Kitakyushu 7s - Quel bilan pour la nouvelle génération des Bleues, lancée sur la route olympique ?
Il reste trois tournois aux Bleues pour espérer rentrer dans le Top 4 qualificatif.
Les Françaises s'élancent vers la quatrième étape du circuit mondial, avec les Jeux olympiques dans un coin de la tête.

 

Rugby à 7. France 7 Féminines vice-championne du monde derrière les Black FernsRugby à 7. France 7 Féminines vice-championne du monde derrière les Black FernsAprès une très belle médaille d'argent lors de la dernière Coupe du monde à San Francisco, l'équipe de France de rugby à 7 féminin s'est replongée très rapidement dans le circuit mondial. Une saison décisive avec une qualification pour les Jeux olympiques à aller chercher. Tout a commencé à Glendale dès le 20 octobre, un tournoi où les Bleues ont montré d'entrée leurs ambitions en terminant quatrièmes, après une courte défaite en demi-finales face aux États-Unis (21-19). 

À Dubaï en revanche, bilan plus mitigé pour les Françaises avec une septième place obtenue à la suite d'une élimination en quarts face à ces mêmes Américaines (12-10) et d'une autre défaite en match de classement face à la Russie (21-10). Même désillusion à Sydney, puisque les Bleues terminent sixièmes du tournoi après un ultime match perdu face au Canada (19-17). À Kitakyushu, les Françaises devront sortir d'une poule compliquée pour accéder aux quarts, composée de la Nouvelle-Zélande (championne du monde en titre), de la Russie et du Japon.

Un groupe jeune et prometteur

Si certaines cadres sont encore-là pour mener la maison bleue, comme Fanny Horta la capitaine ou Marjorie Mayans, France 7 féminines connaît aujourd'hui un vent de fraîcheur avec des joueuses qui se révèlent petit à petit. Des jeunes filles talentueuses, qui ont de beaux jours devant elle, puisque la moyenne d'âge du groupe sélectionné pour Kitakyushu atteint les 24,5 ans. 

Dans cette liste, on retrouve des joueuses qui se sont déjà distinguées dans le milieu du 7 comme Coralie Bertrand, élue révélation de l'année sur le circuit mondial la saison passée ou encore Joanna Grisez, récente championne du monde universitaire. Les deux Rennaises Caroline Drouin (meilleure joueuse du championnat l'année dernière) et Jessy Trémoulière (meilleure joueuse du monde 2018) seront également présentes au Japon. Tout comme Anne-Cécile Ciofani, la meilleure marqueuse française cette saison (10 essais).

Crédit vidéo : World Rugby.
Malheureusement, France 7 Féminines devra se passer d'une grande partie de ses « habituées » pour l'étape japonaise. Montserrat Amédée, Pauline Biscarat et Camille Grassineau sont toutes les trois absentes. Jade Le Pesq, victime d'une rupture du ligament croisé antérieur en 2018, a de son côté repris les entraînements et pourrait être de retour pour Langford.

Les JO en ligne de mire

Kitakyushu, Langford puis Biarritz. Trois étapes pour voir France 7 féminines rentrer dans le Top 4 et décrocher directement sa qualification pour les Jeux olympiques, sans passer par les qualifications. Pour l'instant, les affaires sont mal engagées puisque la France est certes cinquième, mais possède 14 points de retard sur l'Australie. Il faudra donc réduire l'écart ce week-end à Kitakyushu, un tournoi qui avait bien réussi aux Bleues l'année dernière puisqu'elles étaient arrivées en finale face à la Nouvelle-Zélande.

Elles avaient notamment inscrit un superbe essai lors des matchs de poule face aux États-Unis. Une rencontre remportée haut la main (36-0), qui leur avait permis d'accéder aux quarts de finale par la suite :

Si jamais elles ne rentraient pas de la Top 4 mondial cette saison, les joueuses de David Courteix devront passer par les qualifications régionales qui auront lieu à Kazan en Russie du 13 au 14 juillet.

Jeux Olympiques : les Bleus passeront par... Colomiers pour décrocher leur qualification !Jeux Olympiques : les Bleus passeront par... Colomiers pour décrocher leur qualification !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Aller les filles!

Tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir, l'espoir fait vivre donc vive les Bleues.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
Transferts
News
News