Pro D2 - La réponse du Biarritz Olympique à la Ligne nationale de rugby
Le Biarritz Olympique tient tête à la LNR.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Rappelé à ses obligations par la Ligne nationale de rugby, le Biarritz Olympique a répondu par un courrier diffusé sur les réseaux sociaux.

La LNR tape sur les doigts du BOPB et lui rappelle ses obligationsVa-t-on assister à une guerre de positions ? Au milieu du conflit entre le Biarritz Olympique et le quotidien régional Sud-Ouest, se trouve désormais la LNR. Telle la Suisse, la Ligue, neutre, a tenté de calmer les débats tout en rappelant au BO qu'il y avait un règlement et qu'il fallait le suivre. Estimant être dans son bon droit suite à "l'Affaire du journaliste refoulé", et sommé de répondre dans les plus brefs délais par Paul Goze, le président basque Jean-Baptiste Aldigé a bien rédigé une missive. Publiée sur les réseaux sociaux avec la mention "À demande publique, réponse publique", elle explique pourquoi l'envoyé de Sud-Ouest n'a pu aller au front pour assister à l'affrontement entre Biarritz et Brive.
Selon Aldigé, la tribune de presse était pleine. "24 journalistes se sont vus accorder une accréditation [...] la capacité d'accueil aux journalistes au sein de la tribune de presse a donc été atteinte ce jour-là." Grâce à l'annexe jointe à la lettre, on note qu'il y a bien 24 personnes accréditées...Mais aucune ne semble affiliée à Sud-Ouest. Ce qui laisse supposer que c'est en amont que le ou les journalistes du quotidien régional ont été "bloqués" et pas seulement devant le stade Aguilera.
 

Pour les prochaines rencontres où l'affluence journalistique sera importante, Jean-Baptiste  Aldigé explique que "la mise à disposition de places situées non loin de la tribune de presse sera envisagée". Difficile de savoir s'il s'agit de vraies places ou bien si les journalistes (de Sud-Ouest ?) auront pour seul plan de travail leurs genoux. Pour le club et son président, "toutes les obligations du BOPB vis-à-vis des médias ont été respectées", précisant que l'accès à deux entraînements rugby sont ouverts au public et aux médias chaque semaine.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

https://www.youtube.com/watch?v=vj2Azxfq-aQ

  • AKA
    48784 points
  • il y a 1 an

J' ai déjà dis ici que je me tape de leurs histoires mais les manières de la nouvelle gouvernance du BO me laissent penser qu' ils prennent tout le monde pour des buses et que çà n' augure pas grand chose de bon pour l' avenir à moyen terme de ce club!!!

Bon. Quatre articles là-dessus… Maintenant ça suffit ! On aime le rugby de clochers, certes, mais les différents d’un club avec sa grille de chou locale restent d’un intérêt plus que limité…

[Le commentaire a été supprimé par son auteur]

Pffoouuu ! Peut on demander à Bernie d'en parler chez Hanouna ? C'est au niveau de cette polémique à 2 balles...

  • Ahma
    93285 points
  • il y a 1 an

Je m'intéresse peu habituellement au feuilleton de l'été, mais celui-là devient franchement palpitant.
Si quelqu'un connaît Presselib, peut-on nous dire s'il est plausible qu'ils se voient légitimement attribuer six places en tribune de presse et qu'il n'y en ait aucune pour Sud-Ouest ?

@Ahma

Le BOPB et Presse Lib' sont partenaires. On les retrouve dans la liste officielle sur leurs sites respectifs.

Il y a d'ailleurs dans la liste disponible sur le site du BO le partenaire suivant: JOURNAL SUD OUEST

Mon sentiment, sans connaitre les coulisses, est que Presse Lib' est proche de la nouvelle équipe dirigeante. En effet, la page Facebook du club a partagé nombre de leurs articles (ayant le BO comme sujet) depuis la mise en place du nouvel organigramme, alors que je dois avouer que ce média m'était inconnu bien qu'il existe depuis 2013 si je ne dis pas de bêtises.

Si je devais me risquer à la supputation, je dirais que le duo Aldigé-Gave a attribué plus de places que nécessaire à Presse Lib' au nom de leur nouveau partenariat mais surtout afin de se couvrir au moment où Sud-Ouest viendrait râler.

  • Ahma
    93285 points
  • il y a 1 an
@Imanol votre idole

Merci pour ces précisions, c'était également le soupçon que j'avais.

  • Khris
    19611 points
  • il y a 1 an

Au vu du nombre de présent de presselib, on peut prédire un nouveau partenariat avec eux, a moins qu’il y en ai déjà un.
Et les deux noms sans spécification du quotidien, c’est normal ? Si on tape leur nom sur Google on trouve pas d’article avec leur nom, alors que pour les autres oui, d’ailleur c’est Hamid imakhoukhene il n’y a pas de «H» à imakhoukene.
Au final pas sure que ce soit une bonne idée de publier ça.

  • darki
    11237 points
  • il y a 1 an
@Khris

M.Barroumes est le président d'une radio locale mais pour l'autre j'avoue que je ne trouve pas... Il travaille peut être pour le BO. Je sais que par exemple certains clubs de foot emploie des gens possédant une carte de presse pour leur com... Ou un journaliste amateur a demandé une place et est passé avant Sud Ouest.

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News