Nouvelle-Zélande : une polémique resurgit deux ans après la mort d'un jeune rugbyman de 17 ans
Jordan Kemp avait 17 ans.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le jeune Jordan Kemp a perdu la vie après un choc sur un terrain de rugby, mais le drame fait à nouveau l'actualité.

C'était il y a plus de deux ans. Le 5 juillet 2014, Jordan Kemp perdait la vie suite à une commotion cérébrale, consécutive à un coup de genou reçu sur un terrain de rugby. Le jeune Néo-Zélandais de 17 ans évoluait sous le maillot d'Otamatea Hawk, entraîné par l'ancien All Black Dean Kelly.

Nouvelle-Zélande : Un joueur de 17 ans décède après avoir subi un choc à la têteMais alors, pourquoi ce drame refait-il surface, sous forme de polémique ? Le site néo-Z Stuff se fait l'écho du rapport médical établi sur la mort de Jordan, dont la commotion cérébrale est expliquée par un "plaquage avec la tête en mauvaise position". Or, cette commotion n'était pas la première du jeune Kiwi, qui en avait notamment subi une en mars 2014, quelques mois avant son décès. Selon le rapport, la cicatrisation d'un hématome interne aurait mal cicatrisé, ce qui explique que la dernière commotion lui ait été fatale : il aurait donc été autorisé à rejouer trop rapidement.

L'auteur du rapport précise :

Cela prouve tout l'attention qu'il faut apporter au protocole post-commotion, après un choc aussi violent à la tête. Il faut mieux suivre les patients touchés à la tête une première fois, sinon ce drame se reproduira fréquemment.

Selon Stuff, Jordan avait pourtant été le premier joueur à recevoir une blue card de la Northland Rugby Union, ce qui signifiait qu'il était sujet à un risque d'une nouvelle commotion, et qu'il ne pouvait jouer tant qu'un médecin ne l'avait pas autorisé à reprendre. Ce qui fut le cas dès le 1er avril de la même année, après des examens. Le débat des commotions et de leur traitement est relancé.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Putain de merde, 17 ans !... Comment les toubibs ont-ils pu rater que l'hématome n'était pas cicatrisé !... Il avait subi un coma !... L'arsenal technologique existe, c'est incompréhensible, à part d'envisager plusieurs négligences... Pauvre gamin...

  • vevere
    50974 points
  • il y a 3 ans

Une polémique salutaire si elle permet de se poser les bonnes questions. 😉

J'imagine les parents qui ont perdu un gosse seulement parce-que me protocole n'a pas été simplement suivi...

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News