Mike Phillips envisage d'attaquer l'Aviron Bayonnais en justice pour licenciement abusif
Mike Phillips va attaquer l'Aviron Bayonnais en justice.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Top 14 : Mike Phillips affirme qu'il a appris son licenciement lundi matin dans la presse. Le demi de mêlée gallois souhaite maintenant attaquer l'Aviron Bayonnais en justice.
Nouveau rebondissement dans l'affaire Mike Phillips. Hier, le président de l'Aviron Bayonnais Alain Afflelou officialisait le licenciement de son joueur, dans une interview accordée à Sud-Ouest qui a fait grand bruit. Aujourd'hui, le demi de mêlée gallois contre-attaque... affirmant avoir appris son renvoi en ouvrant son journal. Et annonce dans la foulée qu'il a bien l'intention d'attaquer l'Aviron Bayonnais pour licenciement abusif....

« Je suis extrêmement déçu et frustré par la décision de l’Aviron Bayonnais Rugby Club d'avoir résilié mon contrat. J'ai également été déçu par le fait d'avoir appris officiellement mon licenciement à travers une interview accordée à un journal français ce matin. Après avoir discuté avec mes avocats en France, je leur ai demandé d’intenter une action en justice contre l’Aviron Bayonnais devant les tribunaux français. Je souhaite remercier mes coéquipiers et les amis que je me suis fait dans le club basque pour leur aide et leur gentillesse au cours des deux dernières saisons. »

Le feuilleton Mike Phillips est donc encore loin d'être clôs à l'Aviron Bayonnais. Pas sûr que le club, actuellement 12ème du Top 14, en ait vraiment besoin...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • sid15
    7690 points
  • il y a 6 ans

J'aimerais bien voir la tronche du conseiller Pôle-Emploi qui va le recevoir...
... et en dehors du rugby... vous savez faire quoi ?

  • Plouf
    3432 points
  • il y a 6 ans

Avec les moyens qu'a Afflouflou, le procès peut durer une éternité. il va y passer de la thune à payer son avocat Mike Philips.
Du coup il pourrait se retrouver sans le saoul!

Dans l'histoire je ferais plus confiance à Afflelou (n'oublions pas qu'il a à peu prés autant d'avocats que de maisons à travers le monde), qu'à Phillips, qui essaye de garder la face en intentant une action aux prud'hommes....histoire de pouvoir rebondir pour la suite de sa carrière...faut arrêter de déconner là.

D'accord avec toi Moulino64 😉

Il a quand même fait un communiqué pour s'excuser et après il porte plainte. Il est bon la gars.. On est pas encore sortis de l'auberge avec lui…

si il gagne son proces il paye l'aperotrugby a tout le monde et il fait un don a la ligue anti alcoolique !!!

Je ne sais pas comment les choses se sont déroulées, mais comme vous autres je ne peux qu'imaginer qu'une structure comme un club du top 14 possède un service juridique capable de faire les choses dans les règles de l'art (sinon c'est bien regrettable).

Mais au-delà de l'aspect procédurier, ce que je trouve lamentable sur le plan humain c'est que Mike Phillips ait l'impudeur d'engager une procédure. J'estime que dans sa situation, on fait profil bas, on s'excuse et on accepte dignement la sanction.

Sans vouloir faire de la philosophie de comptoir, la logique du monde moderne c'est que personne n'a plus les c-----es de prendre ses responsabilités et d'assumer ses erreurs. Il faut toujours rejeter la faute et se défiler. Surtout pas de remise en question. Dans le cas de Phillips c'est encore plus minable puisqu'il doit être blindé de tunes et qu'il n'aura probablement aucun mal à retrouver une équipe derrière. Encore un chouette message envoyé à la jeunesse qui a les yeux tournés vers lui : "Faites toutes les conneries que vous voulez, de toutes façons vous n'assumerez pas les conséquences derrière".

Quel fiotte. Ça me rend furax ce genre de truc.

cette histoire me saoul !

  • Cedirak
    20477 points
  • il y a 6 ans

Il ne l'a peut-être pas appris par la presse en réalité. Mais peut-être est-ce le cas en termes de droit s'il n'a pas reçu officiellement son courrier lorsque l'interview est parue...

Apparemment ce qui me semblait évident ne l'est pas pour tous (sauf Zara): ce n'est pas parce que Mike Phillips affirme avoir apprit son licenciement par voie de presse que c'est forcément vrai!! (surtout si il est bourré quand il l'affirme 😉 😉 😉 )

Afflelou n'est pas que président de l'AB, c'est aussi un chef d'entreprise, donc forcément "bordé" juridiquement... Je les vois mal faire une aussi grosse boulette

  • Hayman Melville
  • il y a 6 ans

Mike Phillips n'a pas envie de trinquer.

  • Harry
  • il y a 6 ans

L'entretien qui a eu lieu en présence de la personne de son choix était probablement l'entretien prélable au licenciement à l'issue duquel lui a été annoncé la décision...c'est la notification qu'il a reçue lundi...si ça se trouve c'est même lui qui avait fait fuiter avant pour faire pression et essayer de sauver son job...il peut toujours attaquer comme tout le monde..mais récidiviste pour les mêmes faits...AB ne craint pas grand'chose.S'il demandait à être réintégré,ça serait autre chose mais comme il doit demander du fric...il aura du mal aux prudhommes..et il est obligé de commencer l'action judiciaire par cette instance...

  • indy
    23083 points
  • il y a 6 ans

Le rugby montre hélas qu'il est encore un sport amateur dans nombre de ses clubs pros au niveau de la gestion des ressources humaines et du juridique.
C'est vrai que c'est un investissement en temps et en moyens mais les conséquences financières des erreurs a un coût autrement plus important encore.

  • Zyk
    1081 points
  • il y a 6 ans

Faut voir la jurisprudence, mais je pense que Bayonne jouera sur le fait qu'il n'y soit pas à son coup d'essais et qu'il avait déjà été sanctionné. Toutefois, Phillips à ses chances car le licenciement peut être invalidé par le fait qu'il ne l'ai pas appris de son employeur mais de la presse!

Parce qu'il y en a ici qui croient sérieusement que Phillips a appris son licenciement dans la presse ???
Faut vous acheter un cerveau les gars !
Je doute qu'on trouve Sud-Ouest au pays de Galles...

Quant à ses soi-disant avocats, s'ils avaient été de bon conseil, ils lui auraient plus suggéré de faire le canard...
Mais bon, s'il y a procédure, ils encaissent.
Et plus la procédure est longue, plus ils encaissent !
Les avocats gagnent toujours, eux !

Effectivement, si des dirigeants ont annoncé publiquement leur décision avant l'envoi de la lettre signifiant le licenciement, alors que les délais sont faits pour le temps de la réflexion et que donc ici ils auraient clairement pris leur décision dès le début, il y a une faute dans la procédure, mais la cause réelle et sérieuse du licenciement ne pourra pas être contestée (arriver bourré au boulot, c'est une cause de licenciement). Par contre, si Mike Phillips saisit effectivement un juge, celui-ci peut ordonner au club de refaire la procédure et de lui verser au plus un mois de salaire. Je me trompe ou pas ?

  • leminet34
  • il y a 6 ans

sale histoire, voir les clauses du contrat, affaire à suivre.

  • aupaAB
    8631 points
  • il y a 6 ans

Quand on a honte de rien on se permet tout.

J'ai du mal a comprendre comment des dirigeants d'entreprises font pour avoir si peu de connaissance dans la législation du travail et sont incapables de traiter ces affaires, d'une part dans la discrétion, et deuxièmement en suivant les procédures. Il doivent bien avoir des responsables RH ???

Vivement que tout cela soit fini et que l'on passe à autre chose.

Ça arrive pile au bon moment pour Bayonne ça... Vu la faute commise il ferait mieux de se taire notre ami Mike Philips, même si Bayonne aurait pu le prévenir autrement.

  • Aneto
    12914 points
  • il y a 6 ans

Vraiment très sale histoire

Derniers articles

News
News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
Transferts