PHOTOS. World Club 10s : la belle aventure du Pyrénées Rugby Sevens se termine à la 5e place
Pyrénées Rugby Sevens au World Club 10s.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'association a disputé le prestigieux tournoi, organisé à l'Île Maurice, décrochant au passage la 5ème place.

Quel est le point commun entre les Bulls, les Harlequins, la Western Force, les Japonais des Kubora Spears et l'équipe tricolore des Pyrénées Rugby Sevens ? Toutes participaient, le week-end passé, au World Club 10s, soit la Coupe du monde de rugby à 10 ! Comme chaque année, l'édition 2017 avait lieu à l'Île Maurice, et l'association - qui participe au Hong Kong 10s depuis dix ans - était invitée de cette prestigieuse compétition.

Placée dans la poule des Bulls, des Cheetahs et des Brumbies, l'équipe manquait logiquement de repères face à des formations rodées, qui profitent de la trève du Super Rugby pour s'engager dans le tournoi. Résultat, une 3ème place de poule au terme de la première journée. Yannick Vignette, qui entraîne l'équipe avec Jérôme Lollo, explique : 

Bon comportement de l'équipe durant toute la journée, compliqué le matin contre les Bulls, aucun repère collectif face à une si belle équipe de club bien rodée. Meilleur match contre les Cheetahs, nous sommes montés un peu en perf. Ils ont su faire cependant la différence sur 3 occasions décisives, et on n'a pas eu la qualité nécessaire pour faire basculer le match sur nos temps forts. Face aux Brumbies, l'équipe n'a pas démérité, difficile car pas mal de joueurs avec beaucoup de vitesse, un peu moins de dimension athlétique cependant, mais 3 ou 4 joueurs avec d'énormes qualités : équipe un peu plus jeune et tendre que les Bulls et les Cheetahs, ce qui nous a permis de prendre le dessus, non sans difficultés, parce qu'on a pas su tuer le match et on s'est rendus les choses un peu compliquées...

Mais au fait, quels sont les joueurs qui représentent l'association, renomée Tsunami Pyrénées pour le tournoi pour faire le lien avec un partenaire équipementier ? A Hong Kong, Damien Traille avait rechaussé les crampons. Cette fois-ci, c'est un autre ancien Biarrot qui s'y est collé : Jean-Baptiste Gobelet, ancien international à 7 passé par les USA. Futur Narbonnais et également international septiste, Alexandre Gracbling était de l'aventure aux côtés de joueurs confirmés comme Genevois ou Darbo, d'espoirs comme Rebbadj et Bouldoire ou des représentants de la Fédérale comme Orabe, qui évolue à Mauléon. 

Victoire en Bowl

Lors de la 2ème journée, le PR7s a débuté par une large défaite face à l'Asian Pacific Dragons, renforcée par Stephen Brett ou Sisa Koyamaibole. Avant de relever la tête et de remporter les deux derniers matchs, dont la finale de la Bowl. Bilan ? Une belle cinquième place.


Le squad des Tsunami Pyrénées : 

Didier Tison (Carcassonne) ; Clément Esteriola (Narbonne) ; Mehdi Boundjema (Narbonne) ; Jean-Charles Fidinde (Aubenas) ; Jean-Philippe Genevois (Nevers) ; Jean-Baptiste Gobelet (US) ; Jean-Yves Orabe (Mauléon); Swan Rebbadj (Toulon) ; Benjamin Desroche (Albi) ; Jules Le Bail (Vannes) ; Clément Darbo (Montauban) ; Charles Bouldoire (La Rochelle) ; Cyril André (Auch) ; Alexandre Gracbling (France 7) ; Ryan Dubois (La Rochelle) ; Sakiusa Bureitakiyaca (Dax)


Le classement final : 

  1. Bulls
  2. Cheetahs
  3. Asian Pacific Dragons
  4. Western Force
  5. Tsunami Pyrénées
  6. Brumbies
  7. Kubota Spears
  8. Harlequins

Les résultats :

Bulls - Pyrénées 7s : 22-0

Cheetahs - Pyrénées 7s : 17-0

Brumbies - Pyrénées 7s : 17-21

AP Dragons - Pyrénées 7s : 36-0

Kubota Spears - Pyrénées 7s : 5-12

Brumbies - Pyrénées 7s : 14-21


En bonus, le reportage d'une télévision locale avec l'interview de Yannick Jauzion, qui accompagnait l'équipe pour un "Touch Rugby Legend" servant à promouvoir le rugby sur l'île.

Crédit vidéoBeachcomber World Club 10s Rugby

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Aaaaaaaaah, les bons vieux reportages de la MBC...

Mon neveu a fait sa groupie en se prenant en selfie avec certains mastodontes au Stade Anjalay. C'est de son âge. C'est pas moi qui ferais un truc pareil. Ou bien si...

Derniers articles

Arbitrage
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos