Racing 92 - Jacky Lorenzetti tacle ses supporters, ils lui répondent

Racing 92 - Jacky Lorenzetti tacle ses supporters, ils lui répondent
Racing 92 - Jacky Lorenzetti veut plus de folie chez les supporters.
Le président du Racing 92 Jacky Lorenzetti estime que les supporters n'ont pas assez porté l'équipe contre Toulouse. Ils n'ont pas beaucoup aimé la réflexion.

Stade Toulousain : Didier Lacroix tacle le Racing 92 et la sono de la Paris La Défense ArenaCe dimanche, la Paris La Défense Arena avait des airs de stade Ernest Wallon à l'occasion du quart de finale entre le Racing 92 et le Stade Toulousain. Si l'enceinte francilienne n'a pas fait le plein avec 27 000 places occupées selon L'Équipe (30 000 pour Le Parisien) sur 32 000 disponibles, l'ambiance a été belle pour ce choc franco-français. Et ce, surtout grâce aux supporters toulousains qui avaient fait le déplacement en très grand nombre pour encourager leurs joueurs. De fait, ce match à l'extérieur s'est finalement un peu joué comme à la maison. Un 16e homme qui a porté la formation toulousainse, réduite à 14 pendant une heure, vers la victoire. Au grand dam du président du Racing 92, Jacky Lorenzetti, comme il le confie à L'Équipe :

Le bilan est décevant, il ne faut pas se le cacher. On a tous pris un coup sur le carafon. On a abordé ce quart de finale sous les meilleurs auspices, avec nos meilleurs joueurs disponibles. [...] On avait notre meilleure équipe. Et on jouait chez nous ; enfin, il était présumé qu'on joue devant notre public...C'est une autre déception de ne pas avoir été plus soutenus par nos supporters. L'Arena était remplie (environ 27000 spectateurs), c'était superbe mais on a surtout entendu les Toulousains, c'est vrai. Il reste du travail pour transformer nos spectateurs en supporters.

Certes, il y a plus de monde qu'à Colombes, et le Racing 92 propose un beau rugby (meilleure attaque du Top 14). Mais le public qui se rend aux matchs n'est pas forcément un public de passionnées comme à Toulouse, où les gens sont "biberonnées au rugby depuis des décennies". Le président francilien déplore cette distance qu'il existe encore entre les supporters et l'équipe. "A Marseille, ils ont un groupe de supporters qui s'appelle les fadas. Nous, on en est encore loin." Jacky aimerait plus de folie.

Une rencontre avec les supporters est d'ailleurs prévue. Mais l'ambiance ne devrait pas être chaude. Via Le Parisien, le président de la plus grosse association officielle de supporteurs du club estime que c'est une "belle flèche dans le dos". Les joueurs ne sont pas les seuls à être déçus et à avoir les boules. "On a tous les boules d’avoir perdu mais quand je lis des propos comme ceux-là, j’ai envie de lui répondre : « quelque part, ça t’apprendra, essaie de trouver une autre solution. Avec l’argent, tu fais tout, mais tu ne fais pas les supporteurs.» Il va falloir qu’il regagne notre confiance." Après ces nouvelles déclarations du président du Racing 92, le cliché selon lequel le club francilien n'a pas de supporters n'est pas prêt de disparaître.

Derniers articles

News
News
News
Transferts
Transferts
News
Transferts
News
News
News