Samoa, Tonga), qui récupèrent ainsi des joueurs originaires de leurs pays qui étaient bloqués après avoir eu des sélections pour d’autres pays comme la Nouvelle-Zélande et l’Australie en particulier.

Les aigles de mer (surnom des joueurs de l’équipe des Tonga) se présentent à la Coupe du Monde avec 8 joueurs bénéficiant de cette nouvelle règle. On retrouve deux anciens Wallabies (Adam Coleman et Lopeti Timani), cinq joueurs qui ont évolué avec les All Blacks (Charles Piutau, Malakai Fekitoa, George Moala, Vaea Fifita et Augustine Pulu).

TOnga
1
Fisi’ihoi
2
Ngauamo
3
Tameifuna
4
Lousi
5
Fifita
6
Halaifonua
8
Fifita
7
Talitui
9
Pulu
10
Havili
11
Kata
12
Ahki
13
Fekitoa
14
Taumoepeau
15
Piutau
16
Moli
17
Koloamatangi
18
Apikotoa
19
Paea


20
Funaki
21
Vailanu
22
Takul
23
Inisi

Sans oublier le centre du Stade Toulousain Pita Akhi, qui a évolué avec l’équipe nationale de Nouvelle-Zélande en rugby à 7.

Des performances mitigées

Autant de joueurs habitués au haut niveau, que ce soit avec leurs clubs ou avec leurs précédentes sélections. Toutai Kefu possède donc un vivier plus important de joueurs, mais doit effectuer un gros travail pour intégrer ces éléments pour le mondial en un an.

Les résultats récents sont plutôt compliqués pour les Tonga qui ont fini derniers de la Pacific Nations Cup 2023 en subissant une lourde défaite face aux Samoa (34-9).

La tâche s’annonce difficile pour les Tongiens dans cette poule où ils devront notamment affronter les champions du monde en titre springboks, les Irlandais et les Écossais. Des joueurs comme Charles Piutau devront être à leur meilleur niveau s’ils veulent réaliser le même exploit qu’en 2011, avec une victoire face à la France, finaliste de la compétition.

1
Porter
2
Kelleher
3
Furlong
4
Beirne
5
Ryan
6
O'Mahony,
8
Doris
7
Van der Flier
9
Murray
10
Sexton
11
Lowe
12
Aki
13
Ringrose
14
Hansen
15
Keenan
16
Herring
17
Kilcoyne
18
Bealham
19
Henderson


20
Baird
21
Casey
22
Byrne
23
Henshaw
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Match intéressant. Pas forcément pour une victoire des Tongiens mais on peut espérer voir du jeu, physique, mais pas que avec des joueurs de retour au bercail ... Fekitoa, Akhi, Puitau ...

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News