Philippe Chauvin va porter plainte contre X pour homicide involontaire
Nicolas chauvin, jeune Espoir du Stade Français, a perdu la vie après un choc sur un terrain.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Philippe Chauvin, père du jeune joueur du Stade Français décédé, Nicolas chauvin, va porter plainte contre X pour homicide involontaire

Colloque en hommage à Nicolas Chauvin : ''Le rugby français est en dépression, il ne tient qu'à nous de changer ça !''Colloque en hommage à Nicolas Chauvin : ''Le rugby français est en dépression, il ne tient qu'à nous de changer ça !''"Je suis désolé mais ma pratique me paraît juste et légitime". Parce qu'il estime qu'il y a une forme de déni autour du décès de son fils Nicolas, Philippe Chauvin va porter plainte contre X pour homicide involontaire. "Il me semble logique pour un père, pour la famille d'un défunt, de vouloir comprendre ce qui est arrivé lorsqu'une mort ne paraît pas normale. J'ai à ma disposition la vidéo (de l'action fatale) qui confirme ma démarche. Je me sens aussi le devoir envers Nicolas de tout faire pour que les faits et les responsabilités soient établis. Si je ne le faisais pas, ce serait une trahison envers lui", explique-t-il dans les colonnes de L'Équipe. 

Cet ancien joueur a vu et revu l'action. D'une part, la mort de son enfant n'est pas due à un arrêt cardiaque mais à un "arrachement de la deuxième vertèbre cervicale". À l'origine, non pas un plaquage, mais "une double collision. [...] Tout le monde s'est accordé à dire qu'il ne s'agissait pas d'un plaquage". Dans les cas de gestes illégaux, il existe des sanctions. Pourtant, ici, la commission de discipline n'a pas été saisie par la FFR, cette dernière avançant que la justice avait déjà ouvert une enquête. "Par ailleurs, ils pensaient que la suspension prévue pour un tel geste, à savoir six semaines, paraîtrait indécente par rapport à la gravité des conséquences". 

Si défoncer la tête d'un joueur appartient au jeu, il faut le dire et il faut rapidement que le ministère de la Jeunesse et des Sports retire sa délégation de service public à la FFR. Une Fédération a une obligation : assurer la sécurité de ses pratiquants. Je ne crois pas qu'un coup d'épaule donné à la tête en étant lancé à 20 km/h préserve la sécurité. 

Alors que l'enquête a été classée sans suite, Philippe Chauvin veut continuer de se battre. Pour avoir des réponses, mais aussi pour que cela n'arrive plus jamais. Un joueur est maître de ses actes sur le terrain, c'est un "citoyen qui doit respecter le Code civil et le Code pénal" et il doit assumer les conséquences. Son fils a eu très peu de temps pour réagir a choisi de protéger son corps et non sa tête. "En revanche, ses plaqueurs avaient le choix : de maîtriser leur vitesse, d'organiser leur geste défensif de a meilleure manière possible, [...]. Ils ne devaient pas intenter d'action pouvant nuire gravement à l'intégrité physique d'un joueur." Par cette plainte, il souhaite mettre fin à la compromission générale. "Je peux entendre le caractère involontaire, mais il s'est passé quelque chose d'anormal, d'interdit. Et il faut s'expliquer."

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je trouve en cette action terriblement létale un condensé d'un certain nombre d'errements voire de dérives qu'il faut impérativement combattre sous peine, au-delà de tuer un pratiquant, de tuer à terme une pratique dans son ensemble.
Je sis sûr que la démarche de ce papa, plus encore que vouloir savoir qui porte responsabilité et dans quelle mesure, est guidée par une farouche volonté d'un "plus jamais ça", que la mort de son fiston n'ai pas servi à rien (ou plutôt puisse servir à d'autres) !
Quand il s'agit d'estimer les responsabilités dans un accident, qu'il s'agisse d'accident du travail, de la route, domestique, civil, peu importe le champs; passer par le tamis de la Loi permet de poser un regard, d'articuler une compréhension générale des choses qui prend plus de hauteur que strictement l'aspect affectif. Ceci permet de mettre chacun, acteur direct comme indirect de ce qu'il advint face à son niveau de responsabilités ! Ceci permet même parfois par extension d'éveiller les consciences, de voir évoluer les rêgles, mieux encore, les mentalités...Un peu comme, les évolutions qu'on a pu constater dans les comportement routiers !
En ce sens, la démarche de Monsieur Chauvin peut, doit ètre considérée comme une forme d'acte salvateur pour la pratique que nous aimons, pour la pratique que Nicolas aimait.
J'essaye, modestement, comme un simple educateur qui a eu à s'occuper de pas mal de jeunesse sur un terrain de Rugby mais qui aussi parfois s'interroge sur le bien-fondé de son action de comprendre à travers une "simple" action de jeu (qui aurait pu, aurait du rester une simple action de Jeu !!!) "qu'est-ce" plus en encore que "qui est-ce" qui a déconné.
Je pense que c'est un système dans son ensemble qui a déconné.
Au niveau organisationnel, je m'en suis ouvert dans un post ci-dessous. Comment tolérer qu'un môme de 19 ans qui 3 mois auparavant pratiquait le Rugby en Philiponneau puisse potentiellement se retrouver à gérer une situation de "collision"l face à du Professionnel aguerri ? C'est un peu comme si on disait à un jeune qui vient d'obtenir son permis : "Tu peux conduire une Ferrari sans limitation de vitesse" ! Ce n'est pas accident à tous les coups mais autrement plus probable qu'en lui disant "fait tes preuves avec tes 6 points et tes 6cv on verra dans 2 ans".non ?.
Au niveau exemplarité. Si je me fie aux dires du papa, les 2 jeunes intervenants sur l'action fatale se seraient fendus d'un coup d'épaule, l'idée directrice étant certainement de chercher à marquer l'adversaire prioritairement à l'idée de chercher à le stopper. Sans rentrer dans les subtilités de l'intentionnalité ou de la non-maîtrise et dénué de toute idée de jugement à l'égard de ces jeunes qui portent certainement un lourd traumatisme,on doit s'interroger sur le fait que le réflexe premier soit celui-ci. Et si l'exemple venait du sommet ? Et si c'était parce que souvent des foules se lèvent de leur siège et rugissent de plaisir parce qu'un mec en a châtie un autre ? Et si c'était parce que ces jeunes ont parfois entendu des "tues-le", "bien-fait pour lui", "on est pas des -- nous", "il faut leur faire mal", "marchez-leur sur la gueule", "Punissez-moi ce mec" et j'en passe ??? Et si c'était parce que nous autres, Educateurs, Supporters, Passionnés érigeons cette sacro-sainte virilité qui fait qu'un homme doit nécessairement en abattre un autre au rang de l'alpha et l'oméga de la pratique ? Comment blâmer ces mômes qui n'ont jamais fait maladroitement que ce que nombre d'entre-nous réclamons tous les Dimanche sur l'air des flonflons ?
Au niveau Formation. Outre l'attitude potentiellement dangereuse et inadaptée des défenseurs (à 2 défenseurs vs 1 attaquant, il est sportivement parlant autrement plus efficace de passer par la case : un qui plaque + un qui conteste !) on peut aussi s'interroger sur l'attitude sportive de Nicolas si on se fie aux clichés de l'action qui ont circulé. On y distingue des partenaires à longueur de passe, dans le sens du jeu, démarqués, avec un rideau défensif plus allêgé qu'à l'endroit où se produit l'accident. Alors pourquoi ? Pourquoi un joueur proche de la ligne de front priorise trop souvent l'idée d'aller au contact, plutôt que celle d'amener le ballon dans un secteur où le rideau défensif est plus élastique ? Cette action, heureusement pas avec les mms conséquences, je la vois plusieurs dizaines de fois tous les w-end ! Pourquoi est-ce la force qui s'impose le plus souvent à l'évitement ? Pourquoi est-ce la compréhension qu'en ont nombre de jeunes pratiquants du "bien-jouer" ? Pourquoi le "Cul" rencontre t-il plus d'adeptes que la passe sur un pas ? N'est-ce pas aussi et surtout parce que nous autres éducateurs, depuis tous petits avons valorisé cette attitude ? N'est-ce pas aussi la conséquence d'une vision trop étroite que nous avons du bon joueur de Rugby ? On s'est peut-ètre, certainement, trompés sur ce qui constitue la chaîne de Formation...
Il faut rendre à notre jeu ses lettres de noblesses avec tout un panel de subtilités malheureusement aujourd'hui rangées dans une malle à souvenirs. Il en va de sa pérennité...

  • AKA
    48984 points
  • il y a 10 mois

Il n' y a pas longtemps ici un collègue disait dans son post qu' un jour çà finirai au pénal et j' étais d' accord. Ben c' est fait...

La nouvelle règle concernant le plaquage ne s'applique malheureusement pas aux catégories où il y a eu des morts, une fois de plus on est en total décalage avec la réalité.

Un plaquage trop appuyé par excès d’envie comme on en voit tout les w-end, une issue dramatique, malheureusement un accident.

Franchement j’essaye de me mettre à la place des plaqueurs clairement mis en cause en qualité d’auteur d’un homicide, je trouve ça excessif et représentatif d’un père compréhensiblement révolté d’avoir perdu son fils

@wallisbd

Les plaqueurs ne sont pas clairement mis en cause, c'est une plainte contre X.
M. Chauvin attendait des réponses, il n'en a pas eu ni de la justice, ni de la Fédé, donc il utilise ce que la loi permet pour en avoir.

@ChausetteAClous

Par contre j'ai bien peur que la justice finisse par s'intéresser à ces 2 joueurs et leur coach.
Eux parce qu apparemment ils pratique un plaquage à 2 absolument non conforme et volontairement.
Le coach car la semaine suivante il me semble qu'il annonçait dans un article de presse qu'il allait arrêter de permettre se type de plaquage à ses joueurs. Ce qui peut laisser sous entendre qu'il a pu leur apprendre ce geste!?

@wallisbd

Et donc circulez, y a rien à voir, pas besoin d'enquête ... Tu devrais aussi essayer de te mettre dans la d'un bonhomme poursuivi pour avoir en état d'ivresse tué un piéton avec sa voiture et qui réalise une fois dessoûlé.
Ce monsieur veut une enquête pour comprendre comment son fils est mort, quoi de plus naturel ? Et avec le dépôt de plainte, enquête sérieuse il y aura cette fois-ci puisque la FFR n'a rien fait. Elle établira s'il y a ou non faute d'un ou des plaqueurs pouvant expliquer la mort du plaqué. Si la faute est flagrante, 3 cas différents :
- Y a t-il eu intention de faire mal ou de blesser ?
- Est- ce un simple faute, plaquage irrégulier comme il y en a tant.
- Est-ce un simple accident dû par exemple à une mauvaise attitude de la victime (il se baisse au mauvais moment, il trébuche et perd l'équilibre etc...
Les sanctions ne seront pas bien entendu les mêmes si ça allait jusqu'à un procès au pénal, mais dans tous les cas les auteurs du plaquage traîneront çà dans leur tête toute leur vie (s'ils ne sont pas de sales cons).
Tu en penses ce que tu veux mais perso je crois que c'est une bonne démarche et qu'il faudrait l'avoir plus souvent après des "accidents" provoqués par des gestes inadmissibles.

@lelinzhou

Dans la tête bien sûr

  • Jak3192
    56911 points
  • il y a 10 mois

C'est plutôt grave ce que raconte la papa.
D'un côté les autorites parlent d un arrêt cardiaque. Mais du à quoi ? style infarctus d un type de 70 ans ? Ou consequence de "truc" plus grave ?
D'un autre côté ce pauvre homme tannonce que le décès est du à une rupture cervicale due au choc.
Mouchoir pudique quand tu nous tiens

La semaine dernière, j'ai croisé un jeune que j'ai entraîné il y a qqs années en EDR et qui jouait Dimanche son premier match officiel en Espoirs. C'était, petitou, une sardine qui s'est entre-temps bien remplumé mais pas une enclume non-plus...Je n'ai pas eu particulièrement de crainte pour lui (ça c'est bien passé) mais, il en aurait été tout autrement si la mm situation s'était produite il y a un an de ça.
La vérité, c'est qu'il a fallu en passer par la "jurisprudence" N.Chauvin pour que FFR s'attelle à réorganiser une compétition mêlant alors des profils tellement dissemblables...Je ne sais pas si c'est une fatalité, mais pratiquer en terrain miné n'est certainement pas gage de sécurité. Aujourd'hui, les Espoirs est une catégorie réservée aux Espoirs, les Professionnels réservé aux Professionnels avec ce que ça entend pour les uns comme pour les autres en terme de préparation, maturation mais aussi acquis et prérequis pour pouvoir y participer. Tel n'était pas le cas il y a un an...

La version officielle faisait état d'un arrêt cardiaque là nous sommes à un arrachement de vertèbre cervicale!
Alors si c'est ça le père de ce gosse a raison, il doit au moins savoir au nom de quelle négligence son fils est mort. Ce n'est pas la faute de personne, il faut le dire et dire ce qui doit être fait pour que ça n'arrive plus. Ce n'est pas de la vengeance c'est un devoir de mémoire. Mon fils joue au rugby et il m'arrive d'avoir peur pour lui, sa mère refuse de le voir jouer. Ce n'est pas en agissant ainsi quon donnera envie à des enfants de pratiquer ce sport.

  • vevere
    50902 points
  • il y a 10 mois

Nécessaire et salutaire...bon courage à lui car il va au devants d'années de procédure.

J'espère qu'il obtiendra le soutien (moral) d'anciens joueurs plus tenus par l'omerta!!!

"En revanche, ses plaqueurs avaient le choix : de maîtriser leur vitesse, d'organiser leur geste défensif de a meilleure manière possible, [...]. Ils ne devaient pas intenter d'action pouvant nuire gravement à l'intégrité physique d'un joueur."...
Tout est dit ..... à l'heure actuelle , par laxisme, intérêt...etc le rugby "punit" de façon symbolique (et aléatoire ) des actes que la Loi condamnerait beaucoup plus lourdement s'ils étaient commis ailleurs que sur un stade....

@batelier

Qu'aurait pu faire la FFR ?
Radier à vie les deux plaqueurs et leur coach ! ? À la limite.
Mais pour moi c'est tellement grave qu'il faut que ce soit la justice qui fasse le travail.
Et le papa ne s'y trompe pas. Il demande à la justice de faire ce qu'elle a à faire et porte plainte contre X, pas la FFR les joueurs un club ou autres,....
Et cette enquête permettra j'espère de base pour éviter que cela ce reproduise.

@batelier

Et peut-on parler des bagarres générales ??
Ce type de comportement reste "courant" dans le rugby Pro et encore plus amateur. Pourtant, vous prenez les mêmes mais vous les mettez dans la rue, ils finissent tous au poste !
Cherchez l'erreur...

@Bigsalright

Il n'y a plus guère de vraies "générales" chez les pros, les risques de grosse suspension sont trop grands. Alors on s'accroche, on se tire par le maillot,comme des gamins dans une cour d'école, on s'insulte et ça ne va guère plus loin, il y a longtemps que je n'ai pas vu de marrons ou de coups de pieds dans ce cadre. Et c'est sans nostalgie aucune...
Peut-être à Laragnasse ?

  • AKA
    48984 points
  • il y a 10 mois
@lelinzhou

C' est sûr on ne peut pas parler de coups lors de "générales" les gars se tirent les maillots se roulent par terre, s' arrachent les casques, etc. rien de bien grave...

  • Yonolan
    74379 points
  • il y a 10 mois

Je comprend qu'un père puisse avoir effectivement ce genre de démarche si il estime que tout n'a pas été fait de la part de la FFR et si il souhaite de part son action faire prendre conscience et permettre d'éradiquer au maximum ce type de risque
Ce cas est tellement dramatique qu'il faut laisser la justice passer et donner ses conclusions
Nous aurons tout loisir d'en reparler alors avec toutes les cartes ( espérons le...) en mains

  • Revahn
    14461 points
  • il y a 10 mois

Il ne faut effectivement pas oublier ce qui s'est passé... j'espère que l'enquête ne déterrera rien de plus sombre, mais que la vérité sera faite.

Je trouve normale l'a démarche.
Mais je trouve aussi normal que la FFR n'est pas essayée de prendre le pas sur une enquête de police !
Il y a eu un décès ! Pour moi la FFR ne peut agir sans qu'il y ait un risque de conflit d'intérêt ! Cette dernière pourrait peut être être mise en cause et il me paraît normal que ce ne soit pas son rôle de mener une enquête sur cet accident.
De même qu'avoir convoqué une commission de discipline dans ce aurait sas doute pu paraître indécent, du fait que justement une enquête de police soit en cours te d'autre part pour infliger quelle sanction !!!????
Du coup j'espère qu'une enquête va pouvoir être menée correctement et à minima ordonner à la FFR et aux clubs et leurs éducateurs de mènera des actions concrètes pour que cela n'arrive plus !

@math1907

L'un n'empêche pas l'autre. Une sanction disciplinaire de l'organisateur ou de l'employeur ne saurait se substituer à la justice mais est tout à fait légitime, ne serait ce que pour dire quil y a eu faute.
Dans ce cas là FFR a jugé plus prudent de dire que c'était à la justice de dire s'il y avait faute juste pour se mettre en retrait de ses responsabilités.

@Droitdevant

Bien alors va devant la presse expliquer qu'il y a un mauvais geste passible de 3 semaines de suspension.
Et pour fait aggravant (la mort du plaqué ) on rajoute 1 semaine ! !!!!!!

Je force le trait pour bien faire comprendre mon point de vu.

Mais sérieusement qui va se sentir capable d'infliger une sanction après la mort de ce jeune qui ai du sens?
Dans ce cas pour moi la seule chose à faire est de demander à la justice de prendre la main.
Inutile de faire les cakes en claironnant qu'ont va prendre ses responsabilités et au final surtout risquer de dire et faire des conneries et potentiellement rajouter de l'indignation et de la polémique.

C'étaitle sens de mon message initial.

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News