Racing 92 : Martin Castrogiovanni donne sa version des faits sur la virée à Las Vegas
Racing 92 : Martin Castrogiovanni sort de son silence.

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Racing 92 : Mis à pied par son club et en procédure contre ce dernier, Martin Castrogiovanni se défend et donne sa version des faits sur la virée à Las Vegas.

Martin Castrogiovanni prépare sa défense. Et souhaite "rétablir quelques vérités" maintenant que "[son] contrat avec le Racing 92 est rompu". Fin avril, l'international italien avait brillé par son absence lors de la 1/2 finale de Champions Cup de son équipe face à Leicester. Prétextant - selon son club - un retour en Argentine pour s'occuper de sa grand-mère malade, Castro était en fait à Las Vegas pour accompagner les joueurs du Paris Saint-Germain, qui célébraient leur victoire en Coupe de la Ligue. Les photos de la virée avaient fait le tour de la toile.Racing 92 : Martin Castrogiovanni donne sa version des faits sur la virée à Las VegasPHOTO. Quand Martin Castrogiovanni part faire la fête à Las Vegas avec les joueurs du PSGLa suite ? Une mise à pied pour le joueur de 34 ans, alors qu'une procédure est en cours et le Conseil des Prud'hommes devrait bientôt rendre son verdict. En faveur du club ciel et blanc ? Du pilier ? Silencieux depuis le début de cette affaire, Castrogiovanni est donc sorti du silence via un communiqué, envoyé au Midi Olympique. Il l'affirme : il n'a pas menti à son club, qui aurait lui-même refusé qu'il se joigne à ses coéquipiers pour la demi-finale de Champions Cup.

Je n’ai pas souhaité m’exprimer sur les différentes accusations et déclarations faites à mon sujet depuis près d’un mois par mon club, le Racing 92, qui m’a condamné dès le début publiquement avant même de m’entendre. Mon contrat avec le club est aujourd’hui rompu, j’ai donc décidé de sortir de ma réserve et de rétablir certaines vérités car les déclarations qui ont été faites sont inexactes, ce qui m’a beaucoup affecté sur le plan sportif et sur le plan humain. Je ne suis pas celui qui a été décrit et je n’ai jamais voulu nuire à mon club que j’ai toujours soutenu par ailleurs. Il a été dit que j’avais menti pour ne pas assister à la demi-finale de la Champions Cup contre Leicester à Nottingham, le 24 avril dernier. C’est totalement faux puisque c’est le club lui-même qui m’a demandé de ne pas venir assister au match pour des raisons totalement indépendantes de ma volonté. Cette information m’a été donnée au dernier moment, car je m’apprêtais à partir avec mes coéquipiers pour l’Angleterre alors que je n’étais même pas prévu dans le groupe retenu sur la feuille de match.

Je suis naturellement en mesure de prouver cela et mon équipe juridique est chargée d’apporter toutes les explications utiles dans le cadre de la contestation de mon licenciement. Je ne comprends pas l’attitude de mon club suite à mon voyage aux États-Unis, j’aurais aimé en discuter dans le secret du vestiaire comme nous avons pour habitude de le faire. Malheureusement mes dirigeants en ont décidé autrement et ont choisi de faire des commentaires par voie de presse sans aucun respect pour ma personne. Je ne comprends pas non plus ma mise à pied jusqu’au licenciement qui m’a isolé de mes coéquipiers et de mes entraîneurs, à qui j’aurais simplement voulu dire au revoir. Je pense aujourd’hui à tous mes proches qui sont également affectés par cette « affaire » qui porte gravement atteinte à mon honneur et ternit mon image, ce qui n’est pas sans conséquences sur mon avenir professionnel. J’aurais aimé finir ma carrière d’une autre manière et ne pas être traité d’une façon aussi brutale car j’ai toujours vécu pour le rugby qui m’a donné tant de joies et d’émotions.


Terminera-t-il sa carrière sur cet épisode peu glorieux ? Selon vous, peut-il prétendre à un dernier contrat professionnel ? La décision du tribunal pourrait être déterminante pour son avenir.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mounjet
    23521 points
  • il y a 4 ans

Castro, t'as peur de rien quand même: pour laver le linge sale en famille, l'aurait fallu que tu sois pas à poil sur le web au milieu des gonzesses et des whisky coca...
Quant à la non sélection, vu le niveau de ta saison...

  • XVOurs
    13972 points
  • il y a 4 ans

Rétablir la vérité, la main sur le cœur, par médias et réseaux sociaux interposés...
Si Castrogiovani s'estime vraiment lésé dans cette affaire, qu'il saisisse la justice pour procédure de licenciement abusif. Fera-t-il cette démarche ? Pas sûr.

C'est un peu gros, ce genre de licenciement, si les dires de Castro sont vrais, aurait provoqué une réaction des joueurs ...

Il semblerait que plusieurs clubs d'Honneur et Promotion d'Honneur suivent ce possible transfert de prêt. Après, si il veut vraiment faire la fête, conseillons-lui la 4 ème série!

Derniers articles

News
News
Vidéos
Vidéos
Transferts
Vidéos
News
News
News
News
News