RUGBY - L'électrocardiogramme n'est plus obligatoire pour obtenir sa licence
L'électrocardiogramme a été supprimé de l'arrêté.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le code du sport a été modifié. Les examens nécessaires pour obtenir un certificat médical et prendre une licence sont désormais moins contraignants.

RUGBY AMATEUR. Les grosses évolutions des certificats médicaux qui pourraient faire chuter le nombre de licenciésIl y a près d'un an, nous évoquions l’obligation de réaliser un électrocardiogramme de repos à la première délivrance de licence pour tous les joueurs de 12 ans puis, tous les 3 ans jusqu'à 20 ans, puis tous les 5 ans jusqu'à 35 ans. Une mesure inscrite dans l'arrêté du 24 juillet 2017. Or, on peut lire dans l'arrêté du 9 juillet 2018 que le code du sport a été modifié. On constate désormais que pour la pratique du rugby à XV et à VII :

  • de 12 à 29 ans, en compétition ou hors compétition, une attention particulière est portée sur
    • l'examen cardio-vasculaire
    • l'examen du rachis.
  • A partir de 40 ans, en compétition : 
    • il est complété par la réalisation d'une remnographie cervicale tous les 2 ans pour les joueurs de première ligne entre 40 et 44 ans et, à partir de 45 ans, tous les ans pour les joueurs de première ligne et tous les 2 anss pour les joueurs des autres postes ;
    • une attention particulière est portée sur l'examen cardio-vasculaire et sur la surveillance du bilan biologique glucido-lipidique ;
  • A partir de 40 ans, hors compétition, une attention particulière est portée sur : 
    • l'examen du rachis cervical ;
    • l'examen cardio-vasculaire et sur la surveillance du bilan biologique glucido-lipidique

On constate que ces dispositions sont moins contraignantes que celles inscrites dans l'arrêté du 24 juillet 2017 :

  • A partir de 40 ans, en compétition : 
    • d'un bilan cardiologique comprenant un électrocardiogramme, une échocardiographie et une épreuve d'effort ainsi que d'un bilan biologique glucido-lipidique à 40 ans, 43 ans, 45 ans, 47 ans et 49 ans puis une fois par an après 50 ans ;
    • d'une remnographie cervicale tous les 2 ans pour les joueurs de première ligne entre 40 et 44 ans et, à partir de 45 ans, tous les ans pour les joueurs de première ligne et tous les 2 ans pour les joueurs des autres postes ;
  • A partir de 40 ans, hors compétition : 
    • la réalisation tous les 5 ans d'un bilan cardiologique comprenant un électrocardiogramme et une épreuve d'effort ainsi que d'un bilan biologique glucido-lipidique ;
    • la réalisation d'une remnographie cervicale ou lombaire tous les ans pour les joueurs de première ligne présentant des antécédents de pathologie cervicale ou lombaire

Reste à savoir si ces dispositions concernent la saison 2018/2019 ou bien la suivante.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bonne nouvelle : pas d'electrocardiogramme, en revanche le touché rectal devient obligatoire afin de s'assurer que les joueurs supporteront les sodomies arbitrales. (Idée de M. Maroile bougedelà de Toulon 83, validé à l'unanimité de président Laporte)

non mais l'histoire de l'electro cardiogramme etait debile
on veut inciter les jeunes à faire du sport et on en rajoute les contraintes
obtenir un certif médical ça prend au plus une semaine... un rdv chez le cardio c'est souvent 1mois et demi minimum

  • tropico
    16888 points
  • il y a 2 ans
@sapiac76

je trouvais cette règle débile aussi mais par contre il faut savoir qu'il y a quand meme pas mal de généralistes qui ont la machine pour le faire

ni pour regarder l'équipe de France

  • Ahma
    95233 points
  • il y a 2 ans
@Dormeur 15

Tu confonds avec l'électroencéphalogramme, qui est plat quand on regarde l'équipe de France.

Y a pas une petite erreur sur l'article : de 12 à 39 ans et pas 29 non ?

Faut-il comprendre qu'avant, pour les joueurs de moins de 40 ans il n'y avait rien ?
Si c'est le cas, j'ai le sentiment (sans être médecin ou serge Simon) qu'il y a une amélioration du suivit .. ?

@Le Bourbonnais

Non, il n'y avait rien. Dans certains clubs, un médecin tamponnait les certificats médicaux à la chaîne. À Marseille, un club avait même fait un faux tampon.

@Le Bourbonnais

Cela ne veut pas dire qu'il n'y avait rien ...rien d'imposé pour la licence! les clubs et les joueurs se chargeaient d'eux-même de faire les tests et examens médicaux.

@noComment

Mouais... J'ai jamais vu un mec faire de zèle lors d'un renouvellement de licence perso.

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
News
Transferts
News
News
Vidéos
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News