Présidence de la FFR - Alain Doucet dévoile son projet de Promotion nationale entre la Pro D2 et la Fédérale 1
Alain Doucet dévoile son projet de Promotion nationale.
Candidat à la présidence de la FFR, Alain Doucet a dévoilé son projet de Promotion nationale entre la Pro D2 et la Fédérale 1 avec la participation des Espoirs.
Candidat à la présidence de la FFR, Alain Doucet n'a pas la même verve et exposition médiatique que Bernard Laporte. Mais cela ne l'empêche pas d'avoir des idées. Le secrétaire général de la FFR, amené à démissionner le 2 juillet prochain, a notamment dévoilé à La Dépêche ce mardi son idée pour réformer la Fédérale 1. À l'heure actuelle, c'est la création souhaitée par la Fédération d'un "Pro D3 développement", afin d'épauler les plus gros clubs amateurs et développer le rugby au nord de la France, qui retient l'attention.Présidence de la FFR - Alain Doucet dévoile son projet de Promotion nationale entre la Pro D2 et la Fédérale 1Vers une D3 développement pour faciliter le passage entre la Fédérale 1 et la Pro D2 ?Avec Eric Champ et Lucien Simon, Alain Doucet prône de son côté la mise en place "d’un championnat baptisé Promotion nationale" entre la Pro D2 et la Fédérale 1 avec deux montées après des phases finales. Une compétition qui regrouperait 28 équipes au sein de deux poules. Comme la FFR, il souhaite que "des clubs à fort potentiel basés dans la moitié nord du pays" soient inclus. "Des villes comme Strasbourg, Nantes, Rouen bénéficieraient de wild-cards" pour se frotter à des formations ayant déjà connu le haut niveau comme Tarbes ou Auch.

"Le but, c’est de créer un airbag entre la Pro D2 et la Fédérale 1 qui pourra alors retrouver une vraie saveur avec des équipes du même calibre". L'une des nouveautés, et non des moindres, c'est que le championnat de Fédérale 1 ne serait pas ouvert à la montée. Son champion n'étant pas autorisé à intégrer ni la "Promotion nationale" ni la Pro D2 "sauf désistement ou cas exceptionnel". Le candidat Doucet souhaite enfin donner de l'importance au championnat Espoir en intégrant aussi les équipes de jeunes des clubs du Top 14. Si elles ne seraient pas autorisées à monter, "les jeunes pourraient s’aguerrir contre des joueurs confirmés". Il n'est d'ailleurs pas rare de voir des éléments du groupe pro évoluer un temps avec les Espoirs notamment après une blessure.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    46072 points
  • il y a 3 ans

Qu' est ce que ce panier de crabes? Les bras m' en tombent, encore des actions "électoralistes"!!!

Il y a beaucoup de passionnés sur ce site qui "connaissent" l'univers du rugby alors pourquoi Le Rugbynistère ne ferait pas un post regroupant les propositions que nous faisons ?

On est pas plus bête que les autres non ? Et on devrait arriver a mettre nos "clubs" de côté pour proposer quelque chose de construit ?

What Do You Think 🙂

Ceux qui evoquent des provinces type super rugby, meme si je saisis bien les cotes positifs que cela pourrait nous amener, il y a deux trois trucs a mentionner malgre tout:

- Ce n'est pas du tout dans l'ADN francais, dans notre culture. Notre rugby, c'est un rugby des villes et villages, un rugby de voisinage et de terroir, pas un rugby d'institution. Ce serait dommage de fossoyer tout ca, cette culture du local, pour encore plus de centralisation... Croyez moi, le monde n'en manque pas, de centralisation!
Les Clermont, Brive, Agen, Pau, Bayonne, Toulon, Toulouse, La Rochelle, Beziers etc, vous voulez vraiment que ca devienne Rhone Alpes, Acquitaine, Acquitaine D2, Picardie et Bretagne D2?
Ce serait insipide et apathique. Bureaucratique, j'ai envie de dire!

- Est-ce vraiment la solution pour le top 14, et l'edf? Pas evident... Le probleme, on est d'accord, c'est la montee/descente synonyme de paradis/enfer. Un club qui descend voit tous ses joueurs et sponsors deserter, signifiant que tout est a recommencer. La descente est donc ATROCE et a eviter a tout prix. De toute evidence, ca grippe le championnat, quand on voit que meme le champion en titre a failli y passer... Cependant, il y a tout a fait moyen de limiter cette trouille en ventilant le top 14 et la pro d2, avec 3 ou 4 montees. Ca devient donc quasi "normal" de retourner de temps en temps en D2 = plus de desertion des joueurs et sponsors, possiblite de vrais plans long terme (ou la descente ne vient pas aneantir le travail), hausse du niveau de pro d2, avec des clubs qui ont quasi le niveau du top 14, augmentation de la visibilite...

- et pour l'edf, le problem est plutot la formation et le niveau individual et collectif de nos jeunes. Car une province ne fait pas tout: l'irlande a des provinces depuis bien longtemps, ca n'a pas fait d'eux des champions du monde (malgre deux belles saisons). A l'inverse, les anglais ont un championnat comme nous, et ont ete champions, et sont la seule nation du nord a concurrence le sud (sur les dernieres annees). Donc non, ce n'est pas le noeud du problem de notre equipe nationale.

En tout cas ne renions pas notre culture rugbystique. On voit ce qui se passe quand on essaye d'oublier le French flair: on perd!!!

je trouve ces propositions complètement nulles

comme d'habitude en france on veut sauver la veuve et l'orphelin et on oublie que l'excellence et la masse c'est contre productif
à vouloir trop protéger le plus faible, on le rend encore plus faible
tout d'abord pourquoi vouloir absolument sauver un promu????????????
heureusement que c'est difficile pour un promu de se maintenir!!!!! ça prouve que quand on monte il faut progresser, se structurer etc etc
d'où on veut que 100% de promus se maintiennent???? c'est juste débile

la ligue fermée, là aussi comment vouloir qu'une ville comme Brest ou Le havre puissent un jour avoir une équipe pro si il n'y a pas de passerelle?????
ça veut dire que si un entrepreneur ou un investisseur avait l'intention de mettre des billes dans ce genre de club, déjà que c'est rare, là c'est mort avant même de commencer

j'en ai marre aussi que l'on sur protège les espoirs!!!!!!! à 20 ans on doit être capable de jouer en top14 et ce quel que soit le poste
dire que la maturation d'un pilier est lente c'est du flan!!!!!!!!! y'a qu'à demander aux frères Francks, à Cole etc etc

leur projet tend à uniformiser les niveaux, les équipes alors que la différence est saine

si j'entends que la F1 est bancale c'est peut-etre simplement parce qu'il y a trop de clubs et trop de poules
Réduisons la F1 à 28 ou 30 clubs en 2 poules, responsabilisons les dirigeants de clubs en renforçant les controles et les responsabilités pénales des présidents puisque c'est surtout l'aspect financier qui pose problème
certains clubs de divisions inférieures refusent de monter .... je vois pas pourquoi ce ne serait pas le cas en F1

il est vrai que le championnat espoir est moyennasse.... l'intégrer au championnat de F1 ... pourquoi pas
il y a 30 clubs pros... 30 équipes espoirs + combien de clubs de F1???? 30+30 en 4 poules de 15 sachant que les montées et descentes ne concerneraient pas les équipes espoirs? pourquoi pas.... à voir ... avec phases finales ... seuls les clubs finalistes monteraient .... si ce sont des équipes espoirs ...pas de montées et les relégués de l'étage supérieur sauvés, si ce sont des ayants droits alors ils montent
par contre les 2 derniers ayant droits de chaque poule descendent systématiquement

Je rejoins beaucoup d'entre vous sur les modalités proposées, très discutables mais j'avoue être heureux de voir que l'on figerait Pro et Amateur.
Pour être impliqué dans un club amateur Fédérale 2 l'an passé (et fédérale 3 cette année), c'est terrible voire dangereux de rencontrer des clubs qui ont d'anciens Pros quand nous on aligne des espoirs.
Mon club préfère gagner sa division de temps en temps plutot que de monter et descendre car alors bonjour les tensions budgétaires.
Les sponsors en amateur ont besoin de stabilité.

Il y aura des gagnants: les clubs de F1 convié à participer à cette D3 fermée et ceux qui resteront sur le carreau et qui verront partenaires et municipalités investir ailleurs. C'est vraiment entériner définitivement le divorce entre le monde pro et amateur.
Il identifie bien les problèmes (heureusement depuis le temps qu'il grenouille à la fédé) mais je suis pas convaincu.

La bonne nouvelle pour le rugby français ? Les mauvaises audiences sur BeIN !
Quand on touche au porte-monnaie, nos dirigeants se bougent le c**. Et les droits TV, c'est vraiment le nerf de la guerre. Nous pouvons donc continuer d'éteindre nos écrans et regarder en streaming pour avoir du changement.

Concernant Doucet, il est très discret sur la FFR. Pourtant, il est à l'intérieur et doit bien connaître les problèmes. Au contraire des français de la FIFA, il devrait dénoncer le système et faire des propositions concrètes. Là, je suis sûr qu'il aurait beaucoup plus de publicité dans les médias et de soutien de la communauté. Protéger quelques responsables de comité et jouer petit ne le fera pas gagner contre Laporte...

  • Lex
    38505 points
  • il y a 3 ans

Je suis plutôt dubitatif sur une division fermée, qui ne pourrait pas espérer monter en division.
Honnêtement les problématiques sont bien identifiées, mais alors la solution proposée ne me fait pas franchement vibrer.

Allez, je prends un risque : Ca ressemble plus à un coup de com' pour drainer des voix des comités modestes, qu'a un véritable axe de développement.

@Lex

Dusqual parfaitement d'accord avec toi

  • dusqual
    29050 points
  • il y a 3 ans
@Lex

pour ma part je pense que la solution vient de la, en tous cas pour la sante du rugby francais.
le systeme de descente est ce qui fait que le diffuseur est satisfait, par ce qu il rentre dans le melo avec les histoires de bandes de potes qui se resserent pour sauver la saison et ceux qui pleurent parce qu ils n ont pas reussi a le faire, et puis y a aussi ceux qui montent qui eux, pleurent mais de joie et tout un peuple derriere.
bref comme l expliquent si bien les gens de canal: le feuilleton top 14.
chacun pense ce qu il veut mais je prefere un championnat type super rugby ou les gars se font plaisir, ou ils tentent parce qu ils pas la pression de perdre le match, ils ont juste l envie de le gagner et avec la maniere.
en plus de ca ce systeme est responsable de l escalade financiere dans laquelle se trouve le rugby francais et qui tue les clubs de petites communes. mais c est egalement ce genre de fonctionnement qui amene a plus de dopage. alors qu en ligue fermee les clubs ont le temps de voir long terme et de donner un sens et des moyens a la formation.

  • Pianto
    32782 points
  • il y a 3 ans

on entend chaque année 5/6 histoires de dépôt de bilan et de descentes administratives, il y a donc quelque chose à faire de ce côté là.

Par exemple, on pourrait gagner la montée en prod2 pour deux ans et cumuler deux exercices pour déterminer la descente, ça donnerait le temps de s'adapter, structurellement, financièrement, ...

Pourquoi ne pas intégrer dans le championnat de PRO D2 deux voir trois sélections d'espoir sous l'égide de la FFR ?

  • Pianto
    32782 points
  • il y a 3 ans
@virilmaiscorrect

en basket, l'équipe de l'INSEP (16-17-18 ans) joue au 3ème niveau national sans possibilité de montée ni de descente. Ils ne gagnent pas des tonnes de match mais ils s'aguerrissent, les Parker, Diaw et consorts y ont fait leurs armes.

En rugby il y a une différence de risques liés à la maturation physique, mais une adaptation de ce système avec des joueurs entre 18 et 23 ans pourrait être essayée.

C'est quand même effroyable cette sensation de ne pas faire partie de la même planète que les dirigeants français... Je ne parle pas que du rugby évidement, mais je suis vraiment attristé de voir que le rugby n'y échappe pas...

Nous, spectateurs, voyons bien de quoi le rugby est en train de flancher, et les dirigeants essayent de faire des propositions, non pas pour solutionner les problèmes, mais pour faire de la démagogie pure et dure.

Y a-t-il seulement un candidat qui a proposé une mesure, qui ne soit ni une mesurette, ni un truc réfléchi 10 min au comptoir du café des sports ?

Les problèmes qu'à trouver Mr Doucet sont peut être les bons, mais ses réponses sont d'un autre temps, une fois de plus.

Je suis vraiment triste de voir que même dans le rugby il faudra encore choisir pour le moins pire. Eurk

Donc on placerait là des clubs non pour des raisons sportives, mais pour des raisons ... Comment dire ça sans être vulgaire?
Allez, on dégage Castres et Brive du Top14, pas assez sexy, et bienvenue Marseille et Annecy! N'importe quoi!

Si de grosses villes ont un véritable potentiel rugby, pourquoi ne pas les laisser grandir facilement? D'autant que ces grandes villes devraient avoir un potentiel de développement plus important que les petits qu'on veut tuer. Je regarde Lyon, qui met du temps pour s'installer, mais au moins, le projet tient la route. Et cela, tout en respectant des adversaires battus à la régulière, et non dépassés sur choix externe.

Un 3ème niveau National rehaussé me semble nécessaire...L'idée de rééquilibrage du paysage hexagonal est séduisante également....L'idée d'y intégrer de la Jeunesse également...Mais la formule me parait bancale telle que proposée...
1/ L'idée de Ligue Fermée n'est pas dans notre culture, étouffe qq peu dans l'œuf les solides projets de croissance à l'étage en-dessous, comme au-dessus...
2/ Intégrer 14 Equipes Espoir opposable au gratin de la Fed1 n'est sportivement pas cohérent (le Groupe Espoir 1 n'est pas exclu composé de pensionnaires du Top 14) eu égard au niveau de pratique...Le niveau Médian du Championnat Espoir correspond tout au plus à du bon F2...
Je pense qu'une Division figée pendant 2 ou 3 ans le temps que les promus de Région s'installent (3 ou 4 Wild Cards) + 8 Gros F1 + 4 Sélections Régionales Espoirs (le Gratin du Gratin Espoir quoi !) = 16 Participants serait un juste équilibre ( 1 Montée possible via Barrage vs dernier Prod2)..

  • etche
    12470 points
  • il y a 3 ans

Est ce que tous les candidats parlent de la difference Pro D2 / Federale parcequ'ils ont jeté l'éponge pour les montées descente Top 14 / Pro D2 ? Ou alors pour draguer les présidents des comités concernés et avoir leurs voix ?
Deja que beaucoup de clubs ont des problèmes financiers en Federale, ce n'est pas parcequ'un club sera issu d'une grande agglomeration qu'il aura plus de subventions... Regarder Lille !
Il y a aussi une cullture locale et un attrait des spectateurs pour qu'ils viennent au stade. Les stades parisiens, malgré un bassin de population enorme,ne font pas souvent guichet fermés contrairement a Clermont, Toulouse ou Toulon

Désolé d'avance
Pour ceux qui serais intéressé j'ai en ma possession un article l'équipe Premium traitant sur les disparités entre les joueurs français et anglais durant les compétitions européennes, pour les personnes intéressés contactez moi par mail à l'adresse mail suivante :
gaugame25 arobase gmail point com

OK. Donc on inscrit d'office Strasbourg et Nantes à ce championnat ; mais qui paie le salaire des joueurs de ces clubs ???

Derniers articles

News
News
Transferts
Transferts
News
Vidéos
Vidéos
News
News
Transferts
Transferts